Hommage à Malcolm Young fondateur d’AC/DC




Hommage à Malcolm Young fondateur d’AC/DCMalcolm Young fondateur d' AC/DC décédé le 18/11/2017

En ce 18 novembre 2017 nous avons appris avec tristesse la mort de Malcom Young l’un des fondateurs du groupe AC/DC. L’équipe Mazik tenait à lui rendre hommage. Malcolm Young avait fait un accident cérébral en 2013 et souffrait depuis de démence. Reconnu pour ses prouesses musicales, Malcolm, le frère de George et Angus Young, était un auteur, un guitariste, un interprète, un producteur et un visionnaire qui aura marqué l’histoire du rock…

AC/DC en bref

AC/DC est un groupe australien de hard-rock et de hard-blues voire de boogie-rock formé en novembre 1973 à Sydney en Nouvelle-Galles du sud par les frères Angus et Malcolm Young, Dave Evans (remplacé en septembre 1974 par Bon Scott), Mark Evans et Colin Burgess (remplacé en février 1974 par Phil Rudd).

AC/DC signifie « courant alternatif/courant continu », mais aussi « à voile et à vapeur ». Certain prétendent que cela signifierait « After Christ/Devil Comes » mais ce n’est que pure conjecture.

Les racines d’AC/DC se trouvent en Australie bien sûr mais avant cela à Glasgow, en Écosse, où Angus et Malcolm Young, le noyau musical du groupe (formidable et exceptionnel binôme de guitaristes dans l’histoire du rock), sont nés respectivement en 1958 et 1953.

Afin d’échapper à la crise sidérurgique des sixties, les parents Young émigrent en 1963 avec toute la famille à Sydney en Australie où les deux frères se lancent dans la musique à la suite de leur aîné, George Young qui a fondé The Easybeats auteur de l’un des premiers succès internationaux australiens « Friday On My Mind » publié en 1966.

En 1974, le groupe s’installe à Melbourne et trois an plus tard, en 1977, Cliff Williams intègre la formation.

De 1974 à 2000, George Young et son complice Harry Vanda produisent un grand nombre d’albums d’AC/DC, comme « High Voltage« , « TNT« , « Dirty Deeds Dirty Cheap« , « Let There Be Rock« , « Powerage« , « 74 Jailbreak« , « Blow Up Your Video« , « Stiff Upper Lip« …

Le chanteur du groupe, Bon Scott meurt, à Londres en Angleterre dans des circonstances obscures (intoxication alcoolique aiguë, coma éthylique, mort par accident, étouffement…) le 19 février 1980, c’est Brian Johnson (ex Geordie) qui lui succède.

En 1983, Phil Rudd cède sa place à Simon Wright mais ce dernier part rejoindre Dio en 1985. Chris Slade assure la continuité à la batterie.

Pour l’album Rock Or Bust et le Rock or Bust World Tour, Malcolm avait déjà été remplacé par son neveu Stevie Young ce dernier ayant préalablement assuré l’intérim lors de la tournée américaine de 1988. Tout au long de sa carrière Stevie a utilisé le même matériel et le même son que Malcolm, il  s’est donc naturellement imposé aux yeux du groupe comme l’unique prétendant possible à la succession de son oncle.



Le groupe AC/DC a vendu plus de 42 millions d’exemplaires de l’album « Back in Black » dont 21 millions rien qu’aux USA et un total de 250 millions de disques à travers le monde.

Il s’agit de l’une des œuvres les plus appréciées d’AD/DC, extrêmement réussie et influente, qui a obtenu le statut « Double Diamond » de la RIAA. Back in Black est le cinquième album le plus vendu de l’histoire…

Membres d’AC/DC

Angus Young – guitare solo
Axl Rose – chant (guest vocalist)
B.J. Wilson – batterie
Bob Richards – batterie
Bon Scott – chant
Brian Johnson – chant
Bruce Howe – basse
Chris Slade – batterie
Cliff Williams – basse
Colin Burgess – batterie
Dave Evans – chant
George Young – basse
John Proud – batterie
Larry Van Kriedt – basse
Malcolm Young – guitare rythmique, basse
Mark Evans – basse
Neil Smith – basse
Noel Taylor – batterie
Paul Gregg – basse
Paul Matters – basse
Peter Clack – batterie
Phil Rudd – batterie
Rob Bailey – basse
Ron Carpenter – batterie
Russell Coleman – batterie
Simon Wright – batterie
Stevie Young – guitare rythmique
Tony Currenti – batterie

Discographie d’AC/DC

1975 : High Voltage (Australie uniquement)
1975 : T.N.T. (Australie uniquement)
1976 : High Voltage (version internationale)
1976 : Dirty Deeds Done Dirt Cheap
1977 : Let There Be Rock
1978 : Powerage
1979 : Highway to Hell
1980 : Back in Black
1981 : For Those About to Rock We Salute You
1983 : Flick of the Switch
1985 : Fly on the Wall
1988 : Blow Up Your Video
1990 : The Razors Edge
1995 : Ballbreaker
2000 : Stiff Upper Lip
2008 : Black Ice
2014 : Rock or Bust

Deux albums d’AC/DC figurent dans Les 1001 albums qu’il faut avoir écoutés dans sa vie : Highway to Hell et Back in Black.

Achetez les albums

Site de référence : www.acdc.com

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.