The Lovin’ Spoonful


The Lovin' SpoonfulThe Lovin’ Spoonful est un groupe américain de folk-rock fondé en 1965 à new york par John Sebastian (de son nom complet John Benson Sebastian), Zal Yanovsky, Joe Butler et Steve Boone.

Le groupe rencontre un grand succès international avec des titres de son répertoire comme  « Daydream », « Do You Believe In Magic », « Did You Ever Have to Make Up Your Mind? » et « Summer in the City ».

The Lovin’ Spoonful en bref

Le groupe puise ses racines dans la scène folk basée à Greenwich Village au sud de Manhattan au début des années 1960. John B. Sebastian, le fils de l’harmoniciste classique John Sebastian, y grandi entouré de musiciens impliqués dans le renouveau de la musique folk américaine des années 1950 jusqu’au début des années 1960.

John B. Sebastian qui est chanteur-compositeur-interprète, guitariste, harmoniciste, harpiste forme The Lovin’ Spoonful avec le guitariste Zal Yanovsky après avoir joué ensemble dans un groupe folk appelé The Mugwumps qui se produisait dans bars et les petits clubs locaux et dont deux autres membres, Cass Elliot et Denny Doherty, fermeront plus tard The Mamas & the Papas. Les paroles du titre Creeque Alley des Mamas & the Papas en 1967 fait d’ailleurs référence aux membres du Spoonful .

Le nom The Lovin’ Spoonful viendrait d’une chanson du chanteur-guitariste de blues et de folk américain John Smith Hurt (alias  Mississippi John Hurt) intitulée Coffee Blues mais aurait également selon les sources une connotations sexuelle, le terme « Lovin’ Spoonful » (cuillerée d’amour) faisant référence à un orgasme masculin…

Le groupe publie son premier album Do You Believe in Magic en 1965, le second Daydream sort un an plus tard qui contient le tube du même nom, chanson qui inspirera à Paul McCartney son « Good Day Sunshine », paru sur l’album Revolver des Beatles quelques mois plus tard.

Zal Yanovsky quitte la musique pour se lancer dans la restauration en 1967, c’est le guitariste Jerry Yester (ex-Yester Brothers, ex-The New Christy Minstrels et ex-The Modern Folk Quartet) qui lui succède.

John B. Sebastian quitte la formation en 1968 et fera une apparition impromptue au festival de Woodstock en 1969. The Lovin’ Spoonful se  dissout cette même année.

Le line-up d’origine se reforme brièvement en 1979 pour le film de Paul Simon One-Trick Pony, sorti l’année suivante.

Reformation ponctuelle et éphémère en 1980, Jerry Yester et John Sebastian recrutent deux nouveaux membres, le batteur Mike Arturi et le guitariste Phil Smith.

En 1991 ce sont Joe Butler et Steve Boone qui tentent de relancer la machine mais Zal Yanovsky et John Sebastian refusent de prendre part au projet.

Le 6 mars 2000, le groupe est intronisé au Rock and Roll Hall of Fame, ses quatre membres d’origine sont réunis pour l’occasion et interprètent ensemble « Do You Believe in Magic ».

En 2017, Jerry Yester est viré suite à une sordide affaire de pédopornographie.

The Lovin’ Spoonful conduit par Butler et Boone est toujours actif à ce jour.

Membres de The Lovin’ Spoonful

Joe Butler
Steve Boone
Mike Arturi
Phil Smith

Anciens membres

John B.Sebastian
Zal Yanovsky
John Marrella
Jim Yester
Lena Yester
David Jayco
Randy Chance
Jerry Yester
Jan Carl

Discographie de The Lovin’ Spoonful

Albums studio

1965 : Do You Believe in Magic
1966 : Daydream
1966 : Hums of the Lovin’ Spoonful
1967 : Everything Playing
1969 : Revelation: Revolution ’69

Produits disponibles sur Amazon.fr


Albums live
1999 : Varese Sarabande Live at the Hotel Seville

Produits disponibles sur Amazon.fr

Compilations et B.O.F.

1966 : What’s Up Tiger Lily? (B.O.F.)
1967 : The Best of the Lovin’ Spoonful (compilation)
1967 : You’re a Big Boy Now (B.O.F.)
1968 : The Best of the Lovin’ Spoonful, Vol. 2 (compilation)

Produits disponibles sur Amazon.fr

Achetez les albums

Recherche Amazon

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.