Frumpy


Frumpy - MazikFrumpy est un groupe allemand de rock-progressif, krautrock, basé à Hambourg, qui a sévi entre 1970-1972 puis de 1990-1995. Formé sur les cendres du groupe folk-rock The City Preachers, Frumpy publie quatre albums entre 1970-1973 et connaît un succès commercial considérable dans son pays d’origine. La presse allemande dithyrambique de l’époque les considère comme le meilleur groupe de rock allemand et encense la  chanteuse Inga Rumpf la qualifiant de « meilleur talent vocal » de la scène rock allemande contemporaine. Frumpy splitte en 1972 mais certains membres continuent de travailler ensemble à différents moments au cours des deux décennies suivantes pour finalement reformer le groupe en 1989 et sortir trois albums supplémentaires. Séparation définitive en 1995.

Frumpy en bref

Tous ses membres se sont connus au sein du groupe folk rock allemand The City Preachers, formé par l’Irlandais John O’Brien-Docker à Hambourg en 1965. Trois ans plus tard ce combo se sépare.

La chanteuse Inga Rumpf et sa voix rauque à la Janis Joplin continue toutefois d’utiliser le nom du groupe avec un line-up comprenant le batteur Udo Lindenberg, le chanteur Dagmar Krause, l’organiste français Jean-Jacques Kravetz et le bassiste Karl-Heinz Schott. Au printemps 1969, Lindenberg quitte la formation pour se consacrer à sa carrière solo. Il est remplacé par Carsten Bohn, lequel déçu par Dagmar Krause, encourage quelques mois plus tard le groupe à prendre une nouvelle direction créative, « une fusion de rock, blues, classique, folk et psychédélique.

La nouvelle formation d’Inga Rumpf, baptisée Frumpy (un jeu de mot et surnom basé sur son nom de famille), fait ses débuts au Festival international Pop & Blues d’Essen en avril 1970. Au cours de ce concert deux titres « Duty » et « Floating » sont enregistrées et publiées sur la compilation live Pop & Blues Festival’70. D’autres tournées suivent notamment en France, en Allemagne et aux Pays-Bas, puis une participation au Progressive Pop Festival de Kiel en juillet 1970 et à l’Open Air Love & Peace Festival de Fehmarn, le 6 septembre 1970.

Frumpy - MazikLe premier album de Frumpy, All Will Be Changed, est enregistré en août 1970. Pour promouvoir l’album, le groupe entame une tournée de 50 dates en Allemagne avec les Spooky Tooth et assure les concerts d’ouverture de Yes, Humble Pie et Renaissance. L’album est salué par la critique et remporte un succès commercial honorable.

À ses débuts, Frumpy n’aligne pas de guitariste solo, chose tout à fait inhabituelle pour un groupe de rock. Le quatuor s’appuie en revanche  sur les envolées spatiales de l’orgue Hammond de Jean-Jacques Kravetz modulé par son puissant Leslie Rotating Speaker System (dispositif de modulation de fréquence) à la manière d’ELP.

Frumpy - MazikEn 1971, pour l’enregistrement du second album, le groupe recrute Rainer Baumann, ancien guitariste de Sphinx Tush.

Cet opus au son rock progressif plus hard contient le tube « How the Gipsy Was Born » qui deviendra un titre signature de Frumpy.

Frumpy - MazikJean-Jacques Kravetz quitte le groupe au début de 1972 pour des raisons de désaccords sur la ligne artistique de Frumpy et rejoint Udo Lindenberg et son Das Panik Orchester. Il enregistre par ailleurs un album solo éponyme la même année sur lequel figurent ‘ailleurs Inga Rumpf et Udo Lindenberg. C’est Erwin Kama (ex Murphy Blenddans) qui lui succède et qui apparaît sur plusieurs des morceaux du troisième album By The Way. Il est toutefois évincé de Frumpy en mars 1972 lorsque l’organiste français décide de retourner au bercail…

Rainer Baumann se lance lui aussi dans une carrière solo et Frumpy donne un concert d’adieu le 26 juin 1972 avec Thomas Kretschmer à la guitare. Un double album Live est publié un an après, en 1973.

Atlantis - MazikPeu après la dissolution de Frumpy, Inga Rumpf, Jean-Jacques Kravetz et Karl-Heinz Schott recrutent le guitariste Frank Diez et le batteur Curt Cress, tous deux issus du groupe munichois de jazz fusion Emergency, pour former un « super groupe » appelé Atlantis, alors qualifié péjorativement d’un « Frumpy reconditionné dans un style hard-rock plus commercial« . Atlantis enregistre un premier album éponyme en 1972 publié début 1973.

Frank Diez et Curt Cress sont remplacés par George Meier et Udo Lindenberg pour la tournée suivante, eux-mêmes remplacés par Dieter Bornschlegel et Ringo Funk à la fin de la tournée.

L’album It’s Getting Better au son plus afrobeat sort en 1973 puis début 1974 le groupe connait encore un changement de line-up.

Le troisième album Ooh Baby qui suit la même année est composé en grande partie par Alex Conti et Adrian Askew dans un son rock et funk (P-funk). Le combo part en tournée aux Etats-Unis en première partie d’Aerosmith et de Lynyrd Skynyrd.

Atlantis - MazikAprès d’autres changements de musiciens, deux albums sont publiés, Get On Board et Live tout deux en 1975, mais malgré un succès commercial en Allemagne, le groupe se sépare en janvier 1976. Inga Rumpf sort son premier album solo, Second Hand Mädchen, fortement influencé par Udo Lindenberg. Elle publiera plusieurs autres albums en solo (chantés en allemand ou en anglais), en collaboration avec d’autres artistes et fondera sa propre maison de disque : 25th Hour Music. La grande Tina Turner fera une reprise de l’une de ses chansons « I Wrote a Letter » sur l’album Private Dancer.

Le 23 février 1983, les membres fondateurs donnent un concert exceptionnel à Hambourg.

En 1989, Inga Rumpf, Carsten Bohn et Jean-Jacques Kravetz décident de re-former Frumpy et sortent deux nouveaux albums, Now ! en 1990 et News en 1991, mais en 1992, les membres qui prennent des directions musicales différentes et incompatibles mettent fin à l’aventure Frumpy, le groupe est finalement dissous en 1995.

Membres de Frumpy

Membres fondateurs

Inga Rumpf – chant
Jean-Jacques Kravetz – clavier
Carsten Bohn – batterie
Karl-Heinz Schott – basse

Anciens membres

Rainer Baumann – guitare
Thomas Kretschmer- guitare
Frank Diez – guitare

Discographie de Frumpy

1970 – All Will Be Changed
1971 – Frumpy 2
1972 – By the Way
1973 – Live
1990 – Now!
1991 – News
1995 – Live NinetyFive

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Ian Dury


Ian Dury - MazikIan Dury est un chanteur, compositeur et musicien anglais né le 12 mai 1942, fondateur et chanteur principal du groupe britannique Ian Dury and the Blockheads, après avoir démarré sa carrière musicale au sein de l’éphémère groupe de pub-rock Kilburn & the High Roads (qui a tout de même fait la première partie de The Who).

Il a écrit de nombreuses chansons devenues des tubes comme « Hit Me with Your Rhythm Stick », « What a Waste », et « Sex and Drugs and Rock and Roll ».

Ian Dury en bref

À l’âge de sept ans, Ian Dury contracte la polio selon lui après s’être baigné dans une piscine à Southend on Sea au cours de l’épidémie de polio survenue en 1949.

Après avoir passé six semaines dans un plâtre à l’hôpital Truro, Ian Dury est transféré dans différents établissements médicalisés pour enfants handicapés où les méthodes de l’époque se focalisaient principalement sur l’endurcissement des enfants. Celles-ci ont probablement contribué à forger en lui une personnalité observatrice et déterminée.

Sous la direction d’Andrew King et Peter Jenner, les premiers managers de Pink Floyd, le groupe Ian Dury et les Blockheads, qu’il fonde en 1977, se fait très vite une réputation pour ses prestations scéniques de New-Wave live.

Au tout début, il compose des morceaux avec le pianiste et guitariste Chaz Jankel  puis les deux hommes commencent à enregistrer avec les membres du groupe Loving Awareness de Radio Caroline, Charley Charles, le bassiste Norman Watt-Roy, le clavier Mick Gallagher (The Clash), le guitariste John Turnbull et Davey Payne, ancien saxophoniste des Kilburns.

L’album un nouveau label Stiff Records, une maison de disque idéale pour son style franc-tireur.

Les textes des chansons et la gouaille de Ian Dury allient poésie lyrique, de jeux de mots, d’observation et critique de la vie quotidienne britannique, de pamphlets et d’humour à caractère explicitement sexuel.

Le son des Blockheads s’inspire des diverses influences musicales de ses membres, comme le jazz, le rock and roll, le funk, le reggae et l’amour de Dury pour le music hall.

Le premier single « Sex & Drugs & Rock & Roll », sorti en août 1977, interdit d’antenne par la prude BBC, devient le tube que l’on sait. Il est suivi un mois plu tad de l’album New Boots and Panties ! disque de platine malgré l’absence du single.

Les Blockheads splitte en 1981 mais Ian Dury poursuit sa carrière en solo jusqu’à son décès le 27 mars 2000.

Quant à son groupe, il continue de tourner parfois pour des concerts hommages.

Discographie de Ian Dury

En solo, avec the Blockheads ou the Music Students

1975 – Handsome
1977 – New Boots and Panties!!
1977 – Wotabunch!
1979 – Do It Yourself
1980 – Laughter
1981 – Jukebox Dury
1981 – Lord Upminster
1983 – The Best of Kilburn & The High Roads
1984 – 4,000 Weeks’ Holiday
1989 – Apples
1990 – Live! Warts ‘n’ Audience
1992 – The Bus Driver’s Prayer & Other Stories
1998 – Mr. Love Pants
1999 – Reasons to Be Cheerful (The Very Best of Ian Dury & The Blockheads)
2001 – Straight from the Desk (live)
2002 – Ten More Turnips from the Tip Posthumous
2010 – sex&drugs&rock&roll – The Essential Collection

Kilburn & the High Roads

1975 – Handsome
1977 – Wotabunch!
1983 – The Best of Kilburn & The High Roads

Site de référence www.iandury.co.uk

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂