Élanora


Élanora - La Part des Choses - MazikCette toulousaine a choisi son nom d’artiste, Élanora, en référence à Aliénor d’Aquitaine, célèbre personnage historique du moyen âge, originaire de sa région natale.

Bercée et inspirée très tôt par la Chanson Française, Claude Nougaro (également toulousain) pour son swing et ses mots, de Maurane pour son sens de l’improvisation, de Patricia Kaas pour son blues (à qui elle fait un clin d’œil dans le titre « Mademoiselle ») mais aussi par Bernard Lavilliers pour l’exotisme et la poésie, notre jeune chanteuse revendique fièrement son credo : « Être artiste de notre vie »… Personnellement je lui trouve parfois des points communs pour ne pas dire une filiation avec la bordelaise Isabelle Mayereau…

Élanora  en bref

Élanora affirme que les paroles de ses chansons lui viennent le plus souvent avec la mélodie et qu’elle a appris à jouer avec le riche vocabulaire et des nuances qu’offre la langue française avec laquelle elle cisèle ses textes pour défendre ses convictions ou traiter de sujets de la vie de tous les jours.

Après avoir suivi pendant dix ans des cours de technique vocale en région toulousaine avec Nathalie Hervouet, professeur de chant et Emmanuel Paraga, ténor au Chœur du Capitole « de Toulouse » qui lui ont enseigné les différentes facettes de sa voix et le positionnement physiologique idéal, Élanora prend conscience de son véritable grain de voix.

Par la suite elle parfait sa technique en pratiquant du Chant Improvisé et du Cajon à Music Halle, un établissement de l’enseignement de la musique Toulousain.

Son premier EP éponyme sort en 2010 suivi huit ans plus tard par l’album La Part des Choses enregistré au studio My Sound à Montrabe (Haute Garonne). Sur ce projet la chanteuse est accompagnée par Erwan Anadon, guitariste de la Tournée officielle Star 80 depuis 4 ans et de Patrice Kolodziej à la basse et la contrebasse.

Après avoir donné de nombreux concerts dans le sud-ouest, Élanora participe, de 2014 à 2016,  à l’Hommage à Claude Nougaro organisé par la Mairie de Toulouse.

Élanora, c’est la conviction dans l’écriture comme dans la voix. Cette amoureuse de la chanson française raconte les scènes de la vie avec un optimisme et une énergie communicative.

L’album d’Élanora, La Part des Choses, est sorti fin 2018, à dominante jazz, explore les méandres de l’esprit, la recherche de l’identité profonde mais aussi des sujets plus légers sur des ambiances blues. Il est désormais disponible sur toutes les plateformes de téléchargement : Youtube, Deezer, Amazon, Music…

Les illustrations graphiques de la pochette de son album sont l’œuvre de l’artiste toulousaine Valérie Blachère. Élanora retrouve dans son univers onirique, une parfaite complémentarité de sa vision de la Part des Choses.

Site de référence : www.elanora.fr

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Marie-Anne Alizon


Marie Anne Alizon - La Reine Marteau - MazikMarie-Anne Alizon est une chanteuse, comédienne, poète, romancière française.

Auteur-compositeur-interprète, c’est une artiste « tout terrain », surprenante, débordante d’énergie.

Un parcours hors normes, des bals populaires de ses débuts, aux hôtels 5 étoiles, festivals…

 

Le jazz (concerts et première partie du regretté Didier Lockwood ou Diane Reeves) la soul, la pop, le gospel, la chanson à texte, le théâtre, les doublages de film, tout ce qui trouve écho à ses yeux, oreilles et cœur, Marie-Anne s’y engouffre avec curiosité et gourmandise.

Son registre de création fait la part belle à la langue française, une pop mêlant jeux de silences, et accents jazz, blues et rocks délibérément acérés. Monde onirique où la poésie est reine.

Marie-Anne Alizon est entourée de musiciens aguerris, tous issus d’univers musicaux très différents : hip hop, jazz, rock, classique etc.

Une grande richesse artistique, et humaine…

En amont du prochain album, Marie-Anne Alizon présente sur scène son nouvel EP :  « La Reine Marteau » dont je vous invite à découvrir les extraits dans la vidéo ci-dessous :

J’ai eu l’occasion d’écouter attentivement les quatre titres de cet EP.

C’est plutôt bien, des arrangements soignés et un enregistrement de qualité, de la bonne pop française aux influences jazzy, rock et funky avec des apports de sax, violon et quelques rythmiques au clavier façon Stevie Wonder…

Les quatre titres « La Reine Marteau », « Le Joug », « Nos Corps » et « Sale Temps pour les Pélicans » est figurent désormais sur notre playslist en ligne.

Nous attendons l’album Marie-Anne ! 🙂

Produits disponibles sur Amazon.fr

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂