1996 : FFF > Barbès




1996 : FFF > BarbesDis papa, c’était comment la « FFF » en concert ? Mates çà mon p’tit gars, c’était un mélange énergique de jazz, de funk, de rock et de rap comme à « Barbès », çà déménageait dans le 18ème à l’époque de cet album « FFF ».

Troisième album de nos Fabulous Furry Freaks français, qui après les grands envolées Clintoniènnes, se recentrent sur des sujets plus fusionnels, plus orientés vers Rage Against The Machine. Les guitares wawah n’aboient plus, exit les cuivres et doucement les basses. Le groupe opte désormais pour un style brutal, entre hard rock et funk et c’est toute guitare en avant, sur des rythmes plus durs et plus rapides qu’ils nous reviennent. Un disque, ou on retrouve un Yarol Poupaud très en cordes, avec d’incroyables riffs pour une excursion dans les hauts voltages du rock funck.

Avec « Barbès », la chanson phare de l’album, c’est un hymne à leur héritage porté par un hard-rock festif et parfaitement calibré qui ne te fera plus voir la station « Barbès-Rochechouart » de la même façon.
A donFFF

Merci à Marco Prince (chant et trombone), Nicolas « Niktus » Baby (basse, samples), Yarol Poupaud (guitare), Krichou Monthieux (batterie) et Philippe Niel aka Félix (claviers) pour nous avoir déjanté la tête et les jambes !

Discographie de FFF

Albums studio

• 1991 : Blast Culture (Epic-Sony Music)
• 1993 : Free For Fever (Epic-Sony Music)
• 1996 : FFF (Epic-Sony Music)
• 2000 : Vierge (disques debut-V2 Music)

Albums live

• 1997 : Vivants (live au Eurockéennes 1997) (Epic-Sony Music)

Paroles de Barbes de FFF sur l’album éponyme FFF

Hum… Hu hu hu hu hu hu hu
Waw Ouh ouais
Dans mon quartier
C’est bien plus que ça c’est l’été
L’été est plus facile de se laisser caresser
On s’enfonçait dans le ventre de la ville
Les quartiers chauds c’est plus docile
Nouveau pél’rinage
Amis touristes visitez mon village, Barbès
Me monte à la tête, Me monte à la tête
Barbès, Yeah yeah yeah, Barbès
Oh me monte à la tête, Me monte à la tête
Barbès
Si vous craignez la chaleur humaine
J’ai bien peur que dans mon quartier
La canicule vous gêne
Toutes ces mâcheuses de noix de cola
Erotiques à vous donner l’palu
Dans les rues sombres ne vous laissent pas le choix
On y voit bien plus claire la nuit venue
Les chiffres et les légendes urbaines s’abandonnent
Et tout recommence yeah
Venez dans le 18ème
Vous faire chahuter, Vous ré-oxygéner
Barbès
Me monte à la tête, Me monte à la tête
Barbès, Oh yeah, Barbès
Oh me monte à la tête
Me monte à la tête
Barbès
Les flammes de Barbès
Les drames de Barbès
Les charmes de Barbès
La came de Barbès
Les femmes de Barbès
Les larmes de Barbès
Barbès
Me monte à la tête, Me monte à la tête
Barbès, Hum… Barbès
Oh me monte à la tête
Me monte à la tête
Barbès, Yeah hum, Barbès
Oh me monte à la tête
Me monte à la tête
Me monte à la tête
Me monte à la tête
Me monte à la tête
Barbès

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

1993 : FFF > Silver Groover





1993 : FFF - Silver Groover de l'album Free For FeverEcoutez-moi ce son ! Avec « Silver groover » c’est la puissance d’un funk rock musclé que nous délivre FFF sur cet album « Free For Fever ».

Avec ce deuxième opus, la Fédération Française de Fonck trouve le dosage idéal entre groove funky et rock limite du métal, le tout enrobé par des claviers psychédéliques et zébré généreusement par la nouvelle section de cuivre. C’est clair, on ne plaisante plus et c’est parti pour un décollage vertical pour nous entraîner dans les limbes de la Fédération Française de Fonck.

Outre les tueries comme « Stone To The Bone » et sa multicouche instrumentale, « Wiseman » qui envoie la sauce et « Silver Groover » avec son super héros du Funk le « Groover d’Argent » que je vous laisse découvrir ce soir. Le combo parisien taquine nombre de styles avec le funk chaloupé de « Des illusions », le reggae langoureux de « La camisole », le reggae ragga-muffin ultra rythmé de « Positive », le p’tit punch créole de « Wreye Sem », le funk-rock atmosphérique de « R U real », l’éthéré « Tout semble flou », le vaporeux et envoutant « Shot’im Down », le remuant Leave me alone, la rencontre interculturelle de « King of party », l’obsessionnel « Free for fever » et le black power de «Emotion »

Cet album de 17 titres, extrêmement travaillé sur les arrangements, accroche immédiatement l’oreille mais se laisse aussi découvrir sur la longueur.

Et si la FFF était une bombe en concert, vous pouvez encore parcourir leur univers funk hyper sidéral avec son super héros : Marco d’Argent

Paroles du refrain du “Silver Groover” de FFF et sa traduction

Fonck them! I’m a freak so they made me
New Funk Generation legacy
From silver surfer and a comet we’re the progeny
Living in a state of emergency
We deserve all and now that’s the way it’s got to be
Selfish is a failing , we must confess
Cause we don’t care about the (rest)
Restless is my funky trash soul
When I can’t drive fast, skate or roll
You know you know you know me

Fonck-les! Je suis un freak alors ils m’ont fait
New Funk Generation legacy
Du surfeur argenté et d’une comète, nous sommes la progéniture
Vivre en état d’urgence
Nous méritons tout et maintenant c’est comme ça qu’il faut que ce soit
L’égoïsme est un échec, il faut avouer
Parce que nous ne nous soucions pas du (repos)
Inquiète mon âme funky
Quand je ne peux pas conduire rapidement, monter ou rouler
Vous savez que vous savez que vous me connaissez

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵