Wayne Perkins


Wayne Perkins - MazikWayne Perkins (né David Wayne Perkins en 1951 à Birmingham en Alabama) est un guitariste, chanteur, compositeur et musicien de studio. Au début des années 1970, il fait partie du groupe Smith Perkins Smith. Par la suite, il est très demandé en tant que musicien de session, et enregistre avec de nombreux artistes et groupes internationaux dont Bob Marley and the Wailers, Leon Russell, Eric Clapton, Lynyrd Skynyrd et les Rolling Stones.

Wayne Perkins en bref

Aîné d’une fratrie de six enfants dont les parents chantaient et jouaient de la guitare, c’est tout naturellement de le jeune Wayne apprend la guitare à l’âge de six ans. Il donne son premier concert comme musicien de session, au Prestige Recording Studio de Bob Grove à Birmingham alors qu’il n’a que 15 ans. Un an plus tard il quitte l’école et commence à se produire dans des groupes locaux et sort des singles avec un groupe de garage-rock appelé The Vikings constitué de Gary Smith, Phil Whitley, Lee Lowery, Randy Carmichael, Steve Vainrib et Charles Nettles.

En 1968, le batteur Jasper Guarino lui permet de décrocher un emploi stable en qualité de guitariste au studio Quinvy’s qui appartient à Quin Ivy (producteur du célèbre single « When a Man Loves a Woman » de Percy Sledge). Cela le conduit à travailler au Muscle Shoals Sound Studio avec des artistes tels que David Porter and the Soul Children, Dave Crawford et Brad Shapiro, Dee Dee Warwick, Ronnie Milsap, Joe Cocker, Leon Russell, Jimmy Cliff, Jim Capaldi, Steve Winwood et Marlin Greene.

En 1973 Wayne Perkins joue des overdubs de guitare sur trois titres, « Concrete Jungle », « Stir It Up » et « Baby We’ve Got a Date », qui figurent sur l’album Catch a Fire de Bob Marley and the Wailers. Son nom n’est cependant pas mentionné sur la pochette originale et nombreux sont les chroniqueurs de l’époque qui pensaient entendre jouer Peter Tosh. Justice lui sera rendu bien plus tard…

Par la suite il forme avec Tim et Steve Smith un trio très folk-rock dans le style d’America ou Crosby, Stills, Nash appelé Smith, Perkins and Smith qui enregistre deux albums et qui tourne en Angleterre avec des groupes comme Free, Fairport Convention, Argent, Uriah Heep, Family et Vinegar Joe avec Robert Palmer.

Après son retour aux Etats-Unis il travaille avec Leon Russell pendant deux ans au sein du Gap Band and the Shelter People Band, puis Lynyrd Skynyrd et avec Eric Clapton. Ce dernier lui offre l’opportunité d’être auditionné par les Rolling Stones qui l’engagent pour jouer les parties de guitare solo sur trois morceaux de l’album Black and Blue : « Hand of Fate », « Memory Motel » et « Fool to Cry ».

Par la suite, Wayne Perkins rejoint le groupe Alabama Power Band formé par son frère Dale, qui devient Crimson Tide et enregistre deux albums.

Au cours de sa longue carrière, Wayne Perkins a joué de la guitare comme musicien de session avec des artistes tels que Aaron Smith, Al Kooper, Alabama State Troupers, Angela Bofill, Ashley Cleveland, Ben Atkins, Billy Ray Cyrus, Carole King, Charlie Daniels, Dan Huff, Dolly Parton, Eric Champion, Hunter S. Thompson, Jack Joseph Puig, Jerry McPherson, Joe English, John Belushi, Kim Hill, Little River Band, Lucinda Williams, Michael Bolton, Mylon LeFevre, Nathan East, Nitty Gritty Dirt Band, Over the Rhine, Papa John Creach, Peter Case, Phil Keaggy, Phil Madeira, Ray Charles, Ray Reach, Reed Arvin, Squeeze, The Everly Brothers, The Oak Ridge Boys, Tonio K., Waylon Jennings, White Heart, Willie Nelson… Il a même joué de la basse avec Lonnie Mack.

En 1995, Wayne Perkins enregistre son premier album solo, Mendo Hotel et en 2005 il sort son second et dernier album, Ramblin’ Heart. Peu de temps plus tard, Wayne Perkins qui souffre de maux de tête paralysants dus à des tumeurs cérébrales multiples se retire à Argo où il vit avec son frère.

Discographie de Wayne Perkins

1971 – Hills of Indiana Lonnie Mack ; Living by the Days Don Nix ; Lovejoy Albert King; Mary Called Jeanie Greene; Ronnie Milsap Ronnie Milsap
1972 – Alabama State Troupers Road Show Alabama State Troupers; Dinnertime Alex Taylor; Catch a Fire Bob Marley & The Wailers; John David Souther John David Souther; Raised on Records P.F. Sloan; Smith Perkins Smith Smith Perkins Smith; Smokestack Lighting Mike Harrison; Stories We Could Tell The Everly Brothers; Tiptoe Past the Dragon Marlin Greene
1973 – Last Stage for Silverworld Kenny Young; October Claire Hamill
1973 – Catch a Fire, Bob Marley and the Wailers. Lead guitar overdubs on « Concrete Jungle », « Stir It Up », and « Baby We’ve Got a Date »
1974 – Court and Spark Joni Mitchell; Hobos Heroes & Street Corner Clowns Don Nix; Monkey Grip Bill Wyman
1975 – Michael Bolton Michael Bolton
1976 – As Long as You Love Me Mickey Thomas; Black and Blue The Rolling Stones; Diggin’ It Dunn & Rubini; Glass Heart Allan Rich
1978 – Levon Helm Levon Helm; Skynyrd’s First and…Last Lynyrd Skynyrd
1979 – Next Song Is… Keith Herman
1980 – I Had to Say It Millie Jackson; McGuinn-Hillman Roger McGuinn with Chris Hillman; Storm Windows John Prine
1981 – Gimme You Billy Burnette; Mean Streets McGuinn & Hillman; Plain from the Heart Delbert McClinton; Reunion Jerry Jeff Walker; Tattoo You The Rolling Stones
1982 – Night After Night Steve Cropper; No Fun Aloud Glenn Frey; Old Enough Lou Ann Barton
1983 – American Made The Oak Ridge Boys; E.S.P.
1984 – Greatest Hits, Vol. 2 The Oak Ridge Boys
1985 – Home Again The Everly Brothers; Step on Out The Oak Ridge Boys
1986 – Back to School Original Soundtrack
1991 – Early Years Michael Bolton; Loner Prince Phillip Mitchell
1992 – Songs of Freedom Bob Marley & The Wailers
1993 – Mr. President Ray Reach and Various Artists. A song, produced by Ray Reach, performed by Alabama talent, benefitting the homeless in the Birmingham, Alabama area. Artists and studios who donated their time and efforts to make this record include: choral students from Jefferson County schools, Chuck Leavell
1993 – Jump Back: The Best of the Rolling Stones 1971-1993 The Rolling Stones; Ultimate Collection Albert King
1994 – Classics, Vol. 2: Plain from the Heart Delbert McClinton; Classics, Volume 1 Delbert McClinton; Heartaches & Harmonies [Box Set] The Everly Brothers
1995 – Mendo Hotel Wayne Perkins; Soul Children – Best of Two Worlds The Soul Children
1996 – So I Can Love You-Untouched The Emotions
1997 – Count On Me James Clark, Produced by Ray Reach
1998 – At Home in Muscle Shoals Bobby Womack; House Rent Party Various Artists; Skynyrd’s First: The Complete Muscle Shoals Album Lynyrd Skynyrd
2001 – Catch a Fire [Bonus Tracks] Bob Marley & The Wailers; Catch a Fire [Deluxe Edition] Bob Marley & The Wailers; Jealous Kind/Plain from the Heart Delbert McClinton
2002 – Forty Licks The Rolling Stones; Patchouli Ben Atkins
2003 – Babylon by Bus/Catch a Fire/Burnin’ [Deluxe Editions] Bob Marley; Rockin’ Memphis: 1960s-1970s, Vol. 1 Various Artists; Thyrty: The 30th Anniversary Collection Lynyrd Skynyrd; Uprising/Kaya/Catch a Fire [Deluxe Editions] Bob Marley; Every Little Lie Ken Valdez
2005 – Even More Good Whiskey: A Collection of Contemporary Various Artists; Greatest Hits Lynyrd Skynyrd; Levon Helm [Bonus Track] Levon Helm; Ramblin’ Heart Wayne Perkins
2006 – Monkey Grip [Bonus Tracks] Bill Wyman; Ronnie Milsap [Bonus Track] Ronnie Milsap; Stax Profiles Albert King

 

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Cotton Belly’s


Cotton Belly's - MazikCotton Belly’s (ventres de coton) est un groupe français formé en 2007 à Corbeil-Essonnes en région parisienne par Yann Malek (Chant, Harmonica, Guit), Jérôme Perrault (Guit), Christophe Etienne (Basse), Alexandre Charroy (Batterie). Ce quartet composé de jeunes musiciens livre une musique pleine de fraîcheur avec ferveur et bonhomie. Ils s’attaquent joyeusement et sans complexe à l’indémodable genre blues-rock des années 70 en faisant vibrer tradition et modernité. Synthèse blues, rock, folk d’une efficacité désarmante, Cotton Belly’s intègre également un mélange groovy de rock avec une voix soul et des rythmiques variées.

Venus d’horizons divers, le combo assume des influences musicales diverses telles que Ben Harper, Big Bill Broonzy, The Allman Brothers band, Creedence Clearwater Rivival, Mark Knopfler, Sonny Terry,…

Le groupe primé à trois reprises au Tremplin « Blues sur Seine », a assuré la première partie de Calvin Russel et a participé à l’Europa Jazz Festival du Mans.

Cotton Belly's - MazikEn 2015 la Fondation Orange les désigne comme son coup de cœur de l’année à l’occasion de la sortie du troisième album Rainy Road.

Après une tournée aux Etats-Unis et une demi finale à l’International blues challenge de Memphis, les Cotton Belly’s nous dévoilent leur nouvel album Missi (la moitié du Mississippi) qui sortira le 29 mars 2019. Il nous entraîne dans un univers sépia, étouffé par la culture du coton en Louisiane où le blues bouleverse nos âmes à travers les âges et loin de la grisaille de leur banlieue parisienne d’origine. L’ambiance générale évoque l’esprit cajun et ses bayous mâtiné de blues et de gospel.

Leurs chansons sont des plaintes empreintes d’espoir ou un harmonica virevolte avec des guitares à résonateur ou électriques sur une base rythmique au groove solide sur lesquelles se pose une voix aussi soul que chaleureuse.

Une belle découverte. 🙂

Membres des Cotton Belly’s

Yann Malek : chant, harmo, guitares
Christophe Etienne : basse
Aurélie Simenel : batterie
Mick Ravassat : guitares

Discographie des Cotton Belly’s

2008 : EP « Cotton Belly’s EP »
2009 : EP « Cotton Belly’s »
2011 : EP « Black, brown & white »
2012 : SP « Greatness acoustique »
2013 : This Day
2015 : EP « Given »
2015 : Rain Road
2017 : EP « Live session Vol.2 »
2019 : Missi

Site de référence : www.cottonbellys.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂