Ali Danel : l’exotisme du Havre


Ali Danel - MazikOriginaire du Havre et tout juste âgé de 22 ans, Ali Danel appartient à cette nouvelle génération, fascinée par l’héritage des grands noms de la chanson française (Gainsbourg, Brel, …) mais née avec la modernité et ses nouvelles technologies. Une génération qui moyennant quelques dépenses de matériel « peut tout faire dans […] sa chambre ».

Repéré par La Souterraine, label spécialisé dans la nouvelle vague française, le jeune artiste nous offre un aperçu de ses expérimentations dans une compilation simplement intitulée : “Ali Danel et ses ami.e.s”. En 10 titres il nous montre différentes manières de revisiter la chanson exotique à travers des compositions originales ou des reprises.

Malgré son jeune âge, Ali Danel fait preuve d’une véritable maturité musicale. Chaque morceau démontre non seulement une culture artistique – le jeune homme cite entres autres Francis Bebey ou Philippe Katerine parmi ses principales références -mais aussi une capacité à extraire et assembler divers éléments musicaux.

Pour illustrer sa méthodologie, l’artiste utilise d’ailleurs une formule bien choisie, affirmant produire des « cocktails avec les musiques qui lui parlent ». Ali Danel reprend ainsi des rythmiques brésiliennes, africaines, insulaires, anciennes ou actuelles, les superpose à d’autres, créant ainsi un mélange unique.

Au niveau de l’écriture on découvre des textes dont la légèreté et l’insouciance collent à notre perception des musiques exotiques. Une musique sans effort, un peu paresseuse, ou Ali joue avec les mots et les mélodies. Même si la démarche peut rappeler celles d’Henri Salvador, de Gainsbourg ou même de Benjamin Biolay pour une période plus récente, l’ensemble est cohérent, très original et possède une certaine fraîcheur.

L’album s’ouvre ainsi avec un poème de Paul Eluard A peine defigurée (1932) qu’Ali Danel s’est amusé à mettre en musique. Sur ce titre, le texte presque parlé à la manière d’un slam, alterne avec des mélodies de guitare, créant ainsi une forme de dialogue entre voix et musique.

Ali Danel : A peine défigurée

Le dernier titre La nuit qui vient achève l’album sur une note féminine et sensuelle.

Ali Danel : La nuit qui vient

Ali Danel annonce son nouvel album « Ali Danel en Liberté » sortie prévue le 31 août 2018.

Site de référence : www.alidanel.fr

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Jean-Louis Mahjun



Jean-Louis Mahjun - MazikJean-Louis Lefebvre alias Jean-Louis Mahjun est un chanteur, violoniste et mandoliniste de blues français.

Jean-Louis Mahjun en bref

Il fonde son premier groupe Maajun en 1970 dont le style musical psychedelic-prog-folk underground est influencé par Captain Beefheart, Jimi Hendrix et Frank Zappa. Cette formation constituée de Cyril LeFebvre (guitare slide), Jean Pierre Arnoux (batterie), Alain Roux (chant, harmonica), sort un album Vivre La Mort Du Vieux Monde et un EP.

Puis le groupe transforme discrètement son nom en Mahjun et sort deux albums éponymes.

Le troisième album qui s’intitule Happy French Band et également dans la lignée underground excentrique.

Après la séparation du groupe Mahjun à la fin des années 1970, Jean-Louis forme un nouveau Mahjun éphémère avant de continuer sa carrière en solo.

C’est en effet suite à la rencontre d’artistes comme Pierre Barouh, Jean-Roger Caussimon, David McNeil et Jacques Higelin avec lesquels il collabore que Jean-Louis Mahjun décide de se lancer en solo dans la chanson française.

Son premier album solo Par les temps qui courent sort fin 1978, c’est l’album par lequel je l’ai découvert à l’époque mais qui ne rencontre pas le succès qu’il aurait mérité (album devenu extrêmement rare et quasiment introuvable).

Non dénué d’un certain humour sarcastique on y trouve des titres comme « La Cirrhose ou L’Overdose », « Agathe Zeblouse », « Pikine Ze Fideule » ou encore « La Bru D’Edwige »…

Mais son véritable succès commercial viendra en 1980 avec son sixième opus Baby-Sitter plus accès new-wave.

Pendant dix ans Jean-Louis Mahjun écume les scènes francophones et les festivals : La Rochelle, Bourges, Nyons, Spa, Paris.

Hélas le dixième album solo de Jean-Louis Mahjun ne verra pas le jour car sa maison de disque met la clé sous la porte et les enregistrements sont « égarés ». (peut-être les retrouvera-t-on un jour comme ce fut le cas pour Mahavishnu Orchestra…)

Après une traversée du désert qui dure deux ans, Jean-Louis Mahjun rencontre avec Alain Giroux un guitariste français, pionnier de la musique ragtime, folk et blues depuis les années 1960 avec qui il entame d’une nouvelle aventure en duo concrétisée par plus de sept-cent concerts et plusieurs albums.

En 1993 Jean-Louis Mahjun sort un album entièrement instrumental Just a matter of time alliant ses diverses influences rock, jazz, pop entre autres avec notamment un hommage à Kate Bush sur le titre « Kate B. in Palermo » sur lequel il joue de la mandoline et du violon avec la participation du guitariste Lloyd Maines.

Jean-Louis Mahjun est aujourd’hui reconnu comme le premier violoniste de blues en France puisqu’il est récompensé par le Trophée France Blues en 1998 et en 2002.

Discographie de Jean-Louis Mahjun

1971 : Vivre la mort du vieux monde (Maajun)
1973 : Mahjun
1974 : Mahjun
1977 : Happy French Band
1979 : Par les temps qui courent
1980 : Baby-sitter
1982 : Un homme sur deux c’est une femme
1984 : Ce n’est que moi
1986 : 7 ans de Mahjun
1991 : Rencontre du 2e type (Duo blues avec Alain Giroux)
1993 : Just a matter of time (instrumental)
1996 : Double jeu (Duo blues avec Alain Giroux)
1999 : Jail for love (Duo blues avec Alain Girouxt)
2004 : Two for the show (Duo blues avec Alain Giroux)

Produits disponibles sur Amazon.fr

Site de référence :  mahjun.free.fr

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂