Little Feat




Little FeatLittle Feat est un groupe de rock américain formé à LA en 1969 par d’anciens membres du Mothers of Invention de Frank Zappa, le chanteur-guitariste Lowell George et le bassiste Roy Estrada, rejoints par le claviériste Bill Payne et le batteur Richie Hayward.

Influencé par le blues, le groupe se démarque par son style éclectique mêlant country, boogie, rock, soul, blues et funk le tout orchestré un Lowel George inspiré dont les parties de slide guitar enrichissent remarquablement le premier album sorti en 1971 qui comprend en particulier le titre phare de Little Feat, « Willin’ » sur lequel s’illustre sur Ry Cooder en guest. Pour l’anecdote ce morceau avait été initialement refusé par Frank Zappa.

La critique est bonne mais les ventes ne suivent pas, de fait Little Feat change ses effectifs sur la base du trio Lowell George, Bill Payne et Richie Hayward rejoints par Paul Barrere à la guitare, Sam Clayton aux congas et Kenny Gradney qui remplace Roy Estrada à la basse.

Cette nouvelle mouture du groupe enregistre l’excellent Dixie Chicken en 1973 avec des invités prestigieux comme Bonnie Raitt, Bonnie Bramlett, Danny Hutton, Malcolm Cecil, Milt Holland, Fred Tackett et Gloria Jones.

Little Feat part en tournée et enchaîne les albums Feats Don’t Fail Me Now en 1974 avec la participation d’Emmylou Harris, The Last Record Album en 1975 et Time Loves a Hero qui sort en 1976 sur lequel chantent Michael McDonald et Patrick Simmons du groupe The Doobie Brothers.

Le double album live mythique Waiting for Columbus est publié en 1978.

En raison de différences de vues sur les orientations créatives et artistiques de Little Feat, plus ses graves problèmes d’addiction aux drogues, Lowell George démolit le groupe en 1979 et sort son unique album solo Thanks I’ll Eat It Here peu de temps avant son décès. Il succombe d’une crise cardiaque dans une chambre d’hôtel d’Arlington en Virginie où il est retrouvé sans vie le 26 juin 1979.

Little Feat achève tout de même l’album Down on the Farm et donne quelques concerts mais la compilation de raretés Hoy-Hoy! sortie en 1979 sonne la fin (provisoire) de la partie pour le groupe qui se dissout la même année…

Les membres survivants, Paul Barrère, Bill Payne, Richie Hayward, Sam Clayton et Kenny Gradney reforment cependant Little Feat en 1987 avec un nouveau chanteur, Craig Fuller, dont la voix rappelle étrangement celle de son brillant prédécesseur, Lowell George.

Le groupe reste toujours actif dans un mélange éclectique d’influences Rock & Roll, Blues, R & B, Boogie, Country, Folk, Gospel, Soul, Funk et Jazz mais il est devenu une attraction de concert et vit uniquement sur son héritage grâce à l’abondance de son répertoire.

La chanteuse Shaun Murphy rejoint Little Feat pour l’album Ain’t Had Enough Fun en 1995, suivi du Live at Neon Park en 1996 et de l’album Under the Radar publié en 1998 et enfin Chinese Work Songs qui sort au seuil du nouveau millénaire.

En 2003 c’est Kickin’ It at the Barn qui sort dans les bacs suivi d’albums live et en 2008 le groupe joue ses classiques accompagné de Bob Seger, Jimmy Buffett, Vince Gill, Chris Robinson, Bela Fleck, Emmylou Harris, Craig Fuller et Inara George, fille du défunt chanteur sur Join the Band.

Le batteur Richie Hayward, pilier fondateur du groupe, meurt d’une pneumonie après un cancer du foie le 12 août 2010. C’est Gabe Ford qui le remplace pour l’enregistrement du quinzième et dernier album en date  de Little Feat, Rooster Rag publié en 2012.

Discographie de Little Feat

Albums studio de Little Feat

1971 – Little Feat
1972 – Sailin’ Shoes
1973 – Dixie Chicken
1974 – Feats Don’t Fail Me Now
1975 – The Last Record Album
1977 – Time Loves a Hero
1979 – Down on the Farm
1988 – Let It Roll
1990 – Representing the Mambo
1991 – Shake Me Up
1995 – Ain’t Had Enough Fun
1998 – Under the Radar
2000 – Chinese Work Songs
2003 – Kickin’ It at the Barn
2008 – Join the Band
2012 – Rooster Rag

Albums live de Little Feat

1978 – Waiting for Columbus
1996 – Live from Neon Park
2000 – Extended Versions
2001 – Late Night Truck Stop
2002 – Live at the Rams Head
2003 – Down upon the Suwannee River
2004 – Highwire Act Live in St. Louis
2005 – Barnstormin’ Live Volume One
2005 – Barnstormin’ Live Volume Two
2007 – Rocky Mountain Jam
2010 – Rams Head Revisited
2012 – American Cutie
2013 – Hellzapoppin: The 1975 Halloween Broadcast
2014 – Live in Holland 1976

Compilations de Little Feat

1981 – Hoy-Hoy!
1994 – As Time Goes By: The Very Best of Little Feat
2000 – Hotcakes & Outtakes: 30 Years of Little Feat
2002 – Ripe Tomatos – Volume One
2002 – Raw Tomatos – Volume One
2005 – The Essentials
2006 – Barnstormin’ Live Volumes One + Two
2006 – The Best of Little Feat

site de référence : www.littlefeat.net

👉Partagez cet article 🙂 👍🎵

Kelly Joe Phelps




Kelly Joe PhelpsKelly Joe Phelps est un musicien américain de blues de folk et de country blues, né octobre 1959 à Sumner, dans l’État de Washington qui a grandi dans une famille musicienne en « col bleu » ou il a appris avec son à jouer du piano et des percussions sur des chansons folk et country. Il apprend la guitare à l’âge de douze ans.

Biographie de Kelly Joe Phelps

Kelly Joe Phelps joue un folk-blues acoustique, intimiste, authentique et dépouillé qui se caractérise par son mélange de delta Blues et de Jazz tinté de Country qui aurait pu accompagné les images d’un film comme Paris-Texas.

Il commence par jouer dans un orchestre de jazz pendant une dizaine d’années avant de se mettre au blues. Il commence à composer et publie ses premiers albums solo au cours des années 1990.

Lead Me on, le premier album du guitariste est édité en 1994 chez Burnside Records, un label de Portland.

Il enregistre seul ses deux albums suivants, Roll Away the Stone aux influences Gospel en 1997 puis Shine Eyed Mister Zen en 1999.

Son quatrième opus sur lequel il est accompagné par le bassiste Larry Taylor et le batteur Billy Conway du groupe Morphine s’intitule Sky Like a Broken Clock, est publié en 2001.

Lee Townsend réalise l’album Slingshot Professionals, sorti en 2003. Phelps invite notamment Bill Frisell et Steve Dawson à prendre part à l’enregistrement et afin d’obtenir une orchestration plus riche,  plusieurs musiciens sont invités à prendre part au projet pour jouer de la guitare, de la basse, de la batterie, de la mandoline, du violon et de l’accordéon.

Sur cet album se trouve l’excellent It’s James Now.

En 2005, Phelps sort un Live, Tap the Red Cane Whirlwind, qui est suivi un an plus tard par l’album studio Tunesmith Retrofit.

En 2009, il sort un album totalement instrumental intitulé Western Bell puis commence à enregistrer et partir en tournée avec la chanteuse Corinne West.

En janvier 2013, il interrompt sa carrière suite à un problème de santé qui affecte son bras et sa main droite ce qui l’empêche de jouer.

Kelly Joe Phelps a accompagné de nombreux artistes sur scène ou sur des enregistrements comme : Paul Curreri, Zubot and Dawson, Jay Farrar, Rory Block, Linda Tillery and the Cultural Heritage Choir, Tim O’Brien, Greg Brown, Tony Furtado Band, Martin Simpson, Louise Taylo,r Bo Ramsey, Townes Van Zandt…

Discographie de Kelly Joe Phelps

1994 – Lead me on
1997 – Roll away the stone
1999 – Shine eyed mister zen
2001 – Sky like a broken clock
2002 – Beggar’s oil ep
2003 – Slingshot professionals
2005 – Tap the red cane whirlwind
2006 – Tunesmith retrofit
2009 – Western bell
2012 – Brother sinner & the whale