Chain

Chain - MazikChain (ne pas confondre avec son homonyme, le groupe allemand de rock/metal formé par le claviériste Stephan Kernbach en 1995) est l’un des premiers groupes de blues / R&B australiens formé à Melbourne fin 1968 initialement sous le nom The Chain par le guitariste, chanteur Phil Manning. Plus tard avec le chanteur-compositeur et harmoniciste Matt Taylor comme leader, le groupe prendra parfois le nom de Matt Taylor’s Chain. Le plus grand tube du groupe est le single « Black and Blue » sorti en janvier 1971 enregistré par le line-up de Chain « classique » constitué de Phil Manning, Matt Taylor, Barry Harvey et Barry Sullivan.

L’album connexe, Toward the Blues qui sort en septembre se classe dans le top 10 des charts.  Le Manfred Mann’s Earth Band enregistrera une reprise de leur morceau « Black and Blue » sur son album Messin’ de 1973.

Chain en bref

Chain se forme sur les reste du groupe de pop / blues / R & B  The Beaten Tracks en 1968. The Beaten Tracks était un groupe  de Perth en Australie occidentale fondé en 1965 par John Vanderhagh (batterie), Alan Power (guitare / chant), Dave Cook (guitare rythmique / chant), Dave Cross (guitare rythmique) , Paul Frieze (basse) et Ross Partington (chant / harmonica ex Majestics).

Leur répertoire Blues, Rock était composé de reprises des Beatles, des Rolling Stones et d’artistes de la Mowtown. Avec l’ajout de l’orgue Hammond, le groupe commence à jouer des titres de Traffic, Vanilla Fudge, Young Rascals, The Band, etc.

Phil Manning (ex-Bay City Union, Bobby & Laurie / Laurie Allen Revue) intègre le groupe après sa victoire dans Battle of the Sounds de Hoadley en 1968. The Beaten Tracks déménage à Melbourne. et Wendy Saddington (ex-James Taylor Move) intègre la formation et c’est elle qui fourni un nouveau nom au groupe, The Chain, d’après la chanson soul d’Aretha Franklin « Chain of Fools ».

Depuis sa création, plus de quarante musiciens se sont succédé « à la chaîne » et ont été membre de Chain à un moment donné jusqu’en juillet 1974 date à laquelle le groupe se sépare pendant plusieurs années pour se reformer en 1982 à l’occasion d’un concert exceptionnel et par la suite de façon plus permanente entre 1983 à 1986.

Le premier single de The Chain, « Show Me Home » l’un des premiers singles blues progressifs en Australie est publié par le label Festival Records en octobre 1969 et le groupe raccourcit son nom en Chain après l’arrivée de Barry Harvey à la batterie et de Barry Sullivan à la basse (deux ex-Wild Cherries).

Le premier album du groupe intitulé Live est enregistré en juin 1970 au Caesar’s Palace, une discothèque de Sydney.

Chain devient l’un des pionniers de l’Australian Blues Movement (équivalent austral du British Blues Boom) aux côtés de Billy Thorpe and the Aztecs, Carson et the Adderley Smith Blues Band.

Après avoir signé chez Infinity, la filiale blues du label Festival, Chain sort le single « Black and Blue » qui atteint la dixième place des charts en mai 1971. L’album Toward the Blues dont il est extrait, aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs albums de blues australien, se classe N°6.

Le single suivant, « Judgment », propulse Chain en tête des groupes de blues progressif du pays.

Chain - MazikChain se produit au premier Sunbury Festival en janvier 1972 et publie Chain Live Again en octobre de la même année. En 1973, le groupe enregistre sur un nouveau label, Mushroom, et sort l’album Two of a Kind. Chain splitte en 1974 et leur maison de disque publie la compilation History of Chain.

Six ans plus tard, Chain se reforme en janvier 1982 à l’occasion du Mushroom Evolution Concert qui célébre le dixième anniversaire du label.

Le groupe se reforme véritablement en 1983 et sort Child of the Street en octobre 1985.

L’album suivant, Australian Rhythm and Blues, sort en avril 1988, il est suivi de Blue Metal en mai 1990.

Plusieurs membres de Chain rejoignent la tournée Blues Power en Australie en 1991 alors que Matt Taylor de son côté crée un avatar nommé Matt Taylor’s Chain. Ce dernier publie l’album Trouble in the Wind (Walls 2 McGoo) en 1992.

Le groupe Chain dans sa formation originale repart pour une tournée australienne en 1995.

À partir de 1998 nouveau line-up avec le groupe Matt Taylor’s Chain constitué cette fois de Harvey, Manning, Taylor et Dirk Du Bois. Manning et Taylor ont également eu des carrières solo distinctes.

En 2005 Chain sort l’album Sweet Honey, continue de tourner irrégulièrement et participe à des festivals comme le Cairns Blues Festival le 3 mai 2009.

Hormis la notoriété, Chain étant resté relativement inconnu en Europe malgré sa longévité, ce groupe de blues australien n’a pourtant rien à envier musicalement à ses coreligionnaires du British -Blues-Boom tels que Black Cat Bones, Ten Years After, Cream, The Animals, Fleetwood Mac, Free, Humble Pie, Savoy Brown, Rory Gallagher, John Mayall, The Yardbirds ou encore les Rolling Stones…

À réécouter avec délectation ou à découvrir d’urgence si vous ne connaissez pas Chain… 🙂

Membres de Chain

(Inclus les line-up de The Chain, Chain et Matt Taylor’s Chain)

Ace Follington – batterie
Phil Manning – guitare, chant
Warren Morgan – claviers, chant
Wendy Saddington – chant
Murray Wilkins – basse guitare
Glyn Mason – chant
Tim Piper – basse guitare
Claude Papesch – organ
Barry Harvey – batterie
Barry Sullivan – basse guitare
Matt Taylor – chant, harmonica
Kevin Murphy – batterie
Charlie Tumahai – basse guitare
Lindsay Wells – lead guitare
Laurie Pryor – batterie
Graham Morgan – batterie
Mal Capewell – saxophone, flute
Ian Clyne – organ
George Beauford – chant, harmonica
James Madison – guitare
Mal Logan – claviers
Tony Lunt – batterie
John Meyer – guitare
Roy Daniel – basse guitare
Bob Fortesque – basse guitare
Michael Burn – batterie
Dirk Du Bois – basse guitare
Jeff Lang – guitare
Bob Patient – piano
Gus Warburton – batterie
Malcolm Eastick – guitare

Discographie de Chain

1970 – Live
1971 – Toward the Blues
1972 – Live Again
1973 – Two of a Kind
1974 – History of Chain
1978 – Best of Chain
1985 – Child of the Street
1988 – Australian R & B
1989 – Blue Metal
1992 – Trouble in the Wind
1998 – The First 30 Years
1999 – Mix up the Oils
2001 – Towards the Blues
2005 – Sweet Honey

Produits disponibles sur Amazon.fr

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

The Animals


The AnimalsThe Animals est un groupe britannique de blues-rock, de blue-eyed blues, de rock’n’roll et de psychedelic rock fondé en 1962 à Newcastle-Upon-Tyne en Angleterre par Eric Burdon, Alan Price, John Steel, Hilton Valentine et Chas Chandler. Le son de The Animals, qui fait partie de ce que les américains ont appelé The British Invasion, se caractérise par un style rugueux, bluesy et surtout la voix grave d’Eric Burdon que l’on retrouve sur leur principaux tubes comme « House of the Rising Sun », « We Gotta Get Out of This Place », « It’s My Life », « I’m Crying » ou « Don’t Let Me Be Misunderstood ».

The Animals en bref

Alan Price joue dans son groupe The Alan Price Combo en 1961 aux côtés de Chas Chandler et John Steel. Eric Burdon rejoint le trio en 1963 pour former un quatuor dont les prestations « bestiales » sur scène les conduisent tout naturellement à prendre le nom de The Animals.

Le succès modéré dans leur ville natale ainsi que la rencontre du manager des Yardbirds, Giorgio Gomelsky, les incite à déménager à Londres en 1964 juste au début de ce qui deviendra the brit blues invasion…. À cette époque The Animals interprètent des reprises pêchues de standards du rhythm and blues empruntés à Jimmy Reed, John Lee Hooker, Nina Simone, etc…

Après avoir signé chez EMI ils enregistrent une version rock de « Baby Let Me Follow You Down » (ré-intitulé « Baby Let Me Take You Home ») qui devient leur premier single à succès au Royaume-Uni.

Le véritable premier tube du groupe est la reprise d’une chanson folk traditionnelle « The House Of The Rising Sun » qui se classe dans les charts internationaux. Cette chanson sera reprise plus tard en français par Johnny Hallyday sous le nom « Le Pénitencier » en 1964.

Le groupe connait de nombreux changements d’effectif au milieu des années 1960 et subit les revers d’une gestion désastreuse de ses affaires.

Sous le nom d’Eric Burdon and the Animals, le groupe s’installe en Californie et rencontre un succès commercial comme groupe psychédélique avec titres comme « San Francisco Nights », « When I Was Young » et « Sky Pilot ».

Le quatrième et dernier album du groupe, Love Is est enregistré en juillet 1968. Sur cet album, Vic Briggs et Danny McCulloch sont virés et c’est le jeune guitariste Andy Summers (futur Police) qui rejoint le groupe.

Le line-up original constitué d’Eric Burdon, Alan Price, Chas Chandler, Hilton Valentine et John Steel donne son dernier concert à Newcastle, sa ville natale, en 1968.

Première séparation des Animals en 1969.

Après une jam avec Jimi Hendrix, Buddy Miles et Lee Oskar au Newport Festival, Eric Burdon forme le groupe Latino-Funk-Soul-Gospel Eric Burdon & War (dans l’esprit de ce que fait Santana) qui connaît un succès international en 1970 et 1971 avant de splitter. Eric Burdon entame alors une carrière solo.

Plusieurs brèves reformations suivront en 1975 et 1983 ainsi que des spin-off réunissant quelques membres de la formations d’origine sous différents noms.

Ainsi Chas Chandler reforme le groupe pour une période assez courte, d’un an seulement de 1976 à 1977. Puis nouvelle reformation en 1983.

Le dernier album en date Ark est enregistré par les membres originaux de The Animals. Sorti en 1983 chez I.R.S. Records, c’est la deuxième et dernière tentative de re formation initiale du groupe. Une tournée promotionnelle à suivi la sortie de cet album.

En 1992 le guitariste Hilton Valentine forme un groupe avatar Animals II, qui inclut d’anciens membres de The Animals.

Le groupe The Animals est intronisé Rock and Roll Hall of Fame en 1994. Chas Chandler décède le 17 juillet 1996.

En 2001 après le départ de Hilton Valentine le groupe change de nom pour Animals and Friends.

De son côté, Eric Burdon commence à donner des concerts en 1998 sous le nom de Eric Burdon and the New Animals, puis Eric Burdon and the Animals à partir de 2003.

Membres de The Animals

John Steel : batterie
Mick Gallagher : claviers
Danny Handley : guitare, chant
Roberto Ruiz : basse, chant
Anciens membres
Eric Burdon : chant
Hilton Valentine : guitare
Chas Chandler : basse, chant
Alan Price : claviers, chant
Dave Rowberry : claviers
Barry Jenkins : batterie
John Weider : basse, guitare, violon
Vic Briggs : guitare, piano
Danny McCulloch : basse
Zoot Money : claviers, basse, chant
Andy Summers : guitare, basse
Steve Grant : guitare, synthétiseur, chant
Steve Gregory : saxophone
Nippy Noya : percussions
Joss Elliott : basse
George Fearson : guitare
Robert Robinson : chant
The Dod : batterie
Steve Hutchinson : claviers
Martin Bland : basse
Steve Dawson : guitare
Robert Kane : chant
Jim Rodford : basse
Tony Liddle : chant
Eamon Cronin : chant

Discographie de The Animals

À noter qu’aux début du groupe, les albums studio publiés aux États-Unis et au Royaume-Uni de portaient pas forcément le même titre…

1964 – The Animals (US) / The Animals (UK)
1965 – The Animals on Tour (US)
1965 – Animal Tracks (US) / Animal Tracks (UK)
1966 – Animalisms (UK) / Animalization (US)
1966 – Animalism (US)
1967 – Eric Is Here (US)
1967 – Winds of Change
1968 – The Twain Shall Meet
1968 – Every One of Us (US)
1968 – Love Is
1977 – Before We Were So Rudely Interrupted
1983 – Ark

Produits disponibles sur Amazon.fr

Compilations

1966 – The Best of The Animals
1967 – The Best of Eric Burdon and
1969 – The Greatest Hits of Eric Burdon and The Animals

Produits disponibles sur Amazon.fr

Site de référence : www.theanimalswebsite.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂