Véronique Gayot


Véronique GayotVéronique Gayot est une chanteuse française de blues, blues-rock originaire d’Obernai en Alsace. Après avoir été membre de différents groupes locaux et avoir sillonné les scènes françaises et allemandes pendant dix ans, Véronique sort son premier album solo Wildcat produit par l’excellent bluesman allemand Timo Gross. Une belle découverte musicale et humaine puisque Véronique est venue en personne dans les locaux de Mazik pour nous présenter son CD qui ne sortira qu’en septembre 2018 et répondre aux questions que je lui avais posées par e-mail…

Interview exclusive de Véronique Gayot

Mazik :

Bonjour Véronique, peux-tu nous parler un peu de ton parcours, où as-tu grandi, quand t’es tu mise à la musique, joue-tu d’un ou plusieurs instruments, pourquoi le blues, quel(le)s sont tes artistes/groupes préféré(e)s, tes influences, as-tu joué dans différentes formations avant de te lancer en solo, qui sont les membres de ton groupe ?

Véronique Gayot :

Bonjour Jean-Luc et bonjour à tous les lecteurs de Mazik 🙂 Sachant qu’on se verrait aujourd’hui j’ai passé ma journée d’hier à tenter de décrire mon parcours en quelques mots… Forcément même si je ne suis pas une grande bavarde, parler de mes Passions c’est comme ouvrir une vanne intarissable qui m’amènerait certainement à remplir des pages et des pages… Bon je me suis un peu reprise et j’ai modestement essayé de répondre à tes questions en étant brève (presque).

La Musique et moi… Je pense que la Musique, pour moi aujourd’hui, est aussi vitale et naturelle qu’une respiration. Elle fait juste partie de mon quotidien et à l’instar de la rencontre amoureuse, j’ai rencontré le Blues un soir en écoutant Blues for TJ de Larry Carlton. Je l’ai rencontré comme une évidence.

C’est un soir d’été qui m’a amené jusque dans cette salle de répétition dans la cave d’un groupe de potes qui jouaient du Rock à fond… coup de cœur ! Et c’est ainsi que j’ai commencé à chanter et à écrire nos premières compositions.

Je reste très à l’écoute de tous les styles de musique avec des influences et affinités évidentes avec la Musique Noire Américaine et tout ce qui en compose les racines et les ramifications (jazz-blues-rock-gospel-country…)

Les groupes que j’écoute sont nombreux… trop pour être cités mais il est vrai que dans le milieu Blues les KING sont ma famille préférée (Albert, Freddy, BB…) mais je suis bien sûr restée attachée à Led Zeppelin (When the Levee breaks est mon morceau préféré..), Lucky Peterson, Koko Taylor, Buddy Guy etc…

Mon premier album découverte : America

Ma plus émouvante découverte : Julia de Pavlov’s Dog

Sans oublier l’album The Secret Policeman’s Other Ball pour Amnesty International avec Jeff Beck et Eric Clapton… où je découvre que l’on peut faire pleurer une guitare.

Je joue un peu d’harmonica depuis plusieurs années et depuis cinq ans j’essaie d’apprivoiser un magnifique Sax tenor mais composer a été mon objectif depuis plusieurs années. Jusqu’à cette rencontre.

Je suis originaire de la région d’Obernai dans le Bas-Rhin. C’est d’ailleurs à Obernai que nous avons donné notre premier concert avec le groupe Will o the Wisp, mon tout premier groupe dont tous les membres étaient originaires de la région. Nous avons finalisé cette aventure en apothéose après sélection, par un concert mémorable au printemps de Bourges .

Pendant plus d’une dizaine d’année j’ai joué en duo ou en trio en Europe.

Le groupe de reprises blues Barking Jack, se forme et fait son premier concert il y a 5 ans sur la scène du Camionneur à Strasbourg. Le groupe donne de nombreux concerts en Allemagne, au Luxembourg, en Belgique, en Suisse et bien entendu en France qui nous permet d’acquérir une notoriété sur la scène Blues.

Aujourd’hui il a fallu prendre la décision de mettre ce formidable Band entre parenthèses afin de pouvoir me consacrer pleinement à mon nouveau projet.

En janvier 2017 Timo Gross me propose une collaboration musicale et c’est ainsi que l’histoire de cet album Wild Cat démarre…

Mazik :

Justement peux-tu nous parler de lui,  comment/ou as-tu rencontrer le bluesman allemand Timo Gross (à qui nous avions consacré un article en mars 2017) et pourquoi a-t-il décidé de s’engager en produisant ton album, je suppose que c’est parce qu’il apprécie ton travail… 🙂

Véronique Gayot :

Timo est un ami de Jean Michel Wassmer le guitariste du groupe Barking Jack, nous avons ainsi eu l’occasion de nous croiser sur différentes scènes en France et en Allemagne.  Nous avons fait une première partie de Timo Gross au Blues Club de Baden Baden en Allemagne ainsi que quelques concerts mémorables.

Je pense que Timo a fait une démarche qui lui semblait intéressante avec un certain potentiel. Le projet qui ne devait durer que quelques mois au regard de ce que je lui avais rapidement proposé, s’est finalement prolongé pour arriver à plus d’une année de travail et de création. Cette expérience riche n’aurait jamais atteint ce résultat sans les multiples talents de de Timo Gross (coach, musicien, arrangeur…)

Le résultat dont nous sommes tous les deux fiers c’est un album de 10 chansons, 10 univers à chaque fois différents mais qui ont en commun notre passion pour le Blues, l’esprit groove et les sons nouveaux.

Mazik :

Toutes tes chansons sont en anglais contrairement à des bluesmen comme Paul Personne ou Bill Deraime entre autres qui ont décidé de chanter le blues en français. Pourquoi ce choix ?

Véronique Gayot :

En effet, c’est une question de feeling pour ma part, j’aime chanter le blues en anglais. De plus Timo et moi communiquons en anglais, il fait les chœurs sur l’album, cela aurait impossible en français et le projet ne se serait probablement pas fait. En revanche il n’est pas impossible qu’à l’avenir j’intègre des chansons en français sur un prochain album… l’avenir le dira ! 🙂

Mazik :

Jean-Luc Admin Mazik et Véronique Gayot

Merci d’avoir bien voulu répondre à nos questions Véronique et bon vent à Wildcat que nous recommandons chaleureusement… 🙂

À l’écoute, même si l’ensemble demeure parfaitement identifiable comme du blues-rock, chaque titre entraîne cependant  l’auditeur dans une ambiance musicale différente, parfois énergique, parfois nostalgique et pleine d’émotion, teintée de roots, de pop-rock, de R&B ou d’electro mais toujours de bonne facture avec la patte évidente du multi-instrumentiste Timo Gross.

Par moment la voix puissante, chaude et sensuelle de Véronique peut faire penser à de grandes chanteuses comme Janiva MagnessAna Popovic, Susan Tedeschi (Tedeschi Trucks Band) ou Samantha Fish. Bref, du haut niveau, un talent à suivre sans nul doute et qui mérite d’être connu.

Plusieurs titres de cet excellent premier album seront en écoute sur notre playlist en ligne tout au long du mois de mai (voire au delà)…

En attendant la sortie de l’album Wild Cat produit par Timo Gross pour Grand Cru Records qui sortira le 21 septembre 2018 (mais que j’ai déjà eu la chance d’écouter en boucle), nous vous proposons de découvrir le premier clip vidéo de Véronique Gayot réalisé par Jim Trebes (fils de Véronique) du premier titre de l’album « Shake you up and Down ».

Line-up de l’album Wildcat de Véronique Gayot

Véronique Gayot : chant, chœurs
Timo Gross : guitare, basse, claviers, harpe, chœurs
Olav Federmann : batterie, percussions

 

 

 

Invités :
Christoph Schnell : batterie sur Let it Go (#9)
Markus Lauer : orgue Hammond sur The Revolution (#2)
Marius Tilly : guitare acoustique sur Blessing Master Time (#10)
Rev. Percy Hairless : chœurs sur Back to the Roots (#7)
Kirsten Guthöhrlein : chœurs sur Shake you up and Down (#1) et Let it Go (#9)
Yannis Darcy : guitare, programmation, chœurs sur Not Alright (#8)

Site de référence : www.veroniquegayot.com

Mise à jour du 31/07/2018

À voir, Véronique Gayot piégée dans l’émission Audition Secrète du mardi 31 juillet 2018 à 21H sur M6.

 

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.