Muse


MuseMuse est un groupe de rock alternatif originaire de Teignmouth, Angleterre, Royaume-Uni. Le groupe se compose de Matthew Bellamy au chant, piano, clavier et guitare, Chris Wolstenholme aux chœurs et basse guitare et Dominic Howard à la batterie et aux percussions.

Ils sont amis depuis leur formation au début de 1994 et ont changé plusieurs fois de nom de groupe (comme Gothic Plague, Fixed Penalty, et Rocket Baby Dolls) avant d’adopter le nom Muse. Depuis la sortie de leur quatrième album, Morgan Nicholls s’est également produit avec le groupe sur scène pour fournir claviers, samples/synthes et chœurs.

Muse en bref

Leur son est un mélange de rock alternatif, de musique classique, d’électronique, de métal, de guitares espagnoles et de rock progressif. Habituellement, ils utilisent la ligne de basse comme force motrice, souvent avec la guitare ne fournissant qu’une couche supplémentaire à la chanson plutôt que de porter la mélodie, la basse utilise une distorsion et d’autres effets lui permettant d’atteindre une dimension plus importante, permettant à la guitare de s’écarter de la mélodie principale et jouer des notes plus hautes. Une autre particularité est le style piano de Muse dans pas mal de leurs chansons ; leur musique a été inspirée par les œuvres de pianistes-compositeurs romantiques tels que Rachmaninov, Tchaïkovski et Liszt, et a ainsi abouti à une fusion du style romantique et du rock moderne.

Le groupe est connu pour ses prestations énergiques sur scène et les centres d’intérêt excentriques et engagés de Matthew Bellamy pour la conspiration mondiale, la vie extraterrestre, la théologie et l’apocalypse (autant que pour l’espace et la physique théorique). Leurs thèmes lyriques incluent la théorie de la conspiration folle, l’incitation à la révolte révolutionnaire, les trucs bizarres sur les aliens (ou les Zetas, s’il vous plaît), les religions et d’autres préoccupations classiques de Muse. En général, leur musique et leurs textes concernent les asservissements de l’humanité impuissante aux dirigeants mondiaux corrompus face aux catastrophes environnementales ou galactiques (et leur quatrième album ‘Black Holes And Revelations’ aborde les thèmes du changement climatique, de la crise pétrolière et de la paranoïa inflationniste mondiale).

En octobre 1999, Muse sort son premier album, Showbiz. L’album reçoit un accueil mitigé de la part de la critique et des fans de musique, qualifiant le groupe de « Radiohead Copycats » autrement dit de vulgaires imitateurs du groupe Radiohead. Cela n’empêche pas l’album de se vendre à plus de 700.000 exemplaires, avec le succès des singles, Unintended et Muscle Museum. L’album vaut par ailleurs à Muse d’être nominé aux BRIT Awards 2000 dans la catégorie révélation.

2001, avec John Leckie à nouveau aux commande, voit la sortie d’Origin of Symmetry ainsi qu’une entrée au Top 20 pour Plug in Baby et New Born. L’album restera inédit aux Etats-Unis jusqu’en 2005 parce que leur maison de disques de l’époque, Madonna’s Maverick, estime que le chant en faussetto découragerai les radios et préfère que le groupe réenregistre des voix alternatives. Le groupe refuse catégoriquement et met fin à son contrat avec Maverick.

Muse publie un CD/DVD live/b-side nommé Hullabaloo Soundtrack, enregistrement du concert du groupe en France à la fin 2001. Pour promouvoir l’album, Muse sort également l’EP Dead Star/In Your World, qui se classe en tête des charts britanniques et qui prouve que Muse est capable d’écrire des morceaux rock « radio-friendly », ainsi que des titres plus épiques de 7 minutes sur Origin of Symmetry. Muse termine une année impressionnante en remportant le prix du meilleur groupe live au Kerrang 2002.

En 2003, Muse demande à Rich Costey de se mettre aux manettes pour l’aider à créer Absolution. L’album réalise de très bonnes ventes dans le monde entier, et permet au groupe de placer son premier album numéro 1 au Royaume-Uni. Sa sortie a été précédée d’une vidéo exclusivement en téléchargement en ligne pour la chanson Stockholm Syndrome. Suivront les singles Time is Running Out et Hysteria, qui ont fait bonne figure dans les hit-parades britanniques et ont permis à Muse d’obtenir une place de tête d’affiche au Festival de Glastonbury 2004.

Lors de ce festival Muse s’est révélé être un grand groupe de rock britannique même si les organisateur ont un temps douté de pouvoir programmer Muse aux côtés de grands noms comme Paul McCartney, Muse leur a donné tort et a donné « le meilleur concert de sa carrière » selon la déclaration de Bellamy. Cependant, la tragédie frappe peu de après que Muse ait quitté la scène lorsque le père de Dom Howard (un grand fan de Muse) s’effondre et décède sur le site après avoir vu son fils jouer.

Plus tard dans l’année, Muse part en tournée aux Etats-Unis pour promouvoir Absolution, avant de revenir en Angleterre pour deux concerts à guichets fermés au Earls Court de Londres à la fin de l’année.

En 2006 et après une longue et exhaustive tournée, le groupe revient en studio et sort Black Holes and Revelations qui devient le deuxième album britannique numéro un, et atteignant la première place également dans plusieurs autres pays, ainsi qu’un Top 10 dans le Billboard américains. Le single controversé Supermassive Black Hole obtient la meilleure place de Muse dans les charts au Royaume-Uni en atteignant la quatrième place.

En juillet 2007, Bellamy confirme qu’il commence à travailler sur un nouvel album studio et de nouvelles chansons, certaines plus en phase avec la musique électronique ou « dance » et d’autres plus avec la musique classique ou symphonique.

En janvier 2008, la chanson « Knights of Cydonia » est élue numéro 1 du Triple J Hottest 100, le plus grand palmarès annuel de musique alternative en Australie.

En 2009, le groupe a publié The Resistance, qui contient le single à succès « Uprising », le premier succès pop du groupe aux Etats-Unis (avec très peu de diffusion radio) et leur premier #1 sur le Billboard Modern Rock Chart. Les singles suivants « Resistance » et « Undisclosed Desires » sont aussi des succès.

Le sixième album du groupe, The 2nd Law, est sorti le 1er octobre 2012. Le premier single de l’album, « Survival », est la chanson officielle des Jeux Olympiques d’été 2012 à Londres. Le deuxième single, « Madness » sort le 20 août 2012. Le troisième single, « Follow Me » sort le 7 décembre 2012, accompagné d’une vidéo sur YouTube le 1er novembre 2012. L’album reçoit des critiques généralement positives, Allmusic écrit « leurs excursions dans le dubstep et la musique dance sur des titres comme « Madness » et « Follow Me » ressemblent plus à des remixes que des chansons originales« .

Leur dernier album Drones sort le 5 juin 2015, un album pour lequel ils sont retournés à leurs racines rock plus naturelles. Une tournée mondiale est lancée pour soutenir l’album. Le groupe joue sur une scène à 360 degrés pour que les « arénas » soient pleinement utilisés, avec de véritables drones volants. La tournée rencontre un grand succès et obtient de nombreux éloges. Début 2016, Muse gagne le Grammy Award du meilleur album rock et après ce prix, le groupe annonce qu’il est en tête d’affiche du festival de Glastonbury la même année, pour la troisième édition. À la fin de la tournée, Muse remporte le Q Award du meilleur groupe contemporain.

Début de 2017, le groupe annonce une courte tournée nord-américaine avec le soutien de Thirty Seconds to Mars et PVRIS. « Dig Down », un extrait de leur prochain album, sort le 18 mai 2017. Le 4 juillet 2017 est annoncé un concert de Muse au Shepherd’s Bush Empire à Londres pour collecter des fonds pour The Passage, une association caritative pour les sans-abri au Royaume-Uni. Les détenteurs de billets ont voté pour désigner les 10 meilleures chansons de Muse et le résultat a permis d’établir la setlist pour le concert. Celle-ci contenait des chansons rares, des chansons qui n’avaient pas été jouées depuis plusieurs années. Après cela, le groupe a fait la une du festival Vital, Reading & Leeds de Tennant. Le groupe a invité Brian Johnson, chanteur d’AC/DC, à jouer Back in Black in Reading, rendant ainsi mémorable le set de clôture du festival. Après avoir terminé les concerts au Royaume-Uni, Muse retourne aux États-Unis pour terminer la tournée nord-américaine et participe à plusieurs festivals. Par la suite, le groupe se rend au Japon et en Australie pour deux concert uniques dans des stades.

Le nouvel album Simulation Theory est annoncé pour novembre 2018.

Membres de Muse

Membres actuels

Matthew James Bellamy – chant, guitare, piano, synthétiseur
Dominic James Howard – batterie, percussions, sample
Christopher Tony Wolstenholme – guitare basse, chœurs, synthétiseur, guitare, harmonica

Musiciens en concerts

Morgan Nicholls – chœurs, clavier, synthétiseur
Dan Newell – trompette

Discographie de Muse

Albums studio

1999 : Showbiz
2001 : Origin of Symmetry
2003 : Absolution
2006 : Black Holes and Revelations
2009 : The Resistance
2012 : The 2nd Law
2015 : Drones
2018 : Simulation Theory

Albums live

2002 : Hullabaloo
2008 : HAARP

Compilations

1995 : This is a Muse Demo
1997 : Newton Abbot Demo
2000 : Random 1-8
2002 : Hullabaloo Soundtrack
2004 : Maximum Muse
2006 : The Document

Produits disponibles sur Amazon.fr

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Alison & the Twins

Alison and the TwinsDébut août 2018, en pleine léthargie estivale, je reçois un e-mail d’Evan, le batteur du groupe Alison & the Twins, formation qui m’est alors totalement inconnue.

Il m’informe que ce nouveau groupe de la scène lausannoise, a consacré tout son temps et sa passion pour tenter de « pondre une bonne galette Rock » !

Interpellé, je sors de ma torpeur aoûtienne et clique immédiatement sur le lien privé permettant d’écouter cet EP 5 titres via soundcloud.com et là je suis littéralement saisi par la qualité de leurs compositions, le soin apporté à l’enregistrement et au style rock rappelant par moment des groupes comme The OppositionDredg en passant par The Cure,  Franz Ferdinand, Counting Crows, Radiohead, Hootie and the Blowfish,  Green Day ou The Offspring…

Alison & The Twins

Mais je ne voudrais par « cataloguer nos 3 suisses » (désolé je devais la faire… 😀) car comparaison n’est pas raison… Ce jeune trio helvétique réussit l’exploit d’apporter sa touche toute personnelle à un rock inspiré et efficace qui puise ses racines dans le rock alternatif, le garage rock d’antan associé à la modernité du son rock contemporain mélangeant des sonorités et des ambiances diverses. La ligne vocale se caractérise par de nombreuses alternances entre voix de tête et voix de poitrine, sur des textes souvent noirs et mélancoliques soutenus pas une solide base rythmique (basse, batterie).

Ci-dessous notre teaser vidéo de l’EP d’Alison & the Twins

Alison & the Twins en bref

L’aventure d’Alison & the Twins démarre début 2017 de la rencontre du batteur Evan et du chanteur-guitariste Loïk suite une annonce postée par ce dernier sur internet, lesquels sont rejoints rapidement par Julian (ex Soundition, ex Pigeons on the Gate) à la basse et aux synthés qui lui aussi a répondu à une P.A. postée cette fois par Evan et Loïk. Tous trois sont d’excellents musiciens.

Parmi les principales influences du groupe, Evan déclare apprécier Led Zeppelin, le travail de Josh Homme (Kyuss, Eagles of Death Metal, Them Crooked Vultures), de David Bowie… Loïk aime beaucoup tous les chanteurs dotés d’une voix qui leur permet d’aller chercher haut dans les octaves, tels que Freddie Mercury (Queen), Chris Cornell (Soundgarden, Temple of the Dog, Audioslave), Matthew Bellamy (Muse)… Julian quant à lui est plus éclectique, il écoute de tout et a joué dans de nombreux groupes aux styles variés (reggae, irish-folk, rock)…

Alison & The Twins

En fusionnant le background musical de chacun de ses membres, cette formation de type « Power Trio » à l’instar d’illustres prédécesseurs comme Jimi Hendrix ExperienceCream ou Nirvana entre autres, distille un rock sans concession, énergique voire agressif, tantôt minimaliste, tantôt complexe et des chansons écrites en anglais, par moment fragiles, introspectives et mélancoliques. C’est Loïk, véritable passionné de musique qui compose les morceaux, écrit les textes lesquels sont repris et peaufinés collégialement avec ses deux complices.

Après des mois de répétitions, le trio décide de sortir de son repère début 2018 et publie une première démo de la chanson « The House » enregistrée au studio Artefax au cours l’été 2017. Elle est suivie de l’enregistrement du premier EP éponyme de 5 titres en février 2018, enregistré au Royal Studio, sorti un vendredi 13 lors d’une soirée vernissage mémorable.

Depuis ses débuts, Alison & the Twins réussit à convaincre un nombre de fans grandissant et ravit son public à chaque concert malgré une première expérience quelque peu calamiteuse, anecdote que nous confie Evan avec humour :

« Notre premier concert a été une vraie expédition. On a joué dans une tour à Fribourg qui a été construite en s’inspirant des théâtres du Globe londonien. Un lieu vraiment super avec une vraie âme. Idéal pour un premier concert. Malheureusement, on n’a jamais deux fois l’opportunité de faire une bonne première impression. Et pour le coup s’est râpé… Après être partis en retard de Lausanne avec Loïk qui voulait absolument manger des pâtes au beurre chez lui (apparemment le plat obligatoire avant un concert), on a dû aller chercher notre ingé’ son, Robin, dans une boucherie d’un petit bled au milieu de la campagne vaudoise dans laquelle il était entrain de fabriquer des saucisses pour se faire un peu d’argent. Et comme on est toujours plus malin que le GPS, on s’est retrouvé aux heures de pointe dans un bouchon d’une demi-heure sur une petite route campagnarde qui était en travaux. On arrive enfin à la tour, avec bien une heure et demi de retard et ça allait ouvrir dans pas longtemps pour que les premiers clients puissent boire un verre et manger. Pas vraiment le genre de moment lors duquel tu as envie d’entendre un groupe qui n’a jamais joué sur scène faire son soundcheck. L’endroit est relativement petit, et on jouait beaucoup trop fort sous les regards noirs de la patronne et des clients qui pensaient venir tranquilles se détendre après le boulot. L’air de dire « Quand vous allez commencer, on va pas vous louper les mecs ». Hyper rassurant pour une première. Peu à peu nos invités sont arrivés et on a commencé le concert une paire d’heures plus tard. On a jamais aussi mal joué. Loïk et moi étions tombés malades quelques jours avant et nos voix étaient une belle tristesse. La guitare était deux fois trop forte. J’ai tapé comme une brute sur ma batterie et probablement pété les tympans de plusieurs spectateurs… Dans nos InEars, on entendait tout sauf ce qu’on voulait entendre. Le public, lui, n’entendait pas les samples que je lançais avec le pad. Bref, on a fait de la daube. À la fin du concert bien-sûr, tous nos potes sont venus nous rassurer en affirmant qu’on avait hyper bien joué, que c’était extraordinaire, etc… Ce qui a aidé à faire passer la pilule mais pour être honnête, je crois que si j’avais été dans le public, je nous aurais lancé une chaussure ! hahaha. Et pour finir, on n’a même pas eu le temps de manger la fondue qui nous était offerte ce qui est assez dramatique quand on sait à quel point on aime ça avec Loïk…« 

J’ai découvert une formation sympathique, bourrée de talent et dont on devrait forcément entendre parler, je prédit un bel l’avenir à Alison & the Twins si le groupe parvient à conserver son identité sans compromission, son enthousiasme communicatif et sa cohésion indéfectible.

Alison & The Twins

De plus je trouve leur approche en terme de com très professionnelle, pochette d’album soignée (psychédélique dans l’esprit des seventies), auto-collants promotionnels plein d’humour « Who the fuck is Alison » et « Where are the Twins« , site web de qualité et même l’affranchissement du colis qu’ils m’ont envoyé porte le nom du groupe, ce n’est pas grand’chose mais j’ai trouvé ça épatant. 🙂

Pour moi c’est un grand J’AIME !

Le trio travaille actuellement sur son premier album studio que j’ai hâte d’écouter… :). Je sais d’ores et déjà que le groupe entrera en studio pour enregistrer un nouveau titre début octobre 2018. Il en découlera alors une version vinyle de l’EP avec une chanson inédite et une autre petite surprise… 😉

En attendant, vous pouvez entendre les cinq titres d’Alison & the Twins qui tournent quatre fois par jour dans notre playlist en ligne (Mazik1) dans le cadre de notre rubrique « Coup de Pouce à de Jeunes Pousses« .

Alison & the twins en live

Vous pouvez aller voir le groupe qui se produira en concert mais exclusivement en Suisse pour l’instant :

Le 29.09.18 :  Fête des Vendanges à Lutry
Le 26.10.18 : Concert Alison & the Twins à Genève
Le 10.11.18 : Vinyl Club à Lausanne
Le 23.03.19 : Vinyl Club Lausanne

Plus d’infos sur leur site web : www.alisonandthetwins.com

Gagnez l’EP d’Alison & the Twins

Evan, le batteur du groupe m’a fait parvenir un exemplaire de leur EP 5 titres (que j’écoute en boucle, c’est en effet très addictif…) et un second pour vous, lecteurs de Mazik, que vous pouvez gagner en participant à notre concours sur notre page Facebook jusqu’à mi octobre 2018.

Règlement :

[#CONCOURS #AlisonAndTheTwins] Tentez de remporter un exemplaire de l’EP 5 titres d’Alison & the Twins 😀

Pour participer il vous suffit de :
✔ PARTAGER et de LIKER le post Fb du 11/09/2018,
✔ De nous envoyer « Alison & The Twins » par message privé sur notre page Facebook.

⚠ ATTENTION UNE PARTICIPATION SANS ENVOYER LE MESSAGE PRIVÉ « Alison & the Twins » est une participation refusée car non valide.

NB : Concours réservé aux résidents européens