Galvo nous propose un envoûtant clip intitulé Leave the Light On

Galvo - Leave the Light On - Mazik

Galvo (alias James Galvo Parker) basé à Dublin est un artiste, chaman, chanteur-compositeur-interprète, réalisateur, musicien et acteur membre du groupe irlandais A Dark Horse. Il a produit des chansons et des vidéos. D’aucuns le considèrent sans doute comme un outsider qui peut nous réserve d’agréables surprises, le magazine Les Inrockuptibles le définit comme un « Pur sang pop« …

Galvo - Leave the Light On - Mazik

Il vient de publier un single intitulé ‘Leave The Light On‘ issu de son premier album ‘The HeARTist’ qui sortira en automne 2022.

Enregistré entre deux confinements pendant la pandémie de 2020/2021 avec le batteur/producteur/ingénieur du son Niall Woods aux Studios Porchlight.

Avec Hugh Rodgers à la basse et masterisé par Dave Collins, connu pour son travail avec The Police, Weezer, Alice In Chains et Soundgarden. Galvo co-produit le thème avec Niall, et assure la guitare et le bouzouki, la voix envoûtante qui accompagne la chanson étant également la sienne.

‘Leave the Light On’ est une chanson écrite à deux époques, à quelques neuf ans d’écart. Comme un fantôme, il se tourne vers le passé, vers la vie et l’amour d’autrefois, et il regarde objectivement sa vie depuis deux périodes de temps très différents. Il s’agit d’un conte envoûtant, mêlant douceur et amertume, qui parle du passé et de sentiments, source d’inspiration pour la vidéo musicale.

Dans la vidéo on voit un conte envoûtant sur l’amour et la perte dans un contexte spectral et surnaturel, qui capture la « Lune Rose » sur la côte de Dublin. Réalisé par Galvo et Conor Beegan de Lejourneyisms, avec Galvo et Anne Marie Kelly, et Aoife Hendrick au maquillage.

Les paroles et la musique sont de Galvo qui chante, joue de la guitare et de la basse. Il y est accompagné de Niall Woods à la batterie et de Hugh Rodgers à la basse.  Production Galvo et Niall Woods.

 

 

Madrugada groupe de rock alternatif norvégien

Madrugada (qui signifie « aube » en espagnol et en portugais) est un  groupe de rock norvégien formé en 1995 à ne pas confondre avec un homonyme italien ayant sévi dans les années 1970. Le groupe excelle dans une sorte de rock fiévreux et hanté style Velvet Underground, The Stooges, Nick Cave voire R.E.M., Nick Drake, Eddie Vedder ou Léonard Cohen. La voix du chanteur m’évoque également Hootie And The Blowfish.

Issu d’un groupe appelé Abbeys Adoption en 1993 constitué du batteur Jon Lauvland Pettersen, du bassiste Frode Jacobsen, du chanteur Sivert Høyem et du guitariste Marius « Wah Wah » Johansen. Le combo est renforcé par l’arrivée du guitariste Robert Burås en 1995 et décide de changer son nom après avoir signé un contrat de six albums avec Virgin Records.

Madrugada groupe de rock alternatif norvégien - MazikMadrugada se fait remarquer grâce à deux EP, un éponyme sorti en 1998 et New Depression en 1999. Leur mélancolique premier album intitulé Industrial Silence publié cette même année se classe au sommet des charts de leur pays d’origine.

Par la suite Madrugada par en tournée dans toute l’Europe avec son tube « Vocals ». Le second opus The Nightly Disease sort en 2001 suivi par Grit l’année suivante.

Lauvland Pettersen quitte le groupe en 2002 après le deuxième album pour rejoindre Milestone Refinery.

Madrugada finalise l’enregistrement de The Deep End fin 2004 aux studios Sound City à Los Angeles (où sont passés Led Zeppelin, Fleetwood Mac, The Doors et les Rolling Stones) sous la direction du producteur George Drakoulias,

Ce quatrième album sort en février 2005 en Norvège et en mars sur l’ensemble du continent puis aux USA en avril1. Un single radio intitulé « The Kids Are on High Street » est sorti pour les radios nationales en janvier et clip pour ce single a été tourné à Londres.

Fin 2005, Madrugada commet un premier album live capté pour l’essentiel lors de concerts en Norvège et sorti sous le nom de Live at Tralfamadore. Tralfamadore est la planète fictive des aliens de plusieurs romans de l’auteur américain Kurt Vonnegut. Pour couronner l’année 2005, Madrugada remporte trois prix lors de la cérémonie annuelle Spellemannprisen, l’équivalent norvégien des Grammy Awards dont le meilleur album rock et de la meilleure chanson de l’année.

Le batteur Simen Vangen qui avait rejoint la formation en 2002 préfère se consacrer plutôt au jazz et quitte lui aussi le groupe. il continuera à collaborer avec Sivert Høyem pour son projet solo Ladies and Gentlemen of the Opposition en 2004. Sur la dernière tournée et les deux derniers albumsde Madrugada c’est Erland Dalen qui sera à la batterie.

Madrugada groupe de rock alternatif norvégien - Mazik

Hélas le guitariste Robert S. Burås qui jouait aussi dans son propre groupe My Midnight Creeps, décède subitement dans son appartement à Oslo le 12 juillet 2007 alors âgé de seulement 31 ans alors que Madrugada enregistrait un nouvel album.

Intitulé simplement Madrugada cet opus sort en janvier 2008. Celui-ci semble être le dernier album du groupe puisque fin octobre commence une tournée d’adieu débutée en mai aux Pays-Bas et  qui se termine par un ultime concert intitulé « The Last Supper » à l’Oslo Spektrum le 15 novembre 2008.

En 2010, le premier album à succès de Madrugada, Industrial Silence, est ressorti en édition de luxe remastérisée avec un CD bonus comprenant des faces B et des chansons inédites.

Madrugada groupe de rock alternatif norvégien - Mazik

S’en suit un longue période sans nouvelle de Madrugada qui annonce à la surprise générale en juin 2018 sur page Facebook que le groupe se reformait, avec son batteur original Jon Lauvland Pettersen pour une tournée européenne en 2019.

Le dernier album en date de Madrugada Chimes at Midnight est sorti cette année.

Il est suivi d’une tournée en Europe mais surtout en Norvège. Le groupe se produira en France le 02/10/2022 à La Laiterie Artefact (Strasbourg) et 06/10/2022 au Petit Bain (Paris).

Deux dates à ne surtout pas louper !

Discographie de Madrugada

Albums studio

1999 : Industrial Silence
2001 : The Nightly Disease
2002 : Grit
2005 : The Deep End
2008 : Madrugada
2022 : Chimes at Midnight

Album live

2006 : Live at Tralfamadore (enregistré en 2003 et 2005)

Compilation

2010 : The Best of Magrugada

Membres

Sivert Høyem : chant
Frode Jacobsen : basse
Jon Lauvland Pettersen : batterie

Anciens membres

Robert Burås : guitare
Erland Dahlen : batterie
Simen Vangen : batterie
Marius Johansen : guitare

Membres lors de concerts

Erland Dahlen : percussions
Mikael Lindqvist : piano, claviers
Fredrik Viklund : guitare, claviers
Alexander Kloster-Jensen : guitare, claviers
Cato Thomassen : guitare, claviers
Christer Knutsen : guitare, claviers

Site officiel

Facebook

The Waterboys reviennent en force avec « Here We Go Again »

The Waterboys sortent le clip psychédélique de leur nouveau single “Here We Go  Again”, le troisième extrait de leur prochain album « All Souls Hill » qui sera dans  bacs le 6 mai 2022 chez Cooking Vinyl. Ce nouvel opus prend la suite de son prédécesseur « Good Luck, Seeker », album qui avait été applaudi par la critique.

« Here We go Again » est un hymne plein de passion dont la fraîcheur dissimule le thème abordé par ses paroles. « C’est l’idée que nous traversons tous un jour sans fin. Nous scrutons tous les derniers gros titres, mais personne ne semble apprendre de  ses  erreurs  ».  Mike  Scott  explique  sa  vision :  «  En  tant  que  civilisation, on continue   à  faire toujours  les  mêmes  erreurs. C’est un  regard très ironique sur des humains  qui  ne  sont pas  toujours  intelligents, pourtant je prends un réel plaisir à en faire partie. »


A PROPOS DE L’ALBUM

The Waterboys reviennent en force avec "Here We Go Again" - Mazik

All Souls Hill démontre en 9 chansons seulement le brio des Waterboys. Elles sont toutes  mixées par Scott lui-même et co-produites par Simon Dine, qui a par le passé co-écrit et co-produit quatre albums acclamés par la critique avec Paul Weller. L’album annoncé à la suite d’une tournée britannique jouée à guichets fermés et de la sortie d’un coffret inédit « The Magnificent Seven : The waterboys’ Fisherman’s Blues/ Room To roam Band, 1989-1990 », All Souls Hills est un opus qui se veut actuel, tel un commentaire social saupoudré d’espoir.

 

« L’album All Souls Hill est mystérieux, mystique, à la fois tuerie musicale et débordant d’émotions » explique Mike. « Je l’ai fait avec des nouveaux comme des anciens Waterboys et mon co-producteur, le guru musical qu’est le brillant Simon Dine. Chacune des neuf chansons qui le composent racontent une histoire, explorent des paysages oniriques, et observent d’un regard froid mais plein d’espoir le théâtre humain ».


REVOIR LE CLIP DE « ALL SOULS HILL »

Strange As Angels – Chrystabell sings The Cure : nouveau clip « Lullaby »!

Pour  la  cover de Lullaby de The  Cure par  Strange as Angels,  le  réalisateur François Nemeta, produit par SUPERETTE, propose un clin d’œil aux trailers des films noirs des années  60, avec  un  hommage assumé aux Avengers, où l’envoutante Chrystabell se glisse dans la combi cuir d’Emma Peel sous la supervision élégante de Marc Collin, dans le rôle de John Steed. A l’image, le skaterscope, objectif tourbillonnant, emprunté aux génériques hitchcockiens, flirte avec les lignes graphiques 2022 du studio d’animation mexicain Hola Combo.

A PROPOS DE L’ALBUM 

Strange As Angels - Chrystabell sings The Cure : nouveau clip "Lullaby"!

Qui  d’autre  mieux que Marc Collin pouvait  s’aventurer dans le labyrinthe musical des Cure ? La tête pensante de Nouvelle Vague s’y engouffre sur ce Strange as Angels,  un voyage où il transcende le  principe  de la “cover”, à l’aide de la splendide voix  éthérée de  Chrystabell,  par  ailleurs  muse de David Lynch.  Produite,  arrangée et conçue  par Marc Collin, cette collection de reprises de The Cure  est  savamment tissée, éclairée  à la lumière crépusculaire si chère au fondateur de Nouvelle Vague.

C’est dans les recoins les plus mystérieux du post-punk, de la new wave et  de  la  goth pop que The Cure est parvenu à faire muer les musiques  alternatives  en étendard  du “mainstream”.  Sur   quatre   décennies,  le  groupe   de  Robert  Smith  a  su  créer  un kaléidoscope de  genres, une  esthétique  aux  mille visages,  offrant ainsi  des contrées flamboyantes à  explorer  pour d’autres musiciens.

FACEBOOK || INSTAGRAM || YOUTUBE

Achetez les albums de Marc Collin ft. Chrystabell

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂