Asylum4


Asylum4 - MazikJe viens de découvrir une bande de cinglés tout droit sortis de l’asile…

Ces joyeux drilles maniaco-dépressifs aux allures déjantées ont formé un groupe de rock qui envoie du lourd…

Asylum4 déclare faire de la musique pour des personnes que votre mère estimerait très certainement infréquentables mais que c’est bon et qu’est-ce-que ça pulse !  🙂

Asylum4 en bref

Ils sont français et se (sur)nomment Jayne Doe, Lord MacBass, Sir Jack et John Badass… Ils se seraient (selon la légende) rencontrés dans un asile à Paris souffrant tous les quatre de symptômes psy plus où moins graves et plus où moins avérés…

Ces frappadingues ne se souviennent plus vraiment, laissent planer le doute et entretiennent le mythe. Leur bassiste par exemple affirme mordicus qu’il a été élevé par une famille de truites à fourrure dans le sud de la France ce qui le conduit épisodiquement à menacer de son manche de basse les pêcheurs qu’il rencontre sur son chemin…

Jayne Doe quant à elle ignore sa véritable identité, parlait le russe à la naissance et se prend de temps à autres pour Ivan Rebroff, certainement par nuit de pleine lune alors que son compère John Badass erre comme une âme en peine en hurlant à la mort tel un loup, une batte de baseball chromée à la main façon Sergent Donny Donowitz dans « Inglourious Basterds »…

Sir Jack c’est le taciturne de la bande de sinoques qui ne s’exprime pas où exclusivement par des grognements et autres borborygmes vernaculaires que lui seul comprend.

Mais peu importe ce folklore plutôt marrant et comment ils en sont arrivés là car les membres de ce quarter loufoque a découvert qu’ils avaient un truc en commun : le Rock ! (ils aiment tout particulièrement Guns n’ RoseLed Zeppelin, Queen, AC/DC, pour ce dernier c’est flagrant dans leur morceau « Fighting »)

Asylum4 fait donc de la musique, le genre dur et bruyant mais réjouissant et follement hystérique comme il se doit et de fait, cela leur permet de libérer toute cette énergie trop longtemps aliénée dans leurs cellules (grises) et de s’éclater de  comme des dingues désormais.

Malgré ses névroses chroniques, Asylum4 peut enfin briller en plein jour en regardant le soleil bien en face quitte à se cramer les yeux !

Certes, leurs troubles obsessionnels plus ou moins compulsifs ne sont pas complètement réglés mais désormais ils savent comment monter un spectacle, subjuguer son auditoire et le faire vibrer sur des danses de Saint Guy endiablées…

Leur premier album de pur rock’n’ roll fun est sorti fin 2018. Intitulé The Bitch Is Back! c’est un album bien ficelé où l’on découvre la voix puissance de la chanteuse. Il a été enregistré aux studios Marcadet à Paris, produit par Georges Blumenfeld.

Toutes les chansons de ce premier opus sont écrites par Jayne Doe & Sir Jack hormis « Make it Right » qui est de Jerome Sullivan, Jayne Doe & Sir Jack.

Nous on aime et on vous le recommande ardemment… 🙂

Le premier morceau de l’album, « Backdoor Woman » est en rotation sur Mazik1 à partir d’aujourd’hui.

Membres d’Asylum4

Jayne Doe : chants, hurlements, bruits, thérémine, pianos, synhés,
Sir Jack : guitares, chant et hurlements,
Lord MacBass : basse,
John Badass : batterie.

Pour les chœurs  : Céline, Laure, Astrid, Lucie, Georges, Edouard, Sacha et les membres d’Asylum4.

Discographie

2018 – The Bitch Is Back!

Site de référence www.asylum-4.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Infused Elements


Infused Elements - 2019 - Insulaire - MazikInfused Elements est un trio fondé en 2017 à Montréal (Québec) qui fusionne le jazz, le rock, le reggae et la musique caribéenne.

Composé de deux guadeloupéens et d’un québécois le groupe puise son inspiration de ses différentes origines et influences musicales, fusion de jazz et d’autres éléments d’où la pertinence de son nom.

Infused Elements en bref

Infused Elements - MazikLes trois musiciens sont issu du même univers musical mais très ouvert aux différents genres musicaux et ils aiment toucher un peu à tout. Ils se définissent eux-mêmes comme de véritables caméléons.

C’est pourquoi le style Jazz-Fusion est celui qui les définit le mieux surtout pour la liberté que cela leur apporte.

En décembre 2018, Infused Elements publie son premier album intitulé Insulaire.

Le combo

Robert Rioux Calogero (guitare) est un autodidacte qui a débuté la musique à 11 ans en pratiquant du piano classique avant de choisir la guitare pour instrument principal à l’âge de 14 ans. Il à étudié la guitare jazz avec Yves Nadeau et Greg Amirault . Il est à son tour aujourd’hui lui aussi enseignant de guitare. Robert à eut l’opportunité de se produire sur de nombreuses scènes montréalaise tel que le Festival de Jazz de Montréal. Il s’inspire beaucoup de ses idoles comme Allan Holdsworth, John McLaughlin, John Scofield, Mike Stern, John Coltrane entre autres et prête une estime particulière pour Yves Nadeau, Fabiano & Christian Malette qu’il considère comme ses mentors. Robert Rioux Calogero déclare « Ce trio est un projet où nous pouvons créer sans complexe. On veut apporter quelques chose à la musique et aussi grandir musicalement.« 

Todd-Art Rivens (basse) est le fils d’un musicien ayant fait carrière comme bassiste et aujourd’hui ingénieur du son. C’est dans ce monde qu’il a grandi et de lui qu’il tient cette passion pour la musique. Dans sa jeunesse Todd-Art s’est essayé à plusieurs instruments comme le piano ou la batterie avant de choisir par atavisme le même instrument que son père. Il a passé trois ans au Lycée Carnot 971 aux cotés de Daniel Reimonenq avec lequel il a eu ses premiers cours de basse. Aujourd’hui Todd-Art ses études à l’Université de Montréal en Musique Jazz Enrichi où il eut la chance d’étudier avec Fréderic Alarie & Alain Caron. Jaco Pastorius et Bona Pinder Yayumayalolo (alias Richard Bona) sont les bassistes qui l’inspirent le plus en terme de son et de technique. Todd-Art Rivens affirme que « Infused Elements est un projet qui me tient particulièrement à cœur. Ces musiciens sont aussi mes amis, c’est que du bonheur de jouer et composer avec eux ! « .

Nicolas Judith (batterie) est grandi dans la musique grâce à ses parents. Il a commencé par le Ka (ou Gwo Ka, tambour traditionnel de Guadeloupe) puis le violon pour enfin choisir la batterie comment unique instrument dès l’âge de six ans. Il a lui aussi étudié à l’Académie de Musique de Guadeloupe « La Clé des Arts Henri Salvador » avec Pierre Valier, Guy Herbert et aussi Daniel Reimonenq avec qui il a pu enrichir ses connaissances et étudier la musique sous différents aspects. Avec Marie-Noël et Daniel Reimonenq Il fonde plusieurs groupes ou les couleurs et les différents grooves des Caraïbes qui ont bercé son enfance se retrouvent dans son jeu rythmique. Nicolas dit avoir beaucoup grandit musicalement grâce aux échanges et rencontres qu’il eut la chance de faire dans ce milieu. Ses principales influences viennent de Dave Weckl et Simon Phillips. Nicolas Judith déclare que « Infused Elements est projet avec beaucoup de challenges que j’affectionne particulièrement. Mélanger, fusionner ou plutôt (infuser) plusieurs styles musicaux du monde afin de faire voyager le public est ce qui est le plus intéressant. C’est avant tout un projet en famille« .

Ce premier opus du trio Infused Elements est très agréable, intéressant et prometteur. Gageons qu’il sera suivi par plusieurs autres albums de qualité en tous cas, nous l’espérons… :-).

Discographie d’Infused Elements

2018 – Insulaire

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂