Curved Air





Curved AirCurved Air est un groupe britannique de rock progressif et d’art-rock fondé en 1969 à Londres par Sonja Kristina, Darryl Way (ex-Gong), Francis Monkman et Florian Pilkington-Miksa et Robert Martin.

Le nom que ce premier line-up choisit pour le groupe Curved Air est inspiré de l’œuvre du compositeur américain de musique contemporaine avant-gardiste Terry Riley « A Rainbow in Curved Air ». Le plus grand succès de Curved Aid « Back Street Luv » s’est classé dans les charts internationaux.

Curved Air en bref

L’origine de Curved Air remonte à 1969 et la formation du groupe Sisyphus par deux étudiants du Royal College of Music, le violoniste Darryl Way et le guitariste-claviériste Francis Monkman qui ont fait connaissance dans un magasin de musique où Darryl Way essayait le premier violon électrique qu’il souhaitait acquérir. Le pianiste Nick Simon, le bassiste Rob Martin et le batteur Florian Pilkington-Miksa complète cet linu-up initial.

Le groupe assure l’illustration musicale d’une pièce de théâtre à Notting Hill où l’agent artistique, Mark Hanau les repère et leur présente une jeune chanteuse folk, Sonja Kristina. C’est au début de 1970 qu’elle intègre le groupe et après le départ de Nick Simon, Sisyphus prend le nom de Curved Air. C’est Francis Monkman qui a l’idée du nom souhaitant rendre hommage à l’œuvre de Terry Riley.

Curved Air : Airconditioning premier picture-disc
Airconditioning

En novembre de la même année sort le premier album de Curved Air, Airconditioning, chez Warner bros. Celui-ci entrera dans l’histoire comme étant le tout premier « picture-disc » (disque image) 33 T commercialisé, c.a.d qu’au lieu d’être noir comme les autres disques vinyles, celui-ci est en PVC transparent qui laisse apparaître une image (ci-contre).

Ce coup marketing lui permet de se classer dans les charts britannique, succès que ne connait pas le single « It Happened Today ».

Robert Martin est remplacé à la basse par Ian Eyre sur le deuxième 45 tours, « Back Street Luv« , qui sort en juillet 1971, ce single  se classe N°4 au Royaume-Uni, il est suivi par Second Album en septembre.

À cette époque des divergences de vue quant à la ligne artistique commencent à émerger entre Darryl Way et Francis Monkman, le clivage entre les deux homme se matérialise par le fait que leurs compositions respectives ne figurent pas sur la même face du disque, chacun de son côté en quelques sortes…

Le bassiste Mike Wedgwood rejoint Curved Air pour l’enregistrement du troisième album, Phantasmagoria, qui est publié en avril 1972 mais malgré le succès respectable de cet opus le groupe splitte dans la foulée.

Darryl Way monte sa propre formation, Darryl Way’s Wolf, Francis Monkman quant à lui se lance dans la carrière de musicien de session et rejoindra le groupe australien Sky en 1979.

Sonja Kristina et Mike Wedgwood recrutent de nouveaux membres,  Jim Russell à la batterie, Kirby Gregory à la guitare et Eddie Jobson aux violon-claviers afin de poursuivre l’aventure Curved Air même si le style musical est bien différent. Le groupe sort un unique LP en 1973, Air Cut.

Jim Russell et Kirby Gregory s’en vont former le groupe Stretch, les trois membres restants sont virés par la maison de disque suite aux mauvaises vente du dernier album.

Eddie Jobson rejoint Roxy Music pour succéder à Brian Eno qui vient de quitter le groupe, alors que Mike Wedgwood rejoint le groupe de Canterbury  Caravan.

Une tournée britannique avec le line-up original de Curved Air est organisé en 1974 dans le seul but de s’acquitter des dettes du groupe. Une fois de plus changement de bassiste puisque Philip Kohn (membre de Stark Naked & the Car Thieves, le groupe de Darryl Way) se joint à la fête qui sera immortalisée par l’album enregistré en public simplement appelé Live. Après quoi Francis Monkman et Florian Pilkington-Miksa rejoignent leur pénates, l’aventure n’était pas faite pour durer.

Malgré cela Curved Air persiste puisque Darryl Way, Sonja Kristina et Phil Kohn recrutent le guitariste Mick Jacques et le batteur américain Stewart Copeland (futur fondateur de The Police) tous deux membres de Stark Naked & the Car Thieves,  John G. Perry (ex-Caravan), le claviériste Pete Woods.

L’album Midnight Wire sort en 1975 sans Phil Kohn qui est parti avant l’enregistrement et se sont différents bassistes de studio qui se succèdent.

Mais cet album ainsi que le suivant, Airborne, de 1976 sur lequel on trouve Tony Reeves (ex-Colosseum et ex-Greenslade) à la basse à la place de  John G. Perry, sont des flops ce qui entraîne le départ de Darryl Way.

Au début de l’année 1977 le groupe se sépare, Stewart Copeland crée The Police avec un certain Gordon Matthew Sumner (alias Sting), Tony Reeves reforme Greenslade (avec Dave Greenslade) et Sonja Kristina entame une carrière solo.

Stewart Copeland épousera  Sonja Kristina en 1982.

Par la suite, plusieurs reformations ponctuelles de Curved Air auront lieu :

1984, Darryl Way et Sonja Kristina enregistrent un single sous le nom de Curved Air,
1990, Sonja Kristina, Darryl Way, Francis Monkman et Florian Pilkington-Miksa enregistrent un concert à Londres mais l’album Alive ne sort qu’en 2000.



En 2008 cependant contre toute attente, Kristina, Way, Pilkington-Miksa reforment Curved Air avec le guitariste Andy Christie et le bassiste (tiens un nouveau bassiste ?) Chris Harris. Ils ré-enregistrent de vieux morceaux  est sortent Reborn en 2008.

En 2009, Kit Morgan succède à Andy Christie,  le violoniste Paul Sax et le claviériste Robert Norton remplacent à Darryl Way.

À l’instar du Sisyphe (Sisyphus) de la mythologie, Curved Air continue de rouler sa pierre et poursuit son chemin « bon an mal an ». Le dernier album en date, North Star, sort en 2014.

Membres de Curved Air

Sonja Kristina – chant
Chris Harris – basse
Kit Morgan – guitare
Robert Norton – claviers
Paul Sax – violon
Andy Tween – batterie

Anciens membres de Curved Air

Darryl Way – violon, claviers, chœurs, guitares, boite à rythmes
Francis Monkman – claviers, guitare
Florian Pilkington-Miksa – batterie
Rob Martin – basse guitare
Ian Eyre – basse guitare
Mike Wedgwood – basse guitare, chant, guitare
Kirby Gregory – guitare
Eddie Jobson – claviers, violon
Jim Russell – batterie
Phil Kohn – basse
Stewart Copeland – batterie
Mick Jacques – guitares
Tony Reeves – basse, claviers
Alex Richman – claviers
Andy Christie – guitare
Barry DeSouza – batterie

Discographie de Curved Air

1970 – Air Conditioning
1971 – Second Album
1972 – Phantasmagoria
1973 – Air Cut
1975 – Curved Air – Live
1975 – Midnight Wire
1976 – Airborne
1976 – The Best of Curved Air
1990 – Lovechild (démos de 1973)
1995 – Live at the BBC
2000 – Alive, 1990
2008 – Reborn
2010 – Retrospective
2012 – Live Atmosphere
2014 – North Star

Produits disponibles sur Amazon.fr

Site de référence http://www.curvedair.com/

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Mekaal Hasan Band




Mekaal Hasan BandMekaal Hasan Band, parfois abrégé MHB, est un groupe pakistanais de « rock sufi« , mélange de rock-alternatif, de jazz-rock et de vocalises aux teintes orientales, formé à Lahore en 2000 par le chanteur-compositeur et guitariste Meekal Hasan.

Lorsque j’ai découvert ce groupe en visionnant l’une de leurs vidéos sur les réseaux sociaux, j’ai été très surpris et  je l’ai immédiatement partagée sur la page Fb de Mazik. Suite à ce coup de cœur j’ai contacté le groupe et le fondateur m’a répondu.

Lors de notre échange, Mekaal Hasan nous a déclaré qu’il adorerait entrer en contact avec des promoteurs de concerts ou festivals en France qui apprécient la musique unique de leur répertoire. Le Mekaal Hasan Band a d’ailleurs déjà joué à Paris en 2011, expérience qu’ils ont adoré et qu’ils souhaiteraient réitérer…

Mekaal Hasan Band en bref

Mekaal Hasan qui est né à Lahore au Pakistan baigne dans un environnement musical depuis son enfance car son père, Masood Hasan, est un passionné de jazz.

Après ses études au Government College de Lahore, Mekaal part étudier la musique au Berklee College of Music de Boston ce qui l’amène à côtoyer de nombreux musiciens et une grande variété de styles différents dont il s’inspire aujourd’hui dans ses propres compositions.

Le projet de Mekaal Hasan lorsqu’il fonde le groupe en 2000 est de présenter la musique traditionnelle du sous-continent indien dans un style musical progressif basé sur le rock et le jazz. Il s’agit de la première formation indo-pak constitué de membres du Pakistan et d’Inde dans le but assumé de tenter de pacifier les relations tendues entre les deux « frères ennemis ».

Mekaal nous déclare en effet que « Mekaal Hasan Band est le seul groupe indien et pakistanais au monde… qu’il joue de la musique orientale classique qui remonte à plus de 800 ans fusionnée au rock et prog-rock contemporain...  étant donné que l’Inde et le Pakistan sont des ennemis jurés et mon intention était d’unir les peuples des deux pays en mettant l’accent sur un travail créatif positif plutôt que de nourrir la haine véhiculée par des politiques négatives ».

Le son harmonieux et complexe du Mekaal Hasan Band se fonde sur la musique traditionnelle orientale, la spiritualité de la poésie soufie fusionnés à la technicité et la virtuosité du rock progressif emmenée par une rythmique contemporaine, basse, batterie, guitare électrique, aux côté du bansuri (flûte traditionnelle pakistanaise) au service de mélopées vocales envoûtantes.

NPR, BBC, Al Jazeera sont dithyrambiques à propos du Mekaal Hasan Band et Jon Pareles, critique musical de renommée internationale, a écrit un papier élogieux au sujet du groupe dans The New York Times.

Les membres du groupe puisent chacun leurs racines musicales dans différents styles comme la pop, le rock, la soul et le jazz-rock tout en insufflant des touches de musique traditionnelle de leur pays d’origine.

En mars 2001 Mekaal Hasan participe à une série de concerts  avec le percussionniste britannique Pete Lockett (lequel a collaboré avec de grands noms comme Björk, Afro Celt Sound System, Peter Gabriel, Robert Plant, The Verve, Amy Winehouse, Pet Shop Boys, Sinéad O’Connor, Jeff Beck, Le Royal Philharmonic Orchestra, Craig Armstrong, Roxy Music, Phil Manzarena, entre autres…)



À partir de 2004, le groupe remporte un grand succès dans son pays et dans le monde de la fusion avec ses enregistrements et ses performances en public, ce qui lui permet de remporter de nombreux prix.

Mekaal Hasan Band s’est produit sur les plus grandes scènes en Inde, au Pakistan, en Europe et en Amérique du Nord et a rencontré un bon accueil de la critique et du public.

Sampooran, le premier album de Mekaal Hasan Band, est publié le 8 janvier 2004.  C’est une véritable révolution culturelle car le groupe pakistanais joue un mélange passionnant et unique de musique traditionnelle orientale hindoustani et punjabi avec des arrangements musicaux dans le style des groupes de jazz classiques des années 70 tels que Weather Report et Mahavishnu Orchestra.  Il contient le titre « Sanwal » qui est en quelque sorte leur tube, en tous cas très apprécié par leur public lors des concerts. Ce morceau est interprété en live avec Gino Banks à la batterie, Sheldon D’Silva à la basse, Sharmistha Chatterjee au chant, Muhammad Ahsan Papu à la flûte et Mekaal Hasan à la guitare.

Le deuxième album de Mekaal Hasan Band, Saptak, sort en janvier 2010, il est constitué de mélodie orientales où le mysticisme se mêle harmonieusement aux textures sophistiquées du jazz, à la puissance du rock et aux rythmes funk et r’n’b. Le groupe publie également une vidéo du « Chal Bulleya » le 2 octobre 2009.

Après 8 ans de présence au sein du groupe, le chanttur Javed Bashir décide de quitter la formation en février 2010.

Le 26 décembre de la même année, un sondage en ligne de Dawn News, désigne la vidéo « Chal Bulleya » meilleure vidéo musicale de l’année.

Le troisième album studio de Mekaal Hasan Band (MHB), Andholan, publié en septembre 2014 au Pakistan et en Inde sur le web via les plateformes iTunes, Taazi, Amazon Music entre autres .

C’est le premier album à proposer un nouveau line-up « Indo-Pak » avec la chanteuse indienne Sharmistha Chatterjee. Les membres fondateurs Mekaal Hasan et Mohammad Ahsan Papu reprennent respectivement leur poste de guitariste et de flûtiste entourés de musiciens indiens de premier plan Gino Banks et Shledon D’Silva.

Cet opus s’inspire lui aussi de groupes de jazz-rock des années 70, des mélodies de musique traditionnelle soufie et de fusion rock pour un résultat tout à fait original et envoûtant.

Une seule vidéo du morceau « Ghunghat » enregistré en concert est désigné chanson de l’année dans le Dawn News.

Discographie de Mekaal Hasan Band

2007 – Sampooran
2010 – Saptak
2014 – Andholan

Produits disponibles sur Amazon.fr

Membres du Mekaal Hasan Band

Mekaal Hasan : guitare
Ahsan Papu : instruments à vent
Humera Channa : chant
Sharmistha Chatterjee : chant
Sameer Ahmed : basse
Bilawal Lahooti : batterie
Sheldon D’Silva : basse
Gino Banks : batterie

Site de référence : www.mekaalhasanband.com

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵