Foghat




FoghatFoghat est un groupe anglais de blues-rock, boogie-rock, hard-rock formé en 1971 par Dave Peverett « Lonesome Dave » à la guitare et au chant, Tony Stevens à la basse et Roger Earl à la batterie, tous les trois ex-membres du groupe de blues-rock, Savoy Brown. Rod Price, à la guitare – guitare slide, rejoint le groupe après avoir quitté Black Cat Bones en décembre 1970. Le groupe se distingue en particulier pour l’utilisation de la slide-guitar électrique dans ses morceaux

Foghat en bref

Au cours de sa longue carrière Foghat a aligné huit disques d’or, un disque de platine et un disque de platine double et malgré plusieurs changements d’effectif le groupe continue d’enregistrer et de se produire.

Le tube I Just Want to Make Love to You, une reprise du célèbre morceau de Willie Dixo, figure sur le premier album éponyme de Foghat sorti en 1972.

Leur deuxième album qui s’appelle également Foghat mais aussi connu sous le nom de Rock and Roll devient disque d’or.

Energized est publié en 1974 suivi de Rock and Roll Outlaws puis Fool for the City en 1975, l’année où Tony Stevens quitte le groupe pour être remplacé  par Nick Jameson en 1975 puis par Craig MacGregor en 1976.

Le sixième opus de Foghat Night Shift est publié en 1976 suivi d’un Live en 1977. Stone Blue est publié en 1978.

Tous les albums cités ci-dessus sont devenus des disques d’or mais le meilleur reste probablement Fool for the City qui contient deux hits, Fool for the City et Slow Ride .

Le record de vente est cependant détenu par l’album Live de Foghat qui se vend à plus de deux millions dʼexemplaires.

A partir de 1978 le succès de Foghat est en baisse et ses ventes d’album s’en ressentent. Erik Cartwright succède à Rod Price en 1980. Le album, Zig-Zag Walk de 1983 ne se classe pas en tête des charts loin de là…

Dave Peverett quitte le groupe en 1984 mais Earl avec MacGregor, Cartwright et les autres continuent à jouer sous le nom de Foghat début 1990.

Au même moment Peverett monte sa propre formation Foghat avec le guitariste Bryan Bassett (ex Molly Hatchet)… Les deux groupes homonymes co-existent à cette époque en tournées ce qui forcément jette le trouble auprès des fans.




La formation d’origine se reforme cependant en 1993 et publie l’album Return of the Boogie Men l’année suivante et quatre ans plus tard un autre album Live intitulé Road Cases.

Le groupe n’a jamais cessé de tourner et d’enregistrer malgré les aléas de vie. Ils ont hélas perdu Lonesome Dave Peverett en 2000 et Rod Price en 2005 mais Roger Earl s’est battu pour pérenniser l’héritage musical de Foghat.

Après la mort de Dave, le groupe est reformé avec les deux membres d’origine  à savoir le batteur Roger Earl et le bassiste Tony Stevens, la line-up étant complétée par Bryan Bassett et le chanteur Charlie Huhn (ex Humble Pie et Ted Nugent).

Cette nouvelle mouture de Foghat sort l’album Family Joules en 2003.

Les performances live de Foghat démontrent pourquoi le groupe est toujours présent en 2017 et pourquoi ils pourront continuer à jouer du rock aussi longtemps qu’ils le souhaitent car Foghat comme Status Quo est un groupe vraiment intemporel qui traverse décennies avec son bon gros rock sans jamais s’essouffler malgré des tournées constantes mais ils adorent jouer en public, cela fait partie de leur ADN.

Leurs concerts n’ont jamais perdu d’intensité, il s’y  dégage une énergie et une performance musicale à la hauteur de se que l’on peut attendre d’un groupe aussi chevronné qui a toujours su fidéliser ses fans de tous âges tout au long de sa très longue histoire.

Des gamins d’aujourd’hui connaissent Foghat par le jeu Guitar Hero III en particulier le titre « Slow Ride », les trentenaires les ont découvert via la série Dexter (E9-S1). Quant aux anciens ils ont du acheter le premier vinyle du groupe… 😉

Le chanteur de Foghat Charlie Huhn déclare « Nous voulons simplement que notre public soit convaincu que pendant nos concerts nous avons tout donné à fond…« .

Ce groupe emblématique des 70’s balance toujours aussi fort que par le passé voir d’avantage avec ce mélange torride de blues, de boogie et de rock’n’roll Foghat envoie du bois grâce au talent et la pêche de ses membres.

Le grand tube international de Foghat c’est Slow Ride bien sûr mais le groupe ne se limite pas à ce seul titre. Comme l’a déclaré Roger Earl, « Nous continuons de travailler, de composer et de jouer et cela ne s’arrêtera que lorsque nous quitterons ce monde…« !

En 2010 Foghat est constitué d’Earl, MacGregor, Huhn et Bassett. L’ancien batteur de Rainbow et Black Sabbath, Bobby Rondinelli, remplaçant temporairement Roger Earl pour un concert cet été là.

En 2016, sort un superbe album, qui sonne parfois à la AC/DC, intitulé Under the Influence sur lequel figurent des invités de prestige et surtout de vieux amis.




Membres de Foghat

Membres actuels

Roger Earl – batterie
Craig MacGregor – basse, chœurs
Bryan basseett – lead guitare, chœurs
Charlie Huhn – rhythm guitare, chant

Musiciens de tournées

Rodney O’Quinn – basse (remplaçant de Craig MacGregor)
Matt Barranti – guitare

Anciens membres

Dave Peverett – guitare, chant
Rod Price – lead guitare
Tony Stevens – basse
Nick Jameson – basse
Erik Cartwright – lead guitare
Kenny Aaronson – basse
Rob Alter – basse
Eric Burgeson – guitare, chant
Jeff Howell – basse
Brett Cartwright – basse
Phil Nudelman – guitare, chant
Billy Davis – guitare, chant
Dave Crigger – basse

Discographie de Foghat

1972 – Foghat
1973 – Foghat aka Rock and Roll
1974 – Energized
1974 – Rock & Roll Outlaws
1975 – Fool for the City
1976 – Night Shift
1977 – Live
1978 – Stone Blue
1979 – Boogie Motel
1980 – Tight Shoes
1981 – Girls to Chat & Boys to Bounce
1982 – In the Mood for Something Rude
1983 – Zig-Zag Walk
1994 – Return of the Boogie Men
1998 – Road Cases
2003 – Family Joules
2006 – Live II

Acheter albums the scorpions

Site de référence : www.foghat.com

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Cactus




Cactus RestrictionsCactus est un supergroupe américain de hard rock, de blues-rock, de boogie-rock et de heavy metal formé en 1970 à New York par Rusty Day (membre d’Amboy Dukes), Tim Bogert et Carmine Appice (tous deux membres de Vanilla Fudge) ainsi que Jim McCarty (membre des Detroit Wheels de Mitch Ryder).

Cactus en Bref

A la fin de l’année 1969 Cactus est destiné à devenir un supergroupe comprenant la section rythmique de Vanilla Fudge, à savoir, Tim Bogert à la basse et Carmine Appice à la batterie, accompagnés par le guitariste anglais Jeff Beck et son compatriote le chanteur Rod Stewart.

Hélas Jeff Beck est victime d’un accident de la route est ne peut faire partie de l’aventure quant à Rod Stewart il décide de se joindre à Ron Wood au sein du groupe The Faces.

Appice et Bogert engagent alors le guitariste Jim McCarty et le chanteur Rusty Day. Cette formation enregistre trois LPs, le premier album éponyme en 1970, One Way… Or Another et Restrictions tous les deux en 1971 avant que des problèmes au sein du groupe conduisent au départ de McCarty fin de cette même année.

Peu après, Rusty Day est remercié. Le quatrième et dernier album de Cactus ‘Ot ‘n’ Sweaty de 1972 est enregistré par la section rythmique originale avec Bogert et Appice, accompagnés par Werner Fritzschings à la guitare, Duane Hitchings aux claviers et Peter French au chant.

Après la dissolution de Cactus en 1972, Bogert et Appice fondent le BBA (Beck, Bogert & Appice) qui s’est rendu célèbre par un album live d’anthologie le fameux Live in Japan de 1973 considéré comme rare en raison de sa publication en nombre limité au Japon. Sur cet album, Jeff Beck utilise déjà une Heil Talkbox, deux ans avant la sortie de l’album phare de Peter Frampton, Frampton Comes Alive! (1976).

BBA est cependant dissout après l’album studio Beck, Bogert & Appice et l’album Live In Japan.

Un « nouveau Cactus« , The New Cactus Band ne comprenant cependant aucun membre du groupe original est alors créé et dirigé par Duane Hitchings, il n’enregistre qu’un seul album : Son of Cactus. Le guitariste Mike Pinera (ex Blues Image et ex Iron Butterfly) intègre cette formation avec le bassiste Roland Robinson et le batteur Jerry Norris mais The New Cactus Band ne fait pas long feu et disparaît assez rapidement.



À la fin des années 1970, Rusty Day décide de former une nouvelle mouture de Cactus à Orlando. Elle comprend Steve Dansby à la guitare, Dan Keylon puis John Sauter à la basse, Frankie Robbins puis Gary Moffatt à la batterie. Ils n’enregistrèrent jamais en studio et le 6 mars 1982 Rusty Day est tué par arme à feu en Foride.

Cactus renaît bien plus tard, en juin 2006, à la suite de deux prestations à New York, une à la radio et leur premier concert depuis 1972 au B.B. King’s Blues Club à Times Square.

La line-up 2006 de Cactus voit la réunion des membres d’origine Bogert, Appice et McCarty, accompagnés par l’ex-Savoy Brown le chanteur Jimmy Kunes. Cactus enregistre alors son véritable cinquième album Cactus V.

Le dernier album en date, Black Dawnsort sort en septembre 2016 avec Appice et Mc Carthy sans Bogert.

L’album éponyme de 1970, One Way Or Another et Restrictions sortis tous les deux en 1971 sont les trois œuvres incontournables pour qui veut explorer la discographie de Cactus.

Membres de Cactus

Jimmy Kunes
Jim McCarty
Tim Bogert
Carmine Appice

Anciens membres de Cactus

Rusty Day
Werner Fritzschings
Duane Hitchings
Peter French

Discographie de Cactus

1970 – Cactus
1971 – One Way… Or Another
1971 – Restrictions
1972 – Ot ‘n’ Sweaty
2006 – Cactus V
2016 – Black Dawn

Acheter albums the scorpions

Site de référence : www.cactusrocks.net

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵