Mekaal Hasan Band




Mekaal Hasan BandMekaal Hasan Band, parfois abrégé MHB, est un groupe pakistanais de « rock sufi« , mélange de rock-alternatif, de jazz-rock et de vocalises aux teintes orientales, formé à Lahore en 2000 par le chanteur-compositeur et guitariste Meekal Hasan.

Lorsque j’ai découvert ce groupe en visionnant l’une de leurs vidéos sur les réseaux sociaux, j’ai été très surpris et  je l’ai immédiatement partagée sur la page Fb de Mazik. Suite à ce coup de cœur j’ai contacté le groupe et le fondateur m’a répondu.

Lors de notre échange, Mekaal Hasan nous a déclaré qu’il adorerait entrer en contact avec des promoteurs de concerts ou festivals en France qui apprécient la musique unique de leur répertoire. Le Mekaal Hasan Band a d’ailleurs déjà joué à Paris en 2011, expérience qu’ils ont adoré et qu’ils souhaiteraient réitérer…

Mekaal Hasan Band en bref

Mekaal Hasan qui est né à Lahore au Pakistan baigne dans un environnement musical depuis son enfance car son père, Masood Hasan, est un passionné de jazz.

Après ses études au Government College de Lahore, Mekaal part étudier la musique au Berklee College of Music de Boston ce qui l’amène à côtoyer de nombreux musiciens et une grande variété de styles différents dont il s’inspire aujourd’hui dans ses propres compositions.

Le projet de Mekaal Hasan lorsqu’il fonde le groupe en 2000 est de présenter la musique traditionnelle du sous-continent indien dans un style musical progressif basé sur le rock et le jazz. Il s’agit de la première formation indo-pak constitué de membres du Pakistan et d’Inde dans le but assumé de tenter de pacifier les relations tendues entre les deux « frères ennemis ».

Mekaal nous déclare en effet que « Mekaal Hasan Band est le seul groupe indien et pakistanais au monde… qu’il joue de la musique orientale classique qui remonte à plus de 800 ans fusionnée au rock et prog-rock contemporain...  étant donné que l’Inde et le Pakistan sont des ennemis jurés et mon intention était d’unir les peuples des deux pays en mettant l’accent sur un travail créatif positif plutôt que de nourrir la haine véhiculée par des politiques négatives ».

Le son harmonieux et complexe du Mekaal Hasan Band se fonde sur la musique traditionnelle orientale, la spiritualité de la poésie soufie fusionnés à la technicité et la virtuosité du rock progressif emmenée par une rythmique contemporaine, basse, batterie, guitare électrique, aux côté du bansuri (flûte traditionnelle pakistanaise) au service de mélopées vocales envoûtantes.

NPR, BBC, Al Jazeera sont dithyrambiques à propos du Mekaal Hasan Band et Jon Pareles, critique musical de renommée internationale, a écrit un papier élogieux au sujet du groupe dans The New York Times.

Les membres du groupe puisent chacun leurs racines musicales dans différents styles comme la pop, le rock, la soul et le jazz-rock tout en insufflant des touches de musique traditionnelle de leur pays d’origine.

En mars 2001 Mekaal Hasan participe à une série de concerts  avec le percussionniste britannique Pete Lockett (lequel a collaboré avec de grands noms comme Björk, Afro Celt Sound System, Peter Gabriel, Robert Plant, The Verve, Amy Winehouse, Pet Shop Boys, Sinéad O’Connor, Jeff Beck, Le Royal Philharmonic Orchestra, Craig Armstrong, Roxy Music, Phil Manzarena, entre autres…)



À partir de 2004, le groupe remporte un grand succès dans son pays et dans le monde de la fusion avec ses enregistrements et ses performances en public, ce qui lui permet de remporter de nombreux prix.

Mekaal Hasan Band s’est produit sur les plus grandes scènes en Inde, au Pakistan, en Europe et en Amérique du Nord et a rencontré un bon accueil de la critique et du public.

Sampooran, le premier album de Mekaal Hasan Band, est publié le 8 janvier 2004.  C’est une véritable révolution culturelle car le groupe pakistanais joue un mélange passionnant et unique de musique traditionnelle orientale hindoustani et punjabi avec des arrangements musicaux dans le style des groupes de jazz classiques des années 70 tels que Weather Report et Mahavishnu Orchestra.  Il contient le titre « Sanwal » qui est en quelque sorte leur tube, en tous cas très apprécié par leur public lors des concerts. Ce morceau est interprété en live avec Gino Banks à la batterie, Sheldon D’Silva à la basse, Sharmistha Chatterjee au chant, Muhammad Ahsan Papu à la flûte et Mekaal Hasan à la guitare.

Le deuxième album de Mekaal Hasan Band, Saptak, sort en janvier 2010, il est constitué de mélodie orientales où le mysticisme se mêle harmonieusement aux textures sophistiquées du jazz, à la puissance du rock et aux rythmes funk et r’n’b. Le groupe publie également une vidéo du « Chal Bulleya » le 2 octobre 2009.

Après 8 ans de présence au sein du groupe, le chanttur Javed Bashir décide de quitter la formation en février 2010.

Le 26 décembre de la même année, un sondage en ligne de Dawn News, désigne la vidéo « Chal Bulleya » meilleure vidéo musicale de l’année.

Le troisième album studio de Mekaal Hasan Band (MHB), Andholan, publié en septembre 2014 au Pakistan et en Inde sur le web via les plateformes iTunes, Taazi, Amazon Music entre autres .

C’est le premier album à proposer un nouveau line-up « Indo-Pak » avec la chanteuse indienne Sharmistha Chatterjee. Les membres fondateurs Mekaal Hasan et Mohammad Ahsan Papu reprennent respectivement leur poste de guitariste et de flûtiste entourés de musiciens indiens de premier plan Gino Banks et Shledon D’Silva.

Cet opus s’inspire lui aussi de groupes de jazz-rock des années 70, des mélodies de musique traditionnelle soufie et de fusion rock pour un résultat tout à fait original et envoûtant.

Une seule vidéo du morceau « Ghunghat » enregistré en concert est désigné chanson de l’année dans le Dawn News.

Discographie de Mekaal Hasan Band

2007 – Sampooran
2010 – Saptak
2014 – Andholan

Produits disponibles sur Amazon.fr

Membres du Mekaal Hasan Band

Mekaal Hasan : guitare
Ahsan Papu : instruments à vent
Humera Channa : chant
Sharmistha Chatterjee : chant
Sameer Ahmed : basse
Bilawal Lahooti : batterie
Sheldon D’Silva : basse
Gino Banks : batterie

Site de référence : www.mekaalhasanband.com

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Spirit




SpiritSpirit est un groupe américain de rock psychédélique, de rock progressif et de jazz-rock créé en 1967 à Los Angeles en Californie par Randy Craig Wolfe alias Randy California, son beau-père Ed Cassidy (surnommé « Mr. Skin »), Jay Ferguson, Mark Andes (ex Canned Heat), et John Locke.

Le groupe se séparera et se reformera à plusieurs reprises entre 1972 et 1989 jusqu’à la disparition tragique de son leader il y a 21 ans aujourd’hui…

Spirit en bref

En 1964 le batteur Ed Cassidy, de son nom complet Edward Claude Cassidy, accompagne Taj Mahal et Ry Cooder dans un groupe appelé The Rising Sons. Il fonde The Red Roosters en 1965 avec son beau-fils Randy California, Jay Ferguson et Mark Andes. Avec l’arrivée de John « Tilden » Locke en 1967 ce groupe devient Spirit.

Leurs compositions mêlent des influences blues, rock, jazz, folk et psychédélisme en privilégiant les parties mélodiques en dignes représentants du mouvement West Coast de la fin des sixties et du début des seventies.

Surdoué et discret, le charismatique Randy California est naturellement le leader de Spirit. Guitariste et mélodiste précoce il se fait remarquer par son talent à l’âge de quinze ans et inviter à rejoindre le groupe Jimmy James and the Blue Fames avec lequel fait ses premières scènes et donne la réplique à un guitariste virtuose, un certain Jimi Hendrix

Par la suite Randy Wolfe que des chroniqueurs ont surnommé « California » (son État d’origine), reprend régulièrement Hey Joe et All along the Watchtower pour rendre hommage à son « parrain » musical, sans toutefois tomber dans la simple copie de par son jeu de guitare très personnel.

Spirit rencontre un bon succès avec ses quatre premiers albums, le premier album éponyme sort en 1968, Family That Plays Together et Clear sont publiés en 1969 et surtout l’incontournable Twelve Dreams of Dr.Sardonicus de 1971 très influencé par le rock psychédélique popularisé par des  Moby GrapeGrateful Dead ou Jefferson Airplane.

En 1972 le groupe se sépare une première fois en raison des ventes décevantes de Twelve Dreams of Dr.Sardonicus qui n’a pas rencontré son public immédiatement. Mark Andes et Jay Ferguson fondent alors Jo Jo Gunne. Randy California quant à lui est immobilisé suite à un accident d’équitation.

Sur l’album Feedback qui sort cette année-là ne figurent que deux membres de la formation originale à savoir Ed Cassidy et John Locke.



Après s’être rétabli de ses blessures Randy California remplace au pied levé Richie Blackmore indisponible au sein de Deep Purple pendant leur tournée américaine de 1972.

La même année Randy California  débute l’enregistrement de son premier album solo très teinté Hendrix avec le bassiste Noel Redding (alias Clit McTorius)  intitulé « Kaptain Kopter and the (Fabulous) Twirly Birds ». Sur cet album figurent des reprises de « Day Tripper » et « Rain » des Beatles, ainsi que l’hypnotique « Downer » aux distorsions très hendrixiennes.

Randy California reforme Spirit en 1974 et sort le double album Spirit of 76 suivi par Son of Spirit publiés tous les deux en 1975 et Farther Along qui sort l’année suivante.

En 1977 Spirit sort Future games mais ce nouvel opus est en vérité plus un album solo de Randy California sous la forme d’un trio avec Ed Cassidy à la batterie et Larry « Fuzzy » Knight à la basse.

S’en suivent en 1978 trois enregistrements de concerts de Spirit en Europe, « Live Spirit », « Made in Germany » et « Spirit Live ».

Au début des années 80, John Locke devient membre du groupe Nazareth.

En 1981 Spirit publie le délirant et underground album intitulé Potatoland (The Adventures Of Kaptain Kopter And Commander Cassidy In Potatoland).

Après Euro-American un nouvel album solo de Randy California sorti en 1982, Spirit sort Thirteenth Dream (intitulé « Spirit of 84 » aux USA) sur lequel figure les ré-enregistrements de Nature’s Way et I Got A Line On You.

La nouvelle séparation du groupe permet à Randy California d’enregistrer deux albums solos : Restless en 1985 puis Shattered Dreams en 1986 et de participer à une tournée avec Robbie Krieger (The Doors), Alvin Lee (Ten Years After), Leslie West (Mountain) et Steve Howe (Yes) immortalisé  en 1989 par l’album live Night of the Guitar.

Reformation de Spirit la même année qui sort Rapture in the Chamber puis Tent of Miracles en 1990.

Le Live at La Paloma en 1995 et l’enregistrement studio California Blues en 1996 sont les ultimes œuvres de Spirit dont la carrière est stoppée nette le 02  janvier 1997 lorsque Randy California meurt noyé en tentant de sauver son fils tombé dans une mer agitée de la côte Hawaïenne. Spirit se dissout immédiatement après le drame.

Randy California laissera à jamais l’image d’un éternel ado, posé et réfléchi, guitariste doué mais rarement démonstratif, disciple de Jimi Hendrix, à la voix douce toujours à la recherche de la ligne mélodique représentative du mouvement rock West Coast des années 1960 et 1970.

Plusieurs albums posthumes plus ou moins intéressants sont sortis après la disparition de Randy California comme « Cosmic Smile » en 2000, « Sea Dream » en 2002, « Blues From The Soul » en 2003, « Live From The Coast » en 2004 et « Son of America » en 2005…

Michael Skidmore qui gère la succession de Randy California intente un procès à Led Zeppelin en 2014  pour plagiat de l’intro guitare du morceau  de Spirit « Taurus » datant de 1968  sur le célèbre « Stairway To Heaven » mais malgré de nombreuses « similitudes » un tribunal de Los Angeles, le déboute en 2016.

Je vous laisse juger par vous-même…

Membres de Spirit

Line-up d’origine

Randy California – guitare, chant
Ed Cassidy – batterie
John Locke – claviers
Mark Andes – basse
Jay Ferguson – chant, percussions

Autres membres

Après l’album Twelve Dreams of Dr. Sardonicus l’effectif de Spirit à été modifié à multiples reprises, beaucoup de musiciens n’ont fait qu’un passage éclair et n’ont que très peu collaboré au sein de Spirit mais les plus importants sont listés ci-dessous :

John Arliss – basse
Al Staehely – basse, chant
John Christian Staehely – guitare, chant
Stu Perry – batterie
Scott Shelly – guitare, chant
Donnie Dacus – guitare, chant
Steve Olitski – claviers
Steve Edwards – guitare, chant
Barry Keene – basse
Benji – claviers
Matt Andes – guitare, chant
Larry « Fuzzy » Knight – basse, chant
Terry Anderson – chant
Scott Monahan – claviers, basse, chant
Dave Waterbury – basse, chant
Mike Nile – basse, chant
George Valuck – claviers
Steve « Liberty » Loria – basse, chant
Rachel Andes – chant
Walter Egan – basse, chant

Discographie de Spirit

Produits disponibles sur Amazon.fr

Albums studio

1968 – Spirit
1968 – The Family That Plays Together
1969 – Clear
1969 – The Family That Plays Together
1970 – Twelve Dreams of Dr. Sardonicus
1972 – Feedback
1975 – Son of Spirit
1975 – Spirit of ’76
1976 – Farther Along
1977 – Future Games (A magical Kahauna dream)
1981 – Potatoland
1981 – The Adventures of Kaptain Kopter & Commander Cassidy in Potato Land
1984 – The Thirteenth Dream (titre au USA The Thirteenth Dream/Spirit of ’84)
1989 – Rapture in the Chambers
1990 – Tent of Miracles
1996 – California Blues
2005 – Model Shop (B.O.F.)
2012 – Two Sides of a Rainbow sous-titré – « Live at the Rainbow, London 1978 »

Albums Live

1977 – Live
1978 – Made in Germany
1992 – Chronicles, 1967–1992
1995 – Live at la Paloma
2003 – Blues from the Soul
2004 – Live from the Time Coast
2006 – The Original Potato Land
2007 – Salvation – the Spirit of ’74
2008 – Rock and Roll Planet…1977–1979
2009 – California Blues Redux
2010 – The Last Euro Tour
2011 – Tales from the Westside
2011 – The Original Potato Land
2012 – Two Sides of a Rainbow – Live at the Rainbow, London 1978
2016 – Live At The Ash Grove 1967 Volume 1

Compilations

1973 – The Best of Spirit
1973 – Spirit
1975 – The Family That Plays Together/Feedback
1991 – Time Circle, 1968–1972
1997 – The Mercury Years
2000 – Cosmic Smile
2002 – Sea Dream
2005 – Son of America

Achetez les albums

Site de référence : www.randycaliforniaandspirit.com

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵