Slim & The Beast


Slim & The Beast - MazikTrio folk-rock à la croisée de l’Europe et des États-Unis, Slim & The Beast se compose du franco-américain Aurélien Amzallag (guitare, batterie, chant) et des frères jumeaux de nationalités américaine/espagnole Aaron Lopez-Barrantes (guitare, chant) et Samuél Lopez-Barrantes (clavier, harmonica, chant).

 

Slim & The Beast en bref

Tout commence par la rencontre d’Aurélien et Samuél sur un terrain de basket parisien. Tous deux d’origine américaine, les deux garçons tissent rapidement des liens d’amitié forts autour de leurs passions communes pour le basket mais surtout pour la musique et en particulier pour le folk, la soul, et le rock des années soixante et soixante-dix.

D’abord duo, le groupe se produit dans divers bars et salles de concerts de la capitale. Leurs reprises guitare/harmonica très personnelles des Beatles, Clapton ou encore Bill Withers font alors le bonheur d’un public toujours plus nombreux et enjoué.

C’est à ce moment qu’Aaron, musicien accompli de la Nouvelle-Orléans, décide de venir rendre visite à son frère jumeaux Samuél. Enthousiasmé par les qualités musicales du duo et de leurs premières compositions, Aaron décide de rejoindre l’aventure.

Avec l’arrivée d’Aaron, le groupe prend une nouvelle dimension. Les harmonies à trois voix dans le style de Crosby, Stills, Nash and Young ainsi que la deuxième guitare donne immédiatement du corps au son du trio et les talents créatifs complémentaires des trois membres donnent naissance à de multiples compositions. Le groupe doit alors se trouver un nom et c’est Aaron qui propose « Slim & The Beast », titre du premier roman de Samuel dont les thèmes majeurs sont l’amitié et la poursuite du bonheur.

Écrire et jouer deviennent les deux principales priorités des trois garçons. À Paris bien sûr, là où tout a commencé, mais aussi à la Nouvelle-Orléans, où le trio se frotte à la fine fleur du célèbre French Quarter ; au Portugal, au contact de la nature et des vagues propices à l’inspiration et enfin à Barcelone où ils enregistrent les maquettes de leur premier album.

De retour à Paris, Slim & The Beast travaille actuellement avec de nombreux producteurs : Irfane (Breakbot), Yan Gorodetzky (Gush), Thomas Laverne (Pampa Folks) et d’autres, à la réalisation d’un premier album alliant folk, rock à une juste dose de production moderne.

« Close to You » et « Lisbon » sont les deux premiers singles du groupe qui va continuer dans les mois à venir à vous enchanter avec des titres aux mélodies riches inspirées des Beatles ou d’America, aux harmonies à trois voix non sans rappeler celles de Crosby, Stills, Nash and Young, sans oublier une touche de production « électro » pour un son résolument moderne !

Le single Close to You (déjà en diffusion sur la playslist Mazik1) est une délicate chanson aux guitares acoustiques et aux harmonies à plusieurs voix, « Close To You » parle d’un amour qui peine à se révéler avant enfin d’éclore au grand jour malgré la distance et les obstacles semés par la vie.

Slim & The Beast ont écrit cette chanson lorsqu’ils étaient à la Nouvelle-Orléans, loin de leur famille et leurs proches. Inspirée par “Eleonore Rigby” des Beatles, l’ajout d’un quatuor à cordes (arrangé par Jules Schultheis) reflète la beauté éphémère et angélique de l’espoir d’un amoureux qui s’accroche à son idylle.

Ce titre est principalement chanté par les frères jumeaux Aaron et Samuél Lopez-Barrantes. On peut ressentir tout au long du titre leurs deux voix qui, comme les protagonistes de la chanson, tentent de se rapprocher. Derrière cette complainte amoureuse, se cache également un message d’amour de Slim & The Beast à son public. “So far away but I’m close to you”.

Belle découverte, nous attendons l’album avec impatience…

Quiet Dan


Quiet Dan - When the Earth was Flat - MazikQuiet Dan est un troubadour folk, un poète alchimiste, tisseur de chansons intenses et personnelles.

Son premier album, When the Earth was Flat, enregistré au cours de deux longs hivers dans une maison perdue dans les forêts de Picardie, est habité par des loups, des crocodiles, des prophètes et résonne en écho avec des influences telles que Bob Dylan, Neil Young, Nick Drake ou Beck.

Quiet Dan en bref

Né en Israël de parents cinéastes, il a la chance, au cours de son enfance, de passer de longs séjours à New York et s’y approprier l’anglais et une fascination pour la culture Américaine. Il découvre très tôt le Rock par les Beatles, les Stones et la scène Grunge des années 90.

Il plonge ensuite dans l’exploration du Blues et de la Folk en collectionnant les albums de Leadbelly et Lightnin’ Hopkins. Adolescent il se met à la guitare et fait ses armes sur les scènes des clubs Rock de Tel Aviv.

A l’âge de 20 ans, sa rencontre bouleversante avec la musique du bassiste/compositeur de Jazz Charles Mingus sera déterminante : il part étudier le Jazz et la composition à Paris où il intègre le département de Jazz du Conservatoire National de Paris.

En tant que guitariste il côtoie sur scène et en studio des artistes d’horizons divers allant du Blues au Folk, de la chanson française au jazz sans oublier la musique d’Europe de l’est.

C’est ainsi qu’ il travaille avec Bachar Mar-Khalifé, Cory Seznec, Aske Jacoby, Lise Martin, Balval, Patrice Caratini, Fiona Monbet…

« Je pensais être passé à autre chose que l’écriture et n’être plus qu’un guitariste ou compositeur à part entière. Mais un jour, l’écriture est réapparue , laissant des textes sur le bord de la route. Les chansons sont des auto-stoppeuses. Quand j’en vois une, je m’arrête et je la prends.« 

C’est avec sa valise pleine de chansons, que Quiet Dan sollicite ses deux proches camarades, le bassiste/guitariste Antoine Reininger (Axel Bauer, DBFC) et le batteur claviériste, Mathieu Penot (Sandra Nkaké, Yom) pour les mettre en musique rapidement dans une maison de campagne en Picardie.

Quiet Dan

Les 3 musiciens réunis trouvent une vibration commune et une magie en jouant ensemble les chansons en ‘live’. Ils décident alors d’enregistrer et réaliser l’album sur place, sans ingénieur de son, expérimentant pour trouver le son juste pour chaque morceau.

Il en résulte l’album « When the Earth was Fat » qui sort le le 18 mai 2018 chez Inouïe Distribution. Il mêle folk onirique, envolées rock et accents électroniques pour créer un son chaud et envoûtant, le tout mené par une voix de raconteur qui fait penser par moment à Lou Reed ou JJ Cale.

Quiet Dan sera en concert le 23 mai 2018 à FGO Barbara à Paris

Line-up de l’album When the Earth was Flat de Quiet Dan

Quiet Dan : chant, guitares, percussions, claviers
Antoine Reininger : basse, chœurs, piano, guitare, claviers
Mathieu Penot : batterie, percussions, claviers

Musiciens complémentaires

Julien Brunetaud : piano
Rosalie Hartog : violon
Julia Robert : alto
Martina Rodriguez : Cello
Clément Caratini : clarinette
Fidel Fourneyron : trombone

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂