Tomorrow


Tomorrow - MazikTomorrow est un groupe de rock, pop et freakbeat psychédélique des années 1960. Formé à Londres, c’est l’un des premiers groupes psychédéliques britanniques avec Pink Floyd et Soft Machine mais malgré les éloges et le soutien du DJ John Peel qui les a présentés dans son émission de radio « Perfumed Garden » sur BBC1 le 21 septembre 1967, le groupe n’a pas vraiment réussi à percer et n’enregistre que deux singles et un album éponyme la même année avant de splitter.

Tomorrow en bref

Le groupe débute sous le nom de Four Plus One dans un style rhythm and blues et enregistre un single passé totalement inaperçu en 1965 puis plus soul avec The In-Crowd qui enregistre les titres « Am I Glad to See You » et « Blow-Up » pour le film éponyme en 1966 dont les paroles dévoilent quasi littéralement l’intrigue du film. Les deux chansons ne sont cependant pas inutilisées car ce sont les Yardbirds qui ont été engagés dans la séquence de la boîte de nuit lors de laquelle The In Crowd devait apparaître.

Tomorrow, qui complète son line-up avec l’arrivée du guitariste Steve Howe (ex Syndicats et futur Yes) et du batteur John « Twink » Alder (ex Fairies), fait cependant une apparition dans le film Smashing Time en 1967 sous le nom de The Snarks. John « Junior » Wood, malade, est remplacé par John Pearce mais une fois de plus leur musique n’est pas utilisée pour la B.O. Celle-ci est en fait réalisée par Skip Bifferty.

En 1967, le groupe sort deux singles, dont l’un, « My White Bicycle », sera repris plus tard par le groupe de heavy rock Nazareth. Selon le batteur John « Twink » Alder, ce titre a été inspirée par les Provos hollandais, un groupe contestataire, libertaire et anarchiste d’Amsterdam qui a lancé un programme communautaire de vélos partagés avant l’heure en mettant à disposition gratuitement des bicyclettes blanches dans la ville dans le but de supprimer la circulation automobile.

Le single « Revolution » publié en septembre 1967 précède d’un an la chanson « Revolution » des Beatles. Dans son livre « White Bicycles – Making Music in the 1960s » Joe Boyd affirme que ce morceau joué par Tomorrow en concert à l’UFO Club (Ndlr : endroit dans lequel le groupe a également jammé avec Jimi Hendrix) est l’apothéose de l’underground britannique des années 1960,

Par la suite Steve Howe a rejoint le groupe de rock progressif Yes, tandis que Twink s’en est allé vers The Pretty Things pour l’enregistrement de leur fameux concept-album concept S.F. Sorrow, avant de former The Pink Fairies. John Wood quant à lui s’est lancé dans la production musicale.

Membres de Tomorrow

Steve Howe : guitare
Keith West : chant
John « Junior » Wood : basse
John « Twink » Alder : batterie

Discographie de Tomorrow

Albums studio

1968 : Tomorrow

Singles

1967 : My White Bicycle
1967 : Revolution

En tant que The In-Crowd

Singles

1965 – That’s How Strong My Love Is / Things She Says
1965 – Stop, Wait a Minute / You’re on Your Own
1965 – Why Must They Criticise / I Don’t Mind

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

The Gun


The Gun - MazikThe Gun est un groupe rock-psychédélique proto-métal britannique de la fin des années 1960 qui n’a sorti qu’un seul tube, « Race with the Devil » et n’a enregistré que deux albums avant de se dissoudre. (Ne pas confondre avec The Gun, un groupe écossais de hard-rock formé en 1987).

Le line-up d’origine est constitué des frères Paul et Adrian Gurvitz.

The Gun en bref

Tout commence au début des années 60 alors que le jeune Paul écoute Elvis Presley, Buddy Holly, Cliff Richard & The Shadows et qu’à 15 ans il s’achète sa première guitare. Son père était à l’époque le Road Manager des Shadows, ce qui lui a donné l’envie et le courage de se lancer dans la musique. Après avoir appris quelques accords, il intègre rapidement des groupes locaux. Son premier concert professionnel s’est déroulé chez nous, en France, dans une base de l’armée US. À son retour en Angleterre, il commence à se produire sur les scènes londoniennes avec son premier groupe qui s’appelait The Londoners. Après une tournée en RFA, il décide de renommer le groupe en The Knack (rien à voir avec le groupe américain du même nom formé en 1978) qui est signé sur plusieurs labels et qui enregistre des singles pour Pye et Decca.

Ce quintet est constitué du guitariste/chanteur Paul Gurvitz (alias Curtis) accompagné de Louie Farrell à la batterie, Gearie Kenworthy à la basse, Tim Mycroft à la guitare et un certain Jon Anderson (Yes) pendant une courte période. Avec l’arrivée de l’ère psychédélique le groupe change de nom pour The Gun (ou simplement Gun) dès le printemps 1966.

The Gun se produit au mythique UFO Club avec des groupes tels que Pink Floyd, Arthur Brown et Tomorrow.

Début 1968, le groupe devient un trio, avec Paul Curtis (Gurvitz) à la basse, Louie Farrell à la batterie et Adrian Curtis (Gurvitz) à la guitare.

Après avoir signé chez CBS Records en 1968, le combo remporte un succès avec le premier morceau énergique de l’album éponyme, « Race with the Devil ». Publié en single en octobre 1968, ce titre se classe dans les charts.

Que cet album soit tombés dans l’oubli est d’une grande injustice car il mérite vraiment d’être découvert ou redécouvert…

Jimi Hendrix fera un clin d’œil au riff de guitare de « Race with the Devil » dans son morceau « Machine Gun » au festival de l’Île de Wight en 1970. Le morceau sera également repris Judas Priest sur la version remasterisée de Sin After Sin, par Black Oak Arkansas sur leur album Race with the Devil,  par Girlschool sur leur album Demolition et par Church of Misery sur leur démo de 1996.

La pochette du premier album de The Gun est tout à fait digne d’intérêt puisqu’il s’agit en fait de la première collaboration de l’artiste britannique Roger Dean avec un groupe rock. Il réalisera par la suite de nombreuses pochettes pour Yes en particulier.

The Gun - MazikLeur deuxième album, Gunsight, sort en 1969 mais malgré plusieurs singles et une tentative infructueuse de leur label de rattacher The Gun à la contre-culture underground, le groupe ne connaîtra pas d’autres succès.

Peu de temps après avoir tenté leur chance séparément, les frères Gurvitz créent Three Man Army en 1971, groupe qui enregistrera trois albums.

Entre 1974 et 1976, Three Man Army devient The Baker Gurvitz Army avec Ginger Baker l’ancien batteur de Cream. Le trio enregistre trois albums : Baker Gurvitz Army, Elysian Encounter and Hearts On Fire.

Pendant la même période, les frères Gurvitz enregistrent deux albums, Kick Off Your Muddy Boots et Paradise Ballroom, sous le nom de The Graeme Edge Band, avec le batteur Graeme Edge du groupe The Moody Blues.

Paul Gurvitz le leader de The Gun est toujours actif et se produit aujourd’hui sous le nom Paul Gurvitz and the New Army.

Membres de The Gun

Paul Gurvitz (alias Curtis) – guitare, chant
Adrian Gurvitz (alias Curtis) – guitare
Louie Farrell – batterie
Gearie Kenworthy – basse
Tim Mycroft – guitare
Jon Anderson – chant

Discographie de The Gun

Albums studio

1968 – Gun
1969 – Gunsight

Site de référence www.paulgurvitz.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂