2005 : dEUS > Bad timing





2005 : dEUS > Bad timing extrait de l'album Pocket RévolutionOublier « dEUS » pour Noël serait un péché ! Il est donc temps de réparer mon oubli Anvers ces belges, qui avec ce quatrième album de rock progressif « Pocket Révolution » savent toujours autant nous captiver avec leur rock indépendant, alternatif et par moment expérimental.

Leur précédent album, le magnifique « Ideal Crash » sorti en 1999, était déjà une référence sur la scène rock indépendante européenne. Avec une formation à nouveau renouvelée, mis à part le pilier Tom Barman, « Pocket Révolution » se joue du rock avec une efficacité très pop et donc plus classique.

dÈS le premier titre « Bad Timing », dEUS soigne son entrée en matière avec une énergie dissimulée sous de somptueuses guitares qui montent en puissance. La voix si particulière de Tom Barman se mêle au violon et à une guitare lancinante pour exploser dans un final de superbe manière.

La pop doucereuse de « 7 days, 7 weeks » est une petite merveille de pop song à déguster facilement jour après jour, mais pas pendant sept semaines…

On ré-attaque avec un bon vieux rock déstructuré à la sauce électro sur le saturé « Stop-Start Nature ». Très belle construction musicale, entre riffs de guitares distordus, basse solide, batterie lourde et bien sur la voix rageuse de Tom. Superbe titre.

Puis avec le superbe rock nerveux de « If you don’t get what you want », Tom Barman se joue de nous, entre séduction et rage sur un rock énergique boosté par les distorsions des guitares.

L’ électro pop « What we talk about (when we talk about love) » nous parle d’amour mais pas plus que çà !

Heureusement la magnifique ballade mélancolique de « Include me out » nous plonge dans un doux rêve.

La voix de Tom nous susurre une révolution de poche sur « Pocket revolution », belle instrumentation à tiroir.

On revient à l’éclectisme des débuts avec l’entraînant rock « Nightshopping », entre tendance garage, punk, alternative, on en reste groggy.



L’anisée ballade « The Real Sugar » est comme un sucre d’orge qui coule dans notre gorge, paradisiaque.

Avec le rock tendu de « Sun Ra », l’angoisse coule à nouveau dans les veines.

Pour finir la ballade mélancolique de « Nothing Really Ends » tend à nous rassurer sur l’avenir de dEUS, puisque rien ne fini vraiment.

Ouf, dEUS existe !

Laissez-vous emporter par ce superbe live de « Bad timing » à l’heure qu’il vous conviendra…

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

All The Luck In The World





Nous venons de recevoir le dossier de presse d’All the Luck in the World, un jeune groupe irlandais sympathique dont nous vous livrons un extrait ci-dessous. Après une écoute attentive de leur travail nous vous invitons à les découvrir…

All The Luck In The World

All the Luck in the World est un trio constitué de trois auteurs-compositeurs irlandais, Neil Foot, Ben Connolly et Kelvin Barr basés actuellement à Berlin (comme Trouble Notes, décidément c’est une ville qui attire les artistes…). Le groupe crée un mélange intime d’Alternative-Folk et partage une passion collective pour le storytelling, la composition et l’art de la chanson.

Formé en 2011 alors que Neil était encore à l’école, Ben et Kelvin Connolly ont rejoint le projet deux ans plus tard pour collaborer sur le premier du groupe, qui a été écrit dans la maison familiale isolée de Neil dans les montagnes de Wicklow (Irlande).

Entre 2013 et 2014, le groupe a rencontré son premier succès international grâce à son album Never, qui a vendu plus de 120 000 singles sur iTunes à travers le monde. Après avoir signé avec Barfilm et Haldern Pop Records, ils ont sorti leur album éponyme le 1er janvier 2014 suivi d’une tournée à travers l’Europe. Après de nombreux éminents festivals et trois tournées, ils ont commencé à se concentrer sur de nouveaux morceaux.

Alors qu’il travaillait sur son deuxième album en 2015, le groupe s’est attelé à l’élaboration d’un paysage sonore unique, créant leurs propres instruments faits maison en samplant des sons organiques et acoustiques. Ils ont transformés une cabane oubliée en studio en pleine campagne de Wicklow, et l’ont bien nommé Haven (Paradis). Le groupe commence à composer et à créer un ensemble d’histoires personnelles et abstraites patiemment développées au cours de cette année là. L’album intitulé « A Blind Arcade » a ensuite été enregistré entre cet espace et Golden Retriever Studio à Berlin avec l’aide du producteur Paul Pilot.

A Blind Arcade le nouvel album de All The Luck In The World sortira offciellement le 23 février 2018.

Le leader du groupe All The Luck In The World déclare : « C’était fastidieux, mais c’était exactement ce que nous voulions faire. La conception de ce disque a occupé toutes nos vies pour un certain temps : se perdre dans les détails et apprendre pendant la création. Les heures passées à Wicklow ont vraiment payé quand nous sommes arrivés au studio à Berlin. Nous n’étions pas seulement en train de faire des démos simples pour recommencer à zéro une fois en studio, nous avons construit la plupart des chansons avant même de commencer à Golden Retriever Studio. Cela nous a donné plus de temps pour faire preuve de créativité en studio, en utilisant des outils et des instruments qui nous manquaient à la maison.« 

Après avoir terminé leurs études l’été 2017, le groupe s’installe à Berlin pour ouvrir un autre chapitre.



« C’était juste une décision d’aller de l’avant. Nous avions passé beaucoup de temps dans la ville au cours des dernières années, et avons trouvé que c’était propice à la créativité. Ces séjours dispersés à Berlin étaient toujours prometteurs, et bien sûr la nature de la vie à Berlin est attrayante. Quand nous sommes arrivés, il n’y avait pas de peur ni d’inquiétude. C’était super, en tant que groupe et en tant qu’individus.« 

« C’est une combinaison d’expériences, d’empathie et de fiction. Nous avons beaucoup réfléchi au contenu lyrique de chaque chanson, prenant notre temps plutôt que de nous contenter de quelque chose dont nous n’étions pas complètement satisfaits. Nous sommes toujours pleins d’idées musicales et c’est une priorité constante de maintenir un haut niveau lyrique lorsque nous écrivons. Cela a prolongé le processus à coup sûr, mais la récompense est un groupe de chansons dont nous pouvons être vraiment fiers. « 

« Je pense que ces chansons sont un peu plus conceptuelles que notre premier album. Je ne dirais pas que nous avions l’intention de le faire, mais nous prenions vraiment le temps de discuter de certaines de nos idées de chansons sous forme de concepts et d’histoires et de les considérer sous différents angles et perspectives. »

Tournée  2018 de All The Luck In The World

A priori aucune date en France…

8 avril 2018: Cologne (Allemagne) – Artheater
9 avril 2018: Zurich (Suisse) – Eldorado
10 avril 2018: Munich (Allemagne) – Orangehouse
11 avril 2018: Vienne (Autriche) – Fluc Cafe
13 avril 2018: Berlin (Allemagne)- Badehaus
14 avril 2018: Hambourg  (Allemagne) – Molotow
16 avril 2018: Londres (Angleterre – The Islington
19 avril 2018: Dublin (Irlande) – Whelans

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵