Simon Phillips


Simon PhillipsSimon Phillips fait partie des meilleurs batteurs contemporains de renommée mondiale dont le style reflète non seulement ses performances techniques mais aussi sa sensibilité musicale particulière.

Qu’il s’agisse de Rock, Fusion ou Jazz, Simon excelle par la précision et l’intensité de son jeu « open-handed drumming » (position laissant l’espace « ouvert » coté droit pour un droitier permettant de placer des contre-temps et breaks contrairement au jeu croisé traditionnel) qui ne manque jamais d’émotion et de sensation.

Simon Phillips en bref

La carrière musicale professionnelle de Simon débute à l’âge de douze ans avec son père, Sid et son groupe The Dixieland band jusqu’à l’âge de seize ans.

Simon devient rapidement l’un des batteurs les plus célèbres et les plus demandés à Londres. Il enregistre avec de nombreux groupes et artistes tels que Mick Jagger, The Who, Jeff Beck, Jack Bruce, Peter Gabriel, Joe Satriani, Tears for Fear, Judas Priest, Roxy Music, Michael Schenker, Nik Kershaw, Al DiMeola, 801, Pete Townshend, Russ Ballard, Robert Palmer, Stanley Clarke, The Pretenders, Jon Anderson, Whitesnake et Dave Gilmour … pour n’en citer que quelques-uns.

En 1992, Simon décide de déménager aux États-Unis et rejoint Toto pour la tournée mondiale du groupe après la disparition du batteur d’origine, Jeff Porcaro.

Parallèlement, il enregistre son premier album solo Protocol en 1988, suivi de Force Majeure en 1992. Symbiosis qui sort en 1995 est plus inspirée que jamais et indique un changement de direction dans les compositions mettant en exergue sa virtuosité.

Une autre facette de la carrière musicale de Simon c’est la production et l’enregistrement qu’il a débuté en Angleterre en travaillant sur trois albums de Mike Oldfield.

Hormis ses projets solo, Simon Phillips a également coproduit les albums de Toto Tambu en 1995 suivi de Mindfields en 1998. C’est lui qui a conçu le dernier album de Toto enregistrer et mixer Through the Looking Glass au cours de  l’hiver 2001/02 dans son propre studio d’enregistrement (Phantom Recordings).

Simon Phillips (batterie), Andy Timmons (guitare), Steve Weingart (claviers), Ernest Tibbs (basse)

En 1982 il fait partie du trio RMS (Ray Russel, Mo Foster et Simon Phillips), formation avec laquelle il enregistre un album en public « Live at the Venue » puis en 1983 un DVD « RMS and Gil Evans live in Montreux 83 ».

En 2000, Simon qui temporairement Toto et enregistre avec Derek Sherinian (Dream Theater) puis en 2001 l’enregistrement du groupe progressif Planet X, « Moonbabies » et le mixage de « Live From Oz ».

Plus tard il forme un autre trio avec Pino Palladino et Philippe Saisse (PSP) avec lequel il enregistre un live au Japon en 2008.

Protocol II sort en 2013 et Protocol III en 2015, l’enregistrement du nouvel album Protocol IV  commencé le 6 février 2017 au studio Phantom Recordings avec Greg Howe – Ernest Tibbs – Dennis Hammest est publié fin octobre 2017 (je l’ai commandé et j’ai hâte de l’écouter…)

Discographie solo de Simon Phillips

1988 – Protocol
1992 – Force Majeure
1995 – Symbiosis
1997 – Another Lifetime
1999 – Out Of the Blue
2001 – Vantage Point
2013 – Protocol II
2015 – Protocol III
2017 – Protocol IV (26/10/2017)

Produits disponibles sur Amazon.fr

Site de référence : www.simon-phillips.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂