1980 : Talking Heads > Crosseyed and Painless





Remain In Light Talking HeadsL’architecture polyrythmique de l’album Remain in Light des Talking Heads, intègre des formes musicales afro-américaine, africaine et américaine avec une rythmique lourde.

C’est le dernier album avec le producteur compositeur Brian Eno qui intègre sept musiciens supplémentaires dont le guitariste Adrian Belew (Bowie-Crimson) et le claviériste Bernie Worrell (Funkadelic).

Si les Talking Heads sont issus de la scène punk de New York, ils sont très vite associés aux mouvements post-punk et new wave.

Magnifique version survitaminée de Crosseyed and Painless, issue de la performance live du film Stop Making Sense et enregistrée à Hollywood en 1984. Le chanteur-compositeur David Byrne apporte des paroles ésotériques et fantasques aux chansons du groupe et accentue leur côté spectaculaire par son apport multimédia.

Dans ce film que je vous conseille, les Talking Heads commencent en jouant quatre morceaux sortis avant Remain in Light. Leur concert démarre avec le quartet de base et morceau après morceau, des musiciens et des chanteurs les rejoignent jusqu’à ce que le groupe au complet soit sur scène. Un régal.

Produits disponibles sur Amazon.fr

Achetez les albums

Recherche Amazon

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.