Whitesnake


Whitesnake - MazikWhitesnake est un groupe de hard rock anglais, fondé en 1978 par le chanteur David Coverdale (ex Deep Purple) dans le North Yorkshire au Royaume-Uni. Le line-up actuel du groupe est complété par Tommy Aldridge, Reb Beach, Michael Devin, Joel Hoekstra et Michele Luppi.  Le line-up du groupe a été modifié d’innombrables fois (voir la liste impressionnante de musiciens ayant été membre de Whitesnake à un moment ou à un autres de son histoire, en bas de page) mais David Coverdale demeure le cœur et l’âme du groupe depuis sa création.

Whitesnake en bref

À ses débuts, Whitesnake pratique un style blues rock et heavy metal influencé par le blues. Au milieu des années 80, le groupe s’oriente vers un style rock et pop métal plus commercial engendrant des succès majeurs tels que « Love Ain’t No Stranger », « Now You’re Gone », « Slide It In », « Still of the Night » et le morceau emblématique « Here I Go Again » (probablement le titre phare du groupe). Ils ont été désignés comme le 85ème plus grand groupe de hard rock de tous les temps par VH1.

Whitesnake est surtout actifs dans les années 80 mais ils tournent toujours près de quarante ans plus tard mais plus avec les mêmes musiciens hormis David Coverdale. Parmi les musiciens les plus célèbres qui ont fait un passage au sein de Whitesnake on peut mentionner Jon Lord, Ian Paice, Jimmy Page, Cozy Powell, Steve Vai et l’un de mes batteurs préférés, Simon Phillips.

Les premiers morceaux du groupe ont forcément été comparés à Deep Purple par la critique. Pas uniquement parce que trois anciens membres du groupe en sont issu mais aussi en raison de leur son et de leurs influences. Plus tard, le style de Whitesnake groupe prend une tournure plus hair metal en vogue au milieu à la fin des années 80 sans toutefois renier et abandonner leurs racines heavy et blues rock.

Formé en 1978 par David Coverdale après avoir quitté Deep Purple, Whitesnake était à l’origine un groupe de hard-rock avec à ses côtés Jon Lord et Ian Paice. Malgré quelques sorties d’albums et des tournées constantes, Whitesnake n’a jamais réussi à s’imposer commercialement aux États-Unis avec des critiques plutôt mitigées, ce qui fut en revanche le cas au Royaume-Uni, en Europe et au Japon.

Whitesnake - MazikAprès sa rencontre avec Chris Cuttler, Fred Frith et surtout le jeune guitariste John Sykes, David Coverdale décide de se diriger vers un son plus lisse et plus « radio friendly ». C’est en 1984 que Whitesnake fait son premier grand retour aux USA avec l’album Slide It In, et le single éponyme ainsi que les titres rock « Slow An’ Easy » et « Love Ain’t No Stranger ». Ils sont tous les trois sont largement diffusés et acclamés par les fans.

Whitesnake - MazikTrois ans plus tard, le groupe devient incontournable avec son album Whitesnake (intitulé ‘1987’ en Europe et ‘Serpens Albus’ au Japon). Il contient des tubes tels que « Here I Go Again », « Is This Love », « Still of the Night » entre autres et s’écoule à plus de 10 millions d’exemplaires. David Coverdale remplace tout l’effectif du groupe pour la tournée qui suit,  les guitaristes Adrian Vandenberg et Vivian Campbell succèdent à John Sykes. Le bassiste Rudy Sarzo et le batteur Tommy Aldridge complète la formation.

Whitesnake - MazikVivian Campbell démissionne peu après la tournée, pour remplacer Steve Clark chez Def Leppard. Adrian Vandenberg qui a pourtant écrit la plupart des morceaux de l’album suivant, n’est hélas pas en mesure d’enregistrer en raison d’une blessure au poignet. C’est le virtuose de la guitare Steve Vai qui est engagé pour enregistrer toutes les parties de guitare de Slip of the Tongue, album qui sort au printemps 1989. Malgré son statut de disque de platine, l’album n’atteint pas les sommets stratosphériques de l’album précédent. Acablé par des problèmes personnel dont un divorce ainsi que l’essor du mouvement rock alternatif grunge au détriment du rock mélodique, David Coverdale décide de dissoudre Whitesnake.

Whitesnake - MazikA la fin des années 90, David Coverdale et Adrian Vandenberg décident finalement d’enregistré à nouveau ensemble. Initialement enregistré pour devenir un album solo de David Coverdale, le nom de Whitesnake y est rattaché (un peu comme les projets Tony Iommi/Black Sabbath de la fin des années 80). Il en est résulté un nouvel album studio intitulé Restless Heart et le set acoustique live, Starkers In Tokyo.

Whitesnake - MazikAu début des années 2000, David Coverdale réactive Whitesnake avec une toute nouvelle formation autour des guitaristes Reb Beach et Doug Aldrich (précédemment de Winger et Lion/Dio). Ce line-up se lance dans de multiples tournées à travers le monde, qui aboutissent à la sortie du DVD Live In the Still of the Night et Live… In the Shadow of the Blues sur CD en 2006. L’album studio Good to be Bad est publié quant à lui en 2008 et s’est classé parmi les 10 meilleurs albums du Royaume-Uni.

Au cours des dernières années, David Coverdale s’est impliqué dans un projet de remasterisation des albums Trouble de 1978 jusqu’à Slip of the Tongue de 1989 réédité avec des bonus.

Forevermore est sorti le 25 mars 2011 en Europe et quatre jours plus tard en Amérique du Nord suivi de plusieurs tournée dont six dates au Royaume-Uni et d’autres dates européennes. En février 2011, Whitesnake est annoncé en tête d’affiche du festival annuel Rocklahoma à Pryor en Oklahoma, le week-end du Memorial Day (qui se déroule traditionnellement le dernier lundi du mois de mai). L’événement est précédé d’un single ‘Love Will Set You Free’ et d’un clip sur internet le 21 février.

Whitesnake - MazikL’album Forevermore est sorti en édition spéciale dans le magazine Classic Rock le 25 mars, 3 semaines avant sa sortie officielle. Le fan pack comprend l’album, un magazine de 132 pages, une affiche et un badge. Le 20 mars 2011, Whitesnake annonce que le claviériste Brian Ruedy rejoindrai le groupe pour la tournée Forevermore World Tour.

Whitesnake - MazikEn février 2015 Whitesnake déclare que The Purple Album contiendrait des chansons réenregistrées de Deep Purple de l’époque Coverdale.  En avril le chanteur et instrumentiste italien Michele Luppi (Secret Sphere, anciennement Vision Divine) est annoncé comme leur nouveau claviériste et choriste, en remplacement de Brian Ruedy. L’album se classe 18ème place dans les charts britanniques et entre au 84ème rang du Billboard 200 Étasunien.

L’été de l’année suivante Whitesnake se lance dans une tournée mondiale baptisée The Greatest Hits.

En septembre 2017, le groupe annonce la sortie d’un nouvel album intitulé Flesh & Blood au printemps 2018,  repoussé à l’été 2018 et finalement reporté à février 2019 pour des raisons « techniques ». Après s’être excusé auprès de ses fans pour le retard, le groupe de David Coverdale s’est lancé dans une tournée Flesh & Blood World Tour pour coïncider avec la sortie de l’album qui, espérons le, ne fera la l’objet d’une nouvelle procrastination…

Membres actuels de Whitesnake

David Coverdale – chants, piano, percussion
Tommy Aldridge – batterie, percussions
Reb Beach – guitare, chœurs
Michael Devin – basse, harmonica, chœurs
Joel Hoekstra – guitare, chœurs
Michele Luppi – clavier, chœurs

Autres musiciens étant passés chez Whitesnake au fil des ans

Adrian Vandenberg – guitare
Aynsley Dunbar – batterie
Bernie Marsden – guitare
Bill Cuomo – claviers
Brett Tuggle – claviers
Brian Johnston – claviers
Brian Ruedy – clavier
Brian Tichy – batterie
Chris Frazier – batterie
Colin Hodgkinson – basse
Cozy Powell – batterie
Dann Huff – guitare
Dave Dowle – batterie
DeLisle Harper – basse
Denny Carmassi – batterie, percussion
Derek Hilland – claviers
Don Airey – claviers
Doug Aldrich – guitare
Guy Pratt – basse
Ian Paice – batterie
Jimmy Page – guitare, basse
John Sykes – guitare
Jon Lord – claviers
Jorge Casas – basse
Lester Mendel – claviers, percussion
Marco Mendoza – basse
Mark Andes – basse
Mel Galley – guitare solo, chœurs
Mick Moody – guitare
Neil Murray – basse
Paul Mirkovich – claviers
Peter Solley – claviers
Richard Bailey – claviers
Ricky Phillips – basse
Roger Glover – basse
Ron Aspery – saxophone
Rudy Sarzo – basse
Simon Phillips – batterie
Steve Farris – guitare
Steve Vai – guitare
Tim Hinkley – claviers
Timothy Drury – claviers
Tony Franklin – basse
Tony Newman – batterie
Uriah Duffy – basse
Vivian Campbell – guitare
Warren DeMartini – guitare

Discographie de Whitesnake

Albums studio

1978 – Snakebite
1978 – Trouble
1979 – Lovehunter
1980 – Ready an’ Willing
1981 – Come an’ Get It
1982 – Saints and Sinners
1984 – Slide It In
1987 – Whitesnake
1989 – Slip of the Tongue
1997 – Restless Heart
2008 – Good to Be Bad
2011 – Forevermore
2015 – The Purple Album

Albums Live

1978 – Live at Hammersmith
1980 – Live…in the Heart of the City
1998 – Starkers in Tokyo
2006 – Live: In the Shadow of the Blues
2013 – Live: made in Japan

Compilations

1981 – The Best of Whitesnake
1994 – Whitesnake’s Greatest Hits
2000 – The Millennium Collection: The Best of Whitesnake
2000 – Best Ballads
2002 – Here I Go Again: The Whitesnake Collection
2003 – Best of Whitesnake
2003 – The Silver Anniversary Collection
2004 – The Early Years
2006 – The Definitive Collection
2006 – Gold: Whitesnake
2008 – 30th Anniversary Collection
2018 – Unzipped: Acoustic Adventures

Site Web : www.whitesnake.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Queen


Queen - MazikIl est des groupes comme ça où un chroniqueur Mazik se dit qu’ils sont tellement célèbres, que leurs membres sont de telles stars mondiales, que tout a été dit et qu’il est peut-être inutile d’écrire une chronique… Je pense évidemment aux Stones, aux Beatles, à Pink-Floyd, à Genesis et bien entendu à Queen entre autres…

Et pourtant il faut bien s’y pencher car ne pas leur consacrer un article serait incongru sur un site musical comme le nôtre. Et quand bien même on croit bien connaitre un groupe il y a toujours des infos à glaner… Par exemple, connaissez-vous le vrai nom de Freddie Mercury ? (oui c’est un pseudo) et savez vous que deux chanteurs lui ont succédé ? (l’un aguerrit, issu d’un groupe célèbre, l’autre jeunot issu d’un télé crochet américain), que trois bassistes ont précédé John Deacon ?, que Queen a créé sa propre bière ? … Donc voilà ma modeste contribution, bonne lecture ! 🙂

Queen en bref

Queen est un groupe britannique de pop-rock progressif, de pop-rock, d’arena rock, de funk-rock, d’art rock, de symphonic rock, d’opera rock, de hard rock et de glam rock formé à Londres en février 1971 par le chanteur Freddie Mercury, le guitariste Brian May, le bassiste John Deacon et le batteur Roger Taylor.

La popularité de Queen ne cessera de croître au cours de la seconde moitié des années 70 dans le monde entier atteignant son apogée au milieu des années 80 après son apparition dans « Live Aid » et se poursuivra jusqu’au début des années 90 avant le décès prématuré de Freddie Mercury.

Au cours de sa carrière de 30 ans, le groupe a produit des bandes originales pour deux films, « Flash Gordon » et « Highlander » et a publié quinze albums studio, neuf albums live, sept EPs et des dizaines de singles (plus de 70).

À l’origine, de 1968 à 1970, Brian May et Roger Taylor sont tous deux membres du groupe Smile avec Tim Staffell. Ce dernier a un colocataire de chambre d’étudiant, un certain Farroukh Bulsara surnommé Freddie qui chante dans le groupe Ibex en 1969 puis dans Sour Milk Sea en 1970.

John Deacon fonde le groupe The Opposition en 1965 (ne pas confondre avec The Opposition fondé en 1979) puis The Art. Il rejoint Smile en octobre 1970 qui après avoir sorti un album et un single et entrain de se séparer.

Freddie remplace le chanteur Tim Staffell après son départ du trio original qui change alors de nom pour Queen après avoir hésité avec Grand Dance inspiré de livre Out Of The Silent Planet de C.S. Lewis.

Le jeune groupe trouve un accord avec les studios Trident, où travaillent des artistes tels que Elton John et David Bowie, mais Queen est relégué aux petites heures du matin pour enregistrer les morceaux de son premier album.

Cet album éponyme de Queen sort en 1973 dans l’indifférence générale. Le deuxième acte de 1974, Queen II, est un « album concept », partagé en « White Side » vs « Black Side », enregistré dans de meilleures conditions et avec plus de moyens mais qui ne fait guère mieux que le précédent malgré le succès du single « Seven Seas of Rhye » qui se classe en 10ème place du hit parade britannique après un passage en play-back à l’émission Top of the Pops.

Malgré ces deux premiers succès mitigés pour ne pas dire demi-échecs, le groupe part en tournée et assure les concerts d’ouverture de Mott The Hoople aux États-Unis.

Queen - MazikLe troisième album Sheer Heart Attack publié cette même année se veut plus accessible au grand-public mais son enregistrement est perturbé par la santé de Brian May. Il rencontre toutefois un vrai premier succès contribuant à la notoriété naissante de Queen avec le morceau « Now I’m Here » écrit par Brian May et surtout la chanson « Killer Queen » écrite et composée par Freddie Mercury dont le 45 tours se place N°2 des charts anglais en octobre 1974. Ce morceau va véritablement lancer la carrière magistrale du groupe.

Queen - MazikEn 1975, Queen se rend au Japon, où leur popularité est déjà énorme, afin de promouvoir le quatrième et plus célèbre album A Night At The Opera avec l’épopée « Bohemian Rhapsodie ».

C’est le plus grand tube international du groupe, il se classe dans tous les charts internationaux et devient la quatrième meilleure vente de single de tous les temps et sera même le premier clip-video de l’histoire. L’album est produit comme tous les albums précédents par Roy Thomas Baker (Nazareth, Hawkwind, Free) .

Queen - MazikL’album suivant A Day At The Races, qui fait référence aux Marx Brothers, est  entièrement produit par Queen. On y trouve un clin d’œil aux fans nippons du groupe puisque les chœurs du morceau « Teo Torriatte » sont chantés en japonais grâce à l’aide de Chika Kujiraoka, un ami de Freddie Mercury.

Queen donne un concert gratuit à Hyde Park à Londres qui est organisé par Richard Branson (fondateur de Virgin Group) le 18 septembre 1976 devant près de 200.000 spectateurs.

L’album News of the World de 1977 ouvre par la célèbre chanson « We Will Rock You », composée par Brian May. Elle sort en 45 tours avec « We Are the Champions » en face B. Ces deux titres sont souvent associés dans les concerts du groupe et font partie des chansons les plus populaires de Queen maintes fois reprises et souvent utilisées dans des événements sportifs.

En 1980, Queen s’inspire du disco-funk ambiant pour le morceau « Another One Bites The Dust » qui figure sur le huitième album The Game enregistré au Musicland Studios de Munich en Allemagne.

Brian May délaisse alors sa célèbre guitare Red Special, qu’il avait fabriqué avec son père en août 1963, pour une Fender Telecaster.

Queen part en Amérique du sud en 1981 pour une série de concerts à Sao Paulo au Brésil, à Buenos Aires en Argentine devant une foule estimée à 300.000 personnes et à San Nicolas de los Garza au Mexique devant 150.000 spectateurs.

Le 13 juillet 1985 le groupe participe au Live Aid, six mois après un énorme succès au festival Rock in Rio.

Malheureusement, Freddie Mercury décède d’une pneumonie résultant du SIDA le 24 novembre 1991.

Queen - MazikEn 1995, soit quatre ans après la disparition de Freddie Mercury, le groupe sort l’album Made In Heaven sur lequel les membres du groupe intègrent des enregistrement de la voix de Freddie Mercury en particulier sur une version de « I Was Born To Love You » par exemple, et des pistes où Brian May  et Roger Taylor ajoutent des paroles pour étoffer une chanson comme sur « Mother Love  » .

En 1997 date à laquelle John Deacon décide de prendre sa retraite, Queen se met en veille prolongée.

En 1999 leur maison de disques sort la compilation Greatest Hits III.

Fin 2004, Brian May et Roger Taylor annoncent qu’ils reforment le groupe pour une tournée en 2005 avec le chanteur Paul Rodgers (fondateur et ancien chanteur de Free et de Bad Company) en tant que Queen + Paul Rodgers.

Queen - MazikLa formation sort l’album The Cosmos Rocks en septembre 2008 suivi d’une nouvelle tournée européenne.

Queen et Paul Rodgers se séparent en toute amitié le 12 mai 2009, ce dernier déclarant ne pas exclure la possibilité de retravailler à nouveau avec Queen.

Le 30 juin 2012, Queen assure le concert de clôture de l’Euro 2012 à Kiev en Ukraine avec dans ses rangs le chanteur américain Adam Lambert, découvert lors de la huitième saison de l’émission American Idol, puis le groupe enchaîne une tournée de cinq dates.

Queen, toujours avec Adam Lambert, se produit en Amérique du Nord du 19 juin au 20 juillet 2014.

Le groupe lance sa propre marque de bière la Bohemian Lager en 2015 pour le quarantième anniversaire de la chanson Bohemian Rhapsody. (Queen n’est pas le seul groupe à posséder sa propre bière, il existe notamment la bière Iron Maiden Trooper, l’AC/DC ou encore la KISS Destroyer…)
À consommer avec modération mais délectation !

La vidéo DVD/Blu Ray Live in Japan enregistrée lors de la tournée 2014 avec Adam Lambert est publié en décembre 2016.

Queen repart en tournée en 2017, outre Atlantique de juin à août, en Europe au mois de novembre puis au Royaume-Uni et en Irlande en décembre.

À ce jour Queen a écoulé plus de 300 millions de disques dans le monde.

Membres de Queen

Freddie Mercury (né Farrokh Bulsara) : chant
Brian May : guitare et chant
John Deacon : basse
Roger Taylor : batterie, percussions

Paul Rodgers : chant
Adam Lambert : chant

Invités :

David Bowie
Annie Lennox
Lisa Stansfield
George Michael
Elton John
Zucchero
Robbie Williams
Kris Allen
Jessie J
Nate Ruess
Lady Gaga

En tournées

Morgue Fisher : claviers, piano
Fred Mandel : claviers, piano
Spike Edney : claviers, piano, guitare, chœurs
David Grosman : basse
Jamie Moses : guitare, chœurs
Danny Miranda : basse, chœurs
Rufus Tiger Taylor : percussions, batterie, chœurs
Neil Fairclough : basse, chœurs

Premiers bassistes avant John Deacon

Mike Grose : basse (1970)
Barry Mitchell : basse (1970/1971)
Doug Ewood Bogie : basse (1971)

Discographie de Queen

Albums studio

1973 – Queen
1974 – Queen II
1974 – Sheer Heart Attack
1975 – A Night at the Opera
1976 – A Day at the Races
1977 – News of the World
1978 – Jazz
1980 – The Game
1982 – Hot Space
1984 – The Works
1986 – A Kind of Magic
1989 – The Miracle
1991 – Innuendo
1995 – Made in Heaven
2014 – Queen Forever

Produits disponibles sur Amazon.fr

Queen + Paul Rodgers

2008 – The Cosmos Rocks

Albums live

1979 – Live Killers
1986 – Live Magic
1989 – Queen at the Beeb
1992 – Live at Wembley ’86
2004 – Queen on Fire: Live at the Bowl
2007 – Queen Rock Montreal
2012 – Hungarian Rhapsody: Queen Live in Budapest ’86
2015 – A Night at the Odeon
2016 – On Air

Compilations

1981 – Greatest Hits
1991 – Greatest Hits II
1992 – Classic Queen
1992 – The 12″ Collection
1997 – Queen Rocks
1997 – The Best I
1997 – The Best II
1999 – Greatest Hits III
2007 – The A-Z of Queen, Volume 1
2009 – Absolute Greatest
2011 – Deep Cuts, Volume 1
2011 – Deep Cuts, Volume 2
2011 – Deep Cuts, Volume 3
2014 – Queen Forever

Produits disponibles sur Amazon.fr

Site de référence : www.queenonline.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂