Jim Croce


Jim Croce - MazikJim Croce (né James Joseph Croce le 10 janvier 1943) est un auteur-compositeur-interprète américain originaire du sud de Philadelphie. Son plus grand succès est le single « Bad, Bad Leroy Brown » qui se classe numéro 1 dans les charts américains au cours de l’été 1973. Ses influences artistiques incluent Ian & Sylvia, Gordon Lightfoot ou Woody Guthrie. Le 20 septembre 1973, la veille de la sortie de l’album, I Got a Name, il est tué dans crash aérien.

Jim Croce en bref

Lorsqu’il fréquente l’Université Villanova en 1965, Jim Croce fait le choix de devenir musicien professionnel et rencontre sa future épouse, Ingrid, alors qu’il est juré pour un concours au Convention Hall de Philadelphie.

Au début des années 60 alors qu’il est encore étudiant, Jim Croce forme plusieurs groupe qui se produisent dans des cafés et des universités, puis en duo avec son épouse Ingrid du milieu des années 60 au début des années 70.

Ensemble ils reprennent des chansons de Ian et Sylvia, Gordon Lightfoot, Joan Baez et Woody Guthrie, mais au fil du temps, ils commencent à écrire leurs propres morceaux, comme « Age », « Hey Tomorrow » et « Spin, Spin Spin », qui le conduiront au succès dans les années 70.

Jim Croce se produit  quelque temps dans un bar-restaurant à Lima, en Pennsylvanie, appelé le Riddle Paddock dans lequel il développe une relation de sympathie avec un public difficile et construit son répertoire musical de plus de 3.000 chansons. Sa set list inclue différents styles, du blues à la country, du rock’n roll au folk, avec des chansons d’amour et des ballades traditionnelles plus ou moins « paillardes » mais toujours présentées avec humour et un sourire espiègle.

Jim Croce - MazikEn 1968, Jim et Ingrid Croce s’installent à New York pour enregistrer leur premier album chez Capitol Records. Au cours des deux années suivantes ils parcours des milliers de kilomètres pour faire la promotion de leur album Jim & Ingrid Croce en donnant des concerts dans de petits clubs à travers les États-Unis.

Par la suite, quelque peu désabusé par l’industrie musicale et lassé de la ville de New York, Jim Croce vend toutes les guitares (sauf une) pour payer son loyer et le couple retourne à la campagne en Pennsylvanie où Jim Croce accepte des emplois purement alimentaires dans le bâtiment ou comme chauffeur PL. Il appellera cet épisode de sa vie comme « sa période de développement du caractère » car il passait beaucoup de temps assis au volant de son camion à composer des chansons inspirées par ses amis et les gens qu’il aimait rencontrer dans les bars et relais routiers.

En 1970, il rencontre Maury Muehleisen, un pianiste/guitariste de formation classique et auteur-compositeur-interprète originaire de Trenton dans le New Jersey. Jim Croce l’accompagne à la guitare lors de ses concerts mais avec le temps les deux hommes se rendent compte de la complémentarité de leur style respectif, les guitares éthérées et inspirées de Maury Muehleisen et la musique terre-à-terre de Jim Croce. Cette équation les conduira au succès.

Jim Croce - MazikEn 1972, ils signent un contrat avec ABC Records qui les engage pour trois albums dont deux You Don’t Mess Around with Jim et Life & Times sortent la même année.

Les singles « You Don’t Mess Around with Jim », « Operator (That’s Not The Way It Feels) » et « Time In A Bottle » (écrit pour la naissance de son fils A. J. Croce) le propulsent au premier rang des charts en 1974. Son plus grand tube, « Bad, Bad Leroy Brown », se classe en tête des charts américains à l’été 1973 et s’écoule à deux millions d’exemplaires.

Jim Croce - MazikHélas ce succès est interrompu brutalement le 20 septembre 1973 lorsque Jim Croce âgé de 30 ans et son ami Maury Muehleisen âgés de 24 ans perdent la vie à Natchitoches en Louisiane, pendant la tournée Life and Times, dans le crash de leur avion commercial (un bi-moteur Beechcraft E18S) au cours du décollage alors qu’ils se rendait à Sherman au Texas pour un concert à l’Austin College un jour avant la sortie du troisième album chez ABC Records, I Got a Name. (cette fin tragique me fait inévitablement penser à Lynyrd Skynyrd).

La publication posthume de cet album contient trois tubes, « I Got A Name », « Workin’ At The Car Wash Blues » et « I’ll Have To Say I Love You In A Song ».

En 1985, Ingrid Croce ouvre le « Croce’s Restaurant & Jazz Bar », situé dans le quartier historique de Gaslamp District à San Diego, Californie, en hommage à son défunt mari.

Jim Croce est intronisé au Hall of Fame des auteurs-compositeurs en 1990.

À la fin de cette décennie, Ingrid Croce, sa veuve, et leur fils, A.J. Croce, obtiennent tous les droits d’édition pour l’ensemble de l’œuvre de Jim Croce. Ils publieront de nombreuses archives, inédits, lives TV etc… pour faire perdurer la flamme de cet artiste atypique et attachant disparu bien trop tôt.

Discographie de Jim Croce

Albums studio

1966 – Facets
1969 – Jim & Ingrid Croce
1972 – You Don’t Mess Around with Jim
1973 – Life and Times
1973 – I Got a Name

Albums live

1989 – Jim Croce Live: The Final Tour
2006 – Have You Heard: Jim Croce Live
2013 – The Lost Recordings

Compilations

1974 – Photographs & Memories: His Greatest Hits
1975 – The Faces I’ve Been
1975 – Greatest Hits
1976 – Time in a Bottle: Jim Croce’s Greatest Love Songs
1978 – Bad, Bad Leroy Brown: Jim Croce’s Greatest Character Songs
1978 – The Legendary Jim Croce
1980 – Down the Highway
1986 – Collection
1992 – The 50th Anniversary Collection
1994 – 24 Karat Gold in a Bottle
1998 – The Best Of…
1999 – Words and Music
2000 – The Definitive Collection: « Time in a Bottle »
2001 – VH1 Behind the Music: The Jim Croce Collection
2003 – Home Recordings: Americana
2004 – Classic Hits
2004 – The Way We Used to Be: The Anthology
2007 – The Very Best of…

Site de référence : www.jimcroce.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Sade



Sade - MazikSade (prononcé « Chadé ») est un groupe britannique dont le nom vient du pseudo de sa chanteuse Sade Adu (née Helen Folasade Adu le 16 janvier 1959 à Ibadan au Nigeria).

Sa musique comporte des éléments de smooth-jazz, de soul, de sophisti-pop et de R&B agrémentée par une voix suave et sensuelle.

Sade en bref

Sade est formé en 1982, lorsque Sade Adu, Stuart Matthewman et Paul Spencer Denman membres du groupe de latin-soul Pride avec Paul Cook décident de monter un groupe dissident et de composer leur propres chansons. Le premier concert du combo se déroule au Ronnie Scott’s Club de Londres en décembre 1982 en soutien à Pride. En 1983, Andrew Hale rejoint Sade que Paul Cook quitte en 1984.

Sade Adu est la fille d’un père nigérian et d’une mère anglaise. Après le retour de sa mère en Angleterre, la petite Helen Folasade grandit dans le nord de Londres. Adolescente, Sade écoute Ray Charles, Nina Simone, Al Green, Aretha Franklin et Billie Holliday et commence à chanter alors qu’elle poursuit des études dans le design et la mode à la St. Martin’s School of Art de Londres. Parallèlement elle défile en tant que mannequin pour se faire un peu d’argent.

Vers 1980, la chanteuse est choriste dans un groupe de latin-funk appelé Arriva. L’un des morceaux les plus populaires de ce groupe est un titre que Sade Sadu a co-écrit avec Ray St. John, « Smooth Operator » qui deviendra plus tard le premier succès américain de Sade.

L’année suivante, elle rejoint le groupe de funk Pride constitué de huit musiciens dont le guitariste/saxophoniste Stuart Matthewman et le bassiste Paul Denman, tous les deux futurs membres du groupe Sade. Pride, qui donne beaucoup de concerts à Londres, suscite l’intérêt des maisons de disques lesquelles ne souhaitent que signer la jeune femme mais elle et ses camarades préfèrent un contrat pour l’ensemble des membres du groupe. Après un an de tergiversations et tractations ils acceptent cependant que seuls Sade Adu, Stuart Matthewman et Paul Denman signent un contrat chez Epic Records (tous les albums de Sade sont sortis sous ce label). Le claviériste Andrew Hale complète la formation.

En mai 1983, ce line-up se produit pour la première fois aux États-Unis au Danceteria Club de New York ce qui contribue à établir la notoriété du groupe grâce à d’excellentes critiques.

Sade - MazikLe premier album, Diamond Life produit par Robin Millar (Fine Young Cannibals, Big Country, Everything But The Girl, Randy Crawford, Patricia Kaas), se classe dans le Top Ten au Royaume-Uni fin 1984.

En 1985, il devient album de platine, avec des tubes comme « Smooth Operator » et « Hang on to Your Love ».

Sade - MazikLe deuxième album, Promise de 1985, contient « Never As Good As Good As the First Time » et sans doute la chanson phare de Sade, « The Sweetest Taboo », qui reste dans les charts pop américains pendant six mois.

En 1986, Sade remporte le Grammy Award du meilleur jeune artiste.

Sade - MazikLe troisième album de Sade, Stronger Than Pride qui sort en 1988 a été enregistré en partie en France (aux studios Marcadet et Miraval). Il contient les singles « Paradise », « Nothing Can Come Between Us » et « Keep Looking ».

Après quatre ans de silence Love Deluxe poursuit la série ininterrompue d’albums multiplatines de Sade en 1992, avec les succès « No Ordinary Love », « Feel No Pain » et « Pearls ».

Sous l’influence du producteur Mike Pela, de Matthewman et de Denman le groupe Sade prend un virage artistique avec Lovers Rock à l’automne 2000. Cet album plus mainstream que les précédents contient le single « By Your Side » qui devient un succès radio. Il est suivi à l’été par une première tournée depuis plus de dix ans qui se déroule à guichets fermés à travers les États-Unis.

Sade - MazikDébut 2002, Sade immortalise le succès de sa tournée US par la publication de son premier album live (CD+DVD), Lovers Live qui devient lui aussi multi-platine.

À propos de ses performances en public, Sade Adu a déclaré dans une interviews : « Quand on joue, je sais que les gens aiment la musique. Je peux le sentir. » Tout au long de son histoire, Sade a toujours su plaire un public multi-ethnique et multi-générationnel de par son ouverture d’esprit et son éclectisme en matière de musique… « Et c’est la meilleure chose que nous ayons réalisée. » rajoute-t-elle.

Le sixième album studio et dernier en date Soldier of Love est sorti le 8 février 2010.

Le single éponyme est un succès accueilli favorablement par la critique musicale qui salue le come-back de de groupe britannique très discret.

Membres de Sade

Sade Adu : chant
Stuart Matthewman : guitare, saxophone
Paul Denman : basse
Andrew Hale : claviers

Discographie de Sade

Albums studio

1984 – Diamond Life
1985 – Promise
1988 – Stronger Than Pride
1992 – Love Deluxe
2000 – Lovers Rock
2010 – Soldier of Love

Compilations

1994 – The Best of Sade
2011 – The Ultimate Collection

Album live

2002 – Lovers Live

Site de référence : www.sade.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂