The Animals


The AnimalsThe Animals est un groupe britannique de blues-rock, de blue-eyed blues, de rock’n’roll et de psychedelic rock fondé en 1962 à Newcastle-Upon-Tyne en Angleterre par Eric Burdon, Alan Price, John Steel, Hilton Valentine et Chas Chandler. Le son de The Animals, qui fait partie de ce que les américains ont appelé The British Invasion, se caractérise par un style rugueux, bluesy et surtout la voix grave d’Eric Burdon que l’on retrouve sur leur principaux tubes comme « House of the Rising Sun », « We Gotta Get Out of This Place », « It’s My Life », « I’m Crying » ou « Don’t Let Me Be Misunderstood ».

The Animals en bref

Alan Price joue dans son groupe The Alan Price Combo en 1961 aux côtés de Chas Chandler et John Steel. Eric Burdon rejoint le trio en 1963 pour former un quatuor dont les prestations « bestiales » sur scène les conduisent tout naturellement à prendre le nom de The Animals.

Le succès modéré dans leur ville natale ainsi que la rencontre du manager des Yardbirds, Giorgio Gomelsky, les incite à déménager à Londres en 1964 juste au début de ce qui deviendra the brit blues invasion…. À cette époque The Animals interprètent des reprises pêchues de standards du rhythm and blues empruntés à Jimmy Reed, John Lee Hooker, Nina Simone, etc…

Après avoir signé chez EMI ils enregistrent une version rock de « Baby Let Me Follow You Down » (ré-intitulé « Baby Let Me Take You Home ») qui devient leur premier single à succès au Royaume-Uni.

Le véritable premier tube du groupe est la reprise d’une chanson folk traditionnelle « The House Of The Rising Sun » qui se classe dans les charts internationaux. Cette chanson sera reprise plus tard en français par Johnny Hallyday sous le nom « Le Pénitencier » en 1964.

Le groupe connait de nombreux changements d’effectif au milieu des années 1960 et subit les revers d’une gestion désastreuse de ses affaires.

Sous le nom d’Eric Burdon and the Animals, le groupe s’installe en Californie et rencontre un succès commercial comme groupe psychédélique avec titres comme « San Francisco Nights », « When I Was Young » et « Sky Pilot ».

Le quatrième et dernier album du groupe, Love Is est enregistré en juillet 1968. Sur cet album, Vic Briggs et Danny McCulloch sont virés et c’est le jeune guitariste Andy Summers (futur Police) qui rejoint le groupe.

Le line-up original constitué d’Eric Burdon, Alan Price, Chas Chandler, Hilton Valentine et John Steel donne son dernier concert à Newcastle, sa ville natale, en 1968.

Première séparation des Animals en 1969.

Après une jam avec Jimi Hendrix, Buddy Miles et Lee Oskar au Newport Festival, Eric Burdon forme le groupe Latino-Funk-Soul-Gospel Eric Burdon & War (dans l’esprit de ce que fait Santana) qui connaît un succès international en 1970 et 1971 avant de splitter. Eric Burdon entame alors une carrière solo.

Plusieurs brèves reformations suivront en 1975 et 1983 ainsi que des spin-off réunissant quelques membres de la formations d’origine sous différents noms.

Ainsi Chas Chandler reforme le groupe pour une période assez courte, d’un an seulement de 1976 à 1977. Puis nouvelle reformation en 1983.

Le dernier album en date Ark est enregistré par les membres originaux de The Animals. Sorti en 1983 chez I.R.S. Records, c’est la deuxième et dernière tentative de re formation initiale du groupe. Une tournée promotionnelle à suivi la sortie de cet album.

En 1992 le guitariste Hilton Valentine forme un groupe avatar Animals II, qui inclut d’anciens membres de The Animals.

Le groupe The Animals est intronisé Rock and Roll Hall of Fame en 1994. Chas Chandler décède le 17 juillet 1996.

En 2001 après le départ de Hilton Valentine le groupe change de nom pour Animals and Friends.

De son côté, Eric Burdon commence à donner des concerts en 1998 sous le nom de Eric Burdon and the New Animals, puis Eric Burdon and the Animals à partir de 2003.

Membres de The Animals

John Steel : batterie
Mick Gallagher : claviers
Danny Handley : guitare, chant
Roberto Ruiz : basse, chant
Anciens membres
Eric Burdon : chant
Hilton Valentine : guitare
Chas Chandler : basse, chant
Alan Price : claviers, chant
Dave Rowberry : claviers
Barry Jenkins : batterie
John Weider : basse, guitare, violon
Vic Briggs : guitare, piano
Danny McCulloch : basse
Zoot Money : claviers, basse, chant
Andy Summers : guitare, basse
Steve Grant : guitare, synthétiseur, chant
Steve Gregory : saxophone
Nippy Noya : percussions
Joss Elliott : basse
George Fearson : guitare
Robert Robinson : chant
The Dod : batterie
Steve Hutchinson : claviers
Martin Bland : basse
Steve Dawson : guitare
Robert Kane : chant
Jim Rodford : basse
Tony Liddle : chant
Eamon Cronin : chant

Discographie de The Animals

À noter qu’aux début du groupe, les albums studio publiés aux États-Unis et au Royaume-Uni de portaient pas forcément le même titre…

1964 – The Animals (US) / The Animals (UK)
1965 – The Animals on Tour (US)
1965 – Animal Tracks (US) / Animal Tracks (UK)
1966 – Animalisms (UK) / Animalization (US)
1966 – Animalism (US)
1967 – Eric Is Here (US)
1967 – Winds of Change
1968 – The Twain Shall Meet
1968 – Every One of Us (US)
1968 – Love Is
1977 – Before We Were So Rudely Interrupted
1983 – Ark

Produits disponibles sur Amazon.fr

Compilations

1966 – The Best of The Animals
1967 – The Best of Eric Burdon and
1969 – The Greatest Hits of Eric Burdon and The Animals

Produits disponibles sur Amazon.fr

Site de référence : www.theanimalswebsite.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Rory Gallagher


Rory Gallagher est un chanteur et guitar hero de blues, power blues, blues-rock et electric-bluesRory Gallagher est un chanteur et guitar hero irlandais de blues, power blues, blues-rock et electric-blues, né le 02 mars 1949 à Béal Átha Seanaidh (Ballyshannon) dans le comté de Donegal en République d’Irlande, célèbre pour sa carrière solo et comme membre fondateur du groupe de rock Taste.

Rory Gallagher qui utilise souvent une Fender Stratocaster série 1961 est considéré comme l’un des meilleurs guitaristes de blues rock et l’un des musiciens les plus influents de sa génération. Selon des estimations, Rory Gallhager aurait écoullé plus de 30 millions d’albums au cours de sa carrière.

Rory Gallagher en bref

À l’âge de 9 ans il joue de l’harmonica et commence à gratter sur un banjo et une madodoline et bien sur la guitare.

À 14 ans, il joue dans l’orchestre Fontana, sextuor qui change prend le nom d’Impact Show Band mais en 1965 Rory Gallagher qui ce groupe pour fonder le trio de rock Taste avec Eric Kitteringham à la basse et Norman Damery à la batterie.

Ensemble ils se produisent dans des bars à Hambourg au nord de l’Allemagne avant de retourner à Londres ou ils enregistrent deux albums avant que Rory Gallagher ne quitte Taste pour se concentrer sur sa carrière solo.

Rory GallhagerEn 1971 il sort son premier album éponyme, un concentré de Rory Gallagher, dans la lignée de Taste figure déjà dans ce premier opus dont la magnifique photo de couverture en N/B (qui n’est pas sans me rappeler la pochette de Teaser de Tommy Bolin) est due à Mick Rock qui a déjà travaillé pour des pochettes de David Bowie et de Lou Reed.

Rory Gallhager âgé de vingt-trois ans est accompagné de Gerry McAvoy (basse) de Vincent Crane (organiste du Crazy World of Arthur Brown et d’Atomic Rooster) et de Wilgar Campbell (batterie) qui sont au service de la voix et à la guitare volubile de ce jeune prodige du Brit-blues. L’énergique morceaux Laundromat qui ouvre l’album est un clin d’œil à une laverie automatique (launderette) située non loin de l’appart qu’occupaient le groupe Taste.

Il rencontre un grand succès en Europe particulièrement au cours des années 1970 avec ses albums Deuce, Blueprint et Tattoo.

Chose incroyable avec le recul, Rory Gallagher refuse de rejoindre le plus grand groupe rock de tous les temps, à savoir les Rolling Stones lorsque le groupe de Mick Jagger lui propose de succéder à Mick Taylor en 1974, C’est finalement Ron Wood qui prend la place vacante.

Entre 1975 et 1979 Rory Gallhager sort quatre albums solo Against the Grain (1975), Calling Card (1976), Photo-Finish (1978) et Top Priority (1979).

Par la suite son talent et sa créativité sont altérés par ses problèmes d’addiction à l’alcool et à la consommation excessive de médicaments pour calmer notamment sa peur de l’avion (aérodromophobie ou aviophobie) mais aussi une vie de dingue avec pas moins de 200 concerts par an.

Pendant les années 80 Rory Gallhager ne publie que deux albums, Jinx en 1982 et Defender 1987.

Son ultime album Fresh Evidence est publié en 1990.

Malade du foie il doit subir une transplantation hépatique d’urgence qui se déroule parfaitement bien mais des hélas problèmes de rejet apparaissent, certaines sources laissent sous entendre l’hypothèse possible d’une infection nosocomiale. Après des semaines de traitement aux soins intensifs Rory Gallhager décède à l’âge de 47 ans seulement, le 14 juin 1995 à Londres.

Rory Gallagher a probablement été l’un des guitaristes des plus doués et créatifs de son époque,  en réussissant a intégrer des chorus de rythmique derrière ses solos, technique exigeante que peu de guitaristes pratiquent hormis peut-être des Stevie Ray Vaughan ou Angus Young d’AC/DC.

Site de référence : www.rorygallagher.com

Discographie de Rory Gallhager

Albums studio

1971 : Rory Gallagher
1971 : Deuce
1973 : Blueprint
1973 : Tattoo
1975 : Against the Grain
1976 : Calling Card
1978 : Photo-Finish
1979 : Top Priority
1982 : Jinx
1987 : Defender
1990 : Fresh Evidence

Albums live

1972 : Live in Europe
1974 : Irish Tour ’74
1980 : Stage Struck

Produits disponibles sur Amazon.fr

Compilations et albums posthumes

1974 : In The Beginning
1975 : Sinner… and Saint
1976 : Take It Easy Baby
1992 : Etched In Blue
1995 : A Blue Day For The Blues
1999 : BBC Sessions
2003 : Wheels Within Wheels
2005 : Big Guns: The Very Best of Rory Gallagher
2006 : Live at Montreux
2008 : The Essential
2010 : The Beat Club Sessions
2011 : Notes from San Francisco (1 cd live de 1979, 1 cd studio de 1978)

Produits disponibles sur Amazon.fr

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵