Kinga Głyk


Kinga GłykKinga Głyk, 20 ans, est une jeune bassiste et bandleader de jazz qui a déjà donné plus de cent  concerts dans son Pays, la Pologne, ainsi qu’à l’étranger.

Elle a joué avec des musiciens exceptionnels de la scène musicale polonaise et internationale.

Kinga Głyk en bref

Son aventure avec de la musique a commencé à l’âge de 12 ans, quand elle intègre le groupe familial Głyk P.I.K Trio avec son père Irek au vibraphone et aux percussions et son frère Patrick à la batterie.

Le parcours de Kinga, sa jeunesse, son talent pour la basse, sa maturité musicale font inévitablement penser à deux autres jeunes femmes bassistes surdouées Tal Wilkenfeld et Mohini Dey…

Kinga Głyk : « Pour moi, la musique est bien plus qu’un simple son. J’essaie de partager bien plus que des notes jouées lentement ou rapidement car j’ai envie d’écrire des chansons qui ont du sens. Pour moi, la musique est un grand voyage. »

Malgré son jeune âge, elle a déjà collaboré avec de nombreux grands musiciens comme Robinson Jr, Bernard Maseli, Ruth Waldron, Natalia Niemen, Jorgos Skolias, Paul Tomaszewski, Grzegorz Kapolka, Joachim Mencel, Arek Skolik, Mateusz Otremba (Mate.o), Marek Dykta, et Piotr Wyleżoł.

Aujourd’hui, Kinga Głyk est considérée comme la meilleur bassiste polonaise représentant la jeune génération, elle est une star montante du jazz et de la musique blues.

En mars 2015, elle sort son premier album Rejestracja enregistré avec des musiciens tels que Natalia Niemen, Joachim Mencel, Junior Robinson et Jorgos Skolias. L’album est très bien accueilli par la critique en particulier de Polish Radio 3 (‘Radiowa Trojka’), Magazine « JazzForum » et « Your Blues ».

L’album contient des compositions de Kinga mais également des titres célèbres d’autres compositeurs  brillamment adaptés et interprétés.

Particulièrement remarquable, l’interprétation de « Gotta Serve Somebody » de Bob Dylan chantée par Jorgos Skolias ou « Dolaniedola » arrangé par Czeslaw Niemen. Tous les morceaux sont soulignés par des parties de guitare basse parfaitement pulsées.

Le deuxième album Happy Birthday sort en 2016 et ses vidéos postées sur le net, dont sa reprise solo du « Tears in Heaven » d’Eric Clapton et Jeff Berlin, font des millions de vues sur YouTube.

Dream est le titre de son troisième opus qui sort en octobre 2017 sur lequel Kinga est accompagnée d’un fantastique nouveau groupe :

– Tim Garland (saxophoniste) est originaire de Grande-Bretagne, il a travaillé avec des géants allant de Kenny Wheeler à Chick Corea.
– Nitai Hershkovits (piano) originaire d’Israël, s’est illustré pendant des années au sein du Avishai Cohen Trio
– Gregory Hutchinson de New-York est certainement l’un des batteurs jazz les plus talentueux de sa génération qui a travaillé avec Red Rodney, Betty Carter, Joe Henderson, Roy Hargrove et The Ray Brown Trio.

Cet album contient principalement des compositions de Kinga Głyk, une version en duo de sa reprise « Tears in Heaven » ainsi que « Teen Town« , un hommage à Jaco Pastorius, le Maestro de la basse disparu tragiquement.

Citations concernant Kinga Głyk

« Le don musicale de Kinga lui a permis très rapidement se faire un nom dans l’histoire du jazz polonais. Son improvisation est marquée par la maturité, le bon sens du rythme, la liberté sur scène, toujours dans les limites du bon goût et l’harmonisation avec la musique de toute l’équipe « . (Adam Makowicz, pianiste de jazz de renommée mondiale et maître d’improvisation)

« L’une des bassistes les plus intéressants de la jeune génération« . (Michal Wilczynski, journaliste Jazz Forum)

« Kinga est très talentueuse, musicale et a une bonne énergie !« (Grzegorz Kapolka, guitariste polonais de blues-rock)

« La première fois de ma vie, j’ai rencontré un tel talent, en tenant compte de l’âge et du fait qu’une femme a un swing naturel. Kinga est rempli de paix, en écoutant attentivement ce qui se passe musicalement et réagit immédiatement, ce qui promet de grands espoirs pour sa carrière« . (Arek Skolik, batteur, compositeur et arrangeur de jazz)

« Non, le jazz n’est pas réservé qu’aux vieux nostalgiques » déclare Kinga Głyk.

L’équipe Mazik est absolument d’accord sur ce point… 👍🙂

Récompenses de Kinga Głyk

Sondage Jazz Top et Blues Top en 2015, nominés dans les catégories « Nouveau talents de la guitare basse » et « Découverte de l’Année ».

Discographie de Kinga Głyk

2013 – Głyk P.I.K Trio released at last
2016 – Kinga Głyk « happy birthday” live
2015 – Rejestracja (Registration en anglais ou Enregistrement en français)
2017 – Dream

Produits disponibles sur Amazon.fr

Site de référence : www.kingaglyk.pl

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.