Infused Elements


Infused Elements - 2019 - Insulaire - MazikInfused Elements est un trio fondé en 2017 à Montréal (Québec) qui fusionne le jazz, le rock, le reggae et la musique caribéenne.

Composé de deux guadeloupéens et d’un québécois le groupe puise son inspiration de ses différentes origines et influences musicales, fusion de jazz et d’autres éléments d’où la pertinence de son nom.

Infused Elements en bref

Infused Elements - MazikLes trois musiciens sont issu du même univers musical mais très ouvert aux différents genres musicaux et ils aiment toucher un peu à tout. Ils se définissent eux-mêmes comme de véritables caméléons.

C’est pourquoi le style Jazz-Fusion est celui qui les définit le mieux surtout pour la liberté que cela leur apporte.

En décembre 2018, Infused Elements publie son premier album intitulé Insulaire.

Le combo

Robert Rioux Calogero (guitare) est un autodidacte qui a débuté la musique à 11 ans en pratiquant du piano classique avant de choisir la guitare pour instrument principal à l’âge de 14 ans. Il à étudié la guitare jazz avec Yves Nadeau et Greg Amirault . Il est à son tour aujourd’hui lui aussi enseignant de guitare. Robert à eut l’opportunité de se produire sur de nombreuses scènes montréalaise tel que le Festival de Jazz de Montréal. Il s’inspire beaucoup de ses idoles comme Allan Holdsworth, John McLaughlin, John Scofield, Mike Stern, John Coltrane entre autres et prête une estime particulière pour Yves Nadeau, Fabiano & Christian Malette qu’il considère comme ses mentors. Robert Rioux Calogero déclare « Ce trio est un projet où nous pouvons créer sans complexe. On veut apporter quelques chose à la musique et aussi grandir musicalement.« 

Todd-Art Rivens (basse) est le fils d’un musicien ayant fait carrière comme bassiste et aujourd’hui ingénieur du son. C’est dans ce monde qu’il a grandi et de lui qu’il tient cette passion pour la musique. Dans sa jeunesse Todd-Art s’est essayé à plusieurs instruments comme le piano ou la batterie avant de choisir par atavisme le même instrument que son père. Il a passé trois ans au Lycée Carnot 971 aux cotés de Daniel Reimonenq avec lequel il a eu ses premiers cours de basse. Aujourd’hui Todd-Art ses études à l’Université de Montréal en Musique Jazz Enrichi où il eut la chance d’étudier avec Fréderic Alarie & Alain Caron. Jaco Pastorius et Bona Pinder Yayumayalolo (alias Richard Bona) sont les bassistes qui l’inspirent le plus en terme de son et de technique. Todd-Art Rivens affirme que « Infused Elements est un projet qui me tient particulièrement à cœur. Ces musiciens sont aussi mes amis, c’est que du bonheur de jouer et composer avec eux ! « .

Nicolas Judith (batterie) est grandi dans la musique grâce à ses parents. Il a commencé par le Ka (ou Gwo Ka, tambour traditionnel de Guadeloupe) puis le violon pour enfin choisir la batterie comment unique instrument dès l’âge de six ans. Il a lui aussi étudié à l’Académie de Musique de Guadeloupe « La Clé des Arts Henri Salvador » avec Pierre Valier, Guy Herbert et aussi Daniel Reimonenq avec qui il a pu enrichir ses connaissances et étudier la musique sous différents aspects. Avec Marie-Noël et Daniel Reimonenq Il fonde plusieurs groupes ou les couleurs et les différents grooves des Caraïbes qui ont bercé son enfance se retrouvent dans son jeu rythmique. Nicolas dit avoir beaucoup grandit musicalement grâce aux échanges et rencontres qu’il eut la chance de faire dans ce milieu. Ses principales influences viennent de Dave Weckl et Simon Phillips. Nicolas Judith déclare que « Infused Elements est projet avec beaucoup de challenges que j’affectionne particulièrement. Mélanger, fusionner ou plutôt (infuser) plusieurs styles musicaux du monde afin de faire voyager le public est ce qui est le plus intéressant. C’est avant tout un projet en famille« .

Ce premier opus du trio Infused Elements est très agréable, intéressant et prometteur. Gageons qu’il sera suivi par plusieurs autres albums de qualité en tous cas, nous l’espérons… :-).

Discographie d’Infused Elements

2018 – Insulaire

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Lemmings Suicide Myth


Lemmings Suicide Myth - MazikJe voudrais vous parler de Lemmings Suicide Myth, un groupe strasbourgeois (une fois n’est pas coutume) constitué aux jours d’aujourd’hui de deux musiciens de qualité et qui a déjà écumé plusieurs salles ou festivals locaux et outre-Vosges depuis leurs débuts et ont été lauréat et vainqueur du tremplin « Jazz Avenir » en 2016 à La Petite Pierre.

Lemmings Suicide Myth en bref

En fait ils étaient trois au commencement, car un bassiste les accompagnait et cela fera peut-être penser certains à un groupe très connu de prog symphonique britannique (comme ELP par exemple) mais cette collaboration n’a pas durée pour des divergences musicales majeures.

Ce combo qui se dénomme « Lemmings Suicide Myth » est constitué aujourd’hui d’un pianiste / compositeur, de formation plutôt classique contemporaine et inspiré pour ses compositions par certains auteurs littéraires comme Burroughs ou Bukowski voire Nietsche, Baudelaire ou Kafka, dont l’état civil indique qu’il se nomme Benjamin Bentz alias Lemming n° 127. Le second est batteur / percussionniste (glockenspiel, tam-tam) et exerce la profession d’enseignant, j’ai nommé Philippe Isenmann alias Lemming n° 314, issu d’une famille ayant une longue tradition musicale (les Célestins p. ex).

Ce duo concocte un jazz-rock progressif complexe et lunatique, pleins de breaks et de changements d’atmosphères musicales, ou se succèdent de thèmes très calmes et sobres, joyeux et reposants, tantôt plutôt sombres, agités, énervés et débridés voire hallucinants, mais toujours avec une cohérence et une fluidité faisant preuve d’un très grand professionnalisme.

Leur discographie comporte à ce jour trois albums, deux purement instrumentaux et un chanté (à écouter ou à télécharger sur Bandcamp et /ou Soundcloud). Il n’existe à ma connaissance aucun support physique de ces enregistrements.

Leur premier album enregistré et mixé au studio Le Kid de Ittenheim est constitué de 5 titres, dont les trois premiers sont issus d’un premier projet qui fait référence à William Burroughs et comporte des morceaux plutôt longs (7′ à 13′).

Le second totalement inspiré par l’œuvre de Charles Bukowski, référence littéraire incontournable du pianiste, comporte 8 morceaux chantés, enregistrés et mixés également à Ittenheim.

Le troisième opus est composé de 6 titres inspirés du jeu de tarots a été enregistré et mixé au studio Downtown à Strasbourg.

Membres de Lemmings Suicide Myth

Benjamin Bentz (alias Lemming n° 127) : piano, compositions
Philippe Isenmann (alias Lemming n° 314) : batterie, glockenspiel

Les albums de Lemmings Suicide Myth

Mai 2015 : Lemmings Suicide Myth (Instru)
Juin 2016 : Don’t Try (lyrics by Ch. Bukowski)
Mai 2018 : Lemmings Suicide Myth (Instru)

Page Facebook du groupe

Pascal Chroniqueur Mazik.info

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂