TED sort « Égocentriques » titre extrait de l’album à paraître au printemps

TED - MazikTED vient de publier « Égocentriques », un titre accompagné par un très beau clip. Ce morceau est extrait de l’album qui paraitra au printemps prochain. Il a été produit par Sébastien Hoog (qui a travaillé au côté d’Izia, Jeanne Cherhal, Barbara Carlotti, Vanessa Paradis, Miossec,….) et mixé à ICP (Bruxelles) par Erwin Autrique (Arno, Mickey 3D, Vanessa Paradis, Alain Bashung,…). L’album qui sortira à la fin du mois d’avril a été travaillé par la même équipe.

TED en bref

Ce duo alsacien multi-facettes et charismatique (Ted et Noémie) qui n’hésite pas à mélanger les styles musicaux se situe au croisement de la grande famille de la chanson française à textes, là où l’on trouve des Gainsbourg/Birkin, Dominique A, Yves Simon, Alain Bashung et Jacques Higelin (dont ils ont commis des reprises).

Fred Tavernier est un auteur et compositeur issu de la scène française « indé » et Noémie Chevaux une artiste-plasticienne, comédienne et chanteuse.

TED - Mi Amor - MazikEn 2014 TED sort un premier album de onze morceaux intitulé Mi Amor. Ce premier jet pourtant très réussi (pochette réalisée par Noémie) est toutefois passé relativement inaperçu. On y trouve notamment « Chanson pour Luna », une déclaration d’amour d’un père à sa fille que je trouve aussi tendre et émouvante que « Cécile ma fille » de Nougaro  ou « Mistral Gagnant » de Renaud.

En 2021 TED revient avec son nouveau projet et un nouvel album intitulé « La Matrice du Chaos » qui paraîtra ce printemps alors qu’initialement il devait sortir en 2020, année qui a connu de nombreuses procrastinations pour les raisons que vous savez…

TED y dévoile des tranches de vies dans un véritable échange intimiste avec son public avec la volonté de faire réagir par ses textes empreints d’une certaine causticité ou sa musique, tantôt acoustique et poétique, tantôt électrique et brute.

Noémie Chevaux aux chœurs et aux claviers est une artiste non conventionnelle et attachante, elle est à la fois le petit ange et le diable sur l’épaule de son compagnon… Et quand Fred se plaint, elle en rajoute ! Elle est sa muse espiègle et ensemble ils portent un regard acidulé sur la grisaille environnante et le partage au travers de leurs créations. TED s’amuse en transformant le quotidien le temps d’une chanson.

TED - Égocentriques - MazikLe couple à la scène et à la ville produit une pop française saupoudrée d’électro teintée d’une mélancolie sans mélo, un humour sobre parfois grinçant à la Thiéfaine ou Ramon Pipin mais sans burlesque qui fait de l’éphémère un moment hors du temps. TED c’est de l’amour, du rêve, de l’espièglerie et parfois quelques baffes qui remettent les idées en place.

Avec son texte piquant et ses refrains entêtants, « Égocentriques » rebondit sur notre Histoire et notre actualité. Cette chanson nous touche au cœur et nous fait réfléchir, sous forme de clin d’œil, à ce besoin récurrent de pouvoir et d’argent qui nous entraîne inexorablement vers le fond, en détruisant toujours plus au passage, notre environnement, nos interactions sociales et notre humanité.

Membres du groupe

Noémie Chevaux : chant
Frédéric Tavernier : chant, guitares
Franck Bedez : basse
Cédric Machi : batterie

Site de référence : www.webdeted.com
https://www.facebook.com/BookdeTED/

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

7 Weeks

7 Weeks

7 Weeks - Mazik7 Weeks  est un groupe de Heavy Rock, Grunge Rock, Stoner Rock  français fondé à Limoges qui a déjà a son actif 5 albums et de nombreuses tournées à travers la France et l’Europe.

Extension de l’album Sisyphus de janvier 2020, le groupe a publié l’EP 5 titres « WHat’s next ? – The Sisyphus Sessions » fin novembre. Il illustre l’abnégation mais aussi l’introspection d’un groupe retournant chercher son rocher, après l’avoir vu redescendre en mars dernier avec le confinement.

7 Weeks en bref

En avril 2006, Julien Bernard (chanteur, bassiste, guitariste) et Nicolas « Nixe » Devere (guitariste) montent ensemble un groupe appelé Stone Train. Avant de de recruter un chanteur et un clavier ou second guitariste pour renforcer la formation, le duo enregistre quatre morceaux  au style Stoner Rock et Pop chantés en français. Ils sont rejoints par Jérémy Cantin-Gaucher (batterie et programmations) et Philippe « Le Clou » Blanchard.

Au cours de l’été 2006, le groupe décide d’enregistrer quatre titres au Media Studio de Verneuil-sur-Vienne. Les  enregistrements de « The Score », « Down », « In The Name of God » et « Living Dead » figurent donc sur leur premier EP démo éponyme, 7 Weeks officialisant ainsi son nom définitif, les « sept semaines » représentant le lap s de temps qui a fallu entre la création du groupe et sa première entrée en studio.

S’en suit bien entendu un premier concert qui se déroule aux 3 Singes à Limoges puis devant des publics très différents, du festival Rock for People au fameux Hellfest.

7 Weeks - MazikAprès leur démo bien accueillie par la critique spécialisée, 7 Weeks surprend ses fans avec son deuxième album en 2011 puisqu’il intègre des sonorités synthétiques et des climats glaçants pour leur ciné-concert sur le film “Dead of Night”, une relecture musicale du chef-d’œuvre de Bob Clarck (1974).

Ce changement de direction musicale matérialise leur quête de renouvèlement perpétuel en ouvrant sur chaque album de nouvelles sonorités, n’hésitant jamais à prendre des risques comme de chanter en anglais au grand dam des puristes du rock hexagonal. Le combo assume ses choix et persiste en s’auto-produisant et en prenant seul les risquent financiers qui en découlent.

D’ailleurs le groupe a failli disparaître sans toutefois entacher sa créativité, bien au contraire, cela a même boosté son inspiration.

7 Weeks - MazikLe dernier album en date intitulé Sisyphus est sorti en janvier 2020.

C’est le résultat des années de persévérance de 7 Weeks qui nous propose un rock percutant, un roc qu’ils ont roulé (rock and roll) tout au sommet à l’instar de Sisyphe de Camus, pour mieux le regarder dévaler la pente puis le remonter inlassablement, encore et encore…

À l’image de la reprise de « Cirkus » de King Crimson, « What’s Next? » montre ce qui est derrière le masque, derrière la représentation, l’idée d’être amputé de quelque chose, comme de la tournée qui devait emmener le groupe aux Francofolies de la Rochelle ou encore au Nancy Jazz Festival. On peut bien sûr faire un parallèle à ce que nous vivons depuis la pandémie, quand le vide prend place au sens propre comme au figuré.

Au travers de titres inédits, de revisites acoustiques (enregistrées en one shot 100% live afin de capturer la facette la plus épurée de leur musique) et d’une reprise surprenante, 7 Weeks perdure le cycle de Sisyphus et affirme la singularité du groupe.

Membres de 7 Weeks

Julien Bernard – chant, basse, guitare en studio
Jérémy Cantin-Gaucher – batterie
PH Marin – claviers, guitare et chœurs live
Fred Mariolle – guitare

Anciens membres

Gérald Gimenez – Guitare
Manuel Costa – Claviers
Nicolas Aigrot – Guitare
Florian Compain – Guitare
Philippe Blanchard – Guitare
Nicolas Devere- Guitare

Discographie

Albums studio

2009 : All Channels off
2011 : 7 Weeks Plays Dead of Night
2013 : Carnivora
2016 : A Farewell to Dawn
2020 : Sisyphus

EP et démos

2006 : 7 Weeks (démo ; autoproduction)
2007 : B(l)ack Days (EP)
2014 : Bends (EP)
2020 – WHat’s next ? – The Sisyphus Sessions

Site de référence www.7weeks.fr

Achetez les albums de 7 Weeks

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂