Popa Chubby




Popa ChubbyPopa Chubby, de son vrai nom Theodore « Ted » Horowitz, né le 31 mars 1960 dans le Bronx à New York, est un chanteur et guitariste américain de blues et de rock qui y intègre des touches de soul, jazz et rap.

Punk puis rockeur,  Popa Chubby trouve sa voie dans le Blues-Rock musclé.

Popa Chubby en bref

Personnage imposant au crane rasé, ses bras sont tatoués, il pratique un mélange des genre qu’il décrit lui-même comme « les Stooges rencontrent Buddy Guy, Motörhead rencontre Muddy Waters et Jimi Hendrix rencontre Robert Johnson », voilà où il se situe musicalement…

Son nom de scène est tiré d’une expression d’argot « to pop a chubby » qui  de manière triviale signifie « bander ».

À l’âge de treize ans le jeune Ted commence à jouer de la batterie en écoutant les Rolling Stones puis se met à la guitare.

Bien qu’il grandit dans les années 1970, il est influencé par des artistes des années 1960 comme Jimi Hendrix et Cream, Otis Redding, the Animals ou Nancy Sinatra entre autres.

Vers la vingtaine il joue surtout du blues mais ne rechigne pas à travailler avec le poète punk rock Richard Hell.

Popa Chubby se fait remarquer par KKJZ une station de radio de Long Beach, en Californie puis remporte le prix du nouvel artiste de l’année 1992 et dans la foulée il fait l’ouverture du Long Beach Blues Festival.

Il accède à la notoriété d’abord en Europe (France, Allemagne et Hollande) et s’impose en leader d’un Blues-Rock pêchu au style agressif influencé par Willie Dixon ainsi que par Jimi Hendrix, Jimmy Page, Randy Rhoads, Albert King ou encore Danny Gatton créant ainsi une synthèse entre blues, rock, funk et pop très personnelle tintée de ses racines new-yorkaises.

Popa Chubby donne plus de 200 concerts par ans dans des clubs au cours des années 90.

En 1994,  il publie plusieurs albums sur son propre label Laughing Bear, dont It’s Chubby Time et Gas Money, avant d’obtenir un contrat d’enregistrement avec Sony Music / Okeh Records pour Booty and the Beast, son premier album majeur, sorti en 1995 puis en 1996 il publie un live Hit the High Hard One.

Deux ans plus tard Popa Chubby sort One Million Broken Guitars et en 1999 Brooklyn Basement Blues.

En 2000 Ted Horowitz signe avec le label Blind Pig et a publie How’d a White Boy Get the Blues? en 2001.

Cet album marque le changement de direction musicale qu’on lui connait puisqu’il inclut des éléments de la pop contemporaine et du hip-hop.

The Good, the Bad and the Chubby, publié en 2002 mettent en lumière ses talents de compositeur et de parolier.

En 2005 sort le fameux Live at FIP (l’album par lequel j’ai découvert Popa Chubby) disponible initialement seulement en France.

A ce jour il continue à jouer et se produire avec son groupe Black Coffee Blues Band. Ils seront en Europe en novembre et décembre 2017 pour des concerts en Hollande, Suisse, Allemagne et Belgique.

La seule date à ma connaissance en France sera le dimanche 03 décembre 2017 à 17h30 au Centre des Arts et de la Culture de Concarneau en Bretagne (29)

Discographie de Popa Chubby

1991 – It’s Chubby Time
1993 – Gas Money
1995 – Booty and the Beast
1996 – Hit the High Hard One (Live à Saratoga)
1996 – The First Cuts
1997 – One Million Broken Guitars
1998 – Brooklyn Basement Blues
1998 – Popa Chubby Live
1998 – The Best of Popa Chubby
1999 – One Night Live
1999 – Popa Chubby Presents: the NYC Blues
2000 – How’d a White Boy Get the Blues?
2001 – Flashed Back
2001 – Popa Chubby Presents: The NYC Blues Again
2002 – Black Coffee
2002 – The Good, the Bad and the Chubby
2003 – Old School – Popa Chubby and Friends Play Muddy, Willie and More
2003 – Popa Chubby Live at FIP
2003 – The Hungry Years
2004 – Peace, Love and Respect
2005 – Big Man, Big Guitar
2005 – Popa Chubby Wild Live (At Le Plan)
2006 – Electric Chubbyland
2006 – Stealing the Devil’s Guitar
2007 – Deliveries After Dark
2007 – Electric Chubbyland
2008 – Vicious Country
2010 – The Fight Is On
2011 – Back to New York City
2013 – Universal Breakdown Blues
2014 – I’m Feelin’ Lucky
2015 – « Big, Bad and Beautiful (Live)
2016 – « The Catfish

Site de référence : www.popachubby.com

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

1991 : Alain Bashung > Madame Rêve




Alain Bashung : Madame Rêve extrait de l'album Osez JoséphineAttention chef d’œuvre et bonus avec la plus belle version live de Madame Rêve que je connaisse.

Ce magnifique morceau poétise le désir féminin sur une orchestration somptueuse et avec des pizzicati qui s’inspirent de In the Wake of Adversity de Dead Can Dance. Ce morceau va d’ailleurs différemment et durablement orienter la carrière artistique d’Alain.

Osez Joséphine est un album somptueux enregistré entre Memphis et Bruxelles et dans lequel Bashung se laisse aller pour notre plus grand plaisir au blues et au rock’n’roll. Que ce soit avec son nouveau parolier Jean Fauque pour nous livrer : Osez Joséphine, Volutes, J’écume et Les grands voyageurs ; ou se livrer plus intimement avec Kalabougie et Happe, sans oublier Madame rêve mais qui est écrit par Pierre Grillet. Et puis aussi pour rendre hommage à ses idoles d’ado avec « She belongs to me » de Dylan, « Well alright » de Buddy Holly, « Blues eyes crying in the rain » de Willie Nelson et « Nights in white satin » des Moody Blues.

Un must à déguster sans modération !

Mais je ne veux pas vous laisser languir plus longtemps et je vous laisse vous évaporer dans les rêves érotiques de cette dame. Cette video live est enregistrée en 2008 lors de la dernière tournée de feu Bashung avec un superbe Yan Pechin à la guitare.

Paroles de « Madame Rêve » chanson d’Alain Bashung

Madame rêve d’atomiseurs
Et de cylindres si longs
Qu’ils sont les seuls
Qui la remplissent de bonheur
Madame rêve d’artifices
De formes oblongues
Et de totems qui la punissent
Rêve d’archipels
De vagues perpétuelles
Sismiques et sensuelles
D’un amour qui la flingue
D’une fusée qui l’épingle
Au ciel, Au ciel
On est loin des amours de loin
On est loin des amours de loin
On est loin
Madame rêve ad libitum
Comme si s’était tout comme
Dans les prières
Qui emprisonnent et vous libèrent
Madame rêve d’apesanteur
Des heures des heures
De voltige à plusieurs
Rêve de fougères
De foudres et de guerres
À faire et à refaire
D’un amour qui la flingue
D’une fusée qui l’épingle
Au ciel, Au ciel
On est loin des amours de loin
On est loin des amours de loin
On est loin
Madame rêve
Au ciel
Madame rêve
Au ciel
Madame rêve

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵