Climax Blues Band


Climax Blues Band - MazikLe Climax Blues Band appelé à l’origine Climax Chicago Blues Band est un groupe britannique formé à la fin de 1968 à Stafford en Angleterre qui est l’un des chefs de file du mouvement British Blues Boom de la fin des 60’s (ne pas confondre avec Climax, une formation californienne originaire de Los Angeles qui n’a sorti qu’un seul album en 1972). Les membres fondateurs du sextuor sont les guitaristes Derek Holt et Peter Haycock, le claviériste Arthur Wood, le bassiste Richard Jones et le batteur George Newsome et le chanteur-saxophoniste Colin Cooper. Son principal plus grand succès commercial est le tube « Couldn’t Get It Right » en 1976 qui se classe dans les charts au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

Climax Blues Band en bref

Colin Cooper vocaliste et multi-instrumentiste de talent forme le groupe en 1968, au plus fort du « blues boom » anglais qui a également vu naître des combos tels que Fleetwood Mac, Ten Years After ou Chicken ShackCreamHumble PieFree ou Yardbirds entre autres…

Climax Blues Band - MazikEn 1970, la maison de disque EMI passe le groupe sur son nouveau label « progressif » Harvest, parallèlement avec la baisse de la popularité du boom du blues, Colin Cooper et ses comparses se dirigent vers un style plus rock-rock avec des albums comme Tightly Knit en 1971 et Rich Man en 1972.

Climax Blues Band - MazikPar la suite le groupe se concentre sur le lucratif marché américain et accompagne en tournées des groupes comme Canned Heat et Steve Miller Band. Après avoir quitté EMI pour Polydor, le groupe obtient un bon succès et accroît sa notoriété en 1973 avec FM Live, session enregistrée et diffusée en direct à la radio lors d’une émission à New York. L’enregistrement de ce concert met en lumière leur goût et leur prédisposition pour la scène. Il est à ce jour leur album le plus vendu qui les a propulsé du statut de simple avant-groupe à celui de tête d’affiche.

Après quels défections réduisant le sextuor à un quartet, c’est à cette époque que le groupe Climax Chicago Blues Band décide de raccourcir son nom pour devenir le Climax Blues Band.

Leur grand succès commercial arrive en 1976 lorsque le morceau Couldn’t Get It Right composé par Colin Cooper se classe troisième au Billboard US et dans le Top 10 britannique. Il sera repris plus tard par les Fun Lovin’ Criminals.

Par la suite le groupe signe chez Warner et continue d’enregistrer de façon prolifique en se concentrant sur la production d’albums. Climax Blues Band entre pour la deuxième fois le Top 20 américain en 1981 avec I Love You, écrit par Derek Holt. Ce dernier quitte le groupe l’année suivante pour former Grand Alliance.

À la fin des années 80 la popularité de Climax Blues Band aux États-Unis commence à fortement diminuer, ils (re)commencent donc se produire sur la scène blues européenne. L’album live Blues from the Attic publié en 1994 démontre qu’ils n’on rien perdu de leur verve dans le style blues-rock qu’ils affectionnent et que personnellement je préfère à leur compromission pop-rock mainstream… (Je vous invite aussi à voir leur concert à Rockpalast de 1983)

Colin Cooper fondateur et leader du Climax Blues Band

De son vrai nom Colin Francis Richard Cooper, Colin Cooper est né à Stafford en 1939. Il débute sa carrière professionnelle en formant R&B Hipster Image en 1964, en tant que chanteur principale, guitariste et saxophoniste. Après s’être forgé une solide réputation locale, le groupe s’installe à Londres en 1965 pour succéder à Spencer Davis au club Flamingo de Soho, un lieu mythique du R&B britannique où Zoot Money, Georgie Fame et Graham Bond ont fait leurs armes. Ils signent un contrat d’enregistrement avec Decca en 1966 mais leur seul single, Can’t Let Her Go bien que produit par Alan Price (The Animals) n’obtient pas le succès escompté.

Lorsque ce groupe se sépare, Colin Cooper forme un groupe de Soul appelé The Gospel Truth que le guitariste Pete Haycock rejoint en 1967. Inspiré par l’émergence d’une deuxième vague de groupes de blues britanniques tels que Jethro Tull et Fleetwood Mac, les deux hommes refondent le groupe en Climax Chicago Blues Band et recrutent le bassiste Richard Jones, le batteur George Newsome, Arthur Wood au clavier et Derek Holt comme second guitariste. Le groupe signe chez EMI en 1969 et ses deux premiers albums, sur la filiale Parlophone d’EMI, excellent dans le style blues hardcore (twelve-bar blues) initié par les grands groupes de Chicago qui accompagnent Muddy Waters et Howlin’ Wolf, même si l’utilisation d’instruments à vent par Colin Cooper amène parfois une touche plus jazzy à leurs compositions.

Bien que le line-up du Climax Blues Band ait radicalement changé au fil des ans, Colin Cooper fût son leader sans interruption jusqu’à son décès, des suite d’un cancer, le 3 juillet 2008, à l’âge de 68 ans.

Le Climax Blues Band post Colin Cooper

Climax Blues Band - MazikEn 2019 le Climax Blues Band revient avec un nouvel album Hands of Time. C’est le 21ème opus du groupe constitué de treize nouvelles chansons originales, plus un titre inédit en bonus ‘Getting There’ avec le regretté Colin Cooper. Enregistré au Silk Mill Studio dans le Staffordshire, en Grande-Bretagne, c’est un mélange de bluesy funk, de soul et de jazz rock, bref, tous les ingrédients qui ont fait la réussite du groupe depuis plus de 50 ans.

Le Climax Blues Band prévoit une grosse tournée au Royaume-Uni et en Europe en 2019 afin de promouvoir la sortie de ce dernier opus en date.

Line up actuel du Climax Blues Band

George Glover – claviers, chœurs
Lester Hunt – guitare, chœurs
Graham Dee – chant
Neil Simpson – basse
Chris Aldridge – saxophone
Roy Adams – batterie

Anciens membres du Climax Blues Band

Anton Farmer – claviers
Arthur Wood – claviers
Colin Cooper – chant, saxophone, harmonica, guitare
Dave Marquee – basse
Derek Holt – basse, guitare, claviers, chant
George Newsome – batterie
Henry Spinetti – batterie
Jeff Rich – batterie
John « Rhino » Edwards – basse
John Cuffley – batterie
Johnny Pugh – chant, saxophone, harmonica
Nicky Hopkins – claviers
Pete Haycock – guitare, chant, basse
Peter Filleul – claviers
Richard Jones – basse, claviers
Richard Jones – claviers, basse
Roger Inniss – basse

Discographie du Climax Blues Band

1969 – The Climax Chicago Blues Band
1969 – Plays On
1970 – A Lot Of Bottle
1971 – Tightly Knit
1972 – Rich Man
1973 – FM Live
1974 – Sense Of Direction
1975 – Stamp Album
1976 – Gold Plated
1977 – Shine On
1979 – Real To Reel
1980 – Flying The Flag
1981 – Lucky For Some
1983 – Sample And Hold
1988 – Drastic Steps
1993 – Blues From The Attic
1994 – 25 Years (1968-1993)
2003 – Big Blues (The Songs Of Willie Dixon)
2019 – Hands Of Time

Site de référence : www.climaxbluesband.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Ben Harper


Ben Harper - MazikBen Harper est un auteur-compositeur-interprète américain né le 28 octobre 1969 en Californie où il a grandi en écoutant du blues, du folk, de la soul, du RnB et du reggae. Le mélange éclectique de musique blues, folk acoustique, soul, reggae, rock, groove-funk lui a permis d’acquérir un statut d’artiste culte au cours des années 1990 et d’attirer l’attention du public vers la fin de la décennie. Ben Harper combine des éléments du folk, du blues et de jam. L’œuvre de Harper est indémodable, sa base de fans est solide et fidèle ce qui lui permet  de tourner constamment. Ben Harper a remporté trois Grammy Awards dont les prix pour la meilleure performance instrumentale pop et le meilleur album Soul Gospel traditionnel en 2005 et pour le meilleur album Blues en 2014.

Ben Harper en bref

Ben Harper a commencé à jouer de la guitare dès son enfance dans sa ville natale de Claremont, en Californie. Il s’est finalement orienté vers la guitare slide acoustique. Jeune homme, il enregistre un premier LP intitulé Pleasure and Pain avec son ami le guitariste folk Tom Freund. Après cette édition limitée, Ben Harper signe un contrat avec Virgin Records qui sort son premier album, Welcome to the Cruel World en 1994.

Ben Harper - MazikIl est suivi en 1995 par l’incendiaire Fight For Your Mind qui devient un incontournable sur les ondes des radios universitaires avec ses nombreux tubes.

En 1999, au Santa Barbara Bowl, Ben Harper fait la connaissance du chanteur et guitariste Jack Johnson qui à l’époque est totalement inconnu et n’avait encore rien enregistré. Après avoir écouté une démo de douze chansons de Jack Johnson, Ben Harper la transmet à son producteur, J.P. Plunier qui le signe pour enregistrer son premier album.

Dès le début de sa carrière, la musique de Ben Harper est mieux accueillie à l’étranger que dans son pays d’origine même s’il y est relativement célèbre et respecté. C’est bien en Europe et en particulier en France, en Allemagne, en Suisse, au Portugal et aux Pays-Bas que Ben Harper devient une véritable Star en étant diffusé massivement sur les ondes et en obtenant des critiques élogieuses.

Ben Harper - MazikSa popularité en France est telle que le magazine Rolling Stone le désigne « Artiste de l’Année » en 2003. Sa tournée de la même année pour l’album Diamonds on the Inside le mène dans des stades bondées sur tout le continent.

En octobre 2004, Ben Harper participe à la tournée Vote for Change organisée au profit de Moveon.org et pour encourager les habitants des Swing States à voter lors de l’élection présidentielle américaine.

Au cours de l’été 2005, lorsque la tournée Zooma prévue avec Trey Anastasio et divers artistes de la scène alternative est annulée, Ben Harper se produit dans des clubs et des lieux plus confidentiels comme l’Avalon Ballroom à Boston, le Tabernacle à Atlanta et donne un concert complètement acoustique au mythique Auditorium Ryman à Nashville avec de nouveaux titres comme « Get It Like You Like It » et « Dressed In Black ».

Ben Harper - MazikSon  double album Both Sides of the Gun de 2006 se classe 7ème au Billboard US. Dans la foulée Ben Harper se lance dans une tournée mondiale avec le soutien de Damian  » Jr. Gong  » Marley pour ses étapes aux États-Unis.

En 2007, Ben Harper sort l’album Lifeline, enregistré à Paris juste après sa tournée.

La même année Ben Harper qui fait partie du groupe No Nukes, collectif contre le nucléaire, à l’instar de Bruce SpringsteenJackson Browne ou The Doobie Brothers entre autres, enregistre un clip vidéo d’une nouvelle version de la chanson « For What It’s Worth » de Buffalo Springfield.

La collaboration de Ben Harper avec la chanteuse brésilienne Vanessa da Mata, sur le titre « Boa Sorte/Good Luck », atteint la première place au Portugal et au Brésil où il remporte le très convoité Prêmio Multishow en 2008.

Toujours en 2008, il participe à l’enregistrement de album de bienfaisance Songs for Tibet.

Par la suite, Ben Harper forme le groupe Fistful of Mercy avec Dhani Harrison et Joseph Arthur qui publie un premier album, As I Call You Down en octobre 2010.

Le 17 mai 2011, le site officiel de Ben Harper annonce la sortie d’un album intitulé Give Till It’s Gone sur le label Virgin.

Ben Harper - MazikEn janvier 2013 sort l’album Get Up ! sur Stax Records / Concord Music Group.  Enregistré à Los Angeles et produit par Ben Harper, ce  12ème album studio est une collaboration avec l’harmoniciste Charlie Musselwhite avec lequel il enregistrera No Mercy in This Land cinq ans plus tard, qui est à ce jour son dernier album en date.

Il coproduit la chanteuse Natalie Maines des Dixie Chicks pour son premier album solo rock Mother publié en mai 2013.

En juin 2015 Ben Harper et son groupe The Innocent Criminals se produisent au Rock Werchter Festival.

Ben Harper publie une vidéo sur YouTube de son single « Call It What It Is »en février 2016,  qui est un premier extrait de son nouvel album studio Call It What It Is qui sort deux mois plus tard.

Membres des Innocent Criminals et/ou B.H.I.C (Ben Harper and the Innocent Criminals)

Ben Harper – Voix, Guitares
Leon Mobley – Percussions
Juan Nelson – Guitare Basse
Oliver Charles – Batterie
Jason Yates – Clavier
Michael Ward – Guitare
John McKnight – Guitare Basse
Mark London Sims – Guitare Basse
Rock Deadrick – Batterie, Percussions
Chili Charles – Percussions
Marcus Miller – Batterie
David Sutton – Guitare Basse
David Leach – Percussions
Dean Butterworth – Batterie
Greg Kurstin – Clavier
Nicky P. – Guitare
Marc Ford – Guitare
Jason Yates – Claviers
Michael Ward – Guitare

Discographie de Ben Harper

Albums studio

1994 – Welcome to the Cruel World
1995 – Fight for Your Mind
1997 – The Will to Live
1999 – Burn to Shine avec The Innocent Criminals
2003 – Diamonds on the Inside
2004 – There Will Be a Light avec The Blind Boys of Alabama
2006 – Both Sides of the Gun
2007 – Lifeline avec The Innocent Criminals
2009 – White Lies for Dark Times avec Relentless7
2011 – Give Till It’s Gone
2013 – Get Up! avec Charlie Musselwhite
2014 – Childhood Home Ben & Ellen Harper
2016 – Call It What It Is avec The Innocent Criminals
2018 – No Mercy in This Land avec Charlie Musselwhite

Albums Live

2001 – Live from Mars
2005 – Live at the Apollo
2007 – Live at Twist & Shout
2010 – Live from the Montreal International Jazz Festival
2013 – Live from the Granada Theater (10-09-2019 Dallas, Texas)

Autres participations

1992 – Pleasure and Pain (Ben Harper et Tom Freund)
2010 – As I Call You Down (Fistful of Mercy)

Compilation

2012 – By My Side Career (rétrospective de la carrière de Ben Harper)

Sites de référence : www.benharper.fr  www.benharper.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂