Gary Willis




Gary WillisGary Willis  est un bassiste et compositeur américain né en 1957 au Texas. Il est connu en particulier comme membre co-fondateur du groupe de jazz fusion Tribal Tech avec le guitariste Scott Henderson, formation qui a été active de 1984 à 2000.

Gary Willis a par ailleurs à son actif plusieurs albums solo et d’innombrables collaborations.

Gary Willis en bref

C’est à l’âge de 13 ans qu’il apprend la basse et deux ans plus tard je jeune Gary se met à la guitare et à étudie le solfège.

Après une période d’incertitude quant à son instrument de prédilection au cours de laquelle il pratiques les deux instruments, il décide finalement de se concentrer sur la basse.

Gary Willis a étudié la musique quelque temps à l’Université d’État du Texas mais il est surtout  autodidacte. Après avoir joué en dilettante avec d’autres étudiants il s’est rendu compte qu’il pouvait faire de sa passion un véritable métier.

Au début des années 80, il déménage à Los Angeles où il travaille comme interprète et comme éducateur puis il fonde Tribal Tech avec le guitariste Scott Henderson. Cette formation a publié neuf albums mêlant blues, jazz, et rock. Tribal Tech est dissout en 2000 après la sortie de Rocket Science mais a été re formé ponctuellement en 2012 pour l’enregistrement de l’album X.

En tant qu’enseignant il exerce au Musicians Institute à Hollywood et à l’Institut des arts de Californie. Parallèlement il produit une vidéo éducative, Progressive Bassics et écrit des livres pédagogiques pour apprendre la basse ou perfectionner son jeu : Fingerboard Harmony for Bass, The Gary Willis Collection, Ultimate Ear Training for Guitar and Bass et 101 Bass Tips.

Il a également contribué à créer plusieurs modèles de basses portant son nom et fabriquées par Ibanez Guitars. En effet Gary Willis utilise les basses Ibanez depuis très longtemps et c’est en 1997 qu’il collabore avec le Centre de Recherche et Développement de la marque en Californie pour développer sa basse signature qui sort deux ans plus tard, la GWB1 et GWB2.

Gary Willis Ibanez BWB1005

En plus de ses activités de prof et son travail avec Scott Henderson dans Tribal Tech, Gary Willis trouve le temps de collaborer avec d’autres artistes, parmi lesquels Wayne Shorter (Phantom Navigator en 1987) et Hubert Laws (My Time Will Come en 1992) mais aussi Allan Holdsworth, Joe Diorio et Robben Ford

Il publie ses deux premiers albums solo en 1996 et 1998 dans un style jazz, blues et jazz rock accompagné par des musiciens comme Bob Berg et Dennis Chambers.

Le batteur Kirk Covington et le saxophoniste Libert Fortuny complètent son trio power jazz-funk, ensemble ils enregistrent Slaughterhouse 3 en 2006 et plus récemment Real Fiction.

Le dernier album en date Larger Than Life sort en 2015.

Discographie solo de Gary Willis

1996 – No Sweat
1998 – Bent
2007 – Actual Fiction
2012 – Retro

Discographie de Gary Willis avec Tribal Tech

1985 – Spears
1987 – Dr. Hee
1990 – Nomad
1991 – Tribal Tech
1992 – Illicit
1993 – Face First
1994 – Primal Tracks compilation
1995 – Reality Check
1999 – Thick
2000 – Rocket Science
2012 – X

Pour lire sa discographie complète incluant ses nombreuses collaborations je vous invite à vous rendre sur son site www.garywillis.com

Site de référence : www.garywillis.com

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

1992 : Kat Onoma > Lady of Guadalupe




1992.2 : Kat Onoma - Lady of Guadalupe extrait de l'album Billy The KidRetour vers Kat Onoma avec leur meilleur album Billy The Kid sorti en 1992 sur lequel figure le titre Lady of Guadalupe.

Ce mélange d’expérimentations, de rock et d’ambiances jazzy est une réussite pour ce disque conceptuel sur la vie de Billy The Kid.

 

La voix de Rodolphe Burger sur des textes de Jack Spicer nous emmène dans un voyage étonnant, déconcertant, détonnant…

Les perlent s’enfilent les unes derrière les autres de The Radio à The Poplars avec Lady Of Guadalupe, Riverrun, Night Way, Will You Dance ? et je vous engage à écouter le morceau « le désert » qui une merveille.

Bref, ce disque de Kat Onoma est une chef-d’œuvre expérimental, sombre, et résolument rock.

Chanté en anglais à l’exception de deux titres dont ce Lady of Guadalupe dans les deux langues, le CD contient trois bonus-tracks qui le font passer à 71mn.

Ci-dessous cette magnifique version avec Eric Truffaz à la trompette.

Paroles de Lady of Guadalupe de Kat Onoma

Embrasse Marie pour moi
Mais ne lui en parle pas
Ce que j’ai fait où je suis
Oh n’en dis rien à Marie
Tu peux lui dire que je suis mort
Que je suis parti en mer
Que j’ai trouvé l’amour au loin
Mais ne lui dis rien
De cet endroit-là
Embrasse ma chérie pour moi
Mais je t’en prie ne dis pas embrasse Marie pour moi
Mais surtout ne dis pas
Que je suis enfermé là
Dans ce cachot noir et froid
Où j’ai perdu la foi
Oh surtout ne lui dis pas
Que je suis enfermé là
Take a message to Mary
But don’t tell her I’m in jail
Take a message to Mary
But don’t tell her I’m in jail
You can tell her I’m in love
With another girl
And cancel out the wedding day
But don’t please don’t
Tell her that I
I’m in jail

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵