Jack Art l’Outsider qu’on n’a pas vu (re)venir

Jack Art - The Outsider - MazikJack Art (altération de Jacquart son véritable nom de famille) est un chanteur, guitariste, pianiste et auteur-compositeur parisien dont le style s’inscrit dans la lignée de grands songwriters américains tels que Bruce Springsteen, Tom Petty, Jackson Browne ou Elliott Murphy.

En mars 2020 il publie son premier album solo, l’intimiste et très personnel The Outsider dans la fibre musicale de ses Maîtres…

Jack Art en bref

Originaire de la région Champagne il apprend le piano biberonné à la musique classique (Mozart, Beethoven, Bach…) puisqu’il grandi dans une famille de musiciens. À l’adolescence il se tourne vers le blues et le rock en écoutant Eric Clapton, les Stones, Jimi Hendrix ou encore AC/DC.

Mais la véritable révélation, celle qui déterminera son univers musical, ce sera la découverte de la musique US et notamment Bruce Springsteen, Bob Dylan, Neil Young et Tom Petty entre autres.

À la fin des années 80 il enchaine des participations dans des groupes locaux de la région rémoise puis part s’installer en Grande-Bretagne. Pendant les trois ans qu’il passe à Londres, il fonde le groupe One Step Up entouré de musiciens anglais expérimentés avec lesquels il joue des reprises et quelques compos personnelles dans des pubs.

Jack Art revient en métropole et monte un power trio appelé Dust en 1995 avec lequel il donnera plus de 400 concerts partout en France, du côté de Paris et à l’étranger.

Le combo (Bruno Jacquart au chant et aux guitares, Eric Pacaud à la basse, Emile Gacem à la batterie) ne publiera qu’un seul album en 1999, Different Roads, produit par Vincent Bruley (Guesh Patti) il est qualifié d’album rare et inattendu par la FNAC.

Malheureusement ce début de carrière prometteuse ne porta pas ses fruits et face aux exigences de la vie de famille, Jack Art remplaça ses ambitions artistiques par un job rentable dans la finance.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là puisque des années plus tard ce sont ses propres fils, eux-mêmes musiciens, qui l’encouragent à exhumer sa guitare.

En 2012 il se lance donc dans un nouveau projet musical basé essentiellement sur des covers avec quelques musiciens ce qui le motive à composer de nouveaux morceaux et dans la foulée il crée The Jack Art Band où l’on trouve son fils Pablo au piano.

Fin 2017 la formation publie The Life and Times of Candy Rose, un concept album réussi qui révèle son talent de songwriter, de musicien et de chanteur. Jack est entouré par son propre groupe E Street Band, Asbury Jukes, Silver Bullet Band ou les Heartbreakers.

Cet album mixé et mastérisé par Bernard Natier (Les Innocents, Oberkampf, Rita Mitsouko, Montreux Jazz Festival, Genesis…), bénéficie d’excellentes critiques (Rolling Stone, Rock & Folk, Abus Dangereux…) et d’une large diffusion sur les ondes en France. Le groupe donne de nombreux concerts à Paris mais aussi en Alsace (ma région 🙂 ) où il séduit le public qui a la chance d’être présent.

En octobre 2019, tenté par une expérience plus intimiste et solitaire, Jack Art met le groupe en stand-by et, sous l’influence de son ami Daniel Abecassis (ABK6, The Daniels), il se lance dans l’écriture d’un nouveau projet qu’il concrétise en grande partie à New York où il séjourne quelques semaines.

Son premier album solo, The Outsider, intime et très personnel, sort en mars 2020, précédé du single « Chin up Sally ». Il a été entièrement réalisé en très peu de temps au Studio Garage à Paris par Bernard Natier (Les Rita Mitsouko, Les Innocents, Oberkampf, Montreux Jazz Festival…). Cet opus contient dix titres remarquables et épurés enregistrés seulement avec un piano, une guitare et quelques lignes d’harmonica et de steel guitar. Il s’agit d’un album de singer-songwriter, clairement inspiré par les maîtres du genre comme Carole King, Jackson Browne ou encore Elliott Murphy.

La critique est dithyrambique (Rolling Stone, Rock & Folk, Gérard Bar David…) et Mazik ne peut que souscrire à cet engouement.

Avec la crise sanitaire « covid-19 » et son confinement, Jack Art s’est lancé dans le livestream sur le web ce qui lui a permis de toucher un public plus large. En mai 2020 il participe au Crossroads Confined Countdown Festival organisé en ligne par Christophe Goffette (Crossroads, Brazil…) avec plus de 100 artistes du monde entier dont Little Bob, Beverly Jo Scott ou encore The Silencers.

Une belle découverte que cet « Outsider », un revenant parfaitement inattendu qu’il va désormais falloir suivre ! 🙂

Jack Art sera notamment en tournée dans toute la France et une partie de la Belgique en 2021 selon Thierry Weise (du groupe Kabo) qui fait partie de son équipe.

Site de référence :  www.jackartmusic.com
Facebook : www.facebook.com/TheJackArtBand

Membres de The Jack Art Band

Jack Art : chant, guitare
Serge Gelli : guitare
Pierre Lotteau : guitare
Pablo Jacquart : Piano, chœurs
Gérald Daguet : claviers, chœurs
Jean-Christophe Pouzet : basse
Jacques Plier : batterie

Discographie de Jack Art

Avec Dust

1999 – Different Roads

Avec Jack Art Band

2017 – The Life and Times of Candy Rose

En solo

2020 – The Outsider

 

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.