Janiva Magness





Janiva MagnessJaniva Magness est une chanteuse américaine, auteure et compositrice, considérée comme l’une des meilleures chanteuses de Blues, de Soul et de Rhythm’n’blues.

Récompensée au cours de sa carrière par de nombreux prix et trophées, elle a publié quatorze albums à ce jour.*

Janiva Magness en bref

Janiva Magness est née le 30 janvier 1957 à Detroit, dans le Michigan. Elle vit un véritable drame lorsque, encore enfant, ses deux parents se suicident. Janiva est alors ballottée dans près d’une douzaine de familles d’accueil. À l’âge de 17 ans elle donne le jour à un bébé qu’elle est obligée de confier aux services sociaux en vue d’une adoption.

Elle découvre la musique par la collection de disques de son père et un jour elle assiste à un concert du guitariste-chanteur de blues Otis Rush à Minneapolis, événement qui pour elle est une véritable révélation.

Janiva Magness confiera plus tard: «Otis jouait comme si sa vie en dépendait, il y avait une intensité absolue et désespérée dans sa voix, je savais qu’il m’en fallait d’avantage, comme une évidence….»



Lors de ses études d’ingénieur elle travaille dans un studio d’enregistrement à Saint Paul, Minnesota, où elle est un jour sollicitée pour chanter dans un chœur lors de sessions pour Kid Ramos et R.L. Burnside. Ayant trouvé sa voie (voix) elle commence à travailler régulièrement en tant que choriste. Au début des années 1980, Janiva Magness se rend à Phoenix en Arizona et se lie d’amitié avec Bob Tate, le directeur musical du grand Sam Cooke. En 1985, avec le soutien de Tate, elle forme son premier groupe, Janiva Magness and the Mojomatics que l’influent Phoenix New Times adoube rapidement comme étant « le meilleur groupe de blues de la ville« .

Après ce premier succès Janiva Magness décide de déménager à Los Angeles en 1986.

Son premier album More Than Live est publié en 1991, le deuxième intitulée It Takes One to Know One sort en 1997.

En 1999, elle participe à un spectacle intitulé It Is not Nothin ‘But the Blues, au David Geffen Theatre de Westwood à Los Angeles.

Janiva Magness publie encore trois albums en indépendant avant de signer chez NorthernBlues Music, label sur lequel elle réalise Bury Him at the Crossroads en 2004 et Do I Move You? en 2006. Ces deux albums coproduits par la chanteuse et Colin Linden, leur vaut le Canadian Maple Blues Award des Producteurs de l’année.

La même année, elle est nommée Contemporary Blues Female Artist. Depuis 2006, elle a obtenu 22 nominations similaires. USA Today déclare à son sujet : « Magness est une Star du blues ».

En 2008, Janiva Magness signe avec un label de blues reconnu, Alligator Records, et sort What Love Will Do. Le journal  Chicago Sun-Times écrit d’elle : « Ses chansons parcourent toute la gamme des émotions, de la tristesse à la joie. Magness maîtrise le blues moderne mais elle est également à l’aise dans le funk ou soul,  cette chanteuse tonifie chaque chanson avec une honnêteté brutale. »

The Blues Foundation lui a attribué le trophée BB King Entertainer of the Year en 2009 décerné par B.B. King lui même et Bonnie Raitt, devenant la deuxième femme ainsi récompensée après Koko Taylor.

Par la suite Janiva part en tournée au Canada, en Europe et aux États-Unis.

The Devil Is an Angel Too, sort en 2010 et Stronger for It en 2012. Celui-ci est le premier depuis 1997 à contenir ses propres compositions.

En 2013, Janiva Magness est nominée dans cinq catégories aux Blues Music Awards (BMA).

En 2014, elle a quitte Alligator Records et fonde son propre label, Fathead Records, et publie l’album Original à propos duquel elle déclare « Jusqu’à présent je n’étais qu’interprète de chansons écrites par d’autres. C’était très bien mais il est à présent nécessaire pour moi de changer les choses. Le titre de cet album est « Original » car sur les onze morceaux qui le composent, j’en ai co-écrit sept. » Dans la foulée elle remporte le prix Song of the Year.

En 2015 Janiva Magness remporte son septième trophée BMA dans la catégorie Contemporary Blues Female Artist.

En 2016, elle signe chez Blue Elan Records qui produit également Jack Tempchin, Gerry Buckley et Rusty Baker. Love Wins Again sort cette même année.

L’album Blue Again est publié le 12 mai 2017.

Le nouvel album Love Is an Army sort le 23 février 2018. Mélange de blues de Memphis et de Nashville, c’est un album engagé, explique la chanteuse, qui plaide « Pour l’amour, la compréhension et contre la division, le racisme, la violence… » Elle poursuit « Nos dirigeants se désintéressent des problèmes humains fondamentaux comme la santé et la pauvreté…« 

Discographie de Janiva Magness

1991 – More Than Live
1997 – It Takes One to Know One
1999 – My Bad Luck Soul
2001 – Blues Ain’t Pretty
2003 – Use What You Got
2004 – Bury Him at the Crossroads
2006 – Do I Move You?
2008 – What Love Will Do
2010 – The Devil is an Angel Too
2012 – Stronger for It
2014 – Original
2016 – Love Wins Again
2017 – Blue Again
2018 – Love Is an Army
* (dernière mise à jour le 18/02/2018)

Produits disponibles sur Amazon.fr

Site de référence : www.janivamagness.com

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.