Joe Cocker


Joe CockerJohn Robert Cocker plus connu sous le nom de Joe Cocker est un chanteur britannique de blues-rock, de blue-eyed soul, de soft rock et de pop-rock né le 20 mai 1944 à Sheffield dans le Yorkshire en Angleterre. Il grandit dans une famille modeste qui vit dans une cité minière, son père, Harold, est fonctionnaire. Joe Cocker se rend célèbre dans les années 1960 grâce à sa voix rocailleuse, sa gestuelle particulière (air-guitar avant l’heure en quelque sorte) et ses nombreuses reprises. Parmi ses plus grands tubes on peut citer « With a Little Help From My Friends » (des Beatles) et « Up Where We Belong »…

Joe Cocker en bref

Après des études dans un lycée technique, Joe cocker entre dans la vie active en 1961 en tant plombier, technicien gazier et emballeur le jour mais la nuit venue il se transforme en Vance Arnold (d’après le personnage Vince Everett du film Jailhouse Rock avec Elvis Presley) chanteur, en costume sombre et nœud pap, dans le groupe The Avengers qui se produit dans les pubs de Sheffield. La formation joue principalement des reprises de chansons de son mentor Ray Charles comme « What’d I Say » et « Georgia on My Mind ». L’apogée de Vance Arnold and the Avengers survient en 1963 quand ils ont la chance de faire la première partie des Rolling Stones au Sheffield City Hall.

En 1962, Joe Cocker démissionne du Gas Board (le GDF britannique) pour se consacrer à plein temps à la musique et sort son premier single, une reprise des Beatles « I’ll Cry Instead ». Son groupe, Joe Cocker Big Blues, se fait connaître dans le nord de l’Angleterre et s’aventure en France pendant deux mois pour des concerts donnés sur des bases de l’US Air-Force. Le chanteur est très apprécié des militaires américains et les français le surnomment très vite « Le Petit Ray Charles » puis en 1964, il signe son premier contrat solo chez Decca.

De retour en Angleterre le succès n’est hélas pas au rendez-vous et le groupe Joe Cocker Big Blues splitte. Après cet échec Joe ne se produit plus sur scène pendant un an. A la fin de cette parenthèse il rencontre, Chris Stainton, claviériste, auteur-compositeur que Joe considère comme « le plus grand musicien du monde » et ensemble ils forment The Grease Band en 1966.

Le combo présente une démo à Denny Cordell, le producteur des Moody Blues, de Georgie Fame et de Procol Harum (il fera une reprise de « A Whiter Shade Of Pale » bien plus tard), ce dernier apprécie le travail de Joe Cocker et lui propose de se produire au Marquee à Londres où il s’installe.

Après une tournée au Royaume-Uni avec The Who en automne 1968, Gene Pitney et Marmalade au début de l’hiver 1969, The Grease Band entame sa première tournée aux États-Unis au printemps 1969.

En 1969 Joe Cocker sort son premier album solo With a Little Help from My Friends. La chanson titre a été écrite par John Lennon et Paul McCartney et à l’origine interprétée par les Beatles sur l’album Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band.

Par la suite tout s’enchaîne et il fait une première télé dans l’Ed Sullivan Show en 1969 et Life Magazine écrit de lui « Joe c’est la voix de tous mutilés de la vie qui s’unissent pour hurler leur souffrance et leur désespoir…« 

Il participe à tous les grands festivals de rock de cet été comme le Newport Rock Festival, le Denver Pop Festival et fait un triomphe au célèbre festival de Woodstock en août 1969 devant un demi-million de personnes sans compter tout ceux qui iront voir le film.

Juste après Woodstock, Joe Cocker enregistre son deuxième album intitulé, Joe Cocker! lors d’une pause entre deux tournées au printemps et en été.

Impressionnés par sa reprise de « With a Little Help from My Friends », Paul McCartney et George Harrison autorisent Joe Cocker à utiliser leurs chansons « She Came In Through the Bathroom Window » et « Something » pour cet album où figure également un tube « Delta Lady » de Leon Russell.

En août 1969, Joe Cocker participe au Festival de l’île de Wight. À la fin de l’année, ne souhaitant pas se lancer dans une autre tournée américaine il dissout le Grease Band.

En 1970 Joe Cocker publie l’album live Mad Dogs and Englishmen sur lequel figurent seize titres mais seulement quatre morceaux tirés de ses deux premiers albums studio. Il part en tournée de promotion dans près de cinquante villes en cinquante-six jours où l’accueil du public est enthousiaste pour ne pas dire exalté.

Rien qu’aux États-Unis il réalise trois millions de dollars de vente et ses trois premiers albums deviennent disques de Platine. Un sondage du magazine Playboy le désigne chanteur numéro un dans la catégorie jazz et rock.

D’autres albums et des chansons comme « Guilty », « The Moon Is a Harsh Mistress » et « You Are So Beautiful » deviennent des classiques de Joe Cocker.

En 1979, Joe Cocker participe à la tournée « Woodstock in Europe » avec Arlo Guthrie et Richie Havens.

Entre 1980 et 1982 Joe Cocker qui souffre de problèmes d’alcool doit suivre une cure de désintoxication, puis une fois rétabli, il enregistre un album aux influences reggae Sheffield Steel avec Chris Blackwell et Alex Sadkin qui marque son retour.

En 1982 il est invité à se joindre au groupe The Crusaders pour chanter une chanson spécialement écrite pour lui « I’m So Glad I’m Standing Here Today ».

Le public lui réserve une standing ovation lorsque Joe Cocker chante ce titre aux Grammy Awards en février 1982. Son duo avec Jennifer Warnes sur « Up Where We Belong », le thème du film « Officier et Gentleman », à la cérémonie des Oscars en février 1983 lui offre un nouveau succès mondial.

L’année suivante il part en tournée en faveur de la recherche contre la sclérose en plaque avec Eric Clapton, Jimmy Page, Paul Rodgers, Jeff Beck, Charlie Watts (le batteur des Stones) entre autres…

L’album Civilized Man connait un énorme succès ainsi que « Unchain My Heart » et One Night of Sin sur lequel figure le titre « When the Night Comes », écrite par le canadien Bryan Adams, deviennent disques de platine.

Joe Cocker enregistre des chansons pour les bandes originales de films comme « 9 semaines 1/2 », « Bigfoot et les Henderson », « Duo à trois » et « Délit d’innocence ».

En 1991, Joe Cocker enregistre « Sorry Seems to Be the Hardest Word » sur l’album-hommage Celebrating the Songs of Elton John & Bernie Taupin, qui se vend à plus de 3 millions d’exemplaires dans le monde entier.

Joe Cocker fait de nombreuses tournées très applaudies, en particulier en Europe, où ses fans sont nombreux.

En août 1994, il fait l’ouverture du festival Woodstock’94.

En 2010 Joe Cocker fait une apparition sur l’album de Santana, Guitar Heaven, sur lequel il chante « Little Wing » de Jimi Hendrix.

Parmi les concerts les plus prestigieux, on peut citer le « Prince’s Trust Gala » au Royaume-Uni, le concert anniversaire de Nelson Mandela, le « Konzert for Berlin » qui célèbre la chute du mur de Berlin.

John Robert « Joe » Cocker obtient la prestigieuse distinction britannique OBE :  « Order of the British Empire« .

Star et légende du rock, Joe Cocker a traversé avec brio les années 1960, 1970, 1980 et 1990. Le 22 décembre 2014 il décède, dans son ranch nommé « Mad Dog » à Crawford dans le Colorado, d’un cancer du poumon. Il était âgé de 70 ans.

Discographie de Joe Cocker

Albums studio

1969 – With a Little Help from My Friends
1969 – Joe Cocker!
1973 – Joe Cocker 1972/EU:
1974 – I Can Stand a Little Rain
1975 – Jamaica Say You Will
1976 – Stingray
1978 – Luxury You Can Afford
1982 – Sheffield Steel
1984 – Civilized Man
1986 – Cocker
1987 – Unchain My Heart
1989 – One Night of Sin
1992 – Night Calls 1991/US:
1994 – Have a Little Faith
1996 – Organic
1997 – Across from Midnight
2000 – No Ordinary World 1999/US:
2002 – Respect Yourself
2005 – Heart & Soul 2004/US:
2008 – Hymn for My Soul 2007/US:
2012 – Hard Knocks 2010/US:
2012 – Fire It Up

Albums live

1970 – Mad Dogs & Englishmen
1976 – Live in L.A.
1976 – Space Captain
1981 – Live in New York (ou Spirit of Live Concert)
1990 – Joe Cocker Live
1992 – With a Little Help from My Friends Live – Great Hits in Concert
1999 – Live at the Esquire Club
2001 – Standing Here – Live in Colorado
2006 – The Complete Fillmore East Concerts
2009 – Live at Woodstock
2013 – Fire It Up – Live

Compilations

1970 – Portrait of Joe Cocker
1971 – The Best of Joe Cocker
1971 – Cocker Happy
1972 – Double Cocker Power!
1977 – Joe Cocker’s Greatest Hits
1983 – The Best of Joe Cocker
1986 – The Voice – The Very Best of Joe Cocker
1987 – Definite 1964-1986
1987 – Classics, Volume 4 – Joe Cocker
1990 – The Collection
1992 – The Best of Joe Cocker
1992 – The Legend (Polygram)
1992 – Love Songs & Ballads
1993 – The Legend (Essential Collection)
1995 – The Essential
1995 – The Long Voyage Home (coffret)
1998 – Greatest Hits
1999 – The Anthology
2003 – Greatest Love Songs
2003 – The Ultimate Collection 1968-2003
2004 – Ultimate Collection
2006 – Gold
2007 – Classic Cocker
2011 – Icon
2015 – 20th Century Masters The Millennium Collection
2015 – The Life of a Man – The Ultimate Hits 1968-2013
2016 – The Album Recordings 1984-2007 (coffret)

Site de référence : www.cocker.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.