The New York Dolls


The New York Dolls - MazikThe New York Dolls est un groupe de rock formé à New York en 1971 qui s’est illustré en tant que groupe protopunk. Malgré un succès limité à ses débuts, les Dolls (poupées en anglais) préfigurent en grande partie l’ère du punk rock qui suivra, avec d’autres groupes de New York comme notamment les Ramones en s’appuyant en s’appuyant sur des éléments tels que le dirty rock & roll des Rolling Stones, l’anarchic noise des Stooges et le glam-rock des David Bowie et T. Rex.  Leur côté outrancier et androgyne influencera les looks de nombreux groupes de glam-metal comme Kiss, Mötley Crüe et Poison. Le style musical précurseur des New York Dolls, déroutant et quelque peu bâclé mais cependant extrêmement énergique, a ouvert la voie à de nombreux groupes de punk rock et heavy-metal.

The New York Dolls en bref

Syl Sylvain et Billy Murcia qui sont camarades de classe au lycée commencent à jouer ensemble dans un groupe appelé The Pox en 1967 puis créent une boutique de mode appelée Truth and Soul. Puis Sylvain accepte un job dans une boutique de mode masculine A Different Drummer qui se trouve en face du New York Doll Hospital, un atelier de réparation pour poupées qui inspirera le nom du groupe comme il le confirmera plus tard. En 1970 les trois hommes reforment un groupe et recrutent Johnny Thunders initialement à la basse, Sylvain finit par lui apprendra à jouer de la guitare qui deviendra son instrument de prédilection.

Le premier concert de la formation originale se déroule en 1971, à la veille de Noël, dans un refuge pour SDF appelé l’hôtel Endicott. Après avoir trouvé un manager et une maison de disque, les New York Dolls sont contactés par Rod Stewart qui les invite comme avant groupe lors de l’un de ses concerts à Londres.

Le premier album éponyme des New York Dolls est carrément considéré comme underground par rapport à la musique psychédélique ou progressive rock qui passe sur les ondes dans les années 70. Chrissie Hynde déclarera un jour que chaque groupe punk (et il les connaissait tous) avait au moins deux albums des New York Dolls, ce qui illustre l’influence du groupe sur ce mouvement rock.

The New York Dolls - MazikLe line-up d’origine rencontre de nombreux problèmes avec l’industrie du disque grand public qui ne sait pas comment « cataloguer » groupe aussi atypique, précurseur et qualifié de « sauvage » à cause de ses excès. Too Much Too Soon (Trop beaucoup trop tôt) est d’ailleurs le titre de leur deuxième opus publié en mai 1974.

Après la première séparation du groupe, le leader des New York Dolls, David Johansen, se lance dans une carrière solo (sous le pseudo de Buster Poindexter) moyennement sans grand succès. Johnny Thunders quant à lui crée The Heartbreakers, Arthur Kane rejoint l’aventure Corpse Grinders et Syl Sylvain sort deux albums solo.

The New York Dolls - MazikEn 2004, les trois autres membres du combo se réunissent pour une tournée exceptionnelle. En 2006, le groupe qui ne compte plus que deux membres de la formation d’origine sort un nouvel album One Day It Will Please Us to Remember Even This. Il est suivi en 2009 par Cause I Sez So et après une refonte du groupe, Dancing Backward in High Heels en 2011.

Membres des New York Dolls

David Johansen – chant, harmonica
Sylvain Sylvain – guitare, basse, piano
Jason Hill – basse
Earl Slick – guitare
Brian Delaney – batterie

Anciens membres

Johnny Thunders – guitare, chant
Rick Rivets – guitare
Arthur Kane – guitare basse
Billy Murcia – batterie
Jerry Nolan – batterie
Blackie Lawless – guitare
Peter Jordan – basse
Chris Robison – claviers
Tony Machine – batterie
Gary Powell – batterie
Steve Conte – guitare
Sami Yaffa – basse
Frank Infante – guitare
Brian Koonin – claviers

Discographie des New York Dolls

Albums studio

1973 – New York Dolls
1974 – Too Much Too Soon
2006 – One Day It Will Please Us to Remember Even This
2009 – Cause I Sez So
2011 – Dancing Backward in High Heels

Démos

1972 – Actress – « Birth of the New York Dolls »
1973 – Endless Party
1981 – Lipstick Killers – The Mercer Street Sessions 1972
1992 – Seven Day Weekend
2006 – Private World – The Complete Early Studio Demos 1972–1973

Albums live

1984 – Red Patent Leather
1993 – Paris Le Trash
1998 – Live In Concert, Paris 1974
2002 – From Paris with Love (L.U.V.)
2004 – Morrissey Presents: The Return Of New York Dolls Live From Royal Festival Hall
2008 – Live At the Filmore East
2009 – Viva Le Trash ’74

Compilations

1977 – New York Dolls / Too Much Too Soon
1977 – Very Best of New York Dolls
1985 – Night of the Living Dolls
1985 – The Best of the New York Dolls
1987 – New York Dolls + Too Much Too Soon
1990 – Super Best Collection
1994 – Rock’n Roll
1998 – Hootchie Kootchie Dolls
1999 – The Glam Rock Hits
1999 – The Glamorous Life Live
2000 – Actress: Birth of The New York Dolls
2000 – Endless Party
2000 – New York Tapes 72/73
2002 – Great Big Kiss (réédition de Seven Day Weekend et Red Patent Leather)
2003 – Looking For A Kiss
2003 – Manhattan Mayhem
2003 – 20th century masters – the Millennium collection: the best of New York Dolls

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Climax Blues Band


Climax Blues Band - MazikLe Climax Blues Band appelé à l’origine Climax Chicago Blues Band est un groupe britannique formé à la fin de 1968 à Stafford en Angleterre qui est l’un des chefs de file du mouvement British Blues Boom de la fin des 60’s (ne pas confondre avec Climax, une formation californienne originaire de Los Angeles qui n’a sorti qu’un seul album en 1972). Les membres fondateurs du sextuor sont les guitaristes Derek Holt et Peter Haycock, le claviériste Arthur Wood, le bassiste Richard Jones et le batteur George Newsome et le chanteur-saxophoniste Colin Cooper. Son principal plus grand succès commercial est le tube « Couldn’t Get It Right » en 1976 qui se classe dans les charts au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

Climax Blues Band en bref

Colin Cooper vocaliste et multi-instrumentiste de talent forme le groupe en 1968, au plus fort du « blues boom » anglais qui a également vu naître des combos tels que Fleetwood Mac, Ten Years After ou Chicken ShackCreamHumble PieFree ou Yardbirds entre autres…

Climax Blues Band - MazikEn 1970, la maison de disque EMI passe le groupe sur son nouveau label « progressif » Harvest, parallèlement avec la baisse de la popularité du boom du blues, Colin Cooper et ses comparses se dirigent vers un style plus rock-rock avec des albums comme Tightly Knit en 1971 et Rich Man en 1972.

Climax Blues Band - MazikPar la suite le groupe se concentre sur le lucratif marché américain et accompagne en tournées des groupes comme Canned Heat et Steve Miller Band. Après avoir quitté EMI pour Polydor, le groupe obtient un bon succès et accroît sa notoriété en 1973 avec FM Live, session enregistrée et diffusée en direct à la radio lors d’une émission à New York. L’enregistrement de ce concert met en lumière leur goût et leur prédisposition pour la scène. Il est à ce jour leur album le plus vendu qui les a propulsé du statut de simple avant-groupe à celui de tête d’affiche.

Après quels défections réduisant le sextuor à un quartet, c’est à cette époque que le groupe Climax Chicago Blues Band décide de raccourcir son nom pour devenir le Climax Blues Band.

Leur grand succès commercial arrive en 1976 lorsque le morceau Couldn’t Get It Right composé par Colin Cooper se classe troisième au Billboard US et dans le Top 10 britannique. Il sera repris plus tard par les Fun Lovin’ Criminals.

Par la suite le groupe signe chez Warner et continue d’enregistrer de façon prolifique en se concentrant sur la production d’albums. Climax Blues Band entre pour la deuxième fois le Top 20 américain en 1981 avec I Love You, écrit par Derek Holt. Ce dernier quitte le groupe l’année suivante pour former Grand Alliance.

À la fin des années 80 la popularité de Climax Blues Band aux États-Unis commence à fortement diminuer, ils (re)commencent donc se produire sur la scène blues européenne. L’album live Blues from the Attic publié en 1994 démontre qu’ils n’on rien perdu de leur verve dans le style blues-rock qu’ils affectionnent et que personnellement je préfère à leur compromission pop-rock mainstream… (Je vous invite aussi à voir leur concert à Rockpalast de 1983)

Colin Cooper fondateur et leader du Climax Blues Band

De son vrai nom Colin Francis Richard Cooper, Colin Cooper est né à Stafford en 1939. Il débute sa carrière professionnelle en formant R&B Hipster Image en 1964, en tant que chanteur principale, guitariste et saxophoniste. Après s’être forgé une solide réputation locale, le groupe s’installe à Londres en 1965 pour succéder à Spencer Davis au club Flamingo de Soho, un lieu mythique du R&B britannique où Zoot Money, Georgie Fame et Graham Bond ont fait leurs armes. Ils signent un contrat d’enregistrement avec Decca en 1966 mais leur seul single, Can’t Let Her Go bien que produit par Alan Price (The Animals) n’obtient pas le succès escompté.

Lorsque ce groupe se sépare, Colin Cooper forme un groupe de Soul appelé The Gospel Truth que le guitariste Pete Haycock rejoint en 1967. Inspiré par l’émergence d’une deuxième vague de groupes de blues britanniques tels que Jethro Tull et Fleetwood Mac, les deux hommes refondent le groupe en Climax Chicago Blues Band et recrutent le bassiste Richard Jones, le batteur George Newsome, Arthur Wood au clavier et Derek Holt comme second guitariste. Le groupe signe chez EMI en 1969 et ses deux premiers albums, sur la filiale Parlophone d’EMI, excellent dans le style blues hardcore (twelve-bar blues) initié par les grands groupes de Chicago qui accompagnent Muddy Waters et Howlin’ Wolf, même si l’utilisation d’instruments à vent par Colin Cooper amène parfois une touche plus jazzy à leurs compositions.

Bien que le line-up du Climax Blues Band ait radicalement changé au fil des ans, Colin Cooper fût son leader sans interruption jusqu’à son décès, des suite d’un cancer, le 3 juillet 2008, à l’âge de 68 ans.

Le Climax Blues Band post Colin Cooper

Climax Blues Band - MazikEn 2019 le Climax Blues Band revient avec un nouvel album Hands of Time. C’est le 21ème opus du groupe constitué de treize nouvelles chansons originales, plus un titre inédit en bonus ‘Getting There’ avec le regretté Colin Cooper. Enregistré au Silk Mill Studio dans le Staffordshire, en Grande-Bretagne, c’est un mélange de bluesy funk, de soul et de jazz rock, bref, tous les ingrédients qui ont fait la réussite du groupe depuis plus de 50 ans.

Le Climax Blues Band prévoit une grosse tournée au Royaume-Uni et en Europe en 2019 afin de promouvoir la sortie de ce dernier opus en date.

Line up actuel du Climax Blues Band

George Glover – claviers, chœurs
Lester Hunt – guitare, chœurs
Graham Dee – chant
Neil Simpson – basse
Chris Aldridge – saxophone
Roy Adams – batterie

Anciens membres du Climax Blues Band

Anton Farmer – claviers
Arthur Wood – claviers
Colin Cooper – chant, saxophone, harmonica, guitare
Dave Marquee – basse
Derek Holt – basse, guitare, claviers, chant
George Newsome – batterie
Henry Spinetti – batterie
Jeff Rich – batterie
John « Rhino » Edwards – basse
John Cuffley – batterie
Johnny Pugh – chant, saxophone, harmonica
Nicky Hopkins – claviers
Pete Haycock – guitare, chant, basse
Peter Filleul – claviers
Richard Jones – basse, claviers
Richard Jones – claviers, basse
Roger Inniss – basse

Discographie du Climax Blues Band

1969 – The Climax Chicago Blues Band
1969 – Plays On
1970 – A Lot Of Bottle
1971 – Tightly Knit
1972 – Rich Man
1973 – FM Live
1974 – Sense Of Direction
1975 – Stamp Album
1976 – Gold Plated
1977 – Shine On
1979 – Real To Reel
1980 – Flying The Flag
1981 – Lucky For Some
1983 – Sample And Hold
1988 – Drastic Steps
1993 – Blues From The Attic
1994 – 25 Years (1968-1993)
2003 – Big Blues (The Songs Of Willie Dixon)
2019 – Hands Of Time

Site de référence : www.climaxbluesband.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂