Gentle Giant


Gentle Giant - MazikGentle Giant est un groupe de rock progressif britannique fondé à Londres 1970 connu pour la complexité et la sophistication de sa musique et pour la dextérité technique de ses musiciens car tous les membres du groupe, à l’exception des deux premiers batteurs, Martin Smith et Malcolm Mortimore, étaient multi-instrumentistes. Malgré un succès commercial bien en deçà de ses principaux rivaux comme Jethro Tull, Genesis, Camel, King Crimson, Yes ou Emerson, Lake & Palmer, le groupe est devenu culte auprès des fans de prog-rock.

Gentle Giant en bref

Le groupe se constitue autour de trois frères, Phil, Derek et Ray Shulman avec  Gary Green et Kerry Minnear ainsi que le batteur Martin Smith (ex-Simon Dupree and the Big Sound)

Le but déclaré du groupe est dès le début d’élargir les frontières de la musique pop-rock de l’époque en y intégrant de la musique classique voire contemporaine, médiévale, baroque, folk, soul et jazz au risque de se rendre impopulaire en déroutant son auditoire. Cette posture évoluera cependant de manière significative avec le temps.

Les paroles des chansons de Gentle Giant s’inspirent non seulement d’événements personnels mais également de philosophie et d’œuvres littéraires de François Rabelais et de R. D. Laing.

Le premier album éponyme sort en 1970 suivi un an plus tard de Acquiring the Taste. Martin Smith quitte Gentle Giant en 1971 suite à un désaccord avec Phil Shulman. C’est Malcolm Mortimore qui lui succède à la batterie et qui enregistre Three Friends en 1972, le premier album-concept du groupe.

Gentle Giant assure la première partie des concerts de Jethro Tull lors de sa tournée européenne de 1972 au cours de laquelle le batteur est victime d’un accident de moto en Angleterre. Pour terminer les concerts prévus, le groupe recrute John Pugwash Weathers (ex-Joe Cocker, Eyes Of Blue, Wild Turkey, Graham Bond’s Magic), titularisé à ce poste après la défection de Malcolm Mortimore.

Le groupe part également en tournée avec Yes aux États-Unis.

Fin 1972 sort le quatrième album Octopus qui signifie pieuvre mais qui est en l’occurrence un jeu de mots suggéré par Roberta Shulman (l’épouse de Phil) qui associe Octo (huit) et Opus (oeuvre) du fait que l’album ne contient que huit morceaux.  La pochette européenne, dessinée par l’artiste Roger Dean connu pour les pochettes des albums de Yes, montre pourtant bien une pieuvre…

Après cet album Phil Shulman, qui écrivait jusqu’à présent la plupart des textes, quitte le groupe pour reprendre sa carrière d’enseignant et se consacrer d’avantage à sa famille. Son frère Derek prend le relais à l’écriture.

Gentle Giant - MazikDésormais à cinq, le groupe sort In a Glass House en 1973 mais la maison de disque Capitol qui le juge invendable aux États-Unis ne le distribue qu’en Europe. À la surprise générale il s’exporte en masse outre Atlantique où il s’écoule à 150.000 exemplaires. Personnellement c’est par cet album que j’ ai découvert et apprécié Gentle Giant.

Pour continuer de plaire au public américain, le groupe compose des chansons plus mélodiques et moins complexes comme sur The Power and the Glory de 1974.

En 1975 l’album Free Hand sur lequel on trouve toujours des chants de style médiéval et baroque, qui font la spécificité de Gentle Giant, entre pourtant dans le Billboard 200, une première pour le groupe.

Après l’échec de Interview en 1976, Gentle Giant sort encore trois albums plus pop et plus accessibles au grand public, The Missing Piece en 1977, Giant for a Day en 1978 et Civilian en 1980.

Splitte de Gentle Giant à l’été 1980. Le groupe se reformera ponctuellement en 2004 et 2008.

Gentle Giant - MazikEn 2017 sort l’album Three Piece Suite composé de morceaux des trois premiers albums re mixés par le génial stakhanoviste et « touche-à-tout » Steven Wilson (Porcupine Tree) à partir des bandes disponibles mais certaines chansons n’y figurent pas car les multi-pistes originales ont été perdues.

Avec le recul, Gentle Giant est aujourd’hui considéré par les spécialistes comme l’un des groupes les plus créatifs et les plus marquants avec leur rock expérimental parmi tous les groupes prog-rock des années 70…

Three Friends

Le 17 octobre 2008 deux ex membres de Gentle Giant, le batteur Malcolm Mortimore et le guitariste Gary Green, reforment un avatar appelé « Rentle Giant » qui devient Three Friends en 2009 (en référence au troisième album de Gentle Giant) lorsque le claviériste Kerry Minnear rejoint ses anciens acolytes pour une série de concerts en Europe et au Canada.

Kerry Minnear a depuis laissé sa place au pianiste Neil Angilley. Three Friends est complété par le bassiste Jonathan Noyce (Jethro Tull), la multi-instrumentiste Charlotte Glasson et le chanteur Mick Wilson (10CC).

Malgré les apparences Three Friends se défend d’être une reformation de Gentle Giant même si ce groupe interprète des morceaux de son répertoire.  Three Friends envisage composer sa propre musique.

Membres de Gentle Giant

Derek Shulman – chant, saxophone, flûte à bec, claviers, basse, percussions
Ray Shulman – basse, chant, violon, guitare, percussions, trompette
Kerry Minnear – claviers, chant, basse, violoncelle, percussions, xylophone
Gary Green – guitares, mandoline, chant, flûte à bec, basse, batterie, xylophone
John Weathers – batterie, xylophone, guitare, chant
Phil Shulman – saxophone, trompette, chant
Martin Smith – batterie
Malcolm Mortimore – batterie

Discographie de Gentle Giant

Albums studio

1970 : Gentle Giant
1971 : Acquiring the Taste
1972 : Three Friends
1972 : Octopus
1973 : In a Glass House
1974 : The Power and the Glory
1975 : Free Hand
1976 : Interview
1977 : The Missing Piece
1978 : Giant for a Day
1980 : Civilian

Produits disponibles sur Amazon.fr

Albums live

1976 : Playing the Fool
2014 : Live at the Bicentennial 1776-1976 (concert enregistré au Calderone Theater le 3 juillet 1976)

Produits disponibles sur Amazon.fr

Compilations

1997 : Under Construction
2000 : Totally Out of the Woods (The BBC Sessions)
2004 : Scraping the Barrel
2012 : I Lost My Head – the Chrysalis years (1975-1980)

Produits disponibles sur Amazon.fr

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Poco


Poco - MazikPoco est un groupe rock américain  de country-rock et de folk-rock  originaire de Los Angeles né en août 1968 sur les cendres de Buffalo Springfield par Richie Furay et Jim Messina  auxquels se sont joints Rusty Young, George Grantham et Randy Meisner. Son style musical est comparable à Crosby Stills Nash and Young ou America et parfois Little Feat ou Doobie Brothers.

Poco en bref

À l’origine le groupe avait choisi de s’appeler Pogo d’après le personnage d’une bande dessinée enfantine mais son auteur n’ayant pas consenti à donner son accord, les membres du groupe se sont rabattu sur Poco.

La formation donne son premier concert en novembre 1968 au Troubadour de LA et signe chez Epic dans la foulée.

Jim Messina part pour former un duo avec Kenny Loggins (Loggins & Messina) en 1970, il est remplacé par et le guitariste -chanteur Paul Cotton.

Poco entre en studio pour enregistrer son premier album Pickin’ Up the Pieces de 1969 mais comme celui-ci prend du retard, Randy Meisner en conflit avec Richie Furay claque la porte pour rejoindre Stone Canion Band avant de fonder le groupe Eagles. Il est remplacé par le bassiste Timothy B. Schmit (ex-New Breed et futur Eagles lui aussi).

En parallèle George Grantham travaille avec Neil Young et bien qu’il joue de la batterie sur tous les titres de son premier album, il n’est pas cité sur la pochette où ne figurent que les noms de Neil Young et de Ry Cooder.

L’album éponyme sort en 1970 suivi du live Deliverin’ en 1971.

Après la publication des albums, A Good Feelin’ to Know en 1972 et Crazy Eyes en 1973, Richie Furay quitte Poco en septembre de cette même année et fonde Souther Hillman Furay Band avec John David Souther et Chris Hillman, son ami  de longue date du groupe The Byrds, le combo sortira deux albums.

Poco change de label et signe ABC Records  en 1975 puis s’en va pour une tournée européenne conjointement avec America.

En août 1977, Timothy B. Schmit démissionne pour rejoindre The Eagles et remplace fortuitement une seconde fois l’ancien membre de Poco, Randy Meisner.

À ce moment là, il ne reste que deux membres du line-up d’origine, à savoir Rusty Young et George Grantham mais ce dernier ne tarde pas à prendre le poste de batteur et percussionniste chez les Doobie Brothers en 1978.

Rusty Young recrute alors deux musiciens anglais, le bassiste Charlie Harrison et le batteur Steve Chapman.

Poco - Legend - MazikL’album Legend sort la même année et devient disque d’or aux États-Unis.

Le groupe est alors rejoint par le clavieriste Kim Bullard (ex-sideman de Crosby Stills & Nash) qui publie quatre autres albums : Under the Gun, Blue and Gray, Cowboys and Englishmen et Ghost Town.

Poco, dans lequel il ne reste alors plus que Rusty Young comme membre fondateur, splitte mais se reformera épisodiquement par la suite avec la collaboration ponctuelle d’anciens membres comme Richie Furay, Timothy B. Schmit et George Grantham.

Fin de 2013, Rusty Young âgé de 68 ans prend sa retraite après avoir été pendant 45 ans sur les routes avec le même groupe mais n’exclue pas quelques événements exceptionnels avec Poco à l’avenir. Il se consacre à la rédaction de ses mémoires.

Poco - Crazy Love The Ultimate Live Experience - MazikEn 2014 Poco donne trois spectacles d’adieu en Floride, l’un d’eux est filmé en studio et en  public pour un DVD documentaire sur le groupe intitulé Poco – Crazy Love The Ultimate Live Experience.

Rusty Young et Jack Sundrud écrivent et enregistrent des musiques pour des vidéos enfantines intitulées « Session Cats« .

George Lawrence, Jack Sundrud et Michael Webb qui avait rejoint le groupe en 2010 se consacrent désormais à leur carrière solo et font des piges pour des artistes de Nashville où ils vivent.

Poco donne un concert lors de son intronisation au Colorado Music Hall of Fame (CMHOF) le 9 janvier 2015, à cette occasion le groupe est constitué de Paul Cotton, Richie Furay, Timothy B. Schmit et Rusty Young. D’autres groupes et artistes sont intronisé en même temps que Poco : Firefall, The Nitty Gritty Dirt Band, Stephen Stills et Manassas.

Depuis 2015 Poco part en tournées de temps à autres aux États-Unis, Canada et en Europes et Rusty Young, le retraité, continue malgré tout de donner des concerts avec d’anciens membres de Poco ainsi qu’avec d’autres artistes de country-rock.

En 2016 le batteur George Lawrence est remplacé par Rick Lonow (ex-The Flying Burrito Brothers).

Membres de Poco

Rusty Young – pedal steel guitare, guitares, banjo, dobro, chant
Jack Sundrud – guitare, basse, chant
Rick Lonow – batterie, percussions
Michael Webb – claviers, guitares, accordion, chant

Anciens membres

George Grantham – batterie, chant
Richie Furay – guitares, chant
Jim Messina – guitares, basse, chant
Randy Meisner – basse, chant
Timothy B. Schmit – basse, harmonica, chant
Paul Cotton – guitares, chant
Al Garth – saxophone, violin
Steve Chapman – batterie
Charlie Harrison – basse, chant
Kim Bullard – claviers, chant
Rick Seratte – claviers, chant
Jeff Steele – basse
Dave Vanecore – claviers
Gary Mallaber – batterie
Richard Neville – basse, chant
Tim Smith – batterie, chant
George Lawrence – batterie, percussions

Discographie de Poco

Albums studio

1969 – Pickin’ Up The Pieces
1970 – Poco
1971 – From The Inside
1972 – A Good Feelin’ To Know
1973 – Crazy Eyes
1974 – Seven
1974 – Cantamos
1975 – Head Over Heels
1976 – Rose Of Cimarron
1977 – Indian Summer
1978 – Legend
1980 – Under The Gun
1981 – Blue And Gray
1982 – Cowboys & Englishmen
1982 – Ghost Town
1984 – Inamorata (avec Furay et Schmit)
1989 – Legacy (avec le groupe de 1968)
2002 – Running Horse
2013 – All Fired Up

Produits disponibles sur Amazon.fr

Albums Live

1971 – Deliverin’
1976 – Live
2004 – The Last Roundup
2004 – Keeping the Legend Alive
2005 – Bareback at Big Sky
2006 – The Wildwood Sessions
2010 – Live from Columbia Studios, Hollywood 30/09/1971
2011 – Setlist: The Very Best of Poco Live
2014 – Crazy Love

Produits disponibles sur Amazon.fr

Compilations

1975 – The Very Best of Poc
1979 – Ride the Country
1979 – Poco: The Songs of Paul Cotton
1980 – Poco: The Songs of Richie Furay
1980 – The Best Of
1982 – Backtracks
1989 – Crazy Loving: The Best of Poco 1975-1982
1990 – Retrospective
1990 – The Forgotten Trail (1969-74)
1995 – Ghost Town/Inamorata
1996 – On the Country Side
1997 – The Essential Collection (1975-1982)
1998 – The Ultimate Collection 69-89
1999 – The Very Best of Poco
2000 – 20th Century Masters – The Millennium Collection
2001 – Take Two
2002 – The Very Best of Poco
2002 – From the Inside/A Good Feelin’ to Know
2004 – Pickin’ Up the Pieces/Poco
2005 – Alive in the Heart of the Night
2006 – Keep on Tryin’
2006 – Poco Live
2006 – The Essential Poco
2006 – Gold
2006 – Best of Poco Live
2006 – Seven/Cantamos
2007 – Standing Room Only Live
2008 – Original Album Classics
2011 – Under the Gun/Blue and the Gray
2011 – Head Over Heels/Rose of Cimarron

Sites de référence : www.pocoband.com – www.poconut.org

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂