Quiet Dan


Quiet Dan - When the Earth was Flat - MazikQuiet Dan est un troubadour folk, un poète alchimiste, tisseur de chansons intenses et personnelles.

Son premier album, When the Earth was Flat, enregistré au cours de deux longs hivers dans une maison perdue dans les forêts de Picardie, est habité par des loups, des crocodiles, des prophètes et résonne en écho avec des influences telles que Bob Dylan, Neil Young, Nick Drake ou Beck.

Quiet Dan en bref

Né en Israël de parents cinéastes, il a la chance, au cours de son enfance, de passer de longs séjours à New York et s’y approprier l’anglais et une fascination pour la culture Américaine. Il découvre très tôt le Rock par les Beatles, les Stones et la scène Grunge des années 90.

Il plonge ensuite dans l’exploration du Blues et de la Folk en collectionnant les albums de Leadbelly et Lightnin’ Hopkins. Adolescent il se met à la guitare et fait ses armes sur les scènes des clubs Rock de Tel Aviv.

A l’âge de 20 ans, sa rencontre bouleversante avec la musique du bassiste/compositeur de Jazz Charles Mingus sera déterminante : il part étudier le Jazz et la composition à Paris où il intègre le département de Jazz du Conservatoire National de Paris.

En tant que guitariste il côtoie sur scène et en studio des artistes d’horizons divers allant du Blues au Folk, de la chanson française au jazz sans oublier la musique d’Europe de l’est.

C’est ainsi qu’ il travaille avec Bachar Mar-Khalifé, Cory Seznec, Aske Jacoby, Lise Martin, Balval, Patrice Caratini, Fiona Monbet…

« Je pensais être passé à autre chose que l’écriture et n’être plus qu’un guitariste ou compositeur à part entière. Mais un jour, l’écriture est réapparue , laissant des textes sur le bord de la route. Les chansons sont des auto-stoppeuses. Quand j’en vois une, je m’arrête et je la prends.« 

C’est avec sa valise pleine de chansons, que Quiet Dan sollicite ses deux proches camarades, le bassiste/guitariste Antoine Reininger (Axel Bauer, DBFC) et le batteur claviériste, Mathieu Penot (Sandra Nkaké, Yom) pour les mettre en musique rapidement dans une maison de campagne en Picardie.

Quiet Dan

Les 3 musiciens réunis trouvent une vibration commune et une magie en jouant ensemble les chansons en ‘live’. Ils décident alors d’enregistrer et réaliser l’album sur place, sans ingénieur de son, expérimentant pour trouver le son juste pour chaque morceau.

Il en résulte l’album « When the Earth was Fat » qui sort le le 18 mai 2018 chez Inouïe Distribution. Il mêle folk onirique, envolées rock et accents électroniques pour créer un son chaud et envoûtant, le tout mené par une voix de raconteur qui fait penser par moment à Lou Reed ou JJ Cale.

Quiet Dan sera en concert le 23 mai 2018 à FGO Barbara à Paris

Line-up de l’album When the Earth was Flat de Quiet Dan

Quiet Dan : chant, guitares, percussions, claviers
Antoine Reininger : basse, chœurs, piano, guitare, claviers
Mathieu Penot : batterie, percussions, claviers

Musiciens complémentaires

Julien Brunetaud : piano
Rosalie Hartog : violon
Julia Robert : alto
Martina Rodriguez : Cello
Clément Caratini : clarinette
Fidel Fourneyron : trombone

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Cat Stevens


Cat Stevens Tea for the TillermanYusuf Islam, né Steven Demetre Georgiou le 21 juillet 1948 à Londres, plus connu sous son ancien nom d’artiste Cat Stevens, est un auteur-compositeur-interprète britannique, multi-instrumentiste de folk-rock, de soft-rock.  Son père est restaurateur d’origine chypriote, sa mère est suédoise.

Cat Stevens en bref

Steven grandit dans une institution catholique, il donne ses premiers concerts en 1965 et fin 68 il assure la première partie de Jimi Hendrix.

Son tube « Lady d’Arbanville » est dédié à son amour de l’époque, Patti d’Arbanville.

Sur ce titre de l’album Mona Bone Jakon publié en 1970 on peut entendre Peter Gabriel (Genesis) jouer de la flûte.

Traqué par le fisc, Cat Stevens s’exile au Brésil en 1974, année où « Oh Very Young » de l’album Buddha and the Chocolate Box fait un succès et se classe dans les charts internationaux.

Les albums de Cat Stevens, Tea for the Tillerman publié en 1970 et Teaser and the Firecat de 1971 sont tous les deux certifiés Triple Platine par la RIAA (Recording Industry Association of America) aux Etats-Unis.

Son album de 1972, Catch Bull at Four s’est écoulé à un demi-million d’exemplaires dans les deux premières semaines de sa sortie, c’est le premier album à rester pendant trois semaines consécutives au Billboard US.

Il est également  récompensé par deux prix d’écriture ASCAP pour « The First Cut Is the Deepest » de l’album New Masters sorti en 1967, initialement publiée par P. P. Arnold en mai 1967. Ce titre interprété par cinq  artistes différents (P. P. Arnold et Cat Stevens en 1967, Keith Hampshire en 1973, Rod Stewart en 1977 et Sheryl Crow en 2003) est à chaque fois un tube.

Parmi les autres succès de Cat Stevens il faut citer « Father and Son », « Wild World », « Peace Train », « Moonshadow » et « Morning Has Broken ».

Après avoir réchappé « miraculeusement » selon lui à une noyade en mer, Cat Stevens se convertit à l’Islam en 1977 et prend le nom de Yusuf Islam l’année suivante.

En 1979, il met aux enchères toutes ses guitares au bénéfice d’œuvres caritatives, il abandonne sa carrière musicale et son statut de pop star avec lequel il ne s’est jamais vraiment senti à l’aise, pour se consacrer, à Dieu (qui l’aurait sauvé) et à des causes éducatives, philanthropiques de la communauté musulmane. De retour en Angleterre, il enseigne dans une école coranique pour jeunes enfants.

Malgré ses demandes écrites à ses maisons de disques afin que sa musique ne soit plus distribuée il n’obtient pas gain de cause.

Yusuf Islam est récompensé par plusieurs prix pour son travail de promotion de la paix dans le monde (2003 World Award, the 2004 Man for Peace Award, and the 2007 Mediterranean Prize for Peace), ce en dépit de ses positions pour le moins radicales et controversées au sujet de la fatwa appelant à l’exécution de Salman Rushdie puisqu’il n’a pas hésité à déclarer « Il doit être tué. Le Coran le dit clairement que si quelqu’un diffame le prophète, alors il doit mourir. » Paix, amour et tolérance donc…

Bref, on s’éloigne de notre sujet… En 1995 il revient à la musique et chante sous le nom de Yusuf Islam, avant de le réduire en Yusuf en 2006 et sort son premier album de chansons inédites en 28 ans intitulé An Other Cup.

Le 5 mai 2009, il sort l’album Roadsinger.

Cat Stevens est intronisé au Rock and Roll Hall Of Fame en 2014 en même temps que Nirvana, Kiss et Peter Gabriel.

Discographie de Cat Stevens

1967: Matthew and Son
1967: New Masters
1970: Mona Bone Jakon
1970: Tea for the Tillerman
1971: Teaser and the Firecat
1972: Catch Bull at Four
1973: Foreigner
1974: Buddha and the Chocolate Box
1975: Numbers
1977: Izitso
1978: Back to Earth

Produits disponibles sur Amazon.fr

Sous le nom de Yusuf

2006: An Other Cup
2009: Roadsinger
2014: Tell ‘Em I’m Gone

En tant que Cat Stevens/Yusuf

2017: The Laughing Apple

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵