MC5


MC5 - MazikMC5 est  un groupe de hard rock originaire de Detroit aux États-Unis fondé en 1964 dont le line-up d’origine est constitué du chanteur Rob Tyner, des guitaristes Wayne Kramer et Fred « Sonic » Smith, du bassiste Michael Davis et du batteur Dennis Thompson.

Leur style musical, mélange de hard-rock déchaîné et furibond teinté de revendications politiques influencera le mouvement punk-rock au cours de la décennie suivante.

MC5 en bref

Le nom du groupe vient du surnom de leur ville d’origine « Detroit » qui est appelée « Motor City » à cause de son industrie automobile, et cinq étant le nombre de musiciens du groupe.

MC5 devient rapidement un porte étendard de la contre-culture américaine grâce à ses textes engagés et sa musique anti-establishment qui les érigent ainsi au rang d’instigateurs et pionniers du futur mouvement punk émergent aux USA.

Leur style proto-punk énergique et bruyant basé sur un rock-and-roll sans concessions comprend également des éléments de garage-rock, de hard-rock, de blues-rock et de rock-psychédélique.

MC5 - MazikGrâce au titre « Motor City Five », le combo s’impose avec son premier album, Kick Out the Jams, enregistré live sur deux jours en octobre 1968. Le titre « kick out the jams, motherfuckers » et les paroles incendiaires de leur gourou, John Sinclair, un poète hippie et leader du White Panthers Party, ont suscité alors une certaine controverse.

Ce premier opus se termine par le morceau « Starship », une reprise d’une chanson de Sun Ra. Le critique Mark Deming écrit à l’époque que Kick « est l’un des albums live les plus énergiques jamais réalisés… c’est un album qui doit être joué fort. »

Après que le grand magasin de Detroit « Hudson’s » ait boycotté l’album, le groupe en a rajouté une couche en publiant un brûlot d’une pleine page dans un journal local en titrant « Fuck Hudson’s ! » Cette polémique poussera le directeur d’Elektra a laissé tomber le groupe qui signe en suite chez Atlantic Records.

Leur deuxième album, Back in the USA devient un véritable « prototype » pour le punk-rock avec son rock rapide, dur, sur des guitares énervées. De surcroît, un défaut technique lors de l’enregistrement de l’album enlève une grande partie des sons graves, marque de fabrique qui sera reprise par la suite dans des morceaux punk-rock.

High Time, le troisième opus sera également très influent sur des groupes de hard-rock des années 1970 comme Aerosmith et Kiss.

Les ventes de Back in the USA et de High Time ne sont toutefois pas à la hauteur des objectifs d’Atlantic Records qui laisse aussi tomber MC5.

Michael Davis quitte le groupe en février 1972, les membres restant enregistrent trois nouveaux titres « Gold », « Train Music » et « Inside Out » à Londres. Il s’agit là de la dernière session d’enregistrement du groupe qui splitte peu après à cause notamment de problèmes liés à leur consommation excessive de stupéfiants.

Le chanteur Robin Tyner décède en 1991 et le guitariste Fred’Sonic’ Smith en 1994. Le guitariste Wayne Kramer poursuit sa carrière musicale en solo et publie plusieurs albums.

En 2003, les trois membres survivants de MC5, le guitariste Wayne Kramer, le bassiste Michael Davis et le batteur Dennis Thompson donnent un concert à Londres, accompagnés par de nombreux artistes comme Nicke Andersson alias Nicke Royale (Hellacopters) à la place de Fred’Sonic’ Smith, Dave Vanian (The Damned), Lemmy Kilmister (Motörhead), Ian Astbury (The Cult) ainsi que la chanteuse Kate O’Brien et la section cuivres de l’album High Time constitué de Charles Moore et Buzzy Jones.

En 2004, le groupe part en tournée mondiale sous le nom de DKT/MC5 accompagné par une foule de guests comme Mark Arm (Mudhoney), Nicke Andersson et Evan Dando (Lemonheads), Marshall Crenshaw, entre autres…

La fin définitive de MC5 survient après le décès de Michael Davis en février 2012.

En mai 2018, Wayne Kramer annonce cependant une tournée MC5 à l’occasion du 50ème anniversaire de l’album Kick Out the Jams avec une nouvelle fois pléthore d’invités dans le line-up dont des piliers du rock Kim Thayil et Matt Cameron (Soundgarden), Brendan Canty (Fugazi) et Doug Pinnick (King’s X), et du bassiste Billy Gould (Faith No More).

Membres de MC5

Line-up classique

Wayne Kramer – guitares, chant
Fred « Sonic » Smith – guitares, chant
Rob Tyner – chant
Michael Davis – basse
Dennis Thompson – batterie

Autres membres

Leo LeDuc – batterie
Billy Vargo – guitares
Bob Gaspar – batterie
Patrick Burrows – basse
Steve « Annapurna » Moorhouse – basse
Derek Hughes – basse
Ray Craig – basse
Ritchie Dharma – batterie
Handsome Dick Manitoba – chant

Discographie de MC5

Album studio

1969 – Kick Out the Jams
1970 – Back in the USA
1971 – High Time

 Compilations

1983 – Babes in Arms
1994 – Black to Comm
1994 – Power Trip
1995 – Looking At You
1995 – The American Ruse
1997 – Ice Pick Slim
1999 – 66 Breakout
1999 – Thunder Express (enregistré en 1972)
2000 – The Big Bang!: Best of the MC5

Albums live

1996 – Teen Age Lust (enregistré en 1970)
1996 – Phun City, UK (enregistré en 1970)
1998 – Live At The Sturgis Armoury (enregistré en 1968)
2005 – Are You Ready To Testify?: The Live Bootleg Anthology
2006 – Live At The Grande Ballroom 68

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

The Flamin’ Groovies


The Flamin' Groovies - MazikThe Flamin’ Groovies est un groupe rock américain fondé à San Francisco en 1965 par Ron Greco, Cyril Jordan et Roy Loney, connu pour son style garage-rock mélodique. Les premiers enregistrements du groupe dont le line-up est constitué de avec Cyril Jordan (guitare, chant), Roy Loney (guitare, chant), George Alexander (basse, harmonica, chant), Tim Lynch (guitare, harmonica, chant) et Danny Mihm (batterie) s’inspirent des Lovin’ Spoonful et d’autres groupes de soul-rock.

The Flamin’ Groovies en bref

The Flamin' Groovies - MazikLeur premier album, Supersnazz sorti en 1969, contient des reprises des années 1950 rock and roll et des chansons plus mélodiques qui préfigurent la power pop des années 1970, un genre auquel les Flamin’ Groovies ont beaucoup contribué.

Acclamé par la critique mais décevant au niveau des ventes, leur premier album contient toutefois une version pleine d’entrain du tube de Bobby Troup  « The Girl Can’t Help It » qui est devenue culte.

The Flamin' Groovies - MazikLe second album Flamingo qui est édité sur le label Kama Sutra en 1970, continue de s’inspirer du rock and roll des années 50 ainsi que du travail mélodique des Beatles et des Rolling Stones.

Teenage Head sort en 1971, c’est le dernier avec Roy Loney qui devient un véritable classique proto-punk qui est couvert d’éloges par la critique. Cet album figure dans le célèbre ouvrage Les 1001 albums qu’il faut avoir écoutés dans sa vie.

Mick Jagger qui l’apprécie particulièrement fait un parallèle avec le travail des Stones de l’époque qui comme sur Teenage Head des Flamin’ Groovies, revisite à la fois la musique des années 50 et le roots rock.

Lorsque Roy Loney quitte les Flamin’ Groovies il est remplacé par l’auteur-compositeur-interprète et guitariste Chris Wilson avec qui Cyril Jordan commence à explorer une piste plus power-pop.

Entre 1971 et 1976, on entend très peu parler du groupe, si ce n’est de leur chanson anti-drogue « Slow Death » de 1972.

The Flamin' Groovies - MazikEn 1976, ils font équipe avec le producteur britannique et célèbre artiste de rock rétro Dave Edmunds avec lequel ils enregistrent un album intitulé Shake Some Action. Avec Cyril Jordan et George Alexander, les deux seuls membres du groupe actifs depuis le début, le groupe se lance entièrement dans la brit-pop invasion des années 60 et ses codes vestimentaires, costards serrés et cravates.

Le titre « Shake Some Action » du cinquième album du même nom devient une chanson emblématique du groupe. L’album est considéré comme l’un des plus marquant du mouvement power pop anglo-américain.

The Flamin' Groovies - MazikEn 1978 sort Now poursuit dans le style rock classique des années 60. Cyril Jordan à déclaré à son sujet dans une interview : « Notre style musical s’identifiait à une époque révolue depuis longtemps mais nous tentions de la maintenir en vie dans une sorte de capsule temporelle.« 

Les Flamin’ Groovies ont donc poursuivi dans le même style jusqu’au début des années 80, alors que la scène musicale internationale prenait un virage New-Wave ou une direction Rock-Alternatif.

Le dernier opus Rock Juice de 1993 est un album savoureusement rétro.

En 2013, Cyril Jordan, Chris Wilson et George Alexander se réunissent pour la première fois depuis 1981. Accompagné du batteur Victor Penalosa, le trio retourne en studio pour enregistrer des nouveaux morceaux et peaufiner d’anciens titres inachevés. Le groupe assure ensuite des concerts au Japon, en Australie, aux États-Unis, au Royaume-Uni et en France.

Rétrospectivement, le groupe The Flamin’ Groovies est salué par la critique comme étant « l’un des plus grands, des plus influents et des plus légendaires groupes culte d’Amérique« . Au fil du temps de nombreux groupes punks et power-pop ont reconnu l’influence qu’a eu les Flamin’ Groovies sur leur propre travail.

Membres des Flamin’ Groovies

Roy Loney : chant, guitare
Cyril Jordan : lead guitare, chant
Tim Lynch : guitare, harmonica, chant
Danny Mihm : batterie
George Alexander : basse, harmonica, chant
Chris Wilson : guitare, chant

Discographie des Flamin’ Groovies

Albums studio

1969 – Supersnazz
1970 – Flamingo
1971 – Teenage Head
1976 – Shake Some Action
1978 – Flamin’ Groovies Now
1979 – Jumpin’ in the Night
1987 – One Night Stand
1993 – Rock Juice
2017 – Fantastic Plastic

Albums live

1983 – Slow Death, Live!
1983 – Bucketful of Brains
1968 – Flamin’ Groovies ’68
1984 – Flamin’ Groovies ’70
1984 – 68/70
1988 – Groove In
1993 – Rockin’ at the Roundhouse
1995 – Live at the Festival of the Sun
1995 – California Born and Bred
2006 – The Flamin’ Groovies In Person

Demos

1991 – Step Up
2002 – Slow Death

Compilations

1976 – Still Shakin’
1984 – Super Grease
1989 – Groovies’ Greatest Grooves
1996 – Supersneakers
1998 – Yesterday’s Numbers
1998 – Grease: The Complete Skydog Singles Collection
2004 – Sneakers & Rockfield Sessions
2006 – Bust Out at Full Speed: The Sire Years
2006 – At Full Speed… The Complete Sire Recordings
2008 – This Band Is Red Hot

Site de référence : www.theflamingroovies.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂