Family


Family groupe rock britannique créé en 1966 à Leicester - MazikFamily est un groupe britannique de blues-rock, prog-rock, art-rock et de psychedelic-folk créé fin 1966 à Leicester en Angleterre par Roger Chapman (devenu une figure culte de la scène rock anglaise), John « Charlie » Whitney, Jim King, Rob Townsend et Ric Grech (de son vrai nom Richard Grechko (originaire de Bordeaux). Ne pas confondre ce groupe qui a été actif de 1967 à 1973 (et depuis 2013 pour une série de concerts) avec ses deux homonymes : Family, groupe disco des 70’s auteur de Listen To The Music et Family, groupe indie espagnol auteur de l’album Un soplo en el corazón en 1993.

Family en bref

Initialement appelé  The Farinas puis The Roaring Sixties en 1962 la formation devient définitivement Family.  Le style musical de ce groupe quelque peu inclassable est toutefois catalogué comme du rock progressif (parce qu’il faut bien mettre des étiquettes…) explorant d’autres genres comme le folk, le rock-psychédélique, l’acid-rock, le jazz fusion et rock and roll. Leur surnom de Strange Band (groupe bizarre) leur va comme un gant…

Les nombreux changements de personnel tout au long de son existence relativement brève engendre une diversité sonore d’un album à l’autre. Family est aujourd’hui considéré comme injustement méconnu par rapport à d’autres groupes de la même génération.

Family se distingue par ses prestations scéniques des plus brutales et intenses de l’histoire du rock, d’aucuns prétendent même que The Jimi Hendrix Experience craignait de passer après eux lors des festivals, ce n’est pas peu dire… 😉

De plus la voix caractéristique de Roger Chapman, décrite à l’époque par certains chroniqueurs en des termes peu élogieux comme un « vibrato bêlant » (bleating vibrato) et une « chèvre électrique » (electric goat), était toutefois considérée comme unique. Celle-ci aurait influencé des artistes comme Ian Anderson (Jethro Tull) et Peter Gabriel (Genesis).

Le premier single de Family « Scene Through The Eye Of A Lens/Gypsy Woman » sort  à l’automne 1967 sur le label Liberty mais malgré une bonne critique il est très peu de diffusé en raison de sa nature plutôt complexe et anti-commerciale (en tous cas qui n’entrait pas du tout dans les standards commerciaux du moment).

Le premier album de Family, Music in a Doll’s House, est publié quant à lui en juillet 1968. Il est produit par Dave Mason de Traffic et Jimmy Miller (producteur de Steve Winwood, Spencer Davis Group, Traffic, Blind Faith, Rolling Stones…). Il a été enregistré sur un quatre pistes aux Olympic Studios de Londres. Sur cet album ambitieux et innovant, très en avance sur son temps, figure une section de cuivre dirigée par le chef d’orchestre Tubby Hayes sur le morceau « Old Songs New Songs ».

L’album suivant  Family Entertainment de 1969 délaisse le côté psychédélique et offre le premier succès britannique au groupe avec le single, « The Weaver’s Answer ». La même année Ric Grech et Jim King quittent le groupe pour rejoindre Blind Faith.

Le guitariste John Weider et le bassiste John Wetton et le claviériste John Palmer intègrent Family.

En  1970 avec A Song For Me, Family développe un son plus agressif, ce tournant permet au groupe de gagner en popularité au niveau européen et cette même année ils se produisent dans de  grands festivals de rock, dont le célèbre Isle Of Wight music festival et celui moins connu de Kralingen aux Pays-Bas.

Les deux prestations sont immortalisées dans les films documentaires Message To Love et Stomping Ground.

Anyway de 1970 est un album mi-live mi-studio, sur une face l’enregistrement d’inédits en concert au Fairfield Hall de Croydon en Angleterre, sur l’autre face de nouveaux morceaux enregistrés en studio.

Family lève la barre encore plus haut avec Fearless en 1971 mais son plus grand succès reste encore à venir avec Bandstand de 1972 sur lequel on trouve les tubes « Burlesque » et « My Friend the Sun ». Les deux JW, John Weider et John Wetton sont remplacés respectivement par Jim Cregan (ex-The Falcons) et Tony Ashton.

Le septième et dernier album studio, le sous-estimé mais respectable It’s Only a Movie sur lequel le groupe s’adjoint les services du pianiste Tony Ashton (Ashton, Gardner & Dyke) est publié en 1973.

The Family se sépare en octobre 1973 et d’anciens membres rejoignent  des groupes comme King Crimson, Streetwalkers et Stud.

Quarante ans après, au début février 2013, Family se reforme pour deux concerts exceptionnels au Shepherd’s Bush Empire à Londres. Le line-up de Family ce jour là est constitué de Roger Chapman, Rob Townsend, Poli Palmer, et Jim Cregan accompagnés par Nick Payn (ex Gary Moore Blues Band) au saxophone, harmonica, flûte, Paul Hirsh aux claviers, Geoff Whitehorn (Procol Harum) à la guitare ainsi que par le batteur John Lingwood (ex Manfred Mann’s Earth Band) et du bassiste Gary Twigg.

Cet événement dont l’ampleur et le succès dépassent toutes les espérances oblige même les organisateurs à rajouter une date supplémentaire.

Discographie de Family

Albums studio

1968 – Music In A Doll’s House
1969 – Entertainment
1970 – A Song For Me
1970 – Anyway (une face studio)
1971 – Fearless
1972 – Bandstand
1973 – It’s Only a Movie

Produits disponibles sur Amazon.fr

Albums live

1970 – Anyway (une face live)
1973 – The Peel Sessions
1973 – BBC Radio 1 Live In Concert

Produits disponibles sur Amazon.fr

Compilations

1971 – Old Songs New Songs
1974 – Best Of Family
1981 – From Past Archives
1990 – The Family
1992 – A’s & B’s
1994 – Best Of Family

Membres de Family

John « Charlie » Whitney – Guitare, sitar, claviers
Roger Chapman – Chant, harmonica, saxophone tenor, percussions
Rob Townsend – Batterie, percussions
Harry Overnall – Batterie, percussions
Ric Grech – Basse, violon, violoncelle, chant
John Weider – Basse, guitare, violon
John Wetton – Basse, guitare, chant
Jim Cregan – Basse, guitare
Jim King – Saxophones, harmonica, flûte, piano, chant
John « Poli » Palmer – Claviers, vibraphone, flûte, synthétiseurs
Tony Ashton – Claviers, accordéon, mellotron, chant

Musiciens en studio

Dave Mason – Claviers, basse, guitare sur Music In A Doll’s House
Nicky Hopkins – Claviers sur Family Entertainment
Ladbroke Horns – Cuivres sur Fearless
Linda Lewis – Chœurs sur Bandstand
Richard « Charlie » McCraken – Basse sur It’s Only a Movie
Peter Hope-Evans – Harmonica sur It’s Only a Movie
Roy Dyke – Batterie sur It’s Only a Movie
Del Newman – Chef d’orchestre et arrangeur sur Bandstand et It’s Only a Movie
Tubby Hayes – Chef d’orchestre sur Music In A Doll’s House (Old Songs New Songs)

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Egg


Egg Les membres fondateurs du groupe sont Dave Stewart aux claviers (à ne pas confondre avec Dave Stewart le guitariste d’Eurythmics), Mont Campbell à la basse et au chant ainsi que Clive Brooks à la batterie. À l’origine, il s’agissait d’un quartet qui portait le nom d’Uriel, avec le guitariste Steve Hillage. Après le départ de ce dernier en août 1968, les trois autres membres poursuivent l’aventure sous forme de trio et prennent le nom d’Egg.

Egg en bref

Ce groupe fondé à Londres est souvent considéré comme faisant partie de l’école de Canterbury bien qu’il n’ait aucune origine géographique avec Canterbury. Leur musique peut être décrite comme du rock progressif (dans le style de Caravan) incluant des éléments de rock psychédélique et de chamber-rock ou rock de chambre proche de ce qui deviendra le mouvement Rock in Opposition.

ArzachelAu milieu de l’année 1969, encore étudiants, Stewart, Campbell et Brooks contribuent au projet Arzachel (du nom d’un cratère lunaire), groupe éphémère quant à lui bien créé à Canterbury en Angleterre, auquel Steve Hillage s’est associé avec pour ambition de devenir le plus grand groupe de rock psychédélique britannique. Hélas personne ne s’intéresse à leur rock planant, ils se dirigent donc tout naturellement vers le rock progressif.

Egg étant alors sous contrat chez Decca, les musiciens d’Arzachel se dissimulent sous des pseudonymes fantaisistes (Steve Hillage -> Simon Sasparella, Dave Stewart -> Sam Lee-Uff (nom de son prof de latin honni), Mont Campbell -> Njerogi Gategaka, Clive Brooks -> Basil Dowling).

Arzachel ne publie qu’un seul album longtemps introuvable et Steve Hillage, leader-guitariste quitte le groupe afin de poursuivre ses études universitaires.

Egg sort son premier album éponyme en mars 1970. Sans être un succès commercial, l’accueil du public et de la critique et cependant suffisant pour permettre au groupe l’enregistrement d’un deuxième opus.

The Polite Force est publié en février 1971. Le groupe tourne beaucoup cette année-là mais n’arrive pas à signer un nouveau contrat, bien qu’il dispose de suffisamment de nouveaux titre pour un nouvel album. Il se sépare en juillet 1972.

En 1974, Dave Stewart, qui a signé Hatfield and the North chez Virgin, obtient un contrat également pour Egg afin d’enregistrer les morceaux inédits sur l’album The Civil Surface.

Steve Hillage joue sur « Wring Out the Ground (Loosely Now) » retrouvant ainsi ses complices de l’époque du groupe Arzachel.

Par la suite, en 1975, Mont Campbell et Dave Stewart se retrouveront impliqués dans National Health.

En décembre 2007 sort The Metronomical Society contenant des enregistrements live de 1969-1972.

En janvier 2009, Campbell apparaît à la télévision britannique dans un documentaire de la BBC intitulé « Prog Rock Britannia: An Observation in Three Movements« .

Discographie de Egg

1970 – Egg
1971 – The Polite Force
1974 – The Civil Surface
1985 –  Seven Is a Jolly Good Time (compilation)
2007 – The Metronomical Society (archives d’enregistrements live)
2015 – BBC Sessions And More 1968-1972 (archives d’enregistrements live)

Arzachel

1969 – Arzachel (les membres de Egg avec Steve Hillage)
2007 – Arzachel Collector’s Edition by Uriel (avec des morceaux bonus)

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂