Matteo collabore avec Isadora sur l’émouvante « Sweet Shadows »

« Sweet Shadows » est un track à la fois douce et suave, à l’image de la voix d’Isadora. Teintés de R&B  et de soul,  la mélodie et le rythme  enveloppants  évoquent le mouvement, les transitions de la vie.

« J’avais envie d’un titre qui parle d’amour et de mémoires, de ce qui résonne après avoir passé du temps avec quelqu’un,  dans le corps, les émotions, le mental ;  de l’empreinte  douce que nous choisissons de conserver d’une relation passée », Matteo.

 

A PROPOS DE MATTEO

Co-fondateur du  groupe électro/ hip-hip  Chinese Man, Matteo  présente son  nouveau  projet Matteo & Bro,  un projet collectif  replaçant les musiciens au cœur du processus de création.

 En commençant par le guitariste Karim  Addadi et le contrebassiste Christophe  Lincontang  (avec qui il collabore sur une musique de film), Matteo  s’entoure ensuite du  batteur Hugo Pollon et du saxophoniste, flûtiste et joueur de Duduk  (flûte arménienne) Lamine Diagne. Une réelle envie de lancer un projet où les musiciens sont au cœur du processus de création s’est installée au fur et à mesure des rencontres. Les artistes se rassemblent alors à  Bron pour la composition du titre éponyme.

Sur cet album on retrouve également  les  voix  de  deux  artistes  féminines ,  Isadora  (Belgique) et Tania Saleh  (Liban) sur « Sweet Shadow » et « Sakakeen », ainsi que Hervé Salters (General Elektriks) avec ses claviers et son sublime groove sur certains titres.

Matteo & Bro - Mazik

Entre programmation électronique et composition, les maquettes se dessinent, le groove et l’univers entre soul, funk,  trip hop et musique du monde prolongent le désir et la production d’un album.  En raison de la crise sanitaire, l’album est finalement enregistré fin 2021 avec l’aide de Sodi, ingénieur son et réalisateur de nombreux albums (Femi Kuti…).

Pour l’orchestration des morceaux « Path » et « Sakakeen »,  Matteo a fait appel à Franck Lebon (compositeur de musique de films) afin d’ajouter une dimension cinématographique à ceux-ci.


A PROPOS D’ISADORA

Diplômée en chant Jazz à Bruxelles, Isadora s’oriente ensuite vers la pop/new soul et sort, son premier EP en Février 2020. En septembre 2021, la sortie de son single « Honey« annonce un nouveau projet. Parallèlement, elle se produit dans différents clubs de Jazz et s’ouvre vers d’autres horizons artistiques tel que le théâtre musical, participant ainsi au spectacle de Mélanie Laurent « Le Dernier Testament » à Liège, et remplaçant An Pierlé dans « Silvia » de Fabrice Murgia pour une tournée en France.


NOUVEL ALBUM

* MATTEO & BRO *

DISPONIBLE LE 27 MAI 2022

Matteo & Bro

Dalhia fait le deuil de sa relation amoureuse avec « Miami »

Afin d’accompagner leur nouveau titre Miami, extrait de leur nouvel EP « 4ever », Dalhia dévoile ce clip réalisé par Grégoire Orio.

DALHIA  avec  le titre “MIAMI” traite du deuil d’une relation amoureuse. La dépression et la solitude face à la perte sont mises en lumière et font radicalement contraste avec les rêveries métaphorisées par les paysages de Floride évoqués: Key Biscayne. Ce clair-obscur nous invite à penser une paradoxalité dans les émotions ressenties face au deuil.

NOUVEL EP – « 4EVER » DISPONIBLE

Le  nouvel EP de DALHIA  «  4  EVER  » met en scène un univers pop où les styles

s’entremêlent et s’entrechoquent. La voix emprunte ses codes au hip-hop pour marteler et évoquer les déceptions les deuils forcés les relations amoureuses ou encore le féminisme. Sur fond de cold-synth-wave parfois aérienne et lumineuse parfois plus mélancolique DALHIA explore un univers artistique complexe qui reste néanmoins saisissable. Le single de l’EP : « VIVA 4 EVER » est foncièrement marqué d’ensoleillement

pop.

Dalhia fait le deuil de sa relation amoureuse avec "Miami" - Mazik


A PROPOS DE DALHIA

Dalhia fait le deuil de sa relation amoureuse avec "Miami" - Mazik

Comme un naturel mélange électro entre Britney Spears et les zones parmi les plus torturées de la cold  wave ainsi se présente  DALHIA : Rachel Geffroy (machines et chant) et Simon Vouland (batterie) binôme puissant sur scène et fan de musique pop. Le projet a été initié par Rachel en 2018. Au fil du temps DALHIA a su trouver une identité assez remarquable : mystique freudienne  barrée mais avec l’honnêteté des auteurs-compositeurs ayant  bien des choses à exprimer.  Entre son univers empreint de cold-wave et son R’n’B hitchcockien DALHIA cherche à outrepasser les clichés du sombre et du lumineux.

Nina Nesbitt rend hommage aux femmes de sa famille avec « Dinner Table »

La vidéo de « Dinner Table » suit Nina alors qu’elle retourne en Suède pour se reconnecter avec ses racines.  Sa grand-mère vit encore là-bas,  dans la petite ville de Märsta, au nord de Stockholm.  Utilisant des images, éditées par Nina, personnelles et filmées elle-même, le clip montre trois générations apprécie le temps passé  ensemble  à  partager  leurs souvenirs.  Elle  montre  aussi des vieilles photos de famille, ce qui révèle à quel point, dans leurs jeunes années, les membres de sa famille ressemblent à Nina.


A PROPOS DE

DINNER TABLE

 

Le dernier single de Nina Nesbitt  « When You Lose Someone »,  en atteignant rapidement  les 5 millions de streams,  représente  un énorme  saut en avant pour la  future  icône  de la  pop.  De plus,  Nina Nesbitt  se  prépare  à encore monter d’un cran avec la sortie de son troisième album qui approche à grands pas.  Aussi  immédiate  que les  titres  qui  ont  propulsé  son  deuxième album « The Sun  Will Come Up,  The Seasons  Will Change »,  la déchirante  chanson sur le deuil  prend  aux tripes  et donne de  la force au côté  addictif  porté par l’artiste pop.

C’est  quelque  chose  que  Nina  délivre  de  nouveau  avec  aplomb  avec  son nouveau  single  « Dinner Table »,  qui  est  accompagné  d’une  vidéo.  Sa voix envoûtante   mène   une   production   à   la   fois   sophistiquée,   discrète   et grandissante  de splendeur  alors qu’elle  se penche  sur la vie  des femmes de sa famille.

Comparant son monde aux expériences de sa mère et grand-mère, Nina Nesbitt remarque  les  grosses  différences  (langues différentes,  adorant  Elvis  dans les années 50 ou Bowie dans les années 80, une vie documentée en photographies en noir et blanc).  Mais dès qu’on  gratte un peu cette surface, leurs similitudes sont bien plus fascinantes.  Elle chante: « Some things have changed but we got  the same  old  heartbreak…  I find  it  funny  ‘cause  somehow  I still relate.”  Ces expériences ont lié une famille à travers  les générations,  et beaucoup peuvent se retrouver en cela.

Nina explique :  « J’ai écrit « Dinner Table »  à propos de trois  générations de femmes dans ma famille. Cela raconte l’histoire des parallèles et des différences dans nos vies,  d’avoir grandi  dans des décennies  différentes,  mais la magie de se réunir autour d’une table et de parler pendant des heures reste inchangée. »

Nina a écrit “Dinner Table” avec le producteur Ollie Green (Tom Grennan, Ella Henderson),  et le titre a été mixé  par Manon Grandjean  (Dave, Stefflon Don). La pochette du single souligne ces histoires en montrant Nina à côté de sa mère et sa grand-mère lorsqu’elles avaient elles aussi la vingtaine.


A PROPOS DE NINA NESBITT

« Dinner Table » et « When You Lose Someone” démontrent que le succès durement gagné de « The Sun Will Come Up…” sera suivi par un troisième album qui la prépare pour des plus grandes choses encore. Et jetez un coup d’œil à ce qu’elle a déjà accompli avec ça : plus de 530 millions de streams, une position dans le top 500 des artistes par Spotify, des fans influents sous la forme de Taylor Swift ou Chloë Grace Moretz, un Women in Music Award au Scottish Music Awards 2021.

Elle n’a pas arrêté depuis, en arrivant numéro 1 sur le TikTok UK’s Hot 50  avec  « Summer Fling »,  en collaborant  avec Seeb sur  « Sweet Dreams &  Dynamite  »  (plus  tard  remixé  par  The Stickmen Project),  et  en  étant à l’affiche du tout premier Metaverse Festival avec deadmau5 et Paris Hilton. Restez à l’écoute pour plus de nouveautés de la part de Nina Nesbitt.

Dalhia chante la désillusion avec « Viva 4 Ever »

Avec sa musique imbibée de cold-wave  et son R’n’B  hitchcockien, DALHIA transcende les esthétiques, brisant ainsi les clichés du sombre et du lumineux. Depuis ses débuts en 2018 le  duo  composé  de Rachel Geffroy (machines et chant) et Simon Vouland ( batterie) explore ainsi un univers complexe et singulier, à mi-chemin entre la pop chatoyante de Britney Spears et les zones les plus torturées de la cold-wave.

Après Hide My Face, un 1er EP aux sonorités cold-électro-dark sorti à l’automne 2020, le binôme  revient  aujourd’hui avec un nouveau single « Viva 4 Ever  » : puissant, magnétique et voluptueux !

Viva 4 Ever évoque ce sentiment de désillusion dans le rapport amical, familial et amoureux. L’amour est une énergie fragile qui peut se délier à chaque instant.  Viva 4 Ever  nous invite à saisir la complexité des sentiments combinés qui se délitent lors de la trahison d’un être cher. Haine et amour sont toujours en fusion et produisent en nous un conflit éternel.

 

Cet état de désordre cohabite avec l’espoir : « Viva 4 Ever »  signifie littéralement : « Vivre pour toujours » c’est-à-dire vivre malgré les désenchantements foudroyants. Ce titre  est également un hommage à une chanson très connue des Spice Girls : « Viva Forever » qui parle de profonde liberté. Ainsi cette chanson est teintée de souvenirs d’enfance de blessures mais également d’espoir.

Dalhia chante la désillusion avec "Viva 4 Ever"

 

A PROPOS DE DALHIA

Dalhia Viva 4 Ever

Formé en 2018,  le duo dark-electro  se balade avec une aisance  incroyable entre le hip-hop, la cold-wave et la pop torturée. N’ayant pas peur des rythmiques lourdes et instrumentations caverneuses, Rachel Geffroy (chant) et Simon Vouland (batterie/machine) nous embarquent dans un univers mystique et vaporeux.