Led Zeppelin





Led Zeppelin alias Led Zep ou The Hammer of GodsLed Zeppelin est un groupe britannique de hard-rock et de blues-rock créé en juillet 1968 à Londres par James Patrick Page alias Jimmy Page (ex-Yardbirds), Robert Plant, John Paul Jones et John Henry Bonham. Souvent cité comme les précurseurs du heavy-metal leur style s’enracine dans de nombreuses influences comme le blues, le rock-psychédélique et même le folk. Pendant les années 70, Led Zeppelin, Deep Purple et Black Sabbath sont surnommés « Unholy Trinity of British Hard Rock and Heavy Metal » que l’on peut traduire par « trinité diabolique du hard rock et du heavy metal britannique« .

Led Zeppelin en bref

En 1966, le guitariste Jimmy Page se joint au groupe de blues-rock The Yardbirds pour remplacer le bassiste de Paul Samwell-Smith mais passe rapidement de la basse à la guitare solo, créant ainsi aux côtés de Jeff Beck, un groupe avec un binôme de guitaristes principaux.

Après le départ de Beck en octobre 1966, les Yardbirds, lassés par le rythme infernal des tournées et des enregistrements commencent à prendre du recul.

Jimmy Page souhaite alors former un super groupe avec Jeff Beck et lui-même aux guitares, deux membres des Who’s Keith Moon à la batterie et John Entwistle à la  basse mais aussi les chanteurs Steve Winwood et Steve Marriott. La formation de Jimmy Page et Robert Plant et les Who s’entendaient très bien, ce serait même Keith Moon qui aurait trouvé le nom Le[a]d Zeppelin (Zeppelin de plomb)…

Mais ce supergroupe ne verra jamais le jour même si Jimmy Page, Jeff Beck et Keith Moon ont enregistré ensemble une chanson en 1966, « Beck’s Bolero » lors d’une session de l’album Truth à laquelle a également participé le bassiste-claviériste John Paul Jones.

Après avoir débuté sous le nom de New-Yardbirds, Led Zeppelin signe un contrat de cinq ans avec Atlantic Records par l’intermédiaire de Peter Grant, la maison de disque leur garantissant une totale liberté créative.

Jimmy Page compose la plupart des titres de Led Zeppelin, surtout au début, tandis que Robert Plant fourni les textes des chansons et malgré de mauvaises critiques le groupe rencontre le succès auprès du public avec des albums tels que Led Zeppelin et Led Zeppelin II en 1969, Led Zeppelin III en 1970, Led Zeppelin IV en 1971, Houses of the Holy en 1973, Physical Graffiti en 1975 (sur lequel figure l’excellent Kashmir) et In Through the Out Door en 1979.

Avec leur deuxième album  Led Zeppelin II, la formation atteint des sommets grâce au grandiose « Whole Lotta Love ».

Après avoir une fois de plus essuyé des critiques relativement « tièdes » à propos de Led Zeppelin III, Jimmy Page décide que leur quatrième album ne porterait pas de nom avec uniquement quatre symboles qui représentent chaque membre du groupe sur la pochette (l’homme au fardeau). Symboles sur Led Zeppelin IVDe fait le quatrième album est appelé Four Symbols, The Fourth Album, Untitled, Runes, The Hermit et même ZoSo (dérivé du symbole de Jimmy Page).  Sans aucun titre, la couverture de cet album n’indique pas nom plus le nom du groupe, celui-ci souhaitant garder l’anonymat évitant ainsi d’être étrillé trop facilement et de manière expéditive par la presse dite spécialisée de l’époque…

Ce quatrième opus (nous l’appellerons donc Led Zeppelin IV), sorti en novembre 1971 fait référence au « Seigneur des Anneaux » de Tolkien et contient le fameux « Stairway to Heaven » qui est probablement l’un des morceaux les plus célèbres et des plus influents de l’histoire du rock  qui a sans aucun doute définitivement établi la notoriété voir la légende du groupe.

Cet album sans nom ou plus exactement « à plusieurs noms » est à ce jour  le plus vendu avec plus de 22 millions d’exemplaires à travers le monde. Le morceau « Black Dog » tiré du même album rencontre quant à lui un franc succès, plus particulièrement dans l’Hexagone.

En octobre 1971, Led Zeppelin se produit à Hiroshima au Japon devant 6000 spectateurs pour un concert de charité au profit victimes du bombardement du 06 août 1945.

Led Zeppelin donne 450 concerts en quatre ans et le 7 novembre 1972, ils annoncent 24 concerts britanniques sur une durée de 2 mois. Tous les billets de ces concerts sont vendus en l’espace de quatre heures seulement dans tout le pays (et il n’y avait pas internet à l’époque).

Le groupe est dissout en 1980, après la mort tragique du batteur John Bonham âgé de 32 ans par asphyxie, suite à une soirée trop arrosée, pendant son sommeil au domicile de Jimmy Page à Windsor.

Il restera l’un des batteurs les plus réputés et influents de l’histoire du rock par sa technique, sa puissance et son sens du groove comme le démontre sa prestation dans la vidéo ci-dessous.

Robert Plant se lance alors dans une carrière solo. Par la suite les membres survivants collaborent de façon sporadique pour des concerts ponctuels de  Led Zeppelin comme par exemple le 13 juillet 1985 à Philadelphie pour le Live Aid avec Phil Collins (Genesis, Brand X) à la batterie, puis avec le fils de John Bonham, Jason Bonham, à la batterie lors d’un concert au Madison Square Garden en 1988 et en 2007 au Ahmet Ertegun Tribute Concert à Londres.

En 2014 Led Zeppelin est accusé de plagiat par Michael Skidmore qui gère la succession de Randy California, guitariste du groupe Spirit à propos de la chanson « Stairway To Heaven » qui serait très proche de l’instrumental « Taurus » titre de Spirit datant de 1968 mais la Justice blanchi Led Zeppelin deux ans plus tard.



Désormais Led Zeppelin est unanimement considéré comme l’un des groupes de rock les plus aboutis, innovants et importants de l’histoire du rock mais aussi l’un de ceux qui ont vendu le plus d’albums (entre 200 et 300 millions selon les sources).

Chacun de leurs neuf albums studio s’est classé dans le top 10 au Billboard dont six à la première place.

Le magazine Rolling Stone les considère comme « Le groupe le plus représentatif des années soixante-dix, le plus grand groupe de tous les temps et sans aucun doute l’un des incontournables dans l’histoire du rock« .

Led Zeppelin  aussi surnommé Led Zep ou  The Hammer of Gods depuis la biographie de Stephen Davis publiée en 1985, qui fut aux années 70 ce que les Beatles furent aux années 60 selon leur biographie officielle, est intronisé au Hall of Fame du Rock and Roll en 1995.

Membres de Led Zeppelin

Line-up d’origine

Robert Plant – chant, percussions, harmonica
Jimmy Page – guitares
John Paul Jones – basse, claviers, mandolin, chœurs
John Bonham – batterie, percussions

Musiciens en concerts – invités

Tony Thompson – batterie
Phil Collins – batterie
Paul Martinez – basse
Jason Bonham – batterie
Michael Lee – batterie

 

Discographie de Led Zeppelin

Cinq albums de Led Zeppelin figurent dans les Les 1001 albums qu’il faut avoir écoutés dans sa vie : Led Zeppelin I, Led Zeppelin II, Led Zeppelin III, Led Zeppelin IV et Physical Graffiti.

Albums studio

1969 : Led Zeppelin
1969 : Led Zeppelin II
1970 : Led Zeppelin III
1971 : Led Zeppelin IV
1973 : Houses of the Holy
1975 : Physical Graffiti
1976 : Presence
1979 : In Through the Out Door
1982 : Coda

Albums Live

1976 – The Song Remains the Same
1997 – BBC Sessions
2003 – How the West Was Won
2012 – Celebration Day

Compilations

Led Zeppelin Boxed Set
Led Zeppelin Remasters
Led Zeppelin Boxed Set 2
The Complete Studio Recordings
Early Days: Best of Led Zeppelin Volume One
Latter Days: Best of Led Zeppelin Volume Two
Early Days and Latter Days
Mothership
Definitive Collection

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *