Welcome to the World ou le renouveau de Jive Me

Formé autour de Tara et Baptiste, Jive Me sort ce vendredi 18 novembre son second album Welcome to the world accompagné du clip « Welcome to the war » (à découvrir ci-dessous).

Welcome to the World ou le renouveau de Jive Me - Mazik

Welcome to the world est l’album qui révèle l’évolution de Jive Me sur le chemin de la pop. Son parcours est fait de hauts, et de bas, de réussites, et de tourments.

De son premier opus, le groupe a gardé le goût des rythmes dansants, des sonorités expérimentales, et des refrains avec une voix envoûtante. Il évolue hors des structures conventionnelles, et rafraîchit la musique actuelle grâce à une créativité débridée.

Welcome to the World ou le renouveau de Jive Me - Mazik
© Anna Toutant

Dans ce nouvel album, on découvre des voix pop, de multiples genres de musique électro, des basses puissantes, et à chaque morceau, une atmosphère. Porte ouverte sur le cœur des humains, cet album parle à chacun à travers les amours d’été, l’amitié, les échecs, la quête du bonheur, l’estime de soi, la maladie mentale, l’hypocrisie sociale, la dimension cruelle du travail.

Jive Me nous plonge au final dans son monde ambivalent, teinté d’ombres et de lumières que chacun vit et interprète à sa façon et nous offre un album remarquable qui déclenche d’intenses émotions.

Dans ce nouvel album, Jive Me dessine le portrait d’une jeunesse nostalgique de son futur. Dans leur vingtaine et dans un monde accueillant la guerre, la pandémie, les problèmes écologiques, le groupe se pose des questions. « Quel sera notre avenir ? » Le constat peut paraître désespéré mais Jive Me garde une flamme et un espoir inébranlable. Le groupe dévoile sa réelle identité et s’affirme sur des sonorités très électro avec une voix au timbre unique.

Après les puissants singles « Karma » et « Strange Man », Jive Me annonce la fin de l’innocence avec réalisme sur son clip « Welcome to the war », réalisé par Plug Prod. Encore une nouvelle facette passionnante de l’identité du quatuor pop électronique français.

Toute l’actualité de Jive Me est à retrouver sur son site et ses réseaux sociaux : https://jiveme.com/

Le trio Fragments dévoile son nouvel album « Amasia » en collaboration avec l’illustrateur nantais Flobath

Le trio Fragments

Dans un futur proche, une rupture écologique a redistribué les cartes de la biodiversité. La nature reprend ses droits, les populations ont migré vers l’hémisphère sud tandis que les mégalopoles du XXIe siècle ont été désertées et sont devenues des villes friches. Quelques années plus tard, des explorateurs ont tiré profit d’une accalmie pour cartographier les espaces inexplorés.

Le trio Fragments dévoile son nouvel album "Amasia" - Mazik

Le nouvel album de Fragments se veut l’illustration de cet espace redessiné, et propose un voyage en 360° entre paysages luxuriants, vision post-moderne des villes industrielles, étendues glacées et cités englouties en opposition avec l’imaginaire post-apocalyptique de la SF classique.

Le trio Fragments dévoile son nouvel album "Amasia" - Mazik
crédit : Nadège Lacour

La musique instrumentale aérienne de Fragments est une invitation au voyage vers l’intime, au cours duquel une electronica raffinée se mêle à un post-rock ardent et tourmente. Chaque titre du disque a été pensé pour évoquer une traversée, de l’amont à l’aval de cette terre naissante.

Accompagné d’un livre illustré par Flobath, l’album Amasia, fait référence à un hypothétique futur « super-continent » regroupant l’Eurasie et l’Amérique, formé par la convergence des plaques tectoniques. Chaque titre du disque a été pensé pour évoquer une traversée, de l’amont à l’aval de cette terre naissante.

Pour retranscrire la narration du disque en image, Fragments a collaboré avec l’illustrateur Florian Mallet (Flobath). Chaque morceau correspondant à un paysage différent, avec l’envie d’une illustration singulière, étayant ainsi l’univers décrit sur 11 tableaux distincts et une collaboration avec l’agence Yokna pour la mise en forme graphique du livre.

Temps Calme dévoile la session captivante de « Dancing Owl »

Temps Calme est un trio lillois qui a vu le jour en 2018, on y retrouve Olivier Desmulliez (Ed Wood Jr., l’Objet…), Samuel Allain aux claviers (Black Bones) et Nicolas Degrande à la batterie (Roken Is Dodelijk, Louis Aguilar).

Temps Calme dévoile la session captivante de "Dancing Owl" - Mazik

Après un 1er EP numérique au printemps 2019, Temps Calme dévoilait le 5 juin dernier « Emie », première pépite de son album à venir fin 2020. Le voici de retour avec un second single envoûtant. Son nom : « Dancing Owl ».

Temps Calme dévoile la session captivante de "Dancing Owl" - Mazik

« Dancing Owl » nous raconte avec mélancolie une étrange apparition… Où tel un pendule imperturbable, l’orgue se fait parfois entrainer par le duo guitare batterie dans une danse pop aérienne et psychédélique.

In the shadow of a slow elm
She’s waiting for the full moon
The whole village is now empty
No one dared to challenge her
Every night, she moves and moves her shiny wings,
Worried eyes, perfect motion,
Maybe you, one day, can see the dancing owl
Don’t be scared, just dance with her

Pour accompagner cette sortie, Temps Calme nous offre une session des plus captivantes, tournée en février dernier à Tourcoing, au cœur des ateliers Désuet et Les Petits Bohèmes. Réalisé par Paul Tahon (captation) et Florian Hilsz (montage).

Redécouvrez également le single « Emie » et son clip orbital, entre aventure spatiale et science-fiction.

Circuit, le 1er album de Temps Calme est attendu pour le 6 novembre 2020 chez Synesthesic Experience, via Chancy Publishing.

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂