Texas


TexasTexas est un groupe britannique de pop-rock, de britpop, de blues-rock,  rock alternatif et de blue-eyed-blues soul fondé à Glasgow en Écosse en 1986 par Sharleen Spiteri, John McElhone (ex-Hipsway, ex-Altered Images), Stuart Kerr (ex-Love and Money, ex-Friends Again) et Ally McErlaine.

Le style musical de Texas passera du blues rock au premier album Southside sorti en 1989, puis blue-eye soul sur White on Blonde en 1997 et enfin à la disco pop su Red Book de 2005.

Texas en bref

Le nom du groupe dont le nom est inspiré du du film de Wim Wenders Paris sort un premier succès en février 1989 avec « I don’t Want a Lover » tiré du premier album Southside produit par Tim Palmer qui s’écoulera à plus de deux millions d’exemplaires à travers le monde.

Les deux albums suivants, Mother’s Heaven sorti en 1991 et Ricks Road sorti en 1993 ne rencontrent pas le même succès mais arrivent toutefois à se classer dans les charts.

En 1990, Stuart Kerr quitte le groupe, il est remplacé par le batteur Richard Hynd (ex-Slide) en 1993.

Eddie Campbell reprend les claviers en 1991.

Le guitariste Anthony McGovern (ex-The Smiles) rejoint Texas en 1998.

Le plus grand tube de Texas commercial restera « Summer Son », qui prend la tête des charts internationaux, extrait du cinquième LP The Hush sorti au printemps 1999 période que Richard Hynd choisi pour quitter le groupe.

La compilation The Greatest Hits contenant des titres inédits sort en 2000 et s’écoule à plus de cinq millions de copies.

Le 9 septembre 2002, Sharleen Spiteri donne naissance à une fille qu’elle prénomme Misty Kyd Heath.

En 2003 Neil Payne (ex-The Smiles, ex-Astrid) reprend les baguettes.

Le claviériste Michael Bannister rejoint Texas 2005. La même année Till Lindemann du groupe Rammstein invite Sharleen Spiteri à chanter sur le morceau « Stirb Nicht Vor Mir (Don’t Die Before I Do)  » qui figure sur leur cinquième album Rosenrot enregistré à Berlin.

En 2008, Sharleen publie son premier album solo Melody.

Le 8 septembre 2009, Ally McErlaine est hospitalisé suite à un anévrisme à l’âge de 40 ans. Après son rétablissement Texas se reforme  pour la première fois depuis 2005. Le groupe entame une tournée en été 2011.

Le 20 mai 2013 Texas sort The Conversation son premier album après huit ans d’absence.

Le dernier album en date Jump on Board est publié en mai 2017. Ce neuvième album studio est acclamé par la critique, il contient le single « Let’s Work it Out ». L’album fait un carton sur les terres natales du groupe, en Écosse puisqu’il se classe en tête du Scottish Album Charts. Il en fait de même en France. Dans la foulée Texas entame sa tournée mondiale de soutien, Jump on Board Live Tour, tout au long de 2017.

Membres de Texas

Sharleen Spiteri : chant, guitare et piano
Ally McErlaine : guitare principale
Johnny McElhone : basse
Eddie Campbell : clavier
Tony McGovern : guitare et chant
Neil Payne : batterie
Michael Bannister : clavier, piano et chant

Anciens membres

Stuart Kerr : batterie
Richard Hynd : batterie
Mykey Wilson : batterie
Steve Washington : batterie

Discographie de Texas

Albums studio

1989 – Southside
1991 – Mothers Heaven
1993 – Ricks Road
1997 – White On Blonde
1999 – The Hush
2003 – Careful What You Wish For
2005 – Red Book
2013 – The Conversation
2017 – Jump on Board

Produits disponibles sur Amazon.fr

Compilations

2000 – The Greatest Hits
2007 – The BBC Sessions (live)
2015 – Texas 25

Produits disponibles sur Amazon.fr

Site de référence : www.texas.uk.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

The Shadows


The ShadowsThe Shadows est un groupe pionnier du rock anglais formé en 1958 connu pour avoir accompagné le chanteur Cliff Richard et pour avoir popularisé des morceaux instrumentaux comme « Apache », « Kon-Tiki », « Wonderful Land », « Foot Tapper » et « Dance On! », véritable révolution à l’époque et ce, bien avant les Beatles ou les Stones.

Un grand nombre de guitaristes tels que Mark Knopfler, David Gilmour, Ritchie Blackmore ou Brian May se sont inspirés des Shadows dont le leader, Hank Marvin, est désormais considéré comme l’un des guitaristes européens les plus influents du XXème siècle. Avec le recul l’impact phénoménal des Shadows sur la scène pop britannique des années soixante est carrément historique.

C’est sûr qu’aujourd’hui leur son apparaît parfaitement désuet face à des guitaristes contemporains comme Jeff Beck, Joe Satriani ou autres Steve Vai, que leurs morceaux font furieusement penser à des musiques de vieux westerns en N&B et personnellement ils me rappellent le fameux « interlude » et son petit train (de l’ORTF, pour ceux qui ont connu) qui passait à la télé dans les années 60… Néanmoins, il faut bien se remettre dans le contexte et je pense que leurs morceaux évoquent forcément quelque chose à nombre d’auditeurs sans qu’ils sachent nécessairement que les Shadows en sont les auteurs…

The Shadows en bref

The Shadows est un groupe de pop-rock britannique formé à Cheshunt dans le Hertfordshire en 1958 par les guitaristes Hank Marvin et Bruce Welch. Initialement la formation débute sous le nom The Drifters, le groupe fut actif jusqu’à la fin du siècle dernier et au cours de sa carrière il a sorti 69 tubes qui se sont classés dans les charts dont 35 crédités aux Shadows et 34 à Cliff Richard and the Shadows.

Ce groupe précurseur a été à l’avant-garde du boom du rock britannique instrumental en quatuor, guitare solo, guitare rythmique, basse et de batterie (comme les Beatles et bien d’autres plus tard) dont les principaux membres sont Hank Marvin (guitare solo) et Bruce Welch (guitare rythmique), Tony Meehan (batterie) et Jet Harris (basse). Leur style musical évolue dans la pop, le rock, le surf-rock et les ballades jazzy.

Premier groupe de rock européen en 1958, les Shadows ont accumulé les succès internationaux dès le début de leur carrière, d’abord en compagnie de Cliff Richard, l’un des chanteurs ayant vendu le plus d’albums en Grande-Bretagne (plus de 250 millions de disques vendus à ce jour), puis seuls avec des titres généralement instrumentaux.

The ShadowsLeur tube Apache bouleverse la musique pop en 1960 puis avec Wonderful Land, The Shadows sont les premiers à associer dans leurs enregistrements des guitares électriques avec un orchestre symphonique grâce notamment au chef d’orchestre et compositeur  Norman William Paramor alias Norrie Paramor.

En 1962, Jet Harris et Tony Meehan quittent le groupe pour se lancer en duo. Ils sont remplacés par le batteur Brian Bennett et le bassiste Brian Locking. Harris & Meehan obtiennent un succès éphémère avec le titre « Diamonds » avant de disparaitre dans l’oubli.

The ShadowsAprès une brève séparation de 1971 à 1973 au cours de laquelle ils continuent de se produire sous le nom de Marvin, Welch & Farrar, the Sahdows renouent avec le succès en plaçant plusieurs titres en tête des hit parades dans les années 1970 en Grande-Bretagne (les albums 20 Golden Greats et String of Hits dépassent chacun le million de disques vendus), et de nombreux albums disque d’or et platine dans les années 1980.

En novembre 1973, John Rostill qui avait remplacé Brian Locking est retrouvé mort par Bruce Welch dans son studio de répétitions, sa basse à la main alors qu’il était seul, probablement électrocuté.

Le groupe se sépare à la fin 1990 après un dernier album classé dans le Top 5 et Hank Marvin poursuivant une carrière solo.

En 2004 le groupe se reforme pour un best of qui une fois de plus entre dans le Top 10 et devient disque d’or en Grande-Bretagne puis il part pour deux tournées triomphales au Royaume-Uni et l’année suivante dans le reste de l’Europe. Ces concerts sont enregistrés et publiés sous forme de coffret double CD et sur 1 DVD intitulé The Shadows Final Tour.

Après avoir joué pour la Royal Variety Performance à l’occasion des cinquante ans du groupe, en 2008, ils partent avec Cliff Richard pour une vaste tournée des grandes scènes britanniques, puis une série de concerts en Europe, en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Afrique du Sud, jusqu’en mars 2010.

Tony Meehan, membre fondateur, décède d’une grave blessure à la tête suite à une chute en novembre 2005 à l’âge de 62 ans.

Jet Harris quant à lui disparaît en 2011 à l’âge de 71 ans après une brève maladie. Harris avait été récompensé un an plus tôt par un prix spécial de l’US Fender Guitar Co. pour son rôle magistral dans la popularisation de la guitare basse.

Une encyclopédie britannique définit The Shadows comme étant : « les principaux précurseurs d’un phénomène musical universel. »

Membres des Shadows

Hank Marvin – guitare solo
Bruce Welch – guitare rythmique
Brian Bennett – batterie
Mark Griffiths – basse
Warren Bennett – claviers, percussion, harmonica, guitare
Anciens membres
Jet Harris – basse
Tony Meehan – batterie
Brian Locking – basse
John Rostill – basse
Alan Hawkshaw – claviers
John Farrar – guitare
Alan Tarney – basse
Cliff Hall – claviers
Alan Jones – basse

Discographie des Shadows

Albums studio

1961 – The Shadows
1962 – Out of the Shadows
1964 – Dance with The Shadows
1965 – The Sound of The Shadows
1966 – Shadow Music
1967 – From Hank, Bruce, Brian and John
1967 – Jigsaw
1970 – Shades of Rock
1973 – Rockin’ with Curly Leads
1975 – Specs Appeal
1977 – Tasty
1979 – String of Hits
1980 – Change of Address
1981 – Hits Right Up Your Street
1982 – Life in the Jungle
1983 – XXV
1984 – Guardian Angel
1986 – Moonlight Shadows
1987 – Simply Shadows
1988 – Steppin’ to the Shadows
1990 – Reflection

Albums live

1962 – Live at the A.B.C. Kingston, 1962
1969 – Live in Japan 1969
1975 – Live at the Paris Olympia
1982 – Live at Abbey Road
1989 – Live At The Liverpool Empire
2004 – The Final Tour

Compilations

1963 – Greatest Hits
1965 – More Hits…
1973 – Golden Record
1973 – Greatest Hits
1977 – 20 Golden Greats
1980 – Another String of Hot Hits
1985 – Compact Shadows
1989 – At Their Very Best
1991 – Themes and Dreams
1993 – Shadows in the Night
2000 – 50 Golden Greats
2001 – Kon Tiki: De Beste 1960 – 1980
2002 – Complete Singles A’s and B’s 1959-1980
2004 – Life Story
2005 – Platinum Collection

Produits disponibles sur Amazon.fr

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂