Neil Young




Neil YoungNeil Percival Kenneth Robert Ragland Young né le 12 novembre 1945 à Toronto dans l’Ontario plus connu sous le nom de Neil Young  est un auteur, compositeur, interprète, musicien, producteur, réalisateur et scénariste  canadien.

Il chante, d’une façon très pausé avec sa voix facilement identifiable, haut-perchée, un peu fausse et nasillarde,  joue de la guitare, du piano et de l’harmonica sur de nombreux albums qui combinent fréquemment des styles musicaux folk-rockcountry-rock, blues-rock et dark-folk.

Neil Young en bref

Au collège, il fonde Neil Young & The Squires puis il rejoint brièvement The Mynah Birds. Après s’être lancé dans une carrière musicale dans les années 1960, il s’installe à Los Angeles où il forme Buffalo Springfield avec Stephen Stills, Richie Furay, Dewey Martin et Bruce Palmer en mars 1966.

Neil Young avait déjà publié deux albums solo au moment où il rejoint Crosby, Stills & Nash en 1969 pour former le supergroupe Crosby, Stills, Nash & Young, remarqué par sa prestation au festival de Woodstock.

Neil Young forme par la suite son groupe The Crazy Horses.

Sa popularité est à son plus haut niveau au début des années 1970 avec des albums comme After the Gold Rush et Harvest sur lequel figure son plus grand hit international « heart of gold » qui s’est classé dans tous les charts internationaux en 1972.

Sur cet album enregistré entre janvier et septembre 1971 au Quadrafonic Sound de Nashville en co-production avec Elliot Mazer qui a travaillé précédemment avec Bob Dylan et Janis Joplin, c’est Linda Ronstadt qui assure les choeurs et James Taylor qui joue du banjo.

Son jeu de guitare saturée et plein de distorsion, en particulier avec The Crazy Horse, lui a valu le surnom de « Godfather of Grunge » (le Parrain du Grunge) et l’a conduit tout naturellement à réaliser l’album Mirror Ball avec Pearl Jam en 1995. Plus récemment, Neil Young est régulièrement accompagné par Promise of the Real.

Neil Young utilise aussi parfois le pseudonyme de Bernard Shaked lorsqu’il dirige ou co-réalise des films comme dans Journey Through the Past en 1973, Rust Never Sleeps en 1979, Human Highway en 1982, Greendale en 2003 et CSNY/Déjà Vu en 2008. Il a également contribué aux bandes originales des films Philadelphia en 1993 et Dead Man en 1995.

La longue carrière de Neil Young a  été récompensée par plusieurs prix Grammy et Juno. Le Rock and Roll Hall of Fame l’a intronisé deux fois en tant qu’artiste solo en 1995 et en tant que membre de Buffalo Springfield en 1997.

En 2000, le magazine Rolling Stone l’a désigné comme le 34ème plus grand artiste rock ‘n roll de l’histoire.

Il vit en Californie depuis les années 1960 mais conserve la nationalité canadienne, il a d’ailleurs reçu l’Ordre du Manitoba le 14 juillet 2006 puis a été nommé Officier de l’Ordre du Canada le 30 décembre 2009.

The Visitors le 39ème album de Neil Young

The Visitors, son dernier album en date, est le 39ème album studio de Neil Young et son deuxième album studio avec le groupe de rock américain Promise of the Real. L’album est sorti le 1er décembre 2017 et a été précédé par les singles « Children of Destiny », sorti le 4 juillet 2017 et « Already Great », sorti le 3 novembre 2017 en réponse au slogan de campagne du président Donald Trump, Make America Great Again.

Il est par ailleurs co-fondateur du Farm Aid, sorte de band aid destiné aux agriculteurs américains et il milite beaucoup pour l’écologie, dénonçant les ogm, Monsanto, Starbuck, l’oléoduc XL Keystone et toutes les énergies fossiles.

Neil Young Archives

Nei Young Archives
Captures d’écran de 5 pages du site

Aujourd’hui âgé de 72 ans, Neil Young ouvre la totalité de ses albums et de ses archives au monde entier jusqu’au 30 juin 2018 sur son un site qui vient d’être mis en ligne sur lequel, après s’être loggé (identifié), le visiteur peut avoir accès à tous ses albums en streaming accompagnés des paroles, de vidéos, d’informations sur ses tournées mais aussi des références bibliographiques et bien d’autres informations et bonus à découvrir. Petit bémol, ce site conceptuel se présente comme une boite à archives avec une time-line et plein de boutons et curseurs rendant la navigation quelque peu lente voire hasardeuse…



Discographie de Neil Young

Albums solo

1969 – Neil Young
1969 – Everybody Knows This Is Nowhere
1970 – After the Gold Rush
1972 – Harvest
1973 – Time Fades Away
1974 – On the Beach
1975 – Tonight’s the Night
1975 – Zuma
1976 – Long May You Run
1977 – American Stars ‘n Bars
1978 – Comes a Time
1979 – Rust Never Sleeps
1980 – Hawks & Doves
1981 – Re·ac·tor
1982 – Trans
1983 – Everybody’s Rockin’
1985 – Old Ways
1986 – Landing on Water
1987 – Life
1988 – This Note’s for You
1989 – Eldorado
1989 – Freedom
1990 – Ragged Glory
1992 – Harvest Moon
1994 – Sleeps with Angels
1995 – Mirror Ball
1996 – Broken Arrow
2000 – Silver & Gold
2002 – Are You Passionate?
2003 – Greendale
2005 – Prairie Wind
2006 – Living with War
2006 – Living with War: « In the Beginning »
2007 – Chrome Dreams II
2009 – Fork in the Road
2010 – Le Noise
2012 – Americana
2012 – Psychedelic Pill
2014 – A Letter Home
2014 – Storytone
2015 – The Monsanto Years
2016 – Peace Trail
2017 – Hitchhiker (enregistré en 1976)
2017 – The Visitor

Sans compter les albums et collaborations avec Crazy Horse, Buffalo Springfield et Crosby, Stills, Nash & Young.

Acheter albums the scorpions

Site de référence : www.neilyoung.com
Les archives de Neil Young : www.neilyoungarchives.com

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *