2006 : Shaka Ponk > Fonk me de Loco Con Da Frenchy Talkin’




Shaka Ponk "Loco Con Da Frenchy Talkin’"Premier album pour Shaka Ponk (SHK PNK) avec « Loco Con Da Frenchy Talkin’ » qui s’inspire du heavy métal, du funk et du hip hop pour nous faire un électro-rock frenchy de derrière les fagots.

En 2006, cette formation emmenée par le chanteur Frah n’est pas encore accompagnée de la sublime Samaha Sam, mais bien évidemment du singe Goz, leur mascotte virtuelle. En effet, l’univers de SHK PNK est autant graphique que sonore et même si les paroles n’ont souvent aucun sens, l’essentiel et de laisser nos petits gars fusionner des gimmicks efficaces, des breaks violents, des voix qui se mélangent avec une énergie communicatrice de la folie.

Cet ovni musical a éclos à Berlin avant d’exploser sur la scène française. Fusion des Red Hot Chili Peppers, de Death in Vegas, de Faith no more et de Rammstein… ce qui étonne à l’écoute de cet album est la multitude de tubes dont ce « Fonk me ».

Difficile de lister chaque morceau pour le raccrocher à tel ou tel groupe, cet incroyable melting pot de genres vaut le détour que ce soit avec le très red hot « Eh là mala lama laïco », le rock’oriental « Hell’o », le mitsoukotien « Fonk me », le hip hop death de « Whatch’ha », le très british « My boom is bumping », le rammsteinien « Da teen town », le Faith no more de « Papa Booya Boosta can » ou encore le fonk FFF de « Spit », écoutez moi ce son en live.

Bref que du lourd qui dépote et nous promet un avenir de power rock à s’en déjanter les rotules…

Produits disponibles sur Amazon.fr

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

1995 : La Souris Déglinguée > Tambour et Soleil

1995 : La Souris Déglinguée > Tambour et SoleilLe drapeau des Karens contre le nettoyage ethnique au Myanmar, illustré par ce film pour les amoureux de la Birmanie, c’est mon choix du jour avec cette ballade Tambour et Soleil tirée de l’album du même nom et enregistré par « La Souris Déglinguée », alias LSD.

Ce groupe de punk-rock alternatif originaire de Versailles à royalement ouvert son style musical en oscillant entre bon vieux rock ‘n’ roll, dub, punk et rap sous la coupe de son guitariste-chanteur Taî-Luc.

J’aurais pu parler plus tôt de LSD avec « Quartier Libre » en 88, qui avec des riffs rageurs, taillait des costards à l’ensemble des grincheux dans un esprit de révolte et d’engagement. Ou même de « Banzai ! » en 90 et son rock d’urgence qui s’ouvrait encore plus sur de nouvelles influences musicales.

Mais j’ai choisi de vous parler de leur album le plus pop « Tambour et Soleil », ce qui ne fera certainement pas plaisir aux fans des squats parisiens de la première heure. Mais peu importe, c’est à mon avis un excellent album dont le concept des textes est basé sur les différents combats du 20ème siècle en Asie…. Et bouddha sait combien ils sont nombreux.

Avec « Tambour Et Soleil », point de rage primaire ou de violence gratuite, mais un album tout en rondeur et en charme. Les riffs agressifs ont laissé place à des mélodies plus intimistes et la voix de Taî-Luc s’est tempérée, flirtant même parfois avec le fredonnement. Les références asiatiques sont omniprésentes et constituent l’ossature du disque, seuls deux morceaux ont pour théâtre l’Europe de l’Est. Pas de bitume parisien dans ce disque et l’odeur des poubelles s’efface au profit de senteurs plus épicées.

Ce album nous promène avec bonheur d’un Reggae, à un Rock, en passant par des ambiances World-Music et des incursions de plus en plus fréquentes vers la chanson française. Entre la beauté de la cause Karen de « Tambour Et Soleil », le reggae déhanché des « Princesse de la rue », le rock guerrier de « Brigitte bardot Cambodgienne », les paroles engagées de « Invisibles Drapeaux », l’invitation au voyage de « Demoiselles De Vientiane » et l’énergie de la vodka en tetrapack de « Romania’ 94 », nous voilà devant un album majeur de La Souris Déglinguée. A boire sans modération…

Discographie de La Souris déglinguée

Albums studio

1981 : La Souris déglinguée
1982 : Une cause à rallier
1983 : Aujourd’hui et demain
1984 : La Cité des anges
1986 : Eddy Jones
1988 : Quartier Libre
1991 : Banzaï !
1993 : Ganeko Yoriko meets LSD in Paris
1995 : Tambour et Soleil
1997 : Granadaamok
2002 : L.S.D.
2005 : Mekong]
2009 : As-tu déjà oublié ?
2014 : Les Toits du Palace

Albums live

1989 : Paris 23.05.89
1999 : Lyon ’84
2006 : Glaz’art’
2010 : Secret Place (enregistré à Montpellier le 25 avril 2009)

Paroles de Tambour et Soleil tiré de l’album éponyme de La Souris Déglinguée

On m’a parlé de ton pays comme d’une sorte de jardin fleuri
Où même les filles les plus jolies, elles savent se servir d’un fusil
Moitié en sarong, moitié en treillis, là bas au sud est de l’asie
Oui même les filles les plus jolies, elles savent se servir d’un fusil

Rouge, blanc et bleu, tambour et soleil
Sont les couleurs de kawthoolei

Mauvaises nouvelles, message radio, le slor contrôle tout manerplaw
Bataille perdue pour la guérilla, des soldats du général bo mya
Derrière toi la colline du chien devant toi l’avenir incertain
Mais tant que coulera la nam moeï dans ton combat tu ne seras pas seul

Rouge, blanc et bleu, tambour et soleil
Sont les couleurs de kawthoolei

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵