Rose Tattoo


Rose TattooRose Tattoo est un groupe australien de rock’n’roll, hard-rock, boogie-rock et heavy-metal fondé en 1976 à Sydney par Gary  « Angry » Anderson, Ian Rilen, Peter Wells, Dallas Royal et Michael Cocks. Rose Tattoo souvent comparé à AC/DC de par ses origines. Parmi leurs tube on peut citer « We Can not Beat », « Scarred for Life » et « Bad Boy for Love ». Rose Tattoo ainsi qu’ AC / DC et The Angels ont contribué à instaurer un son et un style qui influencera toute une génération de groupe de hard comme AirbourneGuns N’ Roses, L.A. Guns ou Nashville Pussy.

Rose Tattoo en bref

À ses début principalement inspiré par The Rolling Stones, Faces et Billy Thorpe and his 1970s Aztecs, le son hard-rock de Rose Tattoo a rapidement connu le succès dans la région de Sydney.

Les membres d’AC / DC qui apprécient Rose Tatto les introduisent auprès de leur maison de disque Albert Productions qui les signe assez rapidement.

Le premier single du groupe « Bad Boy for Love » est écrit par Ian Rilen mais ce dernier quitte Rose Tattoo avant même sa sortie en octobre 1977 pour former le groupe punk rock X (ne pas confondre avec leurs homonymes de L.A.).

Ce titre qui se classe dans les charts australiens ainsi que les quatre premiers albums de Rose Tattoo seront produit par Harry Vanda et George Young (ex-The Easybeats et producteurs d’AC / DC).

Après le départ de Ian Rilen, c’est Mick Cocks qui reprend la basse puis Chris Turner (ex-Buffalo) prend la relève.

Rose Tattoo tourne dans les club et bars sur ses terres australes en concurrence avec des groupes comme The Angels, Cold Chisel, Dragon and Kevin Borich Express.

Rose TattooLe premier album éponyme aussi connu sous Rock ‘n’ Roll Outlaw ne sort qu’en Australie en 1978 et deux ans plus tard au niveau international mais il faudra attendre 1981 pour le trouver en France. Les pochettes de l’album varient selon les pays…

Cette même année Rose Tattoo part en tournée en Europe et à leur retour le groupe enregistre son deuxième opus Scarred For Life avec un nouveau guitariste Robin Riley qui succède à Mick Cocks parti rejoindre le groupe Heaven.

S’en suit une tournée américaine aux côtés de ZZ Top et Aerosmith. C’est après cette tournée que le groupe Guns N’ Roses reprendra l’un de leurs titres sur l’album G N’ R Lies.

Peter Wells, Dallas Royal et Robin Riley quittent le groupe, ils sont remplacés par Greg Jordan, John Meyer et Scott Johnson pour l’enregistrement de Southern Stars en 1984.

Gary  « Angry » Anderson quitte ponctuellement le groupe pour tenir un rôle dans le film Mad Max « Au-delà du dôme du tonnerre ».

Le groupe est dissout en 1987 et se reforme brièvement en 1993 pour soutenir Guns N ‘Roses lors d’une tournée australienne.

Nouvelle reformation à partir de 1998 suivie de deux nouveaux albums studio.

De nombreux groupe ont repris des morceaux de Rose Tattoo comme Guns N ‘Roses, L.A. Guns, Keel, Pussy Nashville, Motosierra, Pud Spuke Helen Schneider ou le groupe uruguayen The Knight’s Night.

Le 16 août 2006, Rose Tattoo est intronisés au ARIA (Australian Recording Industry Association) Hall of Fame.

En octobre 2007 Rose Tattoo assure les première partie de  Motörhead auc cours de leurs tournée australienne.

Six anciens membres sont décédés au cours des dernières années, notamment Dallas Royall en 1991), Peter Wells et Ian Rilen en 2006, Lobby Loyde en 2007, Mick Cocks en 2009) et Neil Smith en 2013.

En 2011 Rose Tattoo fête son 35ème anniversaire puis le nouveau line-up  enregistre une maquette l’année suivant qui à ce jour n’a pas encore donné lieu à un album…

Le 5 août 2017, une nouvelle formation des Rose Tattoo composée de Angry Anderson, Dai Pritchard, Bob Spencer, Mark Evans (ex-AC/DC) et John « Watto » Watson voit le jour… et la même année sort un album en concert Tatts – Live in Brunswick (enregistré en 1982 au Bombay Bicycle Club de Brunswick)

L’aventure des tatoués continue !

Membres de Rose Tattoo

Angry Anderson – chant
Dai Pritchard – slide guitare
Bob Spencer – guitare
Mark Evans – basse guitare
John « Watto » Watson – batterie

Anciens membres

Peter Wells – slide guitare, basse
Tony Lake – chant
Michael « Stork » Vandersluys – batterie
Leigh Johnston – guitare, chœurs
Ian Rilen – basse, chant
Mick Cocks – guitare, basse, chœurs
Dallas « Digger » Royall – batterie
Geordie Leach – basse
Chris Turner – guitare
Neil Smith – basse
Lobby Loyde – basse
Robin Riley – guitare
John Meyer – slide guitare
Greg Jordan – guitare
Scott Johnston – batterie
Robert Bowron – batterie
Tim Gaze – slide guitare
Andy Cichon – basse, piano, claviers, chœurs
Jake Lardot – basse
Rick Melick – claviers
Steve King – basse
Paul DeMarco – batterie
Randall Waller – guitare
Dario Bortolin – basse
Joel McDonald – guitare
Peter Heckenberg – batterie

Discographie de Rose Tattoo

Albums studio

1978 – Rose Tattoo
1981 – Assault and Battery
1982 – Scarred For Life
1984 – Southern Stars
1986 – Beats From a Single Drum
2002 – Pain
2007 – Blood Brothers

Produits disponibles sur Amazon.fr

Compilations

1986 – A Decade of Rock
1992 – Nice Boys Don’t Play Rock n Roll
1999 – Never Too Loud

Produits disponibles sur Amazon.fr

Albums live

2000 – 25 to Life
2017 – Tatts – Live in Brunswick

Produits disponibles sur Amazon.fr

Site de référence : www.rosetattoo.com.au

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Humble Pie


Humble Pie - MazikHumble Pie est un groupe britannique de blues-rock, hard rock et de blue-eyed blues fondé en 1969 dans l’Essex  par Steve Marriott (ex-Small Faces), Peter Frampton (ex-The Herd), Greg Ridley (ex-Spooky Tooth) et Jerry Shirley (ex-The Apostolic Intervention). La réunion de tous ces musiciens issus de diverses formations fait de Humble Pie ce qu’on appelle un « Supergroupe ».

Humble Pie en bref

Conscients de l’énorme attente qui pèse sur ce projet, les membres du groupe se mettent au vert et commencent à enregistrer dans le plus grand secret chez Steve Marriott qui possède un « chalet » à Moreton dans l’ Essex.

Humble Pie signe chez Immediate Records d’Andrew Loog Oldham (Manager des Rolling Stones jusqu’en 1967), leur premier single « Natural Born Boogie » sort précipitamment en 1969 et devient un hit en Grande-Bretagne.

Dans la foulée le groupe publie son premier album As Safe As Yesterday Is, salué comme un album progressif dans la veine de Small Faces.

Leur deuxième album Town and Country qui sort également la même année propose un son plus acoustique. À cette époque, les concerts de Humble Pie se composent d’une partie acoustique suivie d’une partie électrique, formule qui deviendra populaire des décennies plus tard.

Immediate Records fait faillite en 1970, le groupe change de manager et signe chez A & M Records. Le troisième opus qui est un album éponyme ainsi que Rock On qui sortent par la suite alternent entre rock progressif et boogie rock.

Le concert de Humble Pie au Fillmore East à New York est enregistré et sort en album live en 1971 sous le nom de Perfomance Rockin ‘The Fillmore, il est considéré comme l’un des meilleurs albums de rock live de son époque car Steve Marriott, Peter Frampton et leurs compères sont au sommet de leur art.

Le titre I Do not Need No Doctor fait le bonheur des radios FM aux États-Unis qui propulsent l’album en tête des ventes, il devient le plus grand succès commercial de Humble Pie.

Au moment de la sortie de cet album Peter Frampton a déjà quitté le groupe afin de se consacrer à sa carrière solo dont on connait le succès à la fin des années 1970.

Clem Clempson lui succède au sein du groupe et le son de Humble Pie devient plus hard comme le souhaite leur nouveau manager Dee Anthony (Traffic, Jethro Tull, Joe Cocker, Gary Wright, King Crimson, Emerson, Lake & Palmer…), tout en laissant s’exprimer le blues et les racines soul de Steve Marriott.

Smokin ‘ qui sort en 1972 contient un single à succès « 30 Days in the Hole », titre repris bien des années plus tard par Gov’t Mule, est soutenu par des tournées constantes. À cette époque Humble Pie se déplace en jet privé comme des stars et ses membres, issu de milieux populaires, tombent avec délectation et sans modération dans tous les excès du rock’n’roll, de la célébrité et de l’argent.

Le groupe engage un  trio de choristes noires, The Blackberries dont Vanetta Fields (ex-Ikettes) avec lesquelles Humble Pie se lance dans le longues boogie-rock jams.

L’album Eat It de 1974 qui comprend trois faces de reprises R & B et une face live est apprécié par les fans indéfectibles de Humble Pie mais le groupe peine toutefois à toucher un public plus large. En 1975 il part pour son Goodbye Pie Tour (tournée d’adieu) suivi de la séparation du groupe.

En 1980, Steve Marriott qui vient de divorcer et fait face à des problèmes financiers, quitte le  Royaume-Uni pour s’installer à Atlanta en Georgie (USA) où il reconstitue Humble Pie avec Jerry Shirley, le guitariste Bob Tench (ex-Jeff Beck Group) et le bassiste Anthony « Sooty » Jones. Ce line-up sort deux albums plus heavy metal, On to Victory et Go for the Throat mais l’aventure ne se pérennise pas.

En 1991, Marriott et Frampton recommencent à travailler ensemble avec l’idée de relancer l’aventure Humble Pie, projet qui aurait probablement rencontré le succès grâce à la notoriété de Peter Frampton mais la tragique disparition de Steve Marriott y met un point final.

En effet, le leader de Humble Pie décède à seulement 44 ans dans un incendie qu’il provoque accidentellement en mettant le feu à son lit avec une cigarette sous l’emprise d’alcool, de médicaments et de stupéfiants le 20 avril 1991 à Arkesden en Angleterre.

Greg Ridley quant à lui meurt d’une pneumonie le 19 novembre 2003 à Alicante en Espagne.

Membres de Humble Pie

Steve Marriott – guitare, chant, claviers, harmonica
Jerry Shirley – batterie, claviers
Greg Ridley – basse, chant, guitare
Peter Frampton – guitare, chant, claviers
Clem Clempson – guitare, chant, claviers

Albums studio

1969 – As Safe As Yesterday Is
1969 – Town and Country
1970 – Humble Pie
1971 – Rock On
1972 – Smokin’
1973 – Eat It
1974 – Thunderbox
1975 – Street Rats
1980 – On to Victory
1981 – Go for the Throat
1999 – Humble Pie – The Scrubbers Sessions
2002 – Back on Track

Albums live

1971 – Performance Rockin’ the Fillmore
1995 – King Biscuit Flower Hour Presents: Humble Pie In Concert
1996 – In Concert
2000 – Extended Versions
2000 – Natural Born Boogie: The BBC Sessions
2002 – Live at the Whiskey A-Go-Go ’69
2006 – One More for the ol’ Tosser
2013 – Performance Rockin’ the Fillmore: The Complete Recordings

Produits disponibles sur Amazon.fr

Compilations

1973 – Lost and Found 1973 (les 2 premiers albums)
1976 – Back Home Again
1982 – Best of Humble Pie
1987 – Humble Pie Classics Volume 14
1994 – Early Years
1994 – Hot n’ Nasty: The Anthology
1997 – The Scrubbers Sessions
1999 – The Immediate Years: Natural Born Boogie
1999 – Running With The Pack
2000 – Natural Born Boogie: The BBC Sessions
2000 – Twentieth Century Masters: The Millennium Collection
2005 – The Atlanta Years
2006 – Definitive Collection

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂