2000 : Rita Mitsouko > La sorcière et l’Inquisiteur




Cool Frenesie Rita MitsoukoNouveau siècle, nouvelle musique expérimentale électro / trip-hop / drum’n’bass pour les Rita Mitsouko avec ce titre « La sorcière et l’Inquisiteur » tiré de l’album « Cool Frénésie »

Fred Chichin se concentre sur les claviers et la programmation pour nous livrer un album pétillant avec un soupçon de boîtes à rythmes et de malicieuses légèretés sonores.

Catherine Ringer nous offre une nouvelle palette vocale en flattant le chant oriental, en courtisant la comédie musicale, en complimentant le phrasé rap ou en louant la chanson réaliste.

Ce nouvel album des Rita est particulier puisqu’il séduit et déroute le fan en disant merde à l’autoritarisme musical des médias. En effet, le titre « Cool Frénésie » papillonne allégrement sur la disco, «Gripshitrider in Paris» nous offre une ballade rap dédiée aux pilotes de moto-crottes, « C’était un homme » se frotte à la corde sensible de l’hommage au père déporté, « Femme de moyen âge » vocalise la musique orientale, « fatigué d’être fatigué » flirte sur la langueur psychédélique, sans oublier une des pièces maîtresse de l ‘album « La Sorcière et l’inquisiteur » qui se moque de l’intégrisme et de la représentation diabolique des femmes dans le monde chrétien.

Paroles de « La Sorcière et l’inquisiteur » sur l’album « Cool Frénésie »

connaissez-vous la chanteuse sorcière
celle qui fit fondre un cœur de fer ?
Celle qui transforma son tortionnaire
le grand inquisiteur
qui lui ouvrit son cœur
on pouvait la trouver dans la forêt
les nuits de pleine lune ou elle donnait des incroyables fêtes
et toute nue elle chante
et quand ça commence ça commence
toute la forêt se met à parler
née en transe de par sa mère
la sorcière savait comment s’élever
comment prier, comment soigner
empoisonner comment chanter et comment danser
Il arrivait dans la région l’inquisiteur
c’était un homme passionné l’inquisiteur
il voulait sauver l’humanité pauvres pêcheurs
de l’éternelle damnation
alors attention
ils sont venus la prendre la nuit
ils l’ont trainée par la chevelure
jusqu’à la chambre de torture
Ah son premier cri éveilla son oreille
et la sorcière se mit à agir elle le fit elle s’ensorcelle
elle se mit à chanter
la suppliciée
elle était belle et d’une blancheur laiteuse
on voyait qu’elle aimait être amoureuse
et sa longue chevelure
faisait comme une couverture
à peine un voile maintenant sale
ah! tu m’assassines-sauve ton âme
ah mais tu commets un crime-pauvre femme
par ma voix chante la beauté
tu es endiablée,
par ta bouche
c’est le diable qui accouche
et tu voudrais bien que je te touche
d’ailleurs tu fais tout pour me plaire
et on peut dire que tu sais y faire
non! c’est l’air qui vibre
mais tu frissonnes-ah! comme tu es libre
et comme tu es bonne!
le grand inquisiteur sentit battre son cœur
le grand inquisiteur sentit fondre son cœur

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Missine+Tripstoic




Missine+Tripstoic (& 2 Ghosts from the Orchestra)

Ine de Missine + Tripstoic a contacté l’équipe Mazik  afin de nous présenter son travail. Après une écoute attentive et un petit débat, nous avons décidé de donner une suite favorable à sa sollicitation dans le cadre de notre rubrique Coup de pouce à de jeunes pousses*. Un de leurs titres sera diffusé quatre fois par jour sur notre webradio tout au long du mois de juillet… 🙂

Missine+Tripstoic (& 2 Ghosts from the Orchestra) ne se définit pas comme un groupe à proprement parler mais plutôt comme une formation musicale de quatre musiciens constituant un « collectif » où chacun apporte de son vécu et background musical.

Depuis 2011, les membres de ce projet œuvrent à la création de leur musique et cet album en est l’illustration.  Chaque son est créé, aucun son n’est repiqué quelque part.  Ils ont tout créé de A à Z, écriture, composition, enregistrement, le mixage et mastering maison et même pochette, cover et livret. On peut dire qu’ils sont inventifs, leur dossier de presse en est une belle illustration… 🙂

Leur premier album (CD 12 titres) de ce qu’ils nomment eux-mêmes du « Tripoprock » (mix de Trip-Hop, Pop et Rock ) est sorti en avril 2017. Il s’agit d’une oeuvre riche, colorée où les voix sont souvent exploitées comme des samples. Un amour de la musique, du partage, de la complicité, de la proximité et de l’intimité avec son public.

Ils ne se limitent pas à un style formaté et nous affirment que ce qui les relie, Tripstoic , Gilles, Léo et Missine, c’est avant tout la musique, la créativité dans les sons et ce désir de plonger les auditeurs dans son univers.

Nous avons demandé à Missine pourquoi toutes les chansons ne sont pas en Français… Voici sa réponse : « Le choix de l’anglais est à notre sens pertinent car nous ne désirons pas mettre en avant des paroles mais bien un phrasé où les voix seraient utilisées telles des samples, créant sur plusieurs morceaux une impression hypnotique. »

Missine+Tripstoic se charge de vous faire vibrer et voyager dans les contrées d’un univers aux multiples influences musicales en particulier « move trip-hop » et l’école de Bristol (Nous y avons trouvé du Morcheeba, Portishead, Alpha et personnellement même du Gainsbourg de la période Melody Nelson notamment dans le morceau « Je Dis », le seul morceau chanté en français…).

Je trouve cet album intéressant et il ne faut pas s’arrêter à une première impression de « déjà entendu » ou à « ça me rappelle ceci où cela »  ni se bloquer sur le côté répétitif de certains thèmes car les mélodies de Missine+Tripstoic emportent l’auditeur dans un périple onirique aux couleurs émotives variées et très addictives. Plus on l’écoute, plus on l’apprécie… Enfin moi, j’aime ! 😉

Cet album, plus qu’un aboutissement, marque les prémisses d’une longue aventure musicale, en tout cas c’est ce que l’équipe Mazik leur souhaite… Et ils avancent, peaufinent et cisèlent leur musique puisque le deuxième album, déjà maquetté, évolue vers un univers encore plus rock/électro.

Voici deux extraits sous forme de clips :

Si vous souhaitez les voir sur scène, sachez qu’ils seront en concert à Metz :

  • à La Jehanne le 15/07/2017,
  • au Jardin Botanique le 19/08/2017.

Line-up :

  • Missine – Lead vocals
  • Tripstoic – Guitare, Vocals, Electro
  • Léopold Guën – Cajon, Cymbales, Guitalele
  • Gilles Lambert – Basse

Missine+Tripstoic

Jean-Luc
Admin
www.mazik.info

 

*Dans le cadre de ce coup de pouce, Mazik diffusera le titre « Ask It »  quatre fois par jour dans le programme musical de notre webradio au mois de juillet et leur consacre cet article ainsi qu’un post boosté au cours de cette période sur notre page FB.

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵