Molly Hatchet


Molly HatchetMolly Hatchet est un groupe de Southern rock/hard rock formé à Jacksonville, en Floride en 1971 par le guitariste Dave Hlubek qui partage ses influences et son inspiration avec l’un des groupes de rock sudiste le plus connu, Lynyrd Skynyrd auquel Molly Hatchet a tout naturellement pris la place après sa tragique disparition.

Toujours actif à ce jour (mais plus avec les membres d’origine tous décédés), Molly Hatchet s’est rendu célèbre avec son tube « Flirtin ‘with Disaster » qui figure sur le deuxième album du même nom publié en 1979.

Molly Hatchet en bref

Aux côtés de Dave Hlubek, le line-up initial est constitué du chanteur Danny Joe Brown, du guitariste Duane Roland, du bassiste Banner Thomas et du batteur Bruce Crump. Les guitaristes Dave Hlubek et Steve Holland choisissent le nom du groupe après être tombé sur l’histoire d’une certaine Molly Hatchet, une sympathique prostituée qui aurait mutilé et décapité ses clients… Aurait-elle mal compris le mot « finitions » ? 😉 bref, passons…

Les pochettes de nombreux albums de Molly Hatchet sont illustrées par des œuvres d’art inspirées par l’heroic fantasy et la mythologie nordique, réalisées par des artistes tels que Frank Frazetta, Boris Vallejo et Paul R. Gregory.

Les membres d’un autre groupe sudiste, .38 Special, présentent Molly Hatchet au manager Pat Armstrong et son partenaire Alan Walden qui avait été brièvement travaillé avec Lynyrd Skynyrd en 1970.

Ronnie Van Zant qui peu de temps avant sa mort avait participé à l’écriture et diriger des répétitions devait produire le premier album de Molly Hatchet.

La maison de disque Warner Bros Records après avoir entendu les premières démos du groupe a finalement préféré signer Van Halen au lieu de Molly Hatchet. Après cette déconvenue le groupe par en tournée en Floride mais six mois plus tard la chance lui sourit puisque le label Epic Records leur propose un contrat en 1977, Tom Werman devient leur producteur.

Ce dernier qui a déjà collaboré avec des groupes hard rock tels que Cheap Trick et Ted Nugent, les incite à fusionner le boogie, le blues et le hard rock pour que le son de Molly Hatchet ce différencie d’autres groupes sudistes concurrents tels que The Outlaws ou Point Blank.

Le groupe enregistre et sort son premier album éponyme en 1978 dont la pochette représente le Death Dealer, un guerrier menaçant couvert d’une armure, équipé d’une hache, d’un bouclier et monté sur cheval de combat noir, peint par Frank Frazetta en 1973.

Molly HatchetLe deuxième opus Flirtin ‘with Disaster sort en 1979 et contient le tube titre ainsi que « Whiskey Man ». L’album qui rencontre un succès critique et commercial se classe dans les charts, il est suivi d’une tournée de promotion.

Le chanteur Danny Joe Brown quitte le groupe en 1980 pour former The Danny Joe Brown Band (avec le futur guitariste de Molly Hatchet, Bobby Ingram). Il reviendra trois ans plus tard, en attendant il est remplacé par le chanteur Jimmy Farrar.

Molly HatchetAprès la sortie des albums Beatin ‘the Odds en 1980 et Take No Prisoners en 1981, Jimmy Farrar part à son tour. Danny Joe Brown reintègre le groupe en 1982. Banner Thomas est remplacé par Riff West.

En 1983, Molly Hatchet sort No Guts… No Glory. Steve Holland est remplacé par le claviériste John Galvin.

The Deed is Done est publié en 1984.

En 1985 c’est le départ du fondateur Dave Hlubek en personne que le groupe remplace par Bobby Ingram. La même année Molly Hatchet sort le double album live Double Trouble Live.

Le groupe continue à tourner régulièrement puis en 1989 il publie l’album Lightning Strikes Twice.

En 1991 la maison de disque décide de sortir un premier Greatest Hits.

Molly HatchetDanny Joe Brown est obligé de quitter le groupe en 1996 à la suite d’un AVC, c’est Phil McCormack qui se colle au chant pour terminer l’album Devils Canyon.

À ce stade de l’histoire du groupe le line-up est constitué du chanteur Phil McCormack, des guitaristes Bobby Ingram et Bryan Bassett, du claviériste John Galvin, du bassiste Andy McKinney et du batteur Mac Crawford.

En 1998 marque la sortie de l’album Silent Reign Of Heroes. L’année suivante le Molly Hatchet part en tournée avec The Charlie Daniels Band, groupe avec lequel ils avaient déjà collaboré en 1981 à l’occasion du  Volunteer Jam VII à Nashville (traditionnel concert annuel de cette formation depuis 1974).

L’album The Kingdom Of XII sort en Europe en 2000 suivi d’une tournée de soutien. Il n’est publié aux États-Unis qu’en 2001.

Molly HatchetS’en suivent deux albums Locked and Loaded en 2003 et Warriors of the Rainbow Bridge en 2005. En janvier de cette même année Bobby Ingram convainc Dave Hlubek de rejoindre Molly Hatchet, il est donc à ce moment là le seul membre du groupe d’origine.

Avant son décès survenu le 10 mars 2005, Danny Joe Brown très diminué par la maladie est monté une dernière fois sur scène lors du concert en son honneur Jammin ‘for DJB en 1998 au cours duquel avec l’aide de ses amis, il a terminé le spectacle sur le morceau « Flirtin’ with Disaster « 

Le lundi 19 juin 2006, le guitariste fondateur Duane Roland est décédé à St. Augustine, en Floride, à l’âge de 53 ans. Il jouait avec le groupe Gator Country, composé d’anciens membres de Molly Hatchet en mai 2006.

Bruce Crump qui a été le premier batteur de 1976 à 1983 puis de 1984 à 1991 a également été membre du groupe canadien Streetheart au début des années 1980 et a rejoint plusieurs de ses anciens camarades de Molly Hatchet dans le groupe Gator Country au milieu des années 2000. À sa mort, Crump jouait dans le groupe White Rhino et dans la reformation de China Sky.

Le bassiste Banner Thomas est mort des suites d’une pneumonie, à 63 ans, le 10 avril 2017.

Dave Hlubek est décédé d’une crise cardiaque le 3 septembre 2017, à l’âge de 66 ans.

Il ne reste aujourd’hui plus aucun membre d’origine de Molly Hatchet mais le groupe continue d’exister et de tourner… même si le dernier album studio en date Regrinding the Axes est sorti en 2012.

Membres actuels de Molly Hatchet

Bobby Ingram – guitares (lead, slide et acoustique) et chœurs
Phil McCormack – chant, harmonica
John Galvin – piano, claviers et chœurs
Tim Lindsey – basse et chœurs
Shawn Beamer – batterie

Anciens membres

Dave Hlubek – guitare, chœurs
Steve Holland – guitare
Duane Roland – guitare
Bruce Crump – batterie
Banner Thomas – basse
Danny Joe Brown – chant
Melvin Powell – claviers
Jimmy Farrar – chant
Riff West – basse
B.B. Borden – batterie

Discographie de Molly Hatchet

Albums studio

1978 – Molly Hatchet
1979 – Flirtin’ with Disaster
1980 – Beatin’ the Odds
1981 – Take No Prisoners
1983 – No Guts…No Glory
1984 – The Deed Is Done
1989 – Lightning Strikes Twice
1996 – Devil’s Canyon
1998 – Silent Reign of Heroes
2000 – Kingdom of XII
2005 – Warriors of the Rainbow Bridge
2008 – Southern Rock Masters
2010 – Justice
2012 – Regrinding the Axes

Produits disponibles sur Amazon.fr

Albums live

1981 – Molly Hatchet Live E/P/A Series
1985 – Double Trouble Live
2000 – Live at the Agora Ballroom Atlanta Georgia 1979
2003 – Locked and Loaded
2003 – Greatest Hits Live
2007 – Flirtin’ with Disaster Live
2013 – Live At Rockpalast 1996

Produits disponibles sur Amazon.fr

Compilations

1990 – Greatest Hits
1995 – Cut to the Bone
1996 – Revisited
1998 – Super Hits
2003 – The Essential Molly Hatchet
2003 – 25th Anniversary: Best of Re-Recorded
2011 – Greatest Hits II

Produits disponibles sur Amazon.fr

Site de référence : www.mollyhatchet.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Three Oranges


Three Oranges - MazikThree Oranges est un groupe américain issu de scène musicale de Philadelphie en Pennsylvanie qui jette harmonieusement de nouveaux ponts entre jazz fusion, rock progressif, R & B, musique électronique et classique.

Le premier album de Three Oranges, Dry Water paru le 27 janvier 2017, comprend des compositions du chef d’orchestre et saxophoniste Sam Greenfield qui explore une multitude d’influences.

Three Oranges en bref

Le projet Three Oranges s’est concrétisé au printemps 2015 en tant que point de convergence pour 7 musiciens désireux de sortir de leur zone de confort respective et d’explorer de nouveaux territoires de la musique. Le nom du groupe est d’ailleurs probablement inspiré de l’œuvre satirique de Sergei Prokofiev « The Love for Three Oranges » (L’amour des trois oranges).

Constitué de quelques-uns des plus grands talents de Philadelphie, chaque membre imprime son propre timbre sur la musique, apportant un mélange unique et une alchimie spécifique à leurs compositions.

La formation a rapidement attiré l’attention du public local grâce à ses performances acérées, énergique et captivantes lors de leurs concert à Philadelphie et sa région. Aujourd’hui le groupe commence à se faire connaitre au niveau international.

Sam Greenfield est accompagné par un groupe de Philadelphie composé de Tim Brey (claviers), Josh Nussbaum (guitare), Brian Howell (basse), Gusten Rudolph (batterie), Chris Stevens (trompette), Nick Lombardelli (trombone), et John Swana (EVI). Ensemble, ils créent un son unique, facilement identifiable et terriblement addictif.

Drôle d’instrument que cet EVI (Electric Valve Instrument) utilisé par Three Oranges, descendant plus élaboré de nos bons vieux « Melodicas » d’antan…

Si vous souhaitez en savoir plus sur cet incroyable instrument de musique appelé EVI, John Swana du groupe Three Oranges vous en dit plus :

En 2016 le magazine All About Jazz a publié une chronique dithyrambique quant à la performance du groupe Three Oranges au Centre City Jazz Festival.

Un groupe à suivre sans nul doute…

Membres de Three Oranges

Sam Greenfield – saxophone, EVI
John Swana – trombone, EVI
Dan Nissenbaum – trompette
Ian Macaulay – guitare
Tim Brey – claviers
Brian Howell – basse
Gusten Rudolph – batterie

Discographie de Three Oranges

2017 – Dry Water

Produits disponibles sur Amazon.fr

Site de référence : www.samgreenfieldmusic.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂