2007 : Arno > Mourir à plusieurs




Arno, Mourir à plusieurs sur l'album Jus de BoxArno, Mourir à plusieurs sur l’album Jus de Box.

Arno le retour, avec l’époustouflant et l’extraordinairement rock « Jus de Box ». Comme un jukebox égrenant la multiplicité des styles chanté par notre Belge préféré durant sa carrière et qui nous dit : « Il y a un peu de mon passé : les seventies, les eighties, du TC Matic et aussi beaucoup de maintenant…Tu vois le bazar ? »

Pour cet album, Arno est entouré d’un complice depuis des lustres, Serge Feys aux claviers et à la programmation, de Geoffrey Burton à la guitare qui a bossé avec Bashung, de l’excellent Maio Goosens à la batterie et de Mirko Banovic à la basse.

On appuie sur play pour ouvrir sur le rock funky d’ « Enlève Ta Langue » qui me laisse un drôle de goût dans la bouche.

Et puis arrive, l’excellent rock rappé et métallisé de « I’m Not Into Hop » chanté en duo anglo rock pour Arno et franco rap pour Faf Larage, quel son !

Suivi d’un hymne chaleureux et optimiste « Mourir A Plusieurs », non Arno t’es pas tout seul.

Pour continuer avec un autre hymne à la guimbarde « Miss Amérique », comme une reprise dégénérée d’Amerika de « Rammstein ».

Sans oublier, la ballade complainte de « Reviens Marie » aux sublimes accompagnements, une romance bruxelloise.



On ne plaisante plus avec l’excellent rock bien lourd à la Arno avec « From Zero To Hero » comme le héros de Gong mais sans aucun rapport…

Laisse toi aller « Jusqu’Au Bout » du trou, tout un programme sur la vieillesse et l’amour.

Retour au rock sur le puissant et sympathique « Hit The Night ».

Un peu de repos avec la ballade décalée si « Douce », comme dans un rêve de fainéantise.

Le grandiose, bizarre et terrifiant rouge à lèvres de « Red Lipstick » me fout une trouille et l’envie de…

…faire yoyo « Toute La Nuit », cool.

Place au branle des cloches et au son du carillon avec le superbe rock ostendais « Een Boeket Met Pisseblommen » .

Laissons nous aller dans les cuisses des « Filles De Mon Quartier » qui sont brésiliennes ? Une putain de rock de derrière les fagots, du pur Arno.

Surprise, la très belle reprise de Reviens Marie en anglais avec « Help Me Mary ».

L’excellent rock bien lourd et déstructuré de « Fix it » m’inflige une sévère correction.

Pour terminer un clin d’œil d’Arno au rock avec « Like Elvis did », puisqu’il vous le dit !

Ce « Jus de box » est tout simplement énorme, ébouriffant et même épastrouillant par moment, bien plus rock que l’excellentissime « A Poil Commercial » que nous avons vu en 1999 et qui sait, encore meilleur !

La voix rauque et cassée d’Arno fait des miracles sur les arrangements musclés d’une production créative. Quelle énergie pour notre « Belgian rocker mother fucker » qui signe là un album qui éclaire le rock européen avec ce son, cette voix, cette fausse naïveté, cette authenticité indémodable… un véritable régal musical nicotinisé à l’accent ostendais. Du lourd, que du lourd dans les vapeurs de la mer du nord !

La vie est belle, on va « Mourir à Plusieurs » puisque Arno vous le dit :

Des frigos, des multi-robots
Des huiles de vidange, des gaz à gogo
Des liquides toxiques pour bien qu’elle astique
Et du silicone pour être esthétique

Ca fait moins peur
De mourir à plusieurs
Avec ardeur, nous sommes nos fossoyeurs

Des anti-moustiques, des bonbons chimiques
Des plaques tectoniques ou la bombe atomique
Des sacs en plastique, des boissons qui piquent
Des armes automatiques dans les villes touristiques

Ca fait moins peur
De mourir à plusieurs
Ô quel bonheur ! Nous sommes nos fossoyeurs

Des hommes politiques super-fantastiques
Sans aucune éthique aux desseins tragiques

Des nostalgiques de la chaise électrique
Des frustrés cyniques qui règlent le cirque

Ca fait moins peur
De mourir à plusieurs
Avec ardeur, nous sommes nos fossoyeurs
Ca fait moins peur
De mourir à plusieurs
Ô quel bonheur ! Nous sommes nos fossoyeurs

Produits disponibles sur Amazon.fr

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.