Caesar Spencer dévoile le clip de Waiting for Sorrow avec Jacqueline Taïeb

Caesar Spencer feat. Jacqueline Taïeb

Caesar Spencer est bel et bien le plus francophile des chanteurs de pop anglaise. Il prépare l’album Get Out Into Yourself pour le 4 novembre 2022 sur le label New Radio Records avec des invités de première ordre : Jacqueline Taïeb, Jo Wedin, Jean Felzine (Mustang), Gilles Tandy (Les Olivensteins) et Mareva Galanter.

Inspiré par la pop classique de Morrissey, Peter Doherty ou Ray Davies des Kinks, Caesar Spencer s’est installé en France et a enregistré cet album qui navigue entre songwriting et pop aux arrangements majestueux. Une belle découverte dont on attend des nouveaux extraits très vite.

« C’est une lettre d’amour à la France. Pour redonner quelque chose à ce pays qui m’a tant donné. C’est faire comprendre aux autres qu’il y a une richesse et une diversité dans la créativité française qui est époustouflante. Cet aspect n’est pas reconnu, en dehors de la France, autant qu’elle mérite de l’être. » Caesar Spencer.

Waiting For Sorrow - Caesar Spencer feat. Jacqueline Taïeb
Waiting For Sorrow – Caesar Spencer feat. Jacqueline Taïeb

Une fois établi à Paris en 2008, César a commencé à enregistrer au Studio La Fugitive  avec le producteur Gaétan Boudy (Zaz, Alex Renart, Emel Mathlouthi) avant de recruter une équipe de musiciens de premier ordre.

Aux côtés de la chanteuse Jacqueline Taïeb (sur Waiting for Sorrow), on retrouve également Jean Felzine de Mustang (sur Waiting for Sorrow) et sa partenaire la chanteuse Jo Wedin. L’icône du punk français Gilles Tandy (Les Olivensteins) prête également ses talents à l’album. La chanteuse Mareva Galanter est venu interpréter le morceau de pop baroque When I Whisper In Your Ear,

L’enregistrement de l’album a été peaufiné avec les musiciens Fred Lafage à la guitare, à la basse et aux claviers et Frantxoa Erreçarret à la batterie.

Achevé en 2022, le disque propose 11 chansons d’une pop élégante et sophistiquée s’affranchissant des frontières et parvenant à lier la pop britannique et la pop française, Caesar Spencer nous livre un album riche en émotions.

Voici le clip de Caesar Spencer à découvrir avec Jacqueline Taïeb qui a sorti le cultissime « 7 heures du matin » en 1967. Et même si vous n’étiez pas né, vous l’avez forcément déjà entendu. 

Lien digital official pour suivre Caesar Spencer

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Chico César fusionne les cultures avec l’album Vestido de Amor

Chico César - Vestido de Amor

Chico César de retour le 23 septembre avec l’un de ses meilleurs albums, Vestido de Amor, à paraître sur le label Zamora Prod, sur lequel il célèbre les liens entre culture brésilienne et culture africaine avec en invités, les chanteurs Salif Keita et Ray Lema, et le joueur de kora Sekou Kouyaté.

Enregistré au studio Vega de Carpentras, l’album bénéficie de la réalisation artistique de Jean Lamoot, qui a grandi entre Afrique de l’Ouest et celle des Grands Lacs, avant de devenir un collaborateur loué de Salif Keita ou d’Alain Bashung. On y entend l’amour et la colère, la joie et l’inévitable saudade : « Les larmes ont lavé le monde/Mais les pleurs n’ont pas cessé ».

Amour, joie, paix, fraternité, lutte… résonnent au travers de la poésie singulière de ce musicien hors-pair, fin mélodiste et vrai artificier sur scène. « Si l’amour est un acte révolutionnaire, la musique en fusion de Chico & co est un trait de grâce ».

Chico César - Vestido de Amor
Chico César – Vestido de Amor

Il faut le savoir, même si l’on ne comprend pas forcément les paroles de ses chansons. Mais le combattant est d’abord un musicien complet, merveilleux mélodiste, chanteur, producteur, homme de scène. Du vif argent… Et pour tout cela il est une des figures majeures de la scène musicale brésilienne actuelle. Alors, sur l’île déserte, il faudra penser à prendre toute sa discographie, car chez Chico César il n’y a rien à jeter.

« Mon père achetait des petits tracts à la foire et les apportait à la maison pour que je les lise avec un enthousiasme que ma famille adorait… Je ne peux pas penser à la musique dissociée de la langue et de la parole … Enfant, je ne comprenais pas les paroles de Bob Dylan, mais j’écoutais et je pleurais quand Joan Baez chantait les chansons de Bob… » Chico César

Avec : Chico César : guitare et voix
Zé Luis Nascimento : Percussions, batterie
Natalino Neto : basse
Jean- Baptiste Soulard : guitare électrique
Quatuor vocal Aestesis
Albin de la Simone : Keyboards, ciboulette
Salif Keita : voix
Sekou Kouyaté : Kora
Ray Lema : voix piano fender rhodes
Etienne Mbappe : Basse

La sortie de l’album sera suivi d’une tournée européenne lancée par un concert le 14 octobre 2022 au Café de la Danse à Paris.

Voici le clip de Vestido de Amor :

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Thomas Kahn sort le nouveau single de soul vintage More than sunshine

Thomas KAHN - More than Sunshine

Thomas Kahn vient de nous dévoiler un superbe single de soul à l’ancienne appelé More than sunshine, un titre qui annonce son second album le 30 septembre 2022 et une nouvelle tournée française.

Une vraie dégaine, pas d’attitude. Une vraie voix, pas de bluff. Et des vraies chansons. Tout est vrai chez THOMAS KAHN, artiste entier baigné depuis l’enfance dans le gospel, la soul et le blues.

Thomas Kahn, chanteur à l’histoire personnelle chargée d’émotions fortes, est reconnu pour son timbre de voix unique et ses qualités d’interprète ; habité par la Soul, il retrouve dans cette musique les valeurs de transmission, de sensibilité, de chaleur et les contes de la vie ordinaire.

Baptisé le «petit prince de la soul contemporaine» par le magazine Rolling Stone, le chanteur clermontois repéré dans The Voice prépare son nouvel album pour le 30 septembre sur le label Musique Sauvage. Il s’est produit en première partie de Cali, Patrice ou encore Saint Paul & the Broken Bones. Il possède une très belle voix chaude et envoûtante.

Thomas KAHN - More than Sunshine
Thomas KAHN – More than Sunshine

Entre tradition et modernité, Thomas Kahn construit un pont musical qui nous promet de grands moments ! Originaire de Clermont-Ferrand, le chanteur de 33 ans s’illustre dans un registre mêlant gospel, blues et soul, des influences musicales qui le suivent depuis sa plus tendre enfance.

Le jeune artiste a d’ailleurs décidé de participer à l’émission The Voice en 2015 où il a intégré l’équipe de Mika avant de quitter l’aventure après L’épreuve ultime.

More than Sunshine est un morceau solaire de bout en bout. Un lever de soleil sur Manhattan, une belle envolée vers les années 70. A travers ce morceau, Thomas Kahn nous chante un hymne au bonheur aux couleurs de la Mowtown. Grâce aux cuivres, choristes et la guitare twang, More than Sunshine nous emmène sur les routes américaines.

Voici le clip de More Than Sunshine :

Release Party :

26 Octobre au New Morning à Paris

21 octobre à La Coopérative de Mai de Clermont-Ferrand

Réservez ici

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Salah Khaïli n’a pas oublié 1983 (clip officiel)

SALAH KHAILI — 1983

Salah Khaïli se souvient de 1983 avec son nouveau clip et single, extrait de son album solo Rock in da house. On vous présente le clip en animation sur Mazik, un titre pop et acidulé qui évoque la liberté et l’insouciance de la jeunesse.

Salah Khaïli dévoile une nouvelle facette de son album Rock In Da House, sorti il y a quelques mois. Après le rock, voici un titre assez différent, beaucoup plus pop, presque French Touch.

La sortie de l’album Rock Da House met en lumière le talent de Salah Khaïli, musicien aux multiples facettes : batteur, auteur, compositeur, interprète et producteur. Né à Saintes, il s’installe à Paris en 1990 pour matérialiser ses aspirations artistiques.

SALAH KHAILI — 1983
SALAH KHAILI — 1983

Dans un premier temps, ce batteur à la technique impressionnante expérimente un vaste spectre de styles qui va du jazz au blues en passant par la soul ou la world music.

Son jeu de batterie unique et immédiatement reconnaissable, et sa personnalité créative brillent tout au long de ce disque. Diverses voix se relaient sur ses compositions aux rythmiques incisives et entêtantes. Enregistré en Europe et aux Etats-Unis, ce recueil musical est le produit de la convergence artistique du réalisateur Fred Lafage et des compositions de Salah Khaïli.

Cet album marque une renaissance du rock français aux consonances internationales. Un vrai régal pour les sens. Mais place à 1983, le single estival de l’album, accompagné d’un superbe clip en animation.

Voici le clip de 1983 à découvrir :

Si Rock Da House commence à grand renfort de percussions primales, soutenues par un harmonica très blues, le séduisant « Trees In my Head » revendique une insolente fraîcheur, pour ne pas dire juvénilité. Ici, pourtant, le son rock se veut brut, avec ses guitares nerveuses, la voix franche de son chanteur (Salah Khaïli a amené avec lui pas moins de huit chanteurs et chanteuses anglo-saxons, argentin et cubain pour son projet) et bien entendu la batterie rageuse, nerveuse et explosive de celui que la scène internationale surnomme le « Salator ».

Le site officiel de Salah Khaïli