The Sweet




The SweetThe Sweet ou plus communément Sweet qui s’appelait à l’origine Sweetshop est un groupe britannique de bubblegum-pop, de glam-rock, de hard-rock et de glitter-rock créé en 1968 à Londres par Brian Connolly, Mick Tucker, Steve Priest et Andy Scott qui a connu une renommée mondiale dans les années 1970. Cette formation qui fait équipe avec les auteurs-compositeurs Nicky Chinn et Mike Chapman, auteurs de titres pour Suzi Quatro, Mud et Smokie, ainsi que le producteur Phil Wainman publie son premier succès « Funny Funny » en 1971.

The Sweet en bref

Avant Sweet et avant même Sweetshop, le batteur Mick Tucker jouait dans un groupe qui s’appelait Wainwright’s Gentlemen dans lequel il a côtoyé un certain Ian Gillan futur chanteur de Deep Purple. Ce dernier avait également été membre de The Javelins avec le guitariste Gordon Fairminer qui a été brièvement membre de Sweetshop, remplacé par Frank Torpey qui lui-même a laissé sa place à un nouveau guitariste appelé Mick Stewart en 1969 lorsque le groupe a raccourcit son nom en Sweet.

Lors de sa première période, Sweet distille un son très bubblegum pop mais par la suite Nikky Chinn et Mike Chapman s’adaptent aux exigences du groupe qui à l’instar de ses concurrents directs Slade, souhaite un son plus glam-rock et lui écrivent donc de nombreux titres dans ce style comme leur plus grand tube international « The Ballroom Blitz » se classe dans les charts de nombreux pays.

Parmi ses principaux succès on notera treize hits du Top 20 au début des seventies avec en particulier »Block Buster! », « Hell Raiser », « The Ballroom Blitz » sortis en 1973 et « Teenage Rampage » de 1974.

Au cours de 1971 et 1975, leur style musical évolue donc du style bubblegum-pop du premier tube, au glam-rock puis au hard-rock influencé par les Who, en y incorporant des chœurs très haut perchés.

Au milieu des années 70 The Sweet se tourne vers un style rock plus dur avec leurs singles « Turn It Down » de 1974 et « Fox on the Run » publié en 1975.

Le groupe est particulièrement apprécié en Allemagne (RFA à l’époque) et dans plusieurs pays d’Europe continentale comme les Pays-Bas ou la Belgique. Ils ont également rencontré le succès aux États-Unis avec « Little Willy », l’incontournable « The Ballroom Blitz » mais aussi « Fox on the Run ».

Le dernier succès du Line-up d’origine est « Love Is Like Oxygen » sorti en 1978.

Brian Connolly quitte le groupe en 1979 pour entamer une carrière solo puisqu’il fonde The Brian Connolly Band, qui deviendra The New Sweet en 1984 puis The Brian Connolly’s Sweet en 1993, laissant ainsi The Sweet sous forme de trio jusqu’à sa dissolution en 1981.

À partir du milieu des années 1980, Andy Scott, Brian Connolly et Steve Priest ont chacun évolué avec leurs propres versions de Sweet à différents moments.

Le groupe se reforme en 1985 avec un cependant un nouveau chanteur-leader en la personne de Paul Mario Day (ex-Iron Maiden) quant à Steve Priest est remplacé par Mal McNulty à la basse.

Brian Connolly décède en 1997 et Mick Tucker en 2002 mais les deux membres survivants sont toujours actifs à ce jour et pérennisent chacun de son côté sa version respective de Sweet, Andy Scott au Royaume-Uni avec Andy Scott’s Sweet et Steve Priest aux États-Unis avec Steve Priest’s Sweet.



Membres de Sweet

Line-up classique

Mick Tucker – batterie chœurs, percussions
Steve Priest – basse, chœurs
Brian Connolly – chant
Andy Scott – guitares, chœurs, claviers, synthés

Autres membres

Frank Torpey – guitares
Mick Stewart – guitares
Mal McNulty – basse, lead & chœurs
Paul Mario Day – chant
Phil Lanzon – claviers, synthés, chant
Malcolm Pearson – claviers, synthés
Jeff Brown – basse, chant
Ian Gibbons – claviers, synthés, chant
Steve Mann – claviers, synthés, chant

Musiciens des tournées de Sweet

Gary Moberley – claviers, synthés
Nico Ramsden – guitare
Ray McRiner – guitare
Gary Groves – batterie

Discographie de The Sweet

Albums studio

1970 – Gimme Dat Ding
1971 – Funny How Sweet Co-Co Can Be
1972 – Poppa Joe
1973 – The Sweet (aux USA The Sweet feat. Little Willy & Block Buster)
1974 – Desolation Boulevard
1974 – Sweet Fanny Adams
1976 – Give Us a Wink
1976 – Strung Up live + studio
1977 – Off the Record
1978 – Level Headed
1979 – Cut Above the Rest
1980 – Water’s Edge Titre US: Sweet VI
1980 – Waters Edge
1982 – Identity Crisis
1992 – A
2002 – Sweet Life
2012 – New York Connection

Albums Live

1975 – Strung Up (double album moitié live – moitié compilation)
1998 – Live in Denmark
1999 – Live at the Rainbow 1973

Compilations

1970 – Gimme Dat Ding
1972 – The Sweet’s Biggest Hits
1973 – The Sweet (USA et Canada seulement)
1973 – Sweet and Middle of the Road
1975 – The Sweet Singles Album (Australie & Nouvelle-Zélande seulement)
1975 – Strung Up (double album moitié live – moitié compilation)
1977 – The Golden Greats
1981 – Teenage Rampage (Australie & Nouvelle-Zélande seulement)
1984 – Sweet 16 – It’s It’s… Sweet’s Hits
1987 – Hard Centers – The Rock Years
1988 – Starke Zeiten (Allemagne)
1992 – The Ballroom Blitz & More Sweet Hits
1992 – The Best Of
1993 – Gold – 20 Superhits
1993 – Ballroom Hitz – The Very Best of
1995 – Platinum Rare
1995 – Hit Singles (Complete A & B Sides)
1996 – Ballroom Hitz
1997 – The Legend Lives On
1998 – Sweet Originals
2005 – The Very Best of
2009 – Action: The Sweet Anthology
2015 – Action: The Ultimate Story

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.