Boston


Boston - Boston - MazikBoston est un groupe américain de rock-f.m., de hard rock et d’arena-rock créé en 1976 dans la ville dont il tire son nom… Logique me direz vous ? Bah, pas tant que cela, c’est peut-être vrai pour Kansas mais Texas par exemple n’est pas du tout américain… 😉 Ses fondateurs sont Brad Delp, Tom Scholz, Barry Goudreau, Fran Sheehan et Sib Hashian. Leur plus gros tubes internationaux resteront « More Than a Feeling », « Peace of Mind », « Foreplay/Long Time », « Don’t Look Back » et « Amanda ».

Boston en bref

Tom Scholz a été formé au Massachusetts Institute of Technology, il aime depuis toujours le rock mélodique et s’intéresse particulièrement aux technologies de l’enregistrement. C’est lui qui impulse la ligne musicale du groupe à ses débuts.

Après avoir enregistré une maquette chez lui, inspiré par le rock progressif des années 70 qui sera nommé « album oriented rock » (« aor »), Tom Scholz suscite l’intérêt du label Epic Records qui le signe.

Le chanteur Brad Delp s’est mis à chanter après avoir découvert les Beatles dans The Ed Sullivan Show en 1964. Sa « voix d’or » constituera un atout majeur pour Boston et celle-ci inspirera de nombreux artistes rock par la suite.

Le premier album éponyme sort le 25 août 1976 mais en pleine période disco peu de spécialistes auraient parié un kopeck sur la réussite d’un album de hard-rock-progressif avec de gros riffs de guitares. Il devient pourtant le deuxième album le plus vendu de tous les temps aux États-Unis avec plus de 17 millions d’exemplaires écoulés.

Tom Scholz, alors âgé de 29 ans, est toujours salarié par prudence chez Polaroid et n’a pas osé démissionner au cours des premières semaines qui ont suivi la sortie de l’album et de son succès fulgurant. Sa méfiance s’est toutefois vite envolée une fois les 200.000 albums vendus, rassuré également par les critiques dithyrambiques de la presse spécialisée comme le magazine Rolling Stone qui ne tarie pas d’éloges.

L’album Boston est certifié disque d’or seulement deux mois après sa sortie et devient le deuxième album le plus vendu de tous les temps aux États-Unis, juste derrière Appetite for Destruction de Guns N’ Roses. Il est considéré comme l’un des meilleurs albums américains de tous les temps.

Boston - Don't Look Back - MazikDon’t Look Back qui sort le 2 août 1978 est également bien accueilli et devient multiple disque de platine, le morceau-titre devient un classique du rock.

Des problèmes juridiques avec la maison de disque Epic Records met le groupe dans une impasse qui durera quelques années.

En 1981, Barry Goudreau quitte le groupe suivi par Sib Hashian en 1982. En 1985, le guitariste Gary Pihl (ex-Sammy Hagar) intègre la formation.

Boston - Third Stage - MazikLe troisième album Third Stage est enfin publié le 23 septembre 1986 après multiples déboire liés à la malchance comme des inondations et des pannes de courant qui ont interrompu de nombreuses sessions de studio. Pourtant, l’album se classe en tête du Billboard 200 pendant quatre semaines dès sa parution. C’est le deuxième album à être certifié triple platine au bout d’un mois seulement, le premier étant Dancing On The Ceiling de Lionel Richie.

En 1987 le bassiste David Sikes intègre Boston jusqu’en 1997 et le batteur Doug Huffman jusqu’en 1994.

En 1990 Brad Delp et Barry Goudreau quittent Boston et fondent le groupe RTZ.

Boston publie une compilation en 1997 intitulée simplement Boston: Greatest Hits. À la fin de la même année Curly Smith et David Sikes quittent le  groupe et enregistrent un album ensemble.

En 2002 arrive la bassiste et chanteuse de country-rock Kimberley Dahme.

Boston - Corporate America - MazikNovembre 2002 marque la sortie de Corporate America sur le label indépendant Artemis Records enregistré avec le meilleur line-up de Boston Delp et Cosmo à la guitare et au chant, Scholz à la guitare et à l’orgue, Gary Pihl à la guitare, accompagnés de nouveaux membres Anthony Cosmo à la guitare rythmique, Jeff Neal à la batterie et Kimberley Dahme à la basse et au chant. Dans la foulée le groupe entreprend une tournée nationale de soutien en 2003 et 2004.

En 2006, les deux premiers albums remasterisés de Boston sont réédités.

Le chanteur Brad Delp décède à 55 ans le 09 mars 2007 à Atkinton dans le New Hampshire asphyxié par des émanations toxiques de monoxyde de carbone provenant du système de chauffage de sa salle de bain, il s’agit sans nul doute d’un suicide puisque la police a retrouvé des billets d’adieu et que la porte avait été soigneusement colmatée de l’intérieur avec du ruban adhésif et une serviette…

Un concert en l’honneur de Brad Delp nommé  s’est déroulé 19 août 2007 à Boston avec la participation d’Ernie and the Automatics, Beatlejuice, Farrenheit, Extreme, Godsmack, RTZ, Orion the Hunter et bien entendu les membres de Boston.

C’est Michael Sweet du groupe Stryper qui le remplace mais il est assez rapidement évincé par Tommy Decarlo un grand fan de Brad Delp et considéré comme son véritable fils spirituel.

Boston - Life, Love & Hope - MazikEn été 2012, le bassiste Tracy Ferrie (ex-Stryper) succède à Kimberley Dahme.

Le dernier album en date Life, Love & Hope est sorti le 3 Décembre 2013 suivi d’une tournée mondiale en 2014.

Membres de Boston

Tom Scholz : guitare solo, basse, claviers, percussions, chœurs
Gary Pihl : guitare, claviers, chœurs
Kimberley Dahme : guitare, basse, chœurs
Jeff Neal : batterie, percussions, chœurs
Tommy DeCarlo : chant, claviers, percussions
David Victor : guitare, chœurs

Anciens membres

Brad Delp
Jim Masdea
Barry Goudreau
Sib Hashian
Fran Sheehan
David Sikes
Doug Huffman
Curly Smith
Fran Cosmo
Anthony Cosmo

Discographie de Boston

Albums studio

1976 – Boston
1978 – Don’t Look Back
1986 – Third Stage
1994 – Walk On
2002 – Corporate America
2013 – Life, Love & Hope

Produits disponibles sur Amazon.fr

Compilation

1997 – Greatest Hits

Produits disponibles sur Amazon.fr

Site de référence : www.bandboston.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Journey



Journey - Evolution - MazikJourney est un groupe américain de hard-f.m., de progressive rock et de rock-f.m. créé en 1973 à San Francisco par Neal Schon, George Tickner, Gregg Rolie et Ross Valory qui sont tous d’anciens musiciens de Santana. Le groupe a traversé plusieurs phases depuis sa création et son style musical initialement proche du jazz-rock et du rock progressif, s’oriente vers le soft rock au fil des albums. Le plus grand succès commercial du groupe est survenu à la fin des années 1970 au début des années 1980 avec une série de ballades puissantes et de tubes tels que « Don’t Stop Believin' », « Any Way You Want It », « Faithfully », « Open Arms », « Separate Ways », and « Wheel in the Sky ».

Journey en bref

Le premier line-up de Journey s’est formé à San Francisco en 1973 sous les auspices de l’ancien manager de Santana, Herbie Herbert. Il est alors constitué de Neal Schon, ancien élève de Santana, à la guitare et Gregg Rolie aux claviers et au chant. Le batteur Prairie Prince mais aussi le bassiste Ross Valory et le guitariste rythmique George Tickner, tous deux ex membres du groupe psychédélique Frumious Bandersnatch, complètent le groupe.

A l’origine appelé Golden Gate Rhythm Section il s’agit à l’origine d’un groupe de soutien au service d’artistes locaux mais il prend assez rapidement le large et gagne son autonomie en développant un style distinctif de fusion jazz.

Le « roadie » du groupe, John Villaneuva, suggère le nom « Journey » (voyage) et leur première apparition publique se tient au Winterland Ballroom le 23 janvier 1973.

En 1974 Prairie Prince quitte le groupe pour rejoindre The Tubes,  le batteur percussionniste Aynsley Dunbar (ex-blue whale) qui a récemment travaillé avec John Lennon et Frank Zappa, intègre le groupe.

Le 5 février 1974, le nouveau line-up fait ses débuts au Great American Music Hall et signe dans la foulée avec Columbia Records.

Journey publie son premier album éponyme en 1975.

George Tickner qui le groupe cette même année avant l’enregistrement du deuxième album, Look into the Future qui sort en 1976.

Mais ces deux premiers albums passent relativement inaperçus.

L’album Next de 1977 contient des morceaux plus courts avec Neal Schon au chant sur plusieurs titres et plus de chœurs, Valory et Dunbar s’y étant mis également.

Hélas les ventes d’albums ne décollent pas et la maison de disque leur met la pression afin que Journey change de style musical et ajoute un chanteur afin de compléter Rolie. Le groupe engage donc Robert Fleischman et se lance dans un style plus rock fm plus « commercial », semblable Foreigner ou Boston.

Journey part en tournée et enregistre le hit « Wheel in the Sky » mais les fans de la première heure n’adhèrent pas à ce changement de direction musicale. De plus la mésentente lié à la personnalité de Fleischman conduit le groupe à le licencier dans l’année.

Le  chanteur Steve Perry intègre la formation à l’automne et la même année le batteur Aynsley Dunbar qui ne s’entend pas avec lui et qui n’approuve pas la nouvelle direction musicale plus pop quitte le groupe, il est remplacé par Steve Smith un batteur de jazz formé au Berklee College of Music.

Le quatrième album, Infinity sort en 1978 devient le premier album de platine certifié RIAA et les singles de « Lights » et « Wheel In the Sky » se classent dans les charts.

Journey constitué der Perry, Schon, Rolie, Smith et le bassiste Ross Valory enregistrent Evolution en 1979 dont le single « Lovin, Touchin, Squeezin » est le premier à se classer au Top 20 du Billboard Hot 100.

L’année suivante sort Departure qui se classe également dans les charts avec le single « Any Way You Want It ».

Cette métamorphose de Journey lui permet de renouveler sa base de fans en touchant un public plus large et lors de la tournée mondiale de 1980, le groupe enregistre l’album live, Captured.

Épuisé par cette longue tournée, le claviériste Gregg Rolie quitte un groupe à succès pour la deuxième fois de sa carrière, c’est le claviériste Jonathan Cain (ex The Babys) qui lui succède après que Stevie Roseman ait assuré l’intérim sur l’enregistrement du single « The Party’s Over ».

En 1981 le succès de Journey  atteint son apogée grâce aux singles « Who’s Crying Now », « Don’t Stop Believin' » et « Open Arms » qui se classent dans les charts internationaux, issus du huitième album, le plus vendu, Escape certifié 9 fois disque de platine aux États-Unis et 3 fois disque de platine au Canada.

L’album suivant, Frontiers de 1983, rencontre également un succès commercial avec des titres comme « Separate Ways » et « Faithfully ».

Entre 1982 et 1985, le chanteur Steve Perry et le guitariste Neal Schon ont tous deux entamés des projets solo et lorsqu’ils réintégrent Journey pour l’enregistrement du prochain album, le bassiste Ross Valory et le batteur Steve Smith sont renvoyés pour incompatibilité de vues sur la direction musicale.

Steve Smith est remplacé par Mike Baird sur le tabouret de batteur et la basse est tenue par plusieurs musiciens de studios.

L’album de 1986 Raised on Radio s’écoule à deux millions d’exemplaires. Steve Perry quitte Journey en 1987 pour fonder le groupe de jazz, Vital Information puis il fait équipe avec Ross Valory et Gregg Rolie pour créer The Storm avec le chanteur Kevin Chalfant et le guitariste Josh Ramos.

Neal Schon et Jonathan Cain quant à eux forment Bad English en 1988 avec le batteur Deen Castronovo et leurs anciens camarades John Cain, John Waite et Ricky Phillips.

Journey est dissout en 1987 mais le groupe se reforme en 1995, au cours de cette parenthèse le label publie trois compilations.

En 1995, Steve Perry accepte de réintégrer Journey à condition de changer de style musical. Le manager Herbie Herbert est renvoyé, remplacé par celui du groupe Eagles, Irving Azoff.

En 1998, Steve Perry quitte à nouveau le groupe, l’ex chanteur de Tall Stories et de Tyketto, Steve Augeri qui reprend le micro jusqu’en juillet 2006, évincé pour des problèmes de santé alors que le groupe est en tournée avec Def Leppard.

Il est remplacé brièvement par Soto au chant puis par Arnel Pineda du groupe de reprise The Zoo après que Neal Schon l’ait vu chanter des chansons de Journey sur YouTube en 2007.

L’album Revelation qui sort en 2008 s’écoule à plus de 196.000 exemplaires en deux semaines ce qui en fait l’album le plus vendu du groupe depuis Trial by Fire.

Le dernier album en date Eclipse est sorti en 2011.

Steve Smith réintègre Journey en 2015 après que Dee Castronovo a été arrêté pour une agression sur son ex-petite amie et congédié du groupe.

Journey et ses membres historiques Steve Perry, Neal Schon, Jonathan Cain, Ross Valory, Gregg Rolie, Aynsley Dunbar et Steve Smith sont intronisés au Rock and Roll Hall of Fame en avril 2017.

Membres de Journey

Neal Schon – guitare
Ross Valory – basse
Steve Smith – batterie
Jonathan Cain – claviers, guitare
Arnel Pineda – chant

Anciens membres

Jeff Scott Soto – chant
Gregg Rolie – claviers, chant
Steve Perry – chant
Steve Augeri – chant
Aynsley Dunbar – batterie
George Tickner – guitare
Prairie Prince – batterie
Robert Fleischman – chant
Randy Jackson – basse
Mike Baird – batterie
Larrie Londin – batterie
Deen Castronovo – batterie, chœurs

Discographie de Journey

Albums studio

1975 – Journey
1976 – Look Into The Future
1977 – Next
1978 – Infinity
1979 – Evolution
1980 – Departure
1981 – Escape
1983 – Frontiers
1986 – Raised on Radio
1996 – Trial by Fire
2001 – Arrival
2005 – Generations
2008 – Revelation
2011 – Eclipse

Albums Lives

1981 – Captured
1998 – Greatest Hits Live
2001 – Journey 2001
2014 – Alive in America

Produits disponibles sur Amazon.fr

Compilations

1980 – In the Beginning
1988 – Greatest Hits
1992 – Time3 (Coffret 3 CD)
2001 – The Essential Journey
2009 – Don’t Stop Believin’, The Best Of (2 CD)

Produits disponibles sur Amazon.fr

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂