Mott the Hoople




Mott the Hoople groupe de rock, glam-rock et hard-rock créé en 1969Mott the Hoople est un groupe de rock et hard rock anglais puisant ses racines dans le R&B créé en 1969 à Hereford en Angleterre par Ian Hunter (Ian Hunter Patterson), Mick Ralphs, Peter Overend Watts, Verden Allen et Dale « Buffin » Griffin qui a connu son heure de gloire à l’époque du glam-rock au début et au milieu des années 1970. Leur tube le plus célèbre est « All the Young Dudes », écrit pour eux par David Bowie qui fait d’ailleurs une apparition sur l’album éponyme sorti en 1972.

Mott the Hoople en Bref

Mott the Hoople est formé en 1966 sous le nom initial de The Doc Thomas Group avec Mick Ralphs aux guitares, Stan Tippins au chant et Pete Overend Watts à la basse.

Mick Ralphs et Stan Tippins ont précédemment joué ensemble dans une formation appelé The Buddies, alors que Peter Overend Watts était membre d’un groupe de la petite ville de Ross-on-Wye The Soulents avec Dale « Buffin » Griffin à la batterie et en 1966 ils fusionnent sous le nom de The Doc Thomas Group.

En 1968 l’organiste Verden Allen rejoint le groupe.

Bien que le groupe tourne et enregistre en Italie sous le nom de Doc Thomas Group, ils donnent des concerts au Royaume-Uni sous les noms de Shakedown Sound puis Silence.

Silence enregistre des démos à Rockfield Studios de Monmouth au Pays de Galles lesquelles suscitent l’attention de Guy Stevens de la maison de disque Island qui les auditionne en 1969 et leur donne le nom de Mott the Hoople d’après le titre d’un roman humoristique de Willard Manus qu’il vient de lire (en prison pour une affaire de stupéfiant). Il apprécie le groupe sauf Stan Tippins qui doit être remplacé.

À la recherche d’un nouveau chanteur, des affichettes sont placardées portant le message suivant « Singer wanted, must be image-minded and hungry » (que l’on peut traduire par « Cherchons chanteurs à l’esprit d’imaginatif qui a les crocs »)… C’est Ian Hunter qui, après avoir répondu  à cet avis de recherche, est auditionné et recruté en tant que chanteur-pianiste. Quant à Stan Tippins il prend la place d’organisateur des tournées du groupe.

Le premier album éponyme de Mott the Hoople est enregistré en une semaine et sort en 1969. Il devient très vite un succès avec des reprises de « Laugh at Me » de Sonny Bono et « At the Crossroads » de Doug Sahm & Sir Douglas Quintet ainsi qu’une reprise instrumentale de « You Really Got Me » des Kinks.

En 1972, la formation recrute Morgan Fisher (ex Love Affair, Morgan et brièvement Third Ear Band) et c’est en juillet de cette année que le groupe publie ce qui sera leur œuvre majeure All the Young Dudes écrit par David Bowie qui se classe dans de nombreux charts internationaux.

En effet David Bowie qui est fan du groupe apprend de la bouche de Pete Overend Watts que Mott the Hoople est sur le point splitter. Il les persuade de rester ensemble et leur offre même un morceau, Suffragette City, de son prochain album Ziggy Stardust mais le groupe refuse la proposition, il leur écrit  alors « All the Young Dudes » et produit l’album.

Verden Allen quitte le groupe avant la sortie de l’album suivant, Mott.

Ralphs s’en va former Bad Company en 1973, il est remplacé par le guitariste Luther James Grosvenor alias Ariel Bender (ex-Spooky Tooth).

Mott the Hoople part pour une tourné aux États-Unis et lors d’un concert à Detroit le 12 octobre 1973 c’est une jeune groupe américain qui fait l’ouverture : Aerosmith.

Lors de la tournée de 1974 l’avant groupe s’appelle Queen. Ce périple avec MTH leur inspirera plus tard la chanson « Now I’m Here » dont les paroles disent « Down in the city, juste Hoople ‘n’ me » qui deviendra l’un des titres préférés des fans de Queen.

De la rencontre Mott the Hoople / Queen résultera une longue amitié entre les deux groupes. Ian Hunter, Mick Ronson et David Bowie interprèteront All the Young Dudes au « Freddie Mercury Tribute Concert » de 1992.

Après la sorti de The Hoople en 1974, un album Live est publié après quoi Mick Ronson le guitariste de David Bowie remplace Luther Grosvenor. La fin est proche lorsque Ian Hunter et Mick Ronson quittent à leur tour le groupe pour former un duo, après quoi Mott the Hoople raccourcit son nom en Mott puis devient British Lions de 1976 à 1978.

Après quelques reformations ponctuelles au fil du temps, Mott the Hoople constitué de Verden Allen, Ian Hunter, Mick Ralph, Pete Overend Watts plus le batteur Martin Chambers, joue à l’O2 Arena de Londres le 18 novembre 2013 concert précédé de quelques dates à Birmingham, Glasgow, Newcastle et Manchester. Mais les prestations scéniques de Mott The Hoople déçoivent et sont dézinguées par la critique. L’un d’eux écrit « Concert un peu pénible avec une voix désagréablement rappeuse et gutturale de Hunter« . Bref plus au mieux de leur forme  Ian Hunter et Mott the Hoople…



Si vous souhaitez en savoir plus sur Mott the Hoople, il existe un documentaire de 90′ intitulé « Mott The Hoople Under Review » (en anglais) :

Membres d’origine de Mott the Hoople

Pete Overend Watts – basse, chant, guitare
Dale « Buffin » Griffin – batterie, chœurs, percussions
Ian Hunter – chant, guitare, piano, basse
Mick Ralphs – guitare, chant, claviers
Verden Allen – organ, chant

Autres membres de Mott the Hoople

Morgan Fisher – claviers, chœurs
Ariel Bender – guitare, chœurs
Mick Ronson – guitare, chœurs
Ray Major – guitare, chœurs
Nigel Benjamin – chant, guitare
Steve Hyams – chant, guitare
John Fiddler – chant, guitare

Membres de tournées

Mick Bolton – orgue
Blue Weaver – orgue
Martin Chambers – batterie, chœurs, percussions

Discographie de Mott the Hoople

Produits disponibles sur Amazon.fr

L’album Mott de 1973 figure dans Les 1001 albums qu’il faut avoir écoutés dans sa vie.

Albums studio de Mott the Hoople

1969 – Mott the Hoople
1970 – Mad Shadows
1971 – Wildlife
1971 – Brain Capers
1972 – All the Young Dudes
1973 – Mott
1974 – The Hoople

Albums studio de Mott

1975 – Drive On September
1976 – Shouting and Pointing June

Albums studio de British Lions

1978 – British Lions February
1980 – Trouble with Women enregistré en 1978

Compilations et albums live

1974 – Rock and Roll Queen
1974 – Live
1976 – Mott the Hoople – Greatest Hits
1980 – Two Miles from Heaven
1991 – London to Memphis
1993 – Ballad of Mott the Hoople – A Retrospective
1996 – Original Mixed Up Kids – The BBC Recordings
1998 – All the Young Dudes: The Anthology (coffret 3 CD)
2000 – Rock ‘n’ Roll Circus Live 1972
2000 – A Tale of Two Cities
2001 – Two Miles from Live Heaven
2004 – Mott the Hoople Live – 30th Anniversary Edition
2005 – Family Anthology
2006 – Live Fillmore West
2007 – Fairfield Halls, Live 1970
2008 – In Performance 1970-1974
2008 – Old Records Never Die: The Mott the Hoople/Ian Hunter Anthology
2010 – Hammersmith Apollo – enregistré le 1 octobre 2009
2010 – Live at Hammersmith Apollo 2009

 

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *