Musique à bord de la mission Apollo 11


Le 16 juillet 2019 marque le 50ème anniversaire du lancement d’Apollo 11, mission qui devait amener les premiers astronautes sur la Lune, objectif incroyable et challenge audacieux fixé par le président John F. Kennedy le 25 mai 1961, en pleine guerre froide.

Le voyage de Neil Armstrong, commandant de la mission, de Buzz Aldrin et de Michael Collins, a duré huit jours, trois heures, 18 minutes et 35 secondes… (de quoi trouver parfois un peu le temps long surtout sans musique).

L’atterrissage ou plus exactement l’alunissage du 20 juillet 1969 et le premier pas d’un homme sur la lune ont été retransmis en direct à la télé et suivi par plus de 530 millions de téléspectateurs à travers le monde (dont moi, j’avais 10 ans…) ;).

La chanson « Fly Me to the Moon » de Frank Sinatra en 1964 qui avait déjà été associé au programme spatial Apollo de la NASA fut diffusée lors de la mission précédente, Apollo 10, qui consistait à mettre la capsule en orbite autour de la lune et à tester le LEM (Lunar Excursion Module).

Lors de la mission suivante, Apollo 11, ce titre est devenu le premier morceau joué sur notre satellite naturel lorsque Buzz Aldrin qui a marché sur la surface lunaire après Neil Armonstrong,  l’a passé sur son lecteur de cassette à bord du LEM posé sur la mer de la Tranquillité.

Mais ce n’est pas la seule musique écoutée au cours de la mission Apollo 11.

Mickey Kapp, un jeune producteur hollywoodien qui travaillait pour Kapp Records, le label indépendant que son père avait fondé en 1954, était également ami de certains membres de la NASA.

Après s’être enquis de leurs goût musicaux, il avait compilé des chansons pour les trois astronautes afin d’égayer leur vol de quatre jours en direction de la lune (et autant pour le retour).

À partir d’Apollo 7, la NASA avait en effet équipé chaque astronaute d’un enregistreur à cassettes compact Sony TC-50, une sorte de proto-Walkman. Son but initial n’était pas de passer de la musique mais de permettre aux astronautes de dicter leurs notes de mission au lieu de le faire par écrit avec un stylo et du papier.

Alors que le vaisseau spatial se trouvait à environ 275.000 km de la Terre, Neil Armstrong, le commandant de bord, annonce au contrôle de vol à Houston « Voici l’un de mes vieux albums préférés enregistré il y a environ 20 ans, il s’intitule Music Out of the Moon«  et appuie sur le bouton Play de son cassettophone.

Le premier titre « Lunar Rhapsody »  enregistrée en 1947 sur le label Capitol, a été composé par Harry Revel, dirigé et arrangé par Les Baxter qui y a inclus des effets sonores spéciaux (et spatiaux) grâce à un instrument très particulier, le Thérémine, manipulé par Dr. Samuel J. Hoffman dont l’ultime enregistrement eu lieu en 1965 sur Safe as Milk de Captain Beefheart & His Magic Band. Cet instrument de musique électronique sera utilisé plus tard par les Beach Boys sur « Good Vibrations ».

 

Après que la lecture du morceau sur son lecteur de mini K7 eut envahi l’habitacle de la capsule et les oreilles des contrôleurs au sol, Houston a remercié Armstrong de l’avoir finalement… éteint !

Selon l’astronaute Michael Collins, coéquipier d’Apollo 11, lui est ses camarades de vol ont également écouté « Everyone’s Gone to the Moon » sans toutefois préciser de quelle version il s’agissait, probablement l’original de Jonathan King publié en 1965.

Sur les cassettes à bord d’Apollo 11 figuraient également :

Lunar Rhapsody a plus récemment été intégré comme bande son du film  First Man le biopic de Damien Chazelle consacré à Neil Armstrong.

Quelques semaines après leur retour sur terre, alors que l’équipage était encore confiné en quarantaine, débutait le célébrissime festival de Woodstock qui s’est déroulé du  15 au 17 août 1969…

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Ben Harper


Ben Harper - MazikBen Harper est un auteur-compositeur-interprète américain né le 28 octobre 1969 en Californie où il a grandi en écoutant du blues, du folk, de la soul, du RnB et du reggae. Le mélange éclectique de musique blues, folk acoustique, soul, reggae, rock, groove-funk lui a permis d’acquérir un statut d’artiste culte au cours des années 1990 et d’attirer l’attention du public vers la fin de la décennie. Ben Harper combine des éléments du folk, du blues et de jam. L’œuvre de Harper est indémodable, sa base de fans est solide et fidèle ce qui lui permet  de tourner constamment. Ben Harper a remporté trois Grammy Awards dont les prix pour la meilleure performance instrumentale pop et le meilleur album Soul Gospel traditionnel en 2005 et pour le meilleur album Blues en 2014.

Ben Harper en bref

Ben Harper a commencé à jouer de la guitare dès son enfance dans sa ville natale de Claremont, en Californie. Il s’est finalement orienté vers la guitare slide acoustique. Jeune homme, il enregistre un premier LP intitulé Pleasure and Pain avec son ami le guitariste folk Tom Freund. Après cette édition limitée, Ben Harper signe un contrat avec Virgin Records qui sort son premier album, Welcome to the Cruel World en 1994.

Ben Harper - MazikIl est suivi en 1995 par l’incendiaire Fight For Your Mind qui devient un incontournable sur les ondes des radios universitaires avec ses nombreux tubes.

En 1999, au Santa Barbara Bowl, Ben Harper fait la connaissance du chanteur et guitariste Jack Johnson qui à l’époque est totalement inconnu et n’avait encore rien enregistré. Après avoir écouté une démo de douze chansons de Jack Johnson, Ben Harper la transmet à son producteur, J.P. Plunier qui le signe pour enregistrer son premier album.

Dès le début de sa carrière, la musique de Ben Harper est mieux accueillie à l’étranger que dans son pays d’origine même s’il y est relativement célèbre et respecté. C’est bien en Europe et en particulier en France, en Allemagne, en Suisse, au Portugal et aux Pays-Bas que Ben Harper devient une véritable Star en étant diffusé massivement sur les ondes et en obtenant des critiques élogieuses.

Ben Harper - MazikSa popularité en France est telle que le magazine Rolling Stone le désigne « Artiste de l’Année » en 2003. Sa tournée de la même année pour l’album Diamonds on the Inside le mène dans des stades bondées sur tout le continent.

En octobre 2004, Ben Harper participe à la tournée Vote for Change organisée au profit de Moveon.org et pour encourager les habitants des Swing States à voter lors de l’élection présidentielle américaine.

Au cours de l’été 2005, lorsque la tournée Zooma prévue avec Trey Anastasio et divers artistes de la scène alternative est annulée, Ben Harper se produit dans des clubs et des lieux plus confidentiels comme l’Avalon Ballroom à Boston, le Tabernacle à Atlanta et donne un concert complètement acoustique au mythique Auditorium Ryman à Nashville avec de nouveaux titres comme « Get It Like You Like It » et « Dressed In Black ».

Ben Harper - MazikSon  double album Both Sides of the Gun de 2006 se classe 7ème au Billboard US. Dans la foulée Ben Harper se lance dans une tournée mondiale avec le soutien de Damian  » Jr. Gong  » Marley pour ses étapes aux États-Unis.

En 2007, Ben Harper sort l’album Lifeline, enregistré à Paris juste après sa tournée.

La même année Ben Harper qui fait partie du groupe No Nukes, collectif contre le nucléaire, à l’instar de Bruce SpringsteenJackson Browne ou The Doobie Brothers entre autres, enregistre un clip vidéo d’une nouvelle version de la chanson « For What It’s Worth » de Buffalo Springfield.

La collaboration de Ben Harper avec la chanteuse brésilienne Vanessa da Mata, sur le titre « Boa Sorte/Good Luck », atteint la première place au Portugal et au Brésil où il remporte le très convoité Prêmio Multishow en 2008.

Toujours en 2008, il participe à l’enregistrement de album de bienfaisance Songs for Tibet.

Par la suite, Ben Harper forme le groupe Fistful of Mercy avec Dhani Harrison et Joseph Arthur qui publie un premier album, As I Call You Down en octobre 2010.

Le 17 mai 2011, le site officiel de Ben Harper annonce la sortie d’un album intitulé Give Till It’s Gone sur le label Virgin.

Ben Harper - MazikEn janvier 2013 sort l’album Get Up ! sur Stax Records / Concord Music Group.  Enregistré à Los Angeles et produit par Ben Harper, ce  12ème album studio est une collaboration avec l’harmoniciste Charlie Musselwhite avec lequel il enregistrera No Mercy in This Land cinq ans plus tard, qui est à ce jour son dernier album en date.

Il coproduit la chanteuse Natalie Maines des Dixie Chicks pour son premier album solo rock Mother publié en mai 2013.

En juin 2015 Ben Harper et son groupe The Innocent Criminals se produisent au Rock Werchter Festival.

Ben Harper publie une vidéo sur YouTube de son single « Call It What It Is »en février 2016,  qui est un premier extrait de son nouvel album studio Call It What It Is qui sort deux mois plus tard.

Membres des Innocent Criminals et/ou B.H.I.C (Ben Harper and the Innocent Criminals)

Ben Harper – Voix, Guitares
Leon Mobley – Percussions
Juan Nelson – Guitare Basse
Oliver Charles – Batterie
Jason Yates – Clavier
Michael Ward – Guitare
John McKnight – Guitare Basse
Mark London Sims – Guitare Basse
Rock Deadrick – Batterie, Percussions
Chili Charles – Percussions
Marcus Miller – Batterie
David Sutton – Guitare Basse
David Leach – Percussions
Dean Butterworth – Batterie
Greg Kurstin – Clavier
Nicky P. – Guitare
Marc Ford – Guitare
Jason Yates – Claviers
Michael Ward – Guitare

Discographie de Ben Harper

Albums studio

1994 – Welcome to the Cruel World
1995 – Fight for Your Mind
1997 – The Will to Live
1999 – Burn to Shine avec The Innocent Criminals
2003 – Diamonds on the Inside
2004 – There Will Be a Light avec The Blind Boys of Alabama
2006 – Both Sides of the Gun
2007 – Lifeline avec The Innocent Criminals
2009 – White Lies for Dark Times avec Relentless7
2011 – Give Till It’s Gone
2013 – Get Up! avec Charlie Musselwhite
2014 – Childhood Home Ben & Ellen Harper
2016 – Call It What It Is avec The Innocent Criminals
2018 – No Mercy in This Land avec Charlie Musselwhite

Albums Live

2001 – Live from Mars
2005 – Live at the Apollo
2007 – Live at Twist & Shout
2010 – Live from the Montreal International Jazz Festival
2013 – Live from the Granada Theater (10-09-2019 Dallas, Texas)

Autres participations

1992 – Pleasure and Pain (Ben Harper et Tom Freund)
2010 – As I Call You Down (Fistful of Mercy)

Compilation

2012 – By My Side Career (rétrospective de la carrière de Ben Harper)

Sites de référence : www.benharper.fr  www.benharper.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂