Nazareth



Nazareth groupe écossais de hard rock et de proto-metal créé en 1969 - MazikNazareth est un groupe britannique de hard rock, de rock f.m. et de proto-metal créé en décembre 1968 à Dunfermline en Écosse par Dan McCafferty, Pete Agnew, Manny Charlton et Darrell Sweet.  Au départ influencé par Led Zeppelin, Black Sabbath et Deep Purple, le groupe a ensuite développé un style propre. Toujours en activité et en tournées actuellement, Nazareth est, avec The Simple Minds et Texas, l’un des groupes écossais le plus connu à l’international.

Nazareth en bref

Au tout début le groupe fondé par Dan McCafferty s’appelle The Shadettes  en 1967, ce groupe semi amateur se contente de jouer des reprises.

Par la suite il forme Nazareth dont le nom viendrait de la chanson « The Weight » (présent sur la bande originale du film légendaire Easy Rider) du groupe The Band qui commence par ces mots : I pulled into Nazareth, was feelin’ about half past dead… (Je suis entré dans Nazareth, je me sentais à moitié mort…)

Le groupe s’installe à Londres en 1970 et publie son premier album éponyme en 1971 qui passe relativement inaperçu.

Nazareth se fait remarquer avec son deuxième opus Exercises en 1972 et part en tournée de promotion avec Deep Purple pour lesquels ils jouent en avant groupe.

En 1973 Nazareth sort Razamanaz produit par Roger Glover de Deep purple (futur Rainbow). Sur cet album figurent deux hits du Top Ten britannique, « Broken Down Angel » et « Bad Bad Boy ».

Loud ‘N’ Proud est publié à la fin de la même année, il contient le single « This Flight Tonight » qui est une reprise d’une chanson de Joni Mitchell.

Nazareth - Rampant - MazikL’album suivant Rampant de 1974 est tout aussi réussi que son prédécesseur avec le single  » Shanghai’d in Shanghai ».

La reprise de « My White Bicycle » du groupe de rock psychédélique Tomorrow qui ne figure pas sur l’album, se classe au Top 20 britannique en 1975.

Hair of the Dog sort en avril 1975 il est produit par Manny Charlton ce qui met un point final la collaboration de Roger Glover avec Nazareth. La chanson-titre de cet album connu à tort sous le nom de « Son of a Bitch » en raison de ses paroles provocantes est devenu un incontournable des radios rock dans les années 1970.

La version américaine de l’album contient une chanson initialement enregistrée par The Everly Brothers, la ballade mélodique de Boudleaux Bryant « Love Hurts », qui est sorti en single au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, où il est devenu disque de platine et se classe dans les charts internationaux.

Nazareth - Malice in Wonderland - MazikEn septembre 1979, un second guitariste Zal Cleminson (ex-Alex Harvey Band) rejoint le groupe sur deux albums, No Mean City et Malice in Wonderland. Il contribue à de nombreuses compositions. Malice in Wonderland contient le single « Holiday ».

Nazareth - Métal hurlant - MazikEn 1981 la chanson « Crazy (A Suitable Case for Treatment) » se retrouve sur la bande originale du film d’animation canadien de Gerald Potterton Métal hurlant (titre anglais « Heavy Metal ») qui s’inspire des dessins et des histoires de la revue française Métal hurlant. D’autres groupes et artistes participent à cette B.O.F. comme Black Sabbath, Blue Öyster Cult, Cheap Trick, Devo, Don Felder, Donald Fagen, Grand Funk Railroad, Journey, Riggs, Sammy Hagar, Stevie Nicks, Trust.

En juillet 1980, le claviériste  John Locke (ex-Spirit) rejoint le groupe, il y restera jusqu’à fin 1982. Divers line-ups de Nazareth continuent à enregistrer des albums et à tourner au cours des années 1980 et 1990. Malgré une baisse de popularité significative le groupe est toujours apprécié par ses indéfectibles fans en Europe, en particulier en Allemagne, où « Dream On » devient un tube.

En mai 1991, Manny Charlton quitte Nazareth, il est remplacé par Billy Rankin sur l’album No Jive puis par Jimmy Murrison à partir de 1994.

Le groupe Guns N ‘Roses rend hommage à Nazareth  avec la reprise de « Hair of the Dog » sur The Spaghetti Incident? en 1993.

Avec l’arrivée de Jmmy Murrison et du claviériste Ronnie Leahy, Nazareth continue de tourner en Europe et aux États-Unis.

Darrell Sweet est terrassé par une crise cardiaque lors d’une tournée dans le bus du groupe qui les conduisait à New Albany dans l’Indiana le 30 avril 1999, c’est Lee Agnew, le fils de Pete Agnew, qui le remplace à la batterie.

John Locke décède des suites d’un cancer le 04 août 2006 à l’âge de 62 ans.

Nazareth - The Newz - MazikEn 2007, Nazareth signe sur le label allemand Edel Entertainment et en février 2008 sort l’album The Newz qui coïncide avec la tournée du quarantième anniversaire de Nazareth débutée le 25 janvier en Suède avec des étapes dans la plupart des pays d’Europe. Elle s’est achevée le 4 novembre 2008 en Norvège.

L’album suivant, Big Dogz, est sorti le 15 avril 2011.

Nazareth - Rock 'n' Roll Telephone - MazikLe dernier album en date Rock ‘n’ Roll Telephone sort en 2014, la même année Jimm Murrison et Linton Osborne annoncent que Dan McCafferty a pris sa retraite pour raisons santé le 28 août 2013. Désormais Pete Agnew est le seul membre  du line-up d’origine. C’est le chanteur écossais Linton Osborne qui remplace Dan McCafferty avec la  propre bénédiction de ce dernier.

En décembre de la même année Nazareth annule plusieurs concerts et reporte sa tournée au Royaume-Uni en raison de problèmes de santé de Linton Osborne, incapable de jouer. Le 16 janvier 2015 il quitte le groupe.

Le 13 février 2015, Nazareth recrute Carl Sentance, ex chanteur de Persian Risk, Geezer Butler Band et Krokus.

Nazareth constitué de Pete et Lee Agnew, Jimmy Murrison et Carl Sentance continue de tourner un peu partout en 2018 mais aucune date n’est prévue en France : Dates des concerts.

Membres de Nazareth

Pete Agnew – basse, chœurs
Jimmy Murrison – guitares
Lee Agnew – batterie, chœurs
Carl Sentance – chant

Anciens membres

Dan McCafferty – chant
Darrell Sweet – batterie, chœurs
Manny Charlton – guitares
Zal Cleminson – guitares
Billy Rankin – guitares
John Locke – claviers
Ronnie Leahy – claviers
Linton Osborne – chant

Discographie de Nazareth

Albums Studio

1971 – Nazareth
1972 – Exercises
1973 – Razamanaz
1973 – Loud ‘n’ Proud
1974 – Rampant
1975 – Hair of the Dog
1976 – Close Enough for Rock’n’Roll
1976 – Play’n’ the Game
1977 – Expect No Mercy
1979 – No Mean City
1980 – Malice In Wonderland
1981 – The Fool Circle
1982 – 2XS
1983 – Sound Elixir
1984 – The Catch
1986 – Cinema
1989 – Snakes ‘n’ Ladders
1991 – No Jive
1994 – Move Me
1998 – Boogaloo
2008 – The Newz
2011 – Big Dogz
2014 – Rock ‘n’ Roll Telephone

Produits disponibles sur Amazon.fr

Albums Live

1973 – BBC Radio 1 Live In Concert
1981 – IT’SNAZ
1998 – Live At The Beeb
2001 – Back To The Trenches
2002 – Homecoming
2003 – Alive & Kicking
2004 – The River Sessions Live 1981
2007 – Live In Brazil
2008 – Hair Of The Dog Live

Produits disponibles sur Amazon.fr

Compilations

1975 – Greatest Hits
1976 – Hot Tracks
1987 – Classics volume 16
1989 – The Ballad Album
1993 – From the Vaults
1994 – Anthology
1996 – The Best of Nazareth
1998 – Greatest Hits Volume II
2002 – Nazology
2002 – The Ballads
2004 – Maximum XS – The Essential Nazareth
2005 – Complete Singles Collection
2005 – The Solid Gold Collection
2006 – The Very Best of Nazareth
2009 – The Anthology
2011 – The Naz Box

Produits disponibles sur Amazon.fr

Site de référence : www.nazarethdirect.co.uk

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Black Sabbath


Black Sabbath premier album éponyme - MazikBlack Sabbath est un groupe britannique de hard rock, de doom metal et de heavy metal créé en décembre 1969 à Birmingham en Angleterre par Ozzy Osbourne, Tony Iommi (ex-Mythology), Terry Geezer butler et Bill Ward (ex-Mythology). Black Sabbath est considéré comme l’un des pionniers du heavy metal qui a contribué à définir ce genre musical avec des albums comme leur premier album éponyme et Paranoid en 1970 ou Master of Reality de 1971. Au cours de sa carrière Black Sabbath a connu de nombreux changements de line-up, Tony Iommi étant le seul membre présent depuis le début. Pendant les années 70, Black Sabbath, Deep Purple et Led Zeppelin sont surnommés « Unholy Trinity of British Hard Rock and Heavy Metal » que l’on peut traduire par « trinité diabolique du hard rock et du heavy metal britannique« .

Black Sabbath en bref

Ozzy Osbourne fonde tout d’abord The Approach, Rare Breed et Polka Tulk Blues Band puis le groupe Earth,  en janvier 1969, qui n’est autre que la future incarnation de Black Sabbath. Le groupe Earth donne des concerts et participe à des jams dans un style blues-rock au Star Club de Hambourg en RFA.

Passionnés par les sciences occultes, le paranormal et les films d’horreur, les membres de la formation décident de changer de nom et choisissent Black Sabbath en référence à un film d’horreur italien de Mario Bava sorti en 1963 : Black Sabbath (dont le titre original est « I tre volti della paura », en français « Les Trois Visages de la peur« ) avec Boris Karloff à l’affiche.

Le groupe se produit pour la première fois le 30 août 1969 à Workington. En janvier 1970 il signe chez Vertigo, une filiale de Phonogram et son premier single « Evil Woman » sort dans la foulée.

Le premier album éponyme de Black Sabbath sort un « vendredi 13 » en février 1970 et malgré une critique pour le moins mitigée l’album rencontre un véritable succès commercial, il se place en huitième position dans les charts britannique.

Sa pochette s’inscrit immédiatement dans la mythologie du groupe et son goût pour le fantastique puisque la légende prétend que « l’étrange apparition » féminine n’était pas prévue lors du cliché pris dans un vieux moulin à aubes situé à Mapledurham (Oxfordshire) où se trouve une croix inversée sur laquelle est gravé un poème intitulé « Still Falls the Rain » (auteur inconnu) qui évoque une jeune femme aux yeux vides qui croit être invisible… S’agit-il de la silhouette sur la photo  ? Mystère… 😉

Paranoid Black Sabbath - MazikLe groupe retourne en studio pour enregistrer rapidement la suite, Paranoid, qui sort en août de la même année et se classe dans les charts internationaux. Le morceau titre devient le plus grand tube de Black Sabbath. Ce deuxième opus permet au groupe d’asseoir sa réputation. Master of Reality sort  1971.

Vol. 4 sort en septembre 1972, comme son nom l’indique c’est le quatrième album de Black Sabbath. Il es enregistré dans des conditions particulières puisque les quatre musiciens travaillent en consommant de la cocaïne à outrance qu’Ozzy Osbourne qualifie de même « la plus blanche, la plus pure et la plus forte ». Le titre choisi initialement, « Snowblind », est substitué par Vol. 4 pour tenter de masquer les nombreuses références à la cocaïne dans les textes des chansons. Plusieurs morceaux devenus des classiques du groupe figurent sur cet album comme « Snowblind », « Supernaut » ou « Changes ».

En 1973 sort l’album Sabbat Bloody Sabbath qui obtient même des critiques favorables.

Les troubles dépressifs et les accès de délire d’Ozzy Osbourne liés à sa consommation excessive d’alcool et autres stupéfiants  aboutissent à son éviction de Black Sabbath à la fin 1978.

Tony Iommi devient de fait le leader du groupe et recrute le chanteur Ronnie James Dio qui vient à peine de quitter Rainbow. Après deux albums avec Dio, Black Sabbath subit de nombreux autres changements de membres au cours des années 1980 et 1990

En 1979, c’est Geoff Nicholls (ex-Quartz) qui intègre Black Sabbath et y restera jusqu’en 2004.

Au printemps 1983, Ronnie James Dio est remplacé par Ian Gillan (ex-Deep Purple) pendant deux ans. Par la suite il fera deux fois son retour en 1991 et 1992.

En 1984, Black Sabbath s’adjoint les talents du chanteur David Donato et un an plus tard ceux de Glenn Hughes (ex-Deep Purple),.

En 1986 la place de chanteur est prise par Ray Gillen puis en 1987 de Tony Martin (ex-M3, ex-The Alliance) jusqu’en 1991 avec un retour en 1993 pendant quatre ans.

Les changements d’effectifs successifs ne touchent pas que le poste de chanteur dans Black Sabbath, le tabouret de batteur n’est pas en reste… Après le départ de Bill Ward en août 1980 pour « raisons personnelles » il est remplacé par Vinnie Appice, puis en 1985 par Eric Singer, en 1987 par Terry Chimes (The Clash), en 1988 par Cozy Powell et en 1992 par Bobby Rondenelli.

En 1991, Tony Iommi et Geezer Butler rejoignent Ronnie James Dio et le batteur Vinny Appice pour enregistrer Dehumanizer qui sort en 1992. La formation originale se réuni avec Ozzy Osbourne en 1997 pour sortir l’album live Reunion

Black Sabbath est intronisé aux U.K. Music Hall of Fame en novembre 2005 et au Rock and Roll Hall of Fame en 2006. Le groupe a par ailleurs remporté deux Grammy Awards pour le meilleur Metal Performance.

Depuis Black Sabbath et à nouveau constitué de ses membres initiaux.

Le dix-neuvième et dernier album studio en date est sorti en 2013, il s’intitule 13 et comprend tous les membres d’origine sauf Bill Ward qui ne fait partie du projet pour des raisons contractuelles, c’est un autre « BW » qui tient les baguettes en la personne de Brad Wilk.

Après une tournée d’adieu de plusieurs mois, Black Sabbath donne son dernier concert dans sa ville natale de Birmingham le 4 février 2017 puis se sépare.

Tony Iommi affirme cependant qu’il n’excluait pas la possibilité de nouveaux morceaux ou de concerts de Black Sabbath.

Le magazine Rolling Stone positionne Black Sabbath 85ème dans sa liste des « 100 plus grands artistes de tous les temps ».

Black Sabbath a écoulé plus de 70 millions d’albums à travers le monde au cours de sa carrière.

Membres de Black Sabbath

Bev Bevan – Batterie
Bill Ward – Batterie
Bob Daisley – Basse
Bobby Rondinelli – Batterie
Brad Wilk – Batterie (sur l’album 13)
Brian May – Guitare (sur l’album Headless Cross)
Cozy Powell – Batterie
Dave Spitz – Basse
Dave Walker – Chant
David Donato – Chant
Eric Singer – Batterie
Geezer Butler – Basse
Geoff Nicholls – Claviers
Glenn Hughes – Chant
Gordon Copley – Basse (sur l’album Seventh Star)
Ian Gillan – Chant
Ice-T – Chant (sur l’album Forbidden)
Jo Burt – Basse
Laurence Cottle- Basse (sur l’album Headless Cross)
Mike Bordin – Batterie
Neil Murray – Basse
Ozzy Osbourne – Chant
Ray Gillen – Chant
Rob Halford – Chant (en concert)
Ronnie James Dio – Chant
Shannon Larkin- Batterie (en concert)
Terry Chimes – Batterie
Tommy Clufetos- Batterie (en concert)
Tony Iommi – Guitare
Tony Martin – Chant
Vinny Appice – Batterie

Discographie de Black Sabbath

Trois albums de Black Sabbath figurent dans Les 1001 albums qu’il faut avoir écoutés dans sa vie : Black Sabbath (1970), Paranoid (1970) et Vol. 4 (1972).

Albums studios

1970 – Black Sabbath
1970 – Paranoid
1971 – Master of Reality
1972 – Vol. 4
1973 – Sabbath Bloody Sabbath
1975 – Sabotage
1976 – Technical Ecstasy
1978 – Never Say Die!
1980 – Heaven and Hell
1981 – Mob Rules
1983 – Born Again
1986 – Seventh Star
1987 – The Eternal Idol
1989 – Headless Cross
1990 – Tyr
1992 – Dehumanizer
1994 – Cross Purposes
1995 – Forbidden
2013 – 13

Produits disponibles sur Amazon.fr

Albums live

1982 – Live Evil
1995 – Cross Purposes Live
1998 – Reunion
2002 – Past Lives
2007 – Live at Hammersmith Odeon

Compilations

1975 – We Sold Our Soul for Rock ‘n’ Roll
1996 – The Sabbath Stones
2002 – Symptom of the Universe: The Original Black Sabbath 1970-1978
2004 – Black Box: The Complete Original Black Sabbath (1970-1978)
2006 – Greatest Hits 1970-1978
2007 – Black Sabbath: The Dio Years
2008 – The Rules of Hell
2012 – Iron Man: The Best of Black Sabbath
2014 – The Complete Albums: 1970-1978
2017 – The ten year war

Produits disponibles sur Amazon.fr

Site de référence : www.blacksabbath.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂