Ian Dury


Ian Dury - MazikIan Dury est un chanteur, compositeur et musicien anglais né le 12 mai 1942, fondateur et chanteur principal du groupe britannique Ian Dury and the Blockheads, après avoir démarré sa carrière musicale au sein de l’éphémère groupe de pub-rock Kilburn & the High Roads (qui a tout de même fait la première partie de The Who).

Il a écrit de nombreuses chansons devenues des tubes comme « Hit Me with Your Rhythm Stick », « What a Waste », et « Sex and Drugs and Rock and Roll ».

Ian Dury en bref

À l’âge de sept ans, Ian Dury contracte la polio selon lui après s’être baigné dans une piscine à Southend on Sea au cours de l’épidémie de polio survenue en 1949.

Après avoir passé six semaines dans un plâtre à l’hôpital Truro, Ian Dury est transféré dans différents établissements médicalisés pour enfants handicapés où les méthodes de l’époque se focalisaient principalement sur l’endurcissement des enfants. Celles-ci ont probablement contribué à forger en lui une personnalité observatrice et déterminée.

Sous la direction d’Andrew King et Peter Jenner, les premiers managers de Pink Floyd, le groupe Ian Dury et les Blockheads, qu’il fonde en 1977, se fait très vite une réputation pour ses prestations scéniques de New-Wave live.

Au tout début, il compose des morceaux avec le pianiste et guitariste Chaz Jankel  puis les deux hommes commencent à enregistrer avec les membres du groupe Loving Awareness de Radio Caroline, Charley Charles, le bassiste Norman Watt-Roy, le clavier Mick Gallagher (The Clash), le guitariste John Turnbull et Davey Payne, ancien saxophoniste des Kilburns.

L’album un nouveau label Stiff Records, une maison de disque idéale pour son style franc-tireur.

Les textes des chansons et la gouaille de Ian Dury allient poésie lyrique, de jeux de mots, d’observation et critique de la vie quotidienne britannique, de pamphlets et d’humour à caractère explicitement sexuel.

Le son des Blockheads s’inspire des diverses influences musicales de ses membres, comme le jazz, le rock and roll, le funk, le reggae et l’amour de Dury pour le music hall.

Le premier single « Sex & Drugs & Rock & Roll », sorti en août 1977, interdit d’antenne par la prude BBC, devient le tube que l’on sait. Il est suivi un mois plu tad de l’album New Boots and Panties ! disque de platine malgré l’absence du single.

Les Blockheads splitte en 1981 mais Ian Dury poursuit sa carrière en solo jusqu’à son décès le 27 mars 2000.

Quant à son groupe, il continue de tourner parfois pour des concerts hommages.

Discographie de Ian Dury

En solo, avec the Blockheads ou the Music Students

1975 – Handsome
1977 – New Boots and Panties!!
1977 – Wotabunch!
1979 – Do It Yourself
1980 – Laughter
1981 – Jukebox Dury
1981 – Lord Upminster
1983 – The Best of Kilburn & The High Roads
1984 – 4,000 Weeks’ Holiday
1989 – Apples
1990 – Live! Warts ‘n’ Audience
1992 – The Bus Driver’s Prayer & Other Stories
1998 – Mr. Love Pants
1999 – Reasons to Be Cheerful (The Very Best of Ian Dury & The Blockheads)
2001 – Straight from the Desk (live)
2002 – Ten More Turnips from the Tip Posthumous
2010 – sex&drugs&rock&roll – The Essential Collection

Kilburn & the High Roads

1975 – Handsome
1977 – Wotabunch!
1983 – The Best of Kilburn & The High Roads

Site de référence www.iandury.co.uk

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Dr. Feelgood


Dr. Feelgood - MazikDr. Feelgood est un groupe de pub-rock britannique, formé en 1971 à Canvey Island dans l’Essex par Lee Brilleaux (chant/harmonica), Wilko Johnson (guitare), John B. Sparks (basse) et John’The Big Figure’ Martin (batterie) surtout connu pour ses premiers singles comme « She Does It Right », « Roxette », « Back in the Night » et « Milk and Alcohol ». Le groupe continue de tourner et d’enregistrer à ce jour mais son line-up actuel ne compte plus aucun membre d’origine.

Dr. Feelgood en bref

Le son R&B original de Dr. Feelgood, énergique et dépouillée typiquement britannique se caractérise par le style agité de Wilko Johnson. Le line-up d’origine comprend également le chanteur Lee Brilleaux, John B. Sparks (alias « Sparko ») à la basse et John Martin (alias « The Big Figure ») à la batterie.

Dr. Feelgood joue des morceaux originaux mais également d’innombrables reprises de classiques du blues et du rock & roll. Il connait son apogée au début au milieu des années 1970.

Dr. Feelgood - MazikLe premier album, Down By The Jetty, sort en 1974, mais ce n’est que l’année suivante, malgré un accueil favorable de la critique, que le quatuor connait le succès avec Stupidity. Enregistré en concert, ce set brut et compulsif se classe en tête des charts britanniques, le statut du groupe semble assuré.

Toutefois des tensions et des désaccords internes conduisent au départ de Johnson lors des sessions d’enregistrement du quatrième album. Il est remplacé par John ‘Gypie’ Mayo, un guitariste accompli mais qui ne dispose pas du charisme de son prédécesseur.

Le style musical de Dr. Feelgood se tourne alors vers quelque chose de plus Boogie Rock.

Le single Milk and Alcohol qui sort en 1978 permet au groupe de placer son unique titre dans le Top 10 britannique.

Lors de l’explosion du punk-rock, le son brut, saccadé et le look de Dr. Feelgood inspirera toute une génération d’artiste dont John Lydon (alias Johnny Rotten) le chanteur de Sex Pistols qui a reconnu être un grand fan.

John ‘Gypie’ Mayo quitte le groupe en 1981 et malgré les changements multiples changement de line-up qui suivent, Dr. Feelgood poursuit sa carrière, effectue des tournées et enregistre des albums.

À la mort du leader du groupe, Lee Brilleaux, le 7 avril 1994 des suites d’un cancer, Dr. Feelgood a bien failli disparaître mais à la demande impérieuse du chanteur avant sa disparition, le groupe engage le chanteur Pete Gage et reprend sa tournée en 1996. Ce dernier est remplacé par Robert Kane en tant que frontman de Dr. Feelgood en 1999.

Membres de Dr Feelgood

Kevin Morris – batterie
P H (Phil) Mitchell – basse
Robert Kane – chant
Steve Walwyn – guitare

Anciens membres

Lee Brilleaux – chant, harmonica, guitare slide
John B Sparks – basse
The Big Figure – batterie, percussions
Wilko Johnson – guitare solo, chant, piano
Gypie Mayo – guitare solo
Johnny Guitar – guitare solo
Buzz Barwell – batterie
Pat McMullen – basse
Gordon Russell – guitare
Dave Bronze – basse
Craig Rhind – basse
Pete Gage – chant

Remplaçants ponctuels

Henry McCullough – guitare (de mars à avril 1977 suite au départ de Wilko Johnson)
Barry Martin – guitare (de mai à juin 1989 suite au départ de Gordon Russell)

Discographie de Dr Feelgood

1975 – Down by the Jetty
1975 – Malpractice
1976 – Stupidity (live)
1977 – Sneakin’ Suspicion
1977 – Be Seeing You
1978 – Private Practice
1979 – As It Happens (live)
1979 – Let It Roll
1980 – A Case of the Shakes
1981 – On the Job (live)
1982 – Fast Women and Slow Horses
1984 – Doctor’s Orders
1985 – Mad Man Blues
1986 – Brilleaux
1987 – Classic
1989 – Singles: The Ua Years
1990 – Live In London
1991 – Primo
1995 – Looking Back
1996 – On The Road Again
1999 – 25 Years Of Dr. Feelgood 1972-1997
1999 – Feelgood Factor
2000 – Chess Masters
2001 – Singled Out: The Ua/Liberty A’s B’s & Rarities
2001 – BBC Sessions 1973-1978
2002 – Down At The BBC: In Concert 1977-78
2003 – Wolfman Calling: The Blues Of Lee Brilleaux
2003 – Speeding Through Europe
2006 – Complete Stiff Recordings
2006 – Repeat Prescription
2010 – Oil City Confidential
2012 – All Through The City (avec Wilko 1974-1977)

Site de référence www.drfeelgood.org

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂