Idris Ackamoor and The Pyramids

Idris Ackamoor de son véritable nom Bruce Baker est un multi-instrumentiste, compositeur, acteur, danseur de claquettes, producteur, administrateur et réalisateur américain né le 9 janvier 1951. Il est également directeur artistique de l’ensemble de jazz The Pyramids.

Idris Ackamoor and The Pyramids

Idris Ackamoor and The Pyramids en bref

Il fonde le groupe The Pyramids au début des années 1970 à l’Antioch College dans l’Ohio, dans le cadre du Black Music Ensemble de Cecil Taylor. Le groupe a tourné en Afrique dans les années 1970, ajoutant des musiciens et de nouveaux instruments, avant de s’installer à San Francisco aux États-Unis.

Les albums Exploratory self-releases Lalibela de 1973, King Of Kings de 1974 et Birth / Speed / Merging de 1976 n’ont eu que des tirages très limités et n’ont été vendus que lors des concerts de la formation.

Le groupe s’est séparé en 1977 mais Idris Ackamoor a reformé The Pyramids à plusieurs reprises par la suite. Le label  Strut Records a sorti de nouveaux albums studio du groupe dans les années 2010 : We Be All Africans et An Angel Fell.

Le dernier album en date de Idris Ackamoor & The Pyramids ‎qui s’intitule Shaman! est sorti en 2020.

L’influent collectif de jazz Idris Ackamoor and The Pyramids revient avec un nouvel opus épique, ‘Shaman!’, avec un nouveau line-up comprenant le membre original des Pyramids des années 1970, Dr Margaux Simmons à la flûte, Bobby Cobb à la guitare, l’associée de longue date Sandra Poindexter au violon, Ruben Ramos à la basse, Gioele Pagliaccia à la batterie et Jack Yglesias aux percussions.

Le groupe fait la transition entre les commentaires politiques et sociaux de l’acclamé ‘An Angel Fell’ de 2018 et des thèmes plus introspectifs. « Je voulais utiliser cet album pour aborder certaines des questions auxquelles nous sommes tous confrontés en tant qu’individus dans l’espace intérieur de notre âme et de notre conscience« , explique Idris Ackamoor. « L’album se déroule sur quatre Actes avec des déclarations musicales personnelles sur l’amour et la perte, la mortalité, l’après-vie, la famille et le salut. »

Évoluant autour des compositions complexes d’Idris Ackamoor, l’album nous fait passer sans effort d’une humeur à l’autre et d’une émotion à l’autre à travers une série de morceaux étendus et prolongés. Partant d’un rituel, d’un examen de conscience et d’une vulnérabilité masculine sur la chanson titre, le groupe explore l’existence intemporelle sur « Eternity » et pleure la perte soudaine d’êtres chers dans le prémonitoire « When Will I See You Again », un titre qui gagne en pertinence dans le contexte actuel de la crise du COVID-19. Ackamoor rend hommage à son mentor Cecil Taylor sur l’anguleux « Theme For Cecil » et rend hommage aux ancêtres sur « Salvation » et « The Last Slave Ship », évoquant le dernier navire à avoir transporté des esclaves d’Afrique aux États-Unis, le Clotilda. Le superbe « Virgin » est un hymne au pardon, aux nouveaux départs et à l’auto-guérison.

Shaman ! marque une autre étape importante dans la discographie de The Pyramids, le groupe étant au sommet de son art. Il a été produit par Malcolm Catto dans son QG analogique, le Quatermass Studio, à Londres. La pochette présente une nouvelle peinture exclusive de l’artiste japonais Tokio Aoyama.

Track-liste de l’album Shaman!

1. Shaman!
2. Tango of Love
3. Eternity
4. When Will I See You Again?
5. Salvation
6. Theme for Cecil
7. Virgin
8. The Last Slave Ship
9. Dogon Mysteries

Lineup

Idris Ackamoor – saxophone alto, saxophone ténor, voix, keytar
Dr. Marguax Simmons – flûtes, voix
Sandra Poindexter – violons, voix
Bobby Cobb – guitare, effets, voix, mbira
Ruben Ramon Ramos – basse acoustique, basse électrique
Gioele Pagliaccia – batterie
Jack Yglesias – Congas, percussion

Discographie d’Idris Ackamoor

1988 – Portrait
2000 – Centurian
2004 – Homage to Cuba
2018 – An Angel Fell
2020 – Shaman!

Facebook

Max Darmon, notre découverte, avec le clip vidéo L’itinérante

Max Darmon, La Grande Aventure

Max Darmon vaut le détour. Il nous fait découvrir le clip vidéo L’itinérante, qui annonce son premier EP La Grande Aventure pour le 31 mars 2023.

Auteur, compositeur, interprète, Max Darmon prépare son premier EP six titres « La Grande Aventure » le 31 mars 2023. Bassiste professionnel depuis plusieurs années, c’est désormais dans la composition, l’écriture et l’interprétation que son talent se révèle.

À trente ans, l’imaginaire musical rempli de chansons françaises (d’Alain Souchon à Rodolphe Burger en passant par Jean-Louis Murat), ce bassiste surdoué, nourri de soul, de jazz, de pop, a écrit des chansons à la faveur du confinement, dans lesquelles il transfigure ses doutes et blessures amoureuses avec un talent éclatant.

« C’est une période où pour la première fois de ma vie, j’ai été seul avec moi-même. Ça aurait pu m’angoisser et en fait ça m’a fait mûrir, ça m’a permis de m’aimer un peu plus et de réfléchir aussi sur les erreurs du passé, pour ne pas forcément les reproduire à l’avenir surtoutMax Darmon à propos de son EP La Grande Aventure.

Max Darmon - L'itinérante
Max Darmon – L’itinérante

« Donne-moi, donne-toi Un peu d’importance » chante-t-il dans ce titre. Associant le thème de la rupture amoureuse à des notes lumineuses d’espoir et d’élan amoureux, Max Darmon nous embarque dans sa Grande Aventure. Après Fuis-moi, premier titre révélé il y a quelques semaines, le nouvel extrait L’itinérante est l’histoire d’une fuite de l’amour, des regrets, et de la souffrance généré par l’absence

Réalisé par Lancelot Bernheim avec à la production : R2H Media / Rayan Hindi, le clip vidéo de L’itinérante nous entraîne en Normandie pour un chassé-croisé amoureux face à la mer. Un duel au soleil comme aurait chanté Etienne Daho.

Voici le clip de L’itinérante de Max Darmon :

La Grande Aventure sort le 31 mars 2023 chez Antipodes Music. On pourra l’écouter sur toutes les plateformes digitales. Max Darmon est sur Instagram

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

The Shaolin Afronauts, groupe d’afrobeat australien fondé en 2008

The Shaolin Afronauts

The Shaolin Afronauts est un groupe d’afrobeat basé à Adélaïde, en Australie. Leur musique est fortement inspirée par les œuvres de Fela Kuti et d’autres artistes afrobeat d’Afrique de l’Ouest. Fondé en 2008, leur son est un mélange unique et engageant d’afrobeat, de jazz, de soul et de rythmes percussifs traditionnels africains et cubains, qu’ils décrivent comme de l’Afro-Soul Futuriste Interstellaire. Le groupe est composé de musiciens aux multiples talents, qui apportent leurs propres influences et styles à la musique.

The Shaolin Afronauts en bref

Le groupe a été formé en 2006 par les frères saxophoniste Ross McHenry et le guitariste Luke McHenry, avec le bassiste Nelson Joel et le batteur Alex Cavanagh. Le groupe a depuis subi plusieurs changements de composition, la formation actuelle comprenant le guitariste Daniel Connell, le bassiste James Ireland et le batteur Aaron Maher.

The Shaolin Afronauts a sorti quatre albums studio et un live. Ils ont également collaboré avec plusieurs musiciens africains et cubains de renom, tels que Fela Kuti, King Sunny Ade et Juan de Marcos Gonzalez.

Le combo a effectué de nombreuses tournées en Europe, au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Canada et en Afrique, et se sont produits dans des festivals prestigieux tels que le Festival de jazz de Montréal et le Big Chill Festival de Londres.

Ils apportent un son unique et excitant au genre afrobeat et leur musique est parfaite pour une soirée dansante ou simplement pour se détendre et s’amuser. Avec leurs performances live captivantes et leurs compositions complexes et réfléchies, The Shaolin Afronauts sont sûrs de créer une expérience d’écoute inoubliable.

Les Shaolin Afronauts apportent un son frais et énergique créant ainsi une performance live engageante et captivante. Leur musique est parfaite pour une soirée de danse ou pour une soirée de détente. Leurs morceaux sont un mélange parfait de rythmes enjoués et groovy, et de mélodies complexes et réfléchies qui peut aussi faire penser au collectif Snarky Puppy. Avec les Shaolin Afronauts, vous pouvez être sûr de vivre une expérience d’écoute vraiment unique et agréable.

Ils ont publié quatre album studio mais ont également sorti un certain nombre de singles et d’EP, et ont fait de nombreuses tournées en Australie, en Europe et en Asie. Les Shaolin Afronauts sont connus pour leurs concerts à haute énergie, qui comportent souvent des improvisations et des solos prolongés. Ils sont également connus pour se produire dans des lieux non conventionnels, tels que des musées et des galeries d’art. Le groupe a attiré un large éventail de collaborateurs au fil des ans, notamment des membres de l’Antibalas Afrobeat Orchestra, des Soil & « Pimp » Sessions et des Daptone Horns.

Shaolin Afronauts: The Fundamental Nature Of Being. Part Two

Après un long break de huit ans qui a suivi l’album Follow The Path, ponctué toutefois de rares performances live, The Shaolin Afronauts a donc publié The Fundamental Nature of Being en 2022, un album épique en cinq parties qui étend la vision sonore de l’ensemble à de nouveaux sommets d’afro-funk brûlant, ainsi qu’à de nouvelles excursions sonores ésotériques et éthérées. Ce voyage musical élargi explore davantage le large spectre de l’identité musicale du groupe avec chacune des cinq parties conçues comme des disques autonomes, tout en offrant un voyage d’écoute singulier à travers le monde musical expansif du groupe.

Ce projet en 5 parties a été enregistré en seulement cinq jours, puisant dans la riche influence du groupe sur la musique ouest et sud-africaine des années 1970, le jazz, le psych-rock et la soul, tout en explorant l’intersection sonore transatlantique entre l’avant-garde électronique des années 1960 et le jazz spirituel. L’improvisation libre et partiellement dirigée est utilisée comme un élément central des compositions, les œuvres musicales servant de cadre à l’entreprise musicale collective qui s’est développée au cours des quinze années de collaboration de l’ensemble.

Le vaste projet est disponible sous la forme d’un coffret 5 LP strictement limité, avec un livret de luxe contenant des notes détaillées, dont la sortie est prévue le 16 septembre 2022. Chaque album individuel sera également disponible à l’achat, en CD et en format numérique, au cours du mois suivant.

The Fundamental Nature of Being rétablit fermement Shaolin Afronauts comme l’un des collectifs de musiciens improvisateurs les plus intéressants et les plus innovants du monde actuel.

Discographie

Albums studio
2011 – Flight of the Ancients
2012 – Quest Under Capricorn
2014 – Follow the Path
2022 – The Fundamental Nature of Being

Album Live
2018 – The Shaolin Afronauts Live

Leurs albums mettent en valeur le talent du groupe pour mélanger différents styles de musique et créer quelque chose de vraiment original. Si vous cherchez un groupe qui ne manquera pas de vous faire taper du pied, alors vous devez jeter une oreille aux Shaolin Afronauts.

Membres réguliers

Aaron Maher : Batterie
Chris Weber : Trompette
Daniel Connell : Guitare
Dylan Marshall : Guitare, Synthétiseur
James Ireland : Basse
Jarrad Payne : Percussions
Jason McMahon : Saxophone
Kevin van der Zwaag : Batterie
Lachlan Ridge : Guitare
Ross McHenry : Basse
Stephen McEntee : Trombone

Anciens membres et invités

Adam Page : Saxophone ténor, Flûte
Alex Cavanagh : Batterie
Andrew Crago : Saxophones
Brenton Foster : Claviers, Synthétiseurs
Chris Soole : Saxophone
David van der Zwaag : Percussions
Derek Pascoe : Saxophone ténor
Joel Prime : Percussions
Jon Hunt : Clarinette basse, Saxophone baryton
Kahil Nayton : Guitare
Luca Spiler : Trombone, Trombone basse
Luke McHenry : Guitare
Nelson Joel : Basse
Tim Bennett : Percussions

Site officiel

Facebook

Bandcamp

 

 

 

Pixel, quartet norvégien d’indie-jazz-fusion fondé en 2011

Pixel, quartet norvégien de indie-jazz-fusion fondé en 2011

Pixel est un groupe indie-jazz expérimental norvégien fondé à Oslo en 2011 qui joue un mélange frais de jazz fusion moderne qui penche alternativement vers l’indie-pop et le post-bop. Leur premier album Reminder publié en 2012 a été bien accueilli par la critique. Alliant l’énergie de l’indie-rock à la souplesse d’improvisation du jazz, le son de Pixel est à la fois terreux et éthéré, nostalgique et agressif, sensuel et percutant.

Pixel, quartet norvégien de indie-jazz-fusion fondé en 2011

Pixel en bref

Depuis sa création Pixel s’est imposé comme l’un des principaux innovateurs de la scène pop et jazz européenne. Jouant à guichets fermés dans toute l’Europe, ils repoussent sans cesse les limites de ce que peut être un groupe de jazz et ne cessent de chercher de nouvelles façons d’abattre les murs entre les genres musicaux de la pop et du jazz.

Il s’agit probablement de l’un des groupes les plus intéressant issus de la scène jazz norvégienne extrêmement active de ces dernières années. Bruce Lindsay de All About Jazz, déclare : . »Reminder est une première sortie impressionnante. Pixel apporte un mélange créatif unique sur la scène : une musique difficile à catégoriser, une musique facile à apprécier« .

Et pour cause, Pixel combine les sons d’un quartet classique de jazz moderne, sans piano, composé d’un saxophone, d’une trompette, d’une basse et d’une batterie comme Ornette Coleman, Gerry Mulligan, etc., tout en ayant l’énergie et l’attitude du rock indépendant. Tous les membres du groupe sont nés vers 1986.

Trackliste de Reminder

01.Prelude 02:26
02.Home 03:02
03.Esset 04:50
04.Call Me 03:25
05.She Knows 04:35
06.Wake Up 03:48
07.Waltz 1 03:39
08.Hvor Bie Den Av? 08:37
09.I Hang 04:20
10.An Apple in the Country Hill 04:16

Mené par la bassiste et chanteuse Ellen Andrea Wang, Pixel est très actif sur la scène jazz scandinave et à l’instar d’autres groupes avant-gardistes similaires comme The Bad Plus, il s’agit bien de jazz mais d’un jazz auquel le public rock peut s’identifier et qui a un grand potentiel de cross-over qui peut faire penser un peu à Erik Truffaz.

Lors du festival Match and Fuse le  concert de Pixel a été considéré comme « l’un des moments les plus mémorables » par le magazine de jazz Down Beat.

Le concert de Pixel au festival Jazz Baltica du 24 juin 2017 a été enregistré et diffusé par la radio publique nationale allemande « Deutschlandfunk » dans toute l’Allemagne. Des parties du concert sont également publiées sur YouTube.

Le groupe profite pleinement de la liberté harmonique donnée par l’absence d’instrument à cordes mais Pixel est plus intéressé par la peinture de scènes que par la mise en place de solos prolongés. Avec des compositions très tranchées, Pixel a atteint une cohésion surnaturelle après deux ans de vie commune, passant sans transition de passages composés à des improvisations collectives marquées par des échanges conversationnels. Une démocratie radicale, aucun instrument ne reste longtemps au premier plan. Tous les morceaux, sauf un, durent moins de cinq minutes. Pixel fait en sorte que chaque note compte, ne perdant jamais un instant et ne laissant pas un morceau s’épuiser.

Le saxophoniste Harald Lassen quitte le groupe en 2017.

Membres du groupe

Ellen Andrea Wang : contrebasse et chant
Jonas Kilmork Vemøy : trompette
Jon Audun Baar : batterie

Ancien membre

Harald Lassen : saxophone

Discographie Pixel

2012: Reminder
2013: We Are All Small Pixels
2015: Golden Years

Site officiel

Facebook