Shaka Ponk




Shaka PonkShaka Ponk est un groupe originaire du Nord de la France formé en 2004 et basé à Paris qui mélange rock, electronic, punk rock, funk rock et hip hop né d’un délire entre potes passionnés de nouvelles technologies.
Leurs spectacles live combinent l’animation numérique avec une présence énergique des membres du groupe.

Le concept du Shaka c’est le métissage poussé à son extrême, aussi bien au niveau des styles (métal, électro, rap, funk, rythmes tribaux) que des lyrics qui jouent avec trois langues en mélangeant anglais, français et espagnol pour créer cette signature sonore particulière.

Si l’idée de départ était de faire un groupe zen avec un esprit metal, aujourd’hui le groupe s’est plutôt orienté vers une musique électro-rock. Il est cependant difficile de les classer dans une seule catégorie musicale tant leurs influences sont variées.

Le groupe compte en réalité sept membres : Mr Goz, le singe virtuel, Frah (François Charon), Mandris, CC, Steve, Ion et Samaha Sam.

Si les six artistes (humains) de Shaka Ponk viennent du nord de la France mais c’est en Allemagne qu’ils rencontrent leurs premiers succès.

En effet le groupe fait ses débuts entre Paris et Berlin en 2005 à partir d’un concept qui regroupe la musique, l’imagerie et l’énergie. L’ancien concepteur web et chef de file du groupe, Frah, avec le guitariste CC, imaginent un projet qui combine des éléments rock’n’roll conventionnels (riffs de guitares et grosse rythmique) avec des techniques telles que VJing, qui mélange des sons et des images autour d’un personnage de singe animé appelé Goz qui est considéré aujourd’hui comme un membre à part entière du groupe.

Le groupe est très actif en ligne, crée des vidéos et des animations graphiques conceptuelles diffusées sur leur chaîne en ligne, Monkey TV.

Shaka Ponk a joué à New York City pour la première fois en octobre 2009 lors du célèbre Festival de musique CMJ et le 7 novembre, AOL a choisi la piste « How We Kill Stars » du nouvel album Bad Porn Movie Trax en tant que vidéo musicale du jour.

Samaha Sam rejoint le groupe en 2011 qui sort son album The Geeks and the Jerkin ‘Socks en juin de la même année.

Frah se blesse à la jambe lors d’un concert à Orléans en 2012 et après une pause de plus d’un an le groupe sort son quatrième album en mars 2014, The White Pixel Ape, album composé pendant la convalescence de Frah.

En février 2017, le groupe annonce un nouvel album pour l’automne suivi d’une tournée intitulée « The Monkadelic Tour » qui se déroulera en 23 dates à partir de début 2018.

Line up de Shaka Ponk

Frah – chant
C. C – guitare
Steve – claviers
Mandris – basse
Ion – batterie
Samaha Sam – chant

En 2012 Shaka Ponk participe au remix de Need You Tonight avec le groupe INXS disponible sur le Very Best Of INXS.

Discographie de Shaka Ponk

2005 : Hyppie Monkey
2006 : Loco Con Da Frenchy Talkin
2009 : Loco Con Da Frenchy Talkin’ (version recyclée)
2009 : Bad Porn Movie Trax
2011 : The Geeks and the Jerkin’ Socks
2014 : The White Pixel Ape
2017 : ApeTizer EP

Judas Priest




Judas PriestJudas Priest est un groupe britannique de Heavy Metal formé à  Birmingham en 1969 qui, malgré des déboires avec plusieurs maisons de disques et la succession de batteurs différents, a vendu près de 50 millions d’albums à ce jour. Il est considéré comme l’un des plus grand du genre avec Deep Purple, Led Zeppelin ou Black Sabbath.

Judas Priest en bref

Le groupe actuel comprend le chanteur Rob Halford, les guitaristes Glenn Tipton et Richie Faulkner, le bassiste Ian Hill et le batteur Scott Travis.

Leur style atypique à l’époque alliant le style vocal opéra-rock de Rob Halford et un double son de guitares, a été adopté par de nombreux groupes ainsi que leur look lui aussi largement copié pendant l’ère du Glam-Metal des années 1980.

L’album le plus vendu du groupe est Screaming for Vengeance sorti en 1982 mais mon préféré reste Sad Wings of Destiny, le deuxième album du groupe publié en 1976. Il est considéré comme l’album sur lequel Judas Priest a consolidé son style et son image. Les chansons comme « Victim of Changes » et « The Ripper « sont devenus des incontournables en live.

Remarquable par ses riff de heavy metal et le large éventail de la tessiture vocale de Rob Halford, l’album affiche une grande variété d’ambiances et de couleurs de styles y compris Progressive-Rock, inspirés par un panel de groupes tels que Queen, Deep Purple et Black Sabbath mais aussi Yes, King Crimson ou Genesis. La pièce maîtresse est un morceau de huit minutes intitulé « Victim of Changes ».

Discographie studio de Judast Priest

1974 – Rocka Rolla
1976 – Sad Wings of Destiny
1977 – Sin After Sin
1978 – Stained Class
1978 – Killing Machine
1980 – British Steel
1981 – Point of Entry
1982 – Screaming for Vengeance
1984 – Defenders of the Faith
1986 – Turbo
1988 – Ram It Down
1990 – Painkiller
1997 – Jugulator
2001 – Demolition
2005 – Angel of Retribution
2008 – Nostradamus
2014 – Redeemer of Souls

Sans compter les nombreux albums en concerts et compiles que vous trouverez dans la discographie complète.

Leur dernier album en date TURBO 30 est sorti en février 2017. il s’agit en fait d’une réédition du 10 ème album studio Turbo sorti en 1986 entièrement remasterisé. Il en existe une version comprenant également des goodies et deux CD live enregistrés à Kansas City pendant le Fuel For Life World Tour du groupe.

Enregistré à l’origine avec le producteur à long terme Tom Allom, cet album a marqué un changement notable du son de Judas Priest à l’aide de guitares synthétisées, tout en conservant son style classique de Heavy Metal auquel Judas Priest nous a habitué.

Pour l’anecdote, en 1989 des allégations concernant la présence de messages subliminaux dans la chanson « Better By You, Better Than Me » qui auraient causé deux tentatives de suicide ont conduit Judas Priest devant la justice qui les a cependant blanchi.