The Guess Who




The Guess Who groupe Rock canadien formé en 1965 à Winnipeg - MazikThe Guess Who est un groupe canadien de Blues-Rock, de Hard-Rock, de Folk-Rock et de Garage-Rock, formé en 1965 à Winnipeg dans le Manitoba par Chad Allan, Bob Ashley, Randy Bachman, Jim Kale et Garry Peterson, qui a connu un succès international à partir de la fin des années 1960 et au milieu des années 1970 avec de nombreux tubes tels que « No Time« , « American Woman » , « Laughing« , « These Eyes« , « Undun » et « Share the Land« .

The Guess Who en bref

Le groupe a changé d’effectif à plusieurs reprises, accueillant de nombreux musiciens connus dont Burton Cummings et Randy Bachman (Bachman-Turner Overdrive). Formé comme un groupe de Garage-Rock, leur style musical englobe aussi le Pop-Rock et Rock-Psychédélique.

En 1958, Chad Allan monte un premier groupe, The Silverstones, en 1962 leur nom change deux fois, d’abord en Allan & The Silverstones puis en Chad Allan & The Reflections et en 1965, remaniement en Chad Allan & The Expressions avant que leur maison de disques ne tente de camoufler  leur versatilité par « Guess Who? » (Devine qui ?) évoquant au passage le célèbre groupe anglais The Who. L’astuce semble fonctionner, le style du groupe évolue dans ses compositions et l’accueil du public est plutôt favorable.

Chad Allan quitte finalement The Guess Who en 1966 pour être remplacé par de Burton Cummings qui amènera la formation aux sommets de la gloire.

Le single These Eyes publié en 1969 est le premier succès du groupe co-écrite par le guitariste Randy Bachman et le chanteur Burton Cummings, titre inclus dans l’album Wheatfield Soul. Chanson d’amour un peu fleur bleue, format radio, idéale pour passer dans les hit-parades…

Au début des seventies, The Guess Who durcit son style avec un son plus Hard-Rock et publie l’album American Woman, dont la chanson éponyme est une protest-song contre la guerre du Vietnam, grande première pour le groupe canadien, elle se classe dans les charts US.

Ce titre sera repris bien plus tard par Lenny Kravitz pour la B.O.F. d’Austin Powers, une autre reprise est présente dans le film The Cable Guy (Disjoncté) avec Jim Carrey mais sa version originale figure dans la bande originale du film American Beauty.

Randy Bachman se convertit, devenant mormon il quitte en 1970 le groupe suite à des divergences de vues pour fonder Brave Nelt qui évoluera en Bachman-Turner Overdrive. Il est remplacé par le guitariste Kurt Winter  et le groupe continue à sortir des tubes comme Follow your Daughter Home, Samantha’s Living Room, Share The Land et Clap for the Wolfman (un hommage au DJ-animateur radio Wolfman Jack dont on entend la voix dans le morceau).

Séparation de The Guess Who en octobre 1975 et reformation en novembre 1977 du groupe qui continue de jouer une musique dans le style que Burton Cummings a rendu populaire jusqu’à nos jours.

Membres de The Guess Who

Randy Bachman – guitare
Burton Cummings – voix, piano, flute traversière, guitare rythmique
Jim Kale (en) – basse
Garry Peterson – batterie
Chad Allan – voix
Kurt Winter – guitare
Greg Leskiw – guitare, voix
Donnie McDougall – guitare, voix
Bill Wallace – basse
Domenic Troiano – guitare
Vance Masters – batterie

Discographie de The Guess Who

1965 – Shakin’ All Over
1965 – Hey Ho (What You Do to Me!)
1966 – It’s Time
1968 – The Guess Who
1968 – A Wild Pair
1968 – Wheatfield Soul
1969 – Canned Wheat
1970 – American Woman
1970 – Share the Land
1971 – So Long, Bannatyne
1972 – Rockin’
1972 – Wild One
1973 – Artificial Paradise
1973 – #10
1974 – Road Food
1974 – Flavours
1975 – Power in the Music

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

1982 : Dogs > The most forgotten french boy




The Dogs - Too Much Class for the NeighbourhoodThe most forgotten french boy est très beau titre de ce groupe de rock enregistré sur peut être leur meilleur album Too Much Class for the Neighbourhood.

Originaire de Rouen, ils se sont produit essentiellement en France, en Europe et au Japon. Ce Rock&Roll sans concessions, leur a permis d’acquérir une réputation sur la scène rock française avec une dizaine d’albums studio à la clef. Mais la mort sur scène de leur chanteur, Dominique Laboubée, lors d’une tournée aux États-Unis, met fin en 2002 à leur histoire qui avait commencée en 1973.

Discographie de The Dogs

1979 – Different
1980 – Walking Shadows
1982 – Too Much Class for the Neighbourhood
1983 – Legendary Lovers
1985 – Shout!
1986 – More More More
1989 – A Million Ways of Killing Time
1989 – Shakin’ with the Dogs (compilation)
1993 – Three Is a Crowd
1998 – 4 of a Kind Vol. 1
1999 – A Different Kind
2001 – Short, Fast and Tight (live)