Jimi Hendrix




Jimi HendrixJimi Hendrix de son vrai nom Johnny Allen Hendrix naît dans une famille métisse de Seattle le 27 novembre 1942, dont les aïeux étaient européens, afro-américians et même cherokee (la légende dit une « princesse peau-rouge »…).

Sa mère, Lucille, est une danseuse, bohème et volage, son père, James Allen « Al » Hendrix, est bigot et flambeur. Il rebaptise son fils James Marshall Hendrix après avoir quitté sa femme.

Jimy Hendrix en bref

Très tôt Jimi se réfugie dans la musique pour fuir une situation familiale et sociale difficile.

Gaucher, il se bricole des instruments adaptés afin de jouer des morceaux rhythm’n’blues qu’il entend à la radio et se crée son univers musical avec le gospel qu’il chante à l’Église pentecôtiste et le rock’n’roll qui vient de voir le jour.

il fait la connaissance de Little Richard, un rocker noir comme lui lors d’un concert d’Elvis Presley. Cette rencontre influencera fortement sa musique, son style vestimentaire et son goût pour l’excès dans le jeu scénique.

Jimi Hendrix rejoint des groupes éphémères et après un passage dans l’armée U.S. il fait la connaissance du guitariste Billy Cox qui sera son sideman dans le groupe qu’il formera bientôt The Jimi Hendrix Experience qui sera actif de 1966 à 1970.

Jimi Hendrix reste le plus extraordinaire des guitar-heroes, la figure la plus déjantée de la poésie maudite du rock qui a influencé des générations de guitaristes après lui avec seulement quatre ans de carrière et trois albums studio à son actif.

Avec son look de rock-star flamboyante et de ses prestations scéniques extravagantes, Jimi Hendrix est le maître incontesté de la guitare électrique Stratocaster, de laquelle il sortait des sons débridés, psychédéliques, parfois effrayants, combinant fuzz, feedback et distorsions contrôlées tous azimuts.

Malgré sa conception presque christique du rock, Jimi Hendrix a succombé aux tentations des travers du rock. Bagnoles en strass, concerts chaotiques, flots incessants de groupies et de drogues en tous genres…

Son jeu révolutionnaire au milieu des sixties est à l’origine d’un nouveau style musical puisqu’il a transcendé la virtuosité instrumentale pour déchirer un peu du voile de l’idéal, avant que le spleen et les excès ne le détruisent prématurément à l’âge de 27 ans suite à une overdose. Son décès, survenant après celui de Brian Jones et précédant ceux de Janis Joplin et Jim Morrison participe au mythe fondateur du Club des 27.

Son influence dépasse largement le cadre de la musique rock et la plupart des styles musicaux qui se développèrent dans les années 1970 s’inspirent  d’éléments de sa musique y compris des jazzmen comme Mile Davis.

La musique de Jimi Hendrix aura marqué le XXème siècle.



Discographie de Jimy Hendrix

Avec son groupe The Jimi Hendrix Experience puis Band of Gypsys comprend trois albums studio, deux albums live. Après sa mort une pléthore de disques posthumes plus où moins intéressants se sont succédé…

1967 – Are You Experienced
1967 – Axis: Bold as Love
1968 – Electric Ladyland
1970 – Band of Gypsys (live)
1970 – Historic Performances (Monterey International Pop Festival)

Trois albums de Jimi Hendrix figurent dans Les 1001 albums qu’il faut avoir écoutés dans sa vie : Are You Experienced, Axis: Bold as Love et Electric Ladyland c’est à dire rien de moins que la totalité de ses albums studio !! Qui dit mieux ?



Hendrix : The Illustrated Story (Anglais) – de Gillian G. Gaar publié le 26 septembre 2017

Gillian G. Gaar est l’auteure de nombreuses biographies et livres sur la musique dont :

– Return of The King : Elvis Presley’s Great Comeback,
– She’s a Rebel : The History of Women in Rock & Roll,
– Green Day : Rebels with a Cause,
– Treasures of Nirvana, The Rough Guide to Nirvana,
– Smells Like Teen Spirit : The Alterna-Teen Anthem of the ’90s
– Elvis the King : The Authorized Book from the Graceland Archives.

Elle a aussi écrit pour Mojo, Rolling Stone, Record Collector, Goldmine et le musée Experience Music Project, entre autres. Elle a été sollicité en qualité d’expert-conseil pour l’élaboration du coffret de 2004 de Nirvana, With the Lights Out.

Son ouvrage Hendrix : The Illustrated Story est agrémenté d’un grand nombre d’archives, photos, affiches, billets de concert, pochettes d’albums et autres documents.

Ce livre est une belle façon de découvrir ou redécouvrir le parcours incroyable de ce génie de la guitare et il retrace toute cette face sombre de sa vie ainsi que des analyses musicales approfondies, c’est une véritable machine à remonter le temps jusqu’aux années 60, donnant un aperçu général de la vie de Jimi Hendrix, de son enfance à sa triste fin.

Il évoque les débuts de la Star, pourquoi il s’est mis à la guitare, ses différents groupes, les dates des multiples concerts, ses relations et collaborations et bien entendu sa discographie…

Un beau cadeau pour toute occasion !

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Johnny Hallyday




Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’enfance de Johnny Hallyday sans jamais oser le demander.

Johnny HallydayContrairement à la légende, Jean Philippe Smet (alias Johnny Hallyday) est né à Paris en 1943 d’une mère Française et d’un père Belge (acteur, chanteur et danseur) qui les abandonne dès la première année.

A 3 ans, il habite à Londres avec sa tante paternelle (sa mère de substitution) et ses deux filles danseuses classiques dont l’une épouse un danseur américain du nom de scène, Lee Halliday (son père de cœur) et qui surnomme son beau-fils d’adoption, Johnny…

A 7 ans, il habite à Genève où il apprend la guitare avec un maître espagnol qui le vire parce qu’il joue des airs de cowboy dans la rue.

A 9 ans, il occupe la scène en chantant en français ou en américain pendant les entractes du spectacle de sa cousine et de son beau-père « Les Halliday ».

A 11 ans, il est figurant dans Les Diaboliques de Clouzot et chante « Dans les plaines du Far-West » à l’émission TV Martin et Martine.

A 13 ans, il monte officiellement pour la première fois sur scène en première partie du spectacle de « Les Halliday » à Copenhague où il chante à la guitare « La ballade de Davy Crockett », habillé en cow-boy.

A 14 ans, il découvre Elvis Presley et le rock’n roll dans le film Amour Frénétique et décide de devenir rockeur…

A 15 ans, il fréquente le futur lieu culte du rock français, le Golf-Drouot, ou il retrouve d’autres copains : Long Chris, Dany Logan, Jacques Dutronc et Eddy Mitchell.

A 16 ans, il chante « Viens faire une partie » à l’émission radio Paris cocktail qui lui ouvre les portes de la maison de disques Vogue.

A 17 ans, il sort son premier 45 tours « T’aimer follement » qui sera soutenu par l’émission Salut les copains sur Europe 1.

A 18 ans, Il adopte la nationalité française et devient l’idole des jeunes.

En 2017 et après 57 ans de carrière, Johnny Hallyday aura fait 183 tournées qui auront attiré 28 millions de spectateurs. Il aura enregistré plus de 1000 titres, composé une centaine de chansons et vendu 110 millions de disques, récompensés par 40 disques d’or, 22 de platine, 5 de diamant et 10 Victoires de la musique. Sa discographie officielle compte 50 albums studio et 29 albums live…

Quelle carrière et qui dit mieux ?

Si vous deviez acheter quelques albums de la première partie de carrière de Johnny Halliday, je vous conseille :

Les Bras en croix (1963)
Johnny, reviens ! Les Rocks les plus terribles (1964)
La Génération perdue (1966)
Johnny Hallyday (1969)
C’est la vie (1977)

Et maintenant, je dédie ce titre à ma Jo et dont c’est le deuxième prénom : Gabrielle.

C’est pour vous l’occasion de voir et d’entendre Johnny Hallyday durant les différentes périodes de cette chanson, comme si vous y étiez !

Vous y étiez hein, vous n’avez pas loupé sa dernière et magnifique tournée de pur rock’n roll « RESTER VIVANT ».

Merci Johnny !

Jacques Chroniqueur Mazik.info

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵