The Flamin’ Groovies


The Flamin' Groovies - MazikThe Flamin’ Groovies est un groupe rock américain fondé à San Francisco en 1965 par Ron Greco, Cyril Jordan et Roy Loney, connu pour son style garage-rock mélodique. Les premiers enregistrements du groupe dont le line-up est constitué de avec Cyril Jordan (guitare, chant), Roy Loney (guitare, chant), George Alexander (basse, harmonica, chant), Tim Lynch (guitare, harmonica, chant) et Danny Mihm (batterie) s’inspirent des Lovin’ Spoonful et d’autres groupes de soul-rock.

The Flamin’ Groovies en bref

The Flamin' Groovies - MazikLeur premier album, Supersnazz sorti en 1969, contient des reprises des années 1950 rock and roll et des chansons plus mélodiques qui préfigurent la power pop des années 1970, un genre auquel les Flamin’ Groovies ont beaucoup contribué.

Acclamé par la critique mais décevant au niveau des ventes, leur premier album contient toutefois une version pleine d’entrain du tube de Bobby Troup  « The Girl Can’t Help It » qui est devenue culte.

The Flamin' Groovies - MazikLe second album Flamingo qui est édité sur le label Kama Sutra en 1970, continue de s’inspirer du rock and roll des années 50 ainsi que du travail mélodique des Beatles et des Rolling Stones.

Teenage Head sort en 1971, c’est le dernier avec Roy Loney qui devient un véritable classique proto-punk qui est couvert d’éloges par la critique. Cet album figure dans le célèbre ouvrage Les 1001 albums qu’il faut avoir écoutés dans sa vie.

Mick Jagger qui l’apprécie particulièrement fait un parallèle avec le travail des Stones de l’époque qui comme sur Teenage Head des Flamin’ Groovies, revisite à la fois la musique des années 50 et le roots rock.

Lorsque Roy Loney quitte les Flamin’ Groovies il est remplacé par l’auteur-compositeur-interprète et guitariste Chris Wilson avec qui Cyril Jordan commence à explorer une piste plus power-pop.

Entre 1971 et 1976, on entend très peu parler du groupe, si ce n’est de leur chanson anti-drogue « Slow Death » de 1972.

The Flamin' Groovies - MazikEn 1976, ils font équipe avec le producteur britannique et célèbre artiste de rock rétro Dave Edmunds avec lequel ils enregistrent un album intitulé Shake Some Action. Avec Cyril Jordan et George Alexander, les deux seuls membres du groupe actifs depuis le début, le groupe se lance entièrement dans la brit-pop invasion des années 60 et ses codes vestimentaires, costards serrés et cravates.

Le titre « Shake Some Action » du cinquième album du même nom devient une chanson emblématique du groupe. L’album est considéré comme l’un des plus marquant du mouvement power pop anglo-américain.

The Flamin' Groovies - MazikEn 1978 sort Now poursuit dans le style rock classique des années 60. Cyril Jordan à déclaré à son sujet dans une interview : « Notre style musical s’identifiait à une époque révolue depuis longtemps mais nous tentions de la maintenir en vie dans une sorte de capsule temporelle.« 

Les Flamin’ Groovies ont donc poursuivi dans le même style jusqu’au début des années 80, alors que la scène musicale internationale prenait un virage New-Wave ou une direction Rock-Alternatif.

Le dernier opus Rock Juice de 1993 est un album savoureusement rétro.

En 2013, Cyril Jordan, Chris Wilson et George Alexander se réunissent pour la première fois depuis 1981. Accompagné du batteur Victor Penalosa, le trio retourne en studio pour enregistrer des nouveaux morceaux et peaufiner d’anciens titres inachevés. Le groupe assure ensuite des concerts au Japon, en Australie, aux États-Unis, au Royaume-Uni et en France.

Rétrospectivement, le groupe The Flamin’ Groovies est salué par la critique comme étant « l’un des plus grands, des plus influents et des plus légendaires groupes culte d’Amérique« . Au fil du temps de nombreux groupes punks et power-pop ont reconnu l’influence qu’a eu les Flamin’ Groovies sur leur propre travail.

Membres des Flamin’ Groovies

Roy Loney : chant, guitare
Cyril Jordan : lead guitare, chant
Tim Lynch : guitare, harmonica, chant
Danny Mihm : batterie
George Alexander : basse, harmonica, chant
Chris Wilson : guitare, chant

Discographie des Flamin’ Groovies

Albums studio

1969 – Supersnazz
1970 – Flamingo
1971 – Teenage Head
1976 – Shake Some Action
1978 – Flamin’ Groovies Now
1979 – Jumpin’ in the Night
1987 – One Night Stand
1993 – Rock Juice
2017 – Fantastic Plastic

Albums live

1983 – Slow Death, Live!
1983 – Bucketful of Brains
1968 – Flamin’ Groovies ’68
1984 – Flamin’ Groovies ’70
1984 – 68/70
1988 – Groove In
1993 – Rockin’ at the Roundhouse
1995 – Live at the Festival of the Sun
1995 – California Born and Bred
2006 – The Flamin’ Groovies In Person

Demos

1991 – Step Up
2002 – Slow Death

Compilations

1976 – Still Shakin’
1984 – Super Grease
1989 – Groovies’ Greatest Grooves
1996 – Supersneakers
1998 – Yesterday’s Numbers
1998 – Grease: The Complete Skydog Singles Collection
2004 – Sneakers & Rockfield Sessions
2006 – Bust Out at Full Speed: The Sire Years
2006 – At Full Speed… The Complete Sire Recordings
2008 – This Band Is Red Hot

Site de référence : www.theflamingroovies.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

The Gun


The Gun - MazikThe Gun est un groupe rock-psychédélique proto-métal britannique de la fin des années 1960 qui n’a sorti qu’un seul tube, « Race with the Devil » et n’a enregistré que deux albums avant de se dissoudre. (Ne pas confondre avec The Gun, un groupe écossais de hard-rock formé en 1987).

Le line-up d’origine est constitué des frères Paul et Adrian Gurvitz.

The Gun en bref

Tout commence au début des années 60 alors que le jeune Paul écoute Elvis Presley, Buddy Holly, Cliff Richard & The Shadows et qu’à 15 ans il s’achète sa première guitare. Son père était à l’époque le Road Manager des Shadows, ce qui lui a donné l’envie et le courage de se lancer dans la musique. Après avoir appris quelques accords, il intègre rapidement des groupes locaux. Son premier concert professionnel s’est déroulé chez nous, en France, dans une base de l’armée US. À son retour en Angleterre, il commence à se produire sur les scènes londoniennes avec son premier groupe qui s’appelait The Londoners. Après une tournée en RFA, il décide de renommer le groupe en The Knack (rien à voir avec le groupe américain du même nom formé en 1978) qui est signé sur plusieurs labels et qui enregistre des singles pour Pye et Decca.

Ce quintet est constitué du guitariste/chanteur Paul Gurvitz (alias Curtis) accompagné de Louie Farrell à la batterie, Gearie Kenworthy à la basse, Tim Mycroft à la guitare et un certain Jon Anderson (Yes) pendant une courte période. Avec l’arrivée de l’ère psychédélique le groupe change de nom pour The Gun (ou simplement Gun) dès le printemps 1966.

The Gun se produit au mythique UFO Club avec des groupes tels que Pink Floyd, Arthur Brown et Tomorrow.

Début 1968, le groupe devient un trio, avec Paul Curtis (Gurvitz) à la basse, Louie Farrell à la batterie et Adrian Curtis (Gurvitz) à la guitare.

Après avoir signé chez CBS Records en 1968, le combo remporte un succès avec le premier morceau énergique de l’album éponyme, « Race with the Devil ». Publié en single en octobre 1968, ce titre se classe dans les charts.

Que cet album soit tombés dans l’oubli est d’une grande injustice car il mérite vraiment d’être découvert ou redécouvert…

Jimi Hendrix fera un clin d’œil au riff de guitare de « Race with the Devil » dans son morceau « Machine Gun » au festival de l’Île de Wight en 1970. Le morceau sera également repris Judas Priest sur la version remasterisée de Sin After Sin, par Black Oak Arkansas sur leur album Race with the Devil,  par Girlschool sur leur album Demolition et par Church of Misery sur leur démo de 1996.

La pochette du premier album de The Gun est tout à fait digne d’intérêt puisqu’il s’agit en fait de la première collaboration de l’artiste britannique Roger Dean avec un groupe rock. Il réalisera par la suite de nombreuses pochettes pour Yes en particulier.

The Gun - MazikLeur deuxième album, Gunsight, sort en 1969 mais malgré plusieurs singles et une tentative infructueuse de leur label de rattacher The Gun à la contre-culture underground, le groupe ne connaîtra pas d’autres succès.

Peu de temps après avoir tenté leur chance séparément, les frères Gurvitz créent Three Man Army en 1971, groupe qui enregistrera trois albums.

Entre 1974 et 1976, Three Man Army devient The Baker Gurvitz Army avec Ginger Baker l’ancien batteur de Cream. Le trio enregistre trois albums : Baker Gurvitz Army, Elysian Encounter and Hearts On Fire.

Pendant la même période, les frères Gurvitz enregistrent deux albums, Kick Off Your Muddy Boots et Paradise Ballroom, sous le nom de The Graeme Edge Band, avec le batteur Graeme Edge du groupe The Moody Blues.

Paul Gurvitz le leader de The Gun est toujours actif et se produit aujourd’hui sous le nom Paul Gurvitz and the New Army.

Membres de The Gun

Paul Gurvitz (alias Curtis) – guitare, chant
Adrian Gurvitz (alias Curtis) – guitare
Louie Farrell – batterie
Gearie Kenworthy – basse
Tim Mycroft – guitare
Jon Anderson – chant

Discographie de The Gun

Albums studio

1968 – Gun
1969 – Gunsight

Site de référence www.paulgurvitz.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂