King of Sweden – Album The Training sorti le 01/10/2021

King of Sweden Band

King of Sweden est un jeune trio finlandais de rock progressif profondément enraciné dans ce style musical auquel il rend hommage tout en lui apportant une touche de fraîcheur et de modernité. Par moment leur musique fait penser à un Steve Hillage sous « amphétamines » teintée d’effets de guitares à la Steve Howe et de sonorités à la Camel de la grande époque.

Fondé fin 2019 par le guitariste-chanteur Sampsa Nelimarkka et le batteur Janne Savela, ils sont rejoints un peu plus tard par bassiste Erkka Heinilä.

Ce (power)trio avait déjà joué ensemble par le passé mais Sampsa Nelimarkka y tenait la basse et Erkka Heinilä la guitare. Cette fois-ci, les deux musiciens ont décidé d’échanger leurs instruments ce qui leur a permis de trouver immédiatement l’identité sonore du combo qui combine un son vintage et moderne, profondément enracinés dans le rock progressif classique. Ils y ajoutent indéniablement une bonne dose d’énergie rafraîchissante et des vibrations hard-rock-groovy irrésistibles. Le jamming et l’improvisation représentent une partie importante de leurs compos, tout comme les longs morceaux, pleins de rebondissements et de changements rythmiques propre à ce genre musical. Pour résumer King of Sweden produit un rock progressif honnête et sincère.

En 2020, King of Sweden intègre l’écurie Golden Robot Records puisque le groupe signe sur son label Crusader Records. Leur premier single « Dreaming About the Emerald » est sorti en novembre 2020 et le second, The Imprisonment, a suivi début 2021.

Le premier album de King of Sweden, The Training, est sorti quant à lui le 1er octobre 2021, accompagné du clip de Dreaming About the Emerald.

King of Sweden s’inspire de manière évidente des légendes du rock progressif de la vieille école telles que Camel, King Crimson, Yes, Genesis ou Pink Floyd mais ajoute en même temps un goût et un style uniques à leur musique comme des influences des débuts du hard rock ce qui confère au trio prog une atmosphère brute, lourde et énergique tout à fait singulière.

King of Sweden - The Training - Mazik

Les titres de l’album que nous apprécions particulièrement sont « Two Thieves » et « Help Arrives » qui raviront les fans de prog-rock.  Les morceaux » Dreaming About the Emerald », « The Imprisonment » et « In the House of a Witch » sont plus courts et peut-être plus accessibles aux néophytes.

Tracklist de The Training

1 – Dreaming About the Emerald 3:49
2 – Two Thieves 13:01
3 – In the House of a Witch 2:23
4 – The Imprisonment 5:20
5 – Help Arrives (God Uses a Hammer / Help Arrives / Butterfly Hatches) 8:31
6 – Last Enemy to Be Destroyed Is Mathematics

Line-up de King of Sweden

Sampsa Nelimarkka : guitariste, chanteur
Janne Savela : batterie
Erkka Heinilä : basse

Discographie

2020 – Dreaming About the Emerald (single)
2021 – The Imprisonment (single)
2021 – The Training (Album)

Site officiel

Facebook

 

Irish Coffee


Irish Coffee est un groupe heavy-prog et hardrock-blues belge formé à Alost en Flandre Orientale dans les années 70 de retour aujourd’hui sous forme de quintet.

Leur morceaux de l’époque sont aujourd’hui dépouillés de toutes leurs fioritures pour un résultat plus blues-rock vigoureux qui ravira les amateurs du genre.

Le groupe qui a démarré en faisant des reprises de ces groupes revendique s’inspirer de Led Zeppelin, Deep Purple, Taste, Black Sabbath, Cream, The Who et des Beatles a donné de nombreux concerts avec The Pebbles et a fait des premières partie prestigieuses avec des groupes et des artistes de tout premier ordre tels que Dr Feelgood, Colosseum, Chris Farlowe, Uriah Heep, Focus, Golden Earring et Chicken Shack, entre autres…

Irish Coffee en bref

Au début des années 60,  William Souffreau se lance sur la scène musicale avec un groupe de rock’n’ roll appelé The Blue Jets. Il écrit sa première chanson « Feel so Lonely » qui figurera bien plus tard, en 2002, sur l’album Shake It’  de son groupe Blink It.

En 1963 il rejoint le groupe The Mings mais ses premiers enregistrements datent de 1966, avec The Four Rockets qui changera de nom à la fin des années 60 pour devenir Dementia Praecox dans un style musical plus psychédélique.

En 1970 William Souffreau fonde le groupe The Voodoo qui devient rapidement Irish Coffee. La même année William Souffreau est élu premier chanteur de rock de Belgique.

En 1971 le line up originel publie un premier album éponyme sur Triangle Records, dont la plupart des titres sont composés par William Souffreau et Jean Van Der Schueren.

Ce combo enregistre un album et quatre singles dont le single à succès Masterpiece, tous des collectors de nos jours. Le groupe qui rencontre un grand succès dans de nombreux pays donne de nombreux concerts et participe à de multiples émissions de télé et de radio.

Le groupe splitte en 1974 mais il renaîtra de ses cendres à la fin du siècle.

Deux ans plus tard, William Souffreau fonde Joystick constitué d’une section de cuivres funky au côtés de grands musiciens comme Raf Lenssens et Tony Boast. Cette formation, qui a notamment collaboré avec Motörhead, n’a jamais enregistré le moindre album mais certains titres de de Joystick seront présentes en 2004 sur l’album enregistré après la reformation d’Irish Coffee.

Dans les années 80, William Souffreau se produit sur scène avec son coverband Oh Boy ! un groupe de reprises de rock underground,

En 1990, il devient auteur-compositeur-interprète en solo, sort une dizaine d’albums et travaille avec de nombreux artistes de renom, tels que Dave Peabody, Michael Chapman, Philip Catherine, Jo Bogaert et Jan De Wilde. Il joue également sur de grandes scènes et a fait des premières parties pour The Kinks et 10cc.

A la fin des années 90, William Souffreau  fonde le groupe de rockabilly Blink It qui publie deux albums acclamés par la critique.

Irish Coffee at Rockpalast- MazikIrish Coffee se reforme en 2002, se produit dans les clubs et compose de nouveau morceaux à la fin 2003. L’album éponyme sort en 2004 chez Fuzzy Records.

Le groupe participe à la mythique émission de TV « Rockpalast » enregistrée à Bonn en Allemagne, captation du concert qui sortira en CD/DVD en 2007.

Parallèlement William Souffreau forme un groupe de rock’n’roll, The Cochrans avec Rik Vermeir et Kris van der Cammen. Le combo fait surtout des reprises de chansons d’Eddie Cochran et d’autres stars du rock des années 50.

Irish Coffee - MazikIrish Coffee recommence à enregistrer en 2010 et sort un nouvel album intitulé Revisited en 2013 suivi deux ans plus tard de When The Owl Cries.

Le leader et fondateur du groupe, William Souffreau, a également publié un album solo en 2017 intitulé Tobacco Fields.

Membres d’Irish Coffee

Line-up originel

William Souffreau – chant, guitare
Jean Van Der Schueren – guitare
Willy De Bisschop – basse guitare
Paul Lambert – organ
Hugo Verhoye – batterie
Luc De Clus – guitare on the « Witchy Lady » single
Raf Lenssens – batterie on the « Down Down Down » and « Witchy Lady » singles
Dirk Dierickx – chœurs on the « Masterpiece » single

Line-up II

William Souffreau – guitare, chant
Luc De Clus – guitare
Stanny Van Veer – piano, organ
Franky Cooreman – basse
Hugo Verhoye / Stef Van Straelen – batterie

Line-up III

William Souffreau – guitare, chant
Franky Cooreman – basse
Kris Van der Cammen – batterie

Line-up IV

William Souffreau – guitare, chant
Johan Ancaer – guitare
Frank Van Laetem – guitare
Erik Goetvinck – basse
Bruno Beekmans – batterie

Discographie d’Irish Coffee

Albums

1971 – Irish Coffee I
2004 – Irish Coffee II
2007 – Irish Coffee LIVE (Live at Rockpalast 2005)
2013 – Revisited III
2015 – When the Owl Cries IV

Singles

1971 – Masterpiece »/ »The Show
1972 – Carry On »/ »Child
1973 – Down Down Down »/ »I am Alive
1974 – Witchy Lady »/ »I am Hers
2004 – Brand New Day

Site de référence : williamsouffreauofficial/irish-coffee

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Asylum4


Asylum4 - MazikJe viens de découvrir une bande de cinglés tout droit sortis de l’asile…

Ces joyeux drilles maniaco-dépressifs aux allures déjantées ont formé un groupe de rock qui envoie du lourd…

Asylum4 déclare faire de la musique pour des personnes que votre mère estimerait très certainement infréquentables mais que c’est bon et qu’est-ce-que ça pulse !  🙂

Asylum4 en bref

Ils sont français et se (sur)nomment Jayne Doe, Lord MacBass, Sir Jack et John Badass… Ils se seraient (selon la légende) rencontrés dans un asile à Paris souffrant tous les quatre de symptômes psy plus où moins graves et plus où moins avérés…

Ces frappadingues ne se souviennent plus vraiment, laissent planer le doute et entretiennent le mythe. Leur bassiste par exemple affirme mordicus qu’il a été élevé par une famille de truites à fourrure dans le sud de la France ce qui le conduit épisodiquement à menacer de son manche de basse les pêcheurs qu’il rencontre sur son chemin…

Jayne Doe quant à elle ignore sa véritable identité, parlait le russe à la naissance et se prend de temps à autres pour Ivan Rebroff, certainement par nuit de pleine lune alors que son compère John Badass erre comme une âme en peine en hurlant à la mort tel un loup, une batte de baseball chromée à la main façon Sergent Donny Donowitz dans « Inglourious Basterds »…

Sir Jack c’est le taciturne de la bande de sinoques qui ne s’exprime pas où exclusivement par des grognements et autres borborygmes vernaculaires que lui seul comprend.

Mais peu importe ce folklore plutôt marrant et comment ils en sont arrivés là car les membres de ce quarter loufoque a découvert qu’ils avaient un truc en commun : le Rock ! (ils aiment tout particulièrement Guns n’ RoseLed Zeppelin, Queen, AC/DC, pour ce dernier c’est flagrant dans leur morceau « Fighting »)

Asylum4 fait donc de la musique, le genre dur et bruyant mais réjouissant et follement hystérique comme il se doit et de fait, cela leur permet de libérer toute cette énergie trop longtemps aliénée dans leurs cellules (grises) et de s’éclater de  comme des dingues désormais.

Malgré ses névroses chroniques, Asylum4 peut enfin briller en plein jour en regardant le soleil bien en face quitte à se cramer les yeux !

Certes, leurs troubles obsessionnels plus ou moins compulsifs ne sont pas complètement réglés mais désormais ils savent comment monter un spectacle, subjuguer son auditoire et le faire vibrer sur des danses de Saint Guy endiablées…

Leur premier album de pur rock’n’ roll fun est sorti fin 2018. Intitulé The Bitch Is Back! c’est un album bien ficelé où l’on découvre la voix puissance de la chanteuse. Il a été enregistré aux studios Marcadet à Paris, produit par Georges Blumenfeld.

Toutes les chansons de ce premier opus sont écrites par Jayne Doe & Sir Jack hormis « Make it Right » qui est de Jerome Sullivan, Jayne Doe & Sir Jack.

Nous on aime et on vous le recommande ardemment… 🙂

Le premier morceau de l’album, « Backdoor Woman » est en rotation sur Mazik1 à partir d’aujourd’hui.

Membres d’Asylum4

Jayne Doe : chants, hurlements, bruits, thérémine, pianos, synhés,
Sir Jack : guitares, chant et hurlements,
Lord MacBass : basse,
John Badass : batterie.

Pour les chœurs  : Céline, Laure, Astrid, Lucie, Georges, Edouard, Sacha et les membres d’Asylum4.

Discographie

2018 – The Bitch Is Back!

Site de référence www.asylum-4.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Opeth

Opeth - Damnation - MazikOpeth est un groupe suédois de progressive heavy metal, death metal, melodic death metal et d’avantgarde metal formé en 1989 à Stockholm par Mikael Åkerfeld, Anders Nordin, Peter Lindgren et Johan de Farfalla. Le groupe a publié douze albums studio, trois albums live, trois coffrets, trois albums vidéo et dix-sept singles. Opeth a écoulé plus de 1,5 million d’albums et DVD à travers le monde dont 300.000 exemplaires de ses albums Blackwater Park, Damnation et Deliverance aux États-Unis.

Opeth en bref

Opeth a été formé en 1989 par le chanteur David Isberg qui recrute le bassiste Mikael Åkerfeldt sans le consentement des autres membres du groupe, ce qui entraîne le départ de tous les membres sauf Isberg et Åkerfeldt.

Lorsque David Isberg jette l’éppnge Mikael Åkerfeldt décide de poursuivre l’aventure et il contacte le guitariste Peter Lindgren, le bassiste Johan De Farfalla et le batteur Anders Nordin.

Ce line-up enregistre une démo qui permet à Opeth de signer son premier contrat  chez Candlelight Records.

Opeth a connu plusieurs changements de personnel au fil du temps et seul le chanteur, guitariste et compositeur Mikael Åkerfeldt est resté membre depuis le début.

Le groupe intégre des influences progressives, folk, blues, classiques et jazz dans ses compositions habituellement longues, ainsi que de fortes influences death metal, en particulier dans leurs premiers albums sur lesquels de nombreux morceaux passent de la guitare acoustique très mélodique à des changements dynamiques puissants et des chant gutturaux caractéristiques du genre dans les années 90.

Opeth - Orchid - MazikÀ l’instar de certains groupes progressifs, Opeth utilise des Mellotrons dans ses compositions.

En 1995, sort son premier album studio, Orchid suivi de Morningrise en 1996 et My Arms, Your Hearse en 1997.

Cette année là, le bassiste Martín Méndez remplace Johan DeFarfall, le batteur Martin Lopez succède à Anders Nordin avant d’être lui aussi remplacé par Martin Axenrot dit « Axe » en 2006.

En 1999, Opeth sort l’album concept Still Life.

Opeth - Blackwater Park - MazikLes quatre premiers albums d’Opeth n’ont pas été suivi de concerts de soutien mais depuis la publication du cinquième album Blackwater Park en 2001 le groupe a effectué plusieurs tournées mondiales.

Sur cet album de 2001 Steven Wilson (Porcupine Tree) participe à l’enregistrement aux chœurs et à la guitare.

Après la tournée de promotion de l’album, Opeth entre à nouveau en studio et enregistre deux albums, Deliverance en 2002 et Damnation qui sort un an plus tard.

Opeth - Watershed - MazikLe claviériste Per Wiberg rejoint le groupe sur Ghost Reveries, le huitième album studio de 2005 qui est très populaire aux États-Unis mais Opeth y connaîtra un véritable succès commercial avec la sortie de son neuvième album studio, Watershed, en 2008 qui se classe dans les charts internationaux dès la première semaine.

Opeth - Heritage - MazikHeritage le dixième album studio est publié en 2011, il se classe 19ème au Billboard 200, 2ème des albums Hard Rock US, 6ème des albums de Rock et 22ème dans les charts britanniques, ce qui est à ce jour le record le plus élevé pour Opeth. Le claviériste Joakim Svalberg (ex-Goph) intègre le groupe en 2011.

Sorceress, le dernier album en date est sorti en 2016. Le 2 octobre 2017, Mikael Åkerfeldt déclare que le prochain album studio attendu pour la mi 2019 serait « tordu » et « différent » de ce qu’Opeth à produit jusqu’à présent…

Le 20 novembre 2017, le guitariste Fredrik Åkesson annonce que le groupe ne donnerait plus de concerts jusqu’aux festivals d’été 2018, mettant à profit cette période de pause à l’écriture de morceaux de ce nouvel opus quelque peu mystérieux mais déjà très attendu.

Membres d’Opeth

Mikael Åkerfeldt – guitare, chant
Martín Méndez – guitare basse
Martin « Axe » Axenrot – batterie, percussion
Fredrik Åkesson – guitare, chœurs
Joakim Svalberg – clavier, synthétiseur, chœurs, percussions

Anciens membres

David Isberg – chant
Micke Bargstörm – guitare
Rille Even – batterie
Dan Nilsson – guitare
Martin Persson – basse
Anders Nordin – batterie
Andreas Dimeo – guitare
Nick Döring – basse
Kim Pettersson – guitare
Johan DeFarfall – basse, chœurs
Mattias Ander – basse
Peter Lindgren – guitare
Stefan Guteklint – basse
Martin Lopez – batterie
Per Wiberg – clavier, chœurs

Discographie d’Opeth

Albums studio

1995 – Orchid
1996 – Morningrise
1998 – My Arms, Your Hearse
1999 – Still Life
2001 – Blackwater Park
2002 – Deliverance
2003 – Damnation
2005 – Ghost Reveries
2008 – Watershed
2011 – Heritage
2014 – Pale Communion
2016 – Sorceress

Albums live

2003 – Lamentations: Live at Shepherd’s Bush Empire 2003
2007 – The Roundhouse Tapes
2010 – In Live Concert at the Royal Albert Hall

Compilation

2015 – Deliverance & Damnation Remixed

Coffrets

2006 – Collecter’s Edition Slipcase (Blackwater Park, Deliverance, Damnation, Lamentations)
2008 – The Candlelight Years (Orchid, Morningrise, My Arms, Your Hearse)
2009 – The Wooden Box (,Orchid, Morningrise, My Arms, Your Hearse)

Site de référence : www.opeth.com

Achetez les albums d'Opeth

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂